La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

QRA, partie II: gestion des données Trousse de formation 1: contenu et questions conceptuelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "QRA, partie II: gestion des données Trousse de formation 1: contenu et questions conceptuelles."— Transcription de la présentation:

1 QRA, partie II: gestion des données Trousse de formation 1: contenu et questions conceptuelles

2 Contenu Prévalence de labus des drogues dans la population générale Prévalence de labus des drogues dans la population scolaire parmi les jeunes Abus de drogues par injection Abus grave Changements dans la prévalence et les caractéristiques de labus des drogues Morbidité liée à la drogue Mortalité liée à la drogue Traitement de la toxicomanie Moyens de collecte des données Rapports et informations complémentaires

3 Structure Spécification par drogue Avis général dexperts Estimations chiffrées

4 Spécification par drogue (1) Quelles sont les informations demandées? –Stupéfiants et substances psychotropes inscrits aux Tableaux des Conventions des Nations Unies –Les classes de drogues et/ou types de drogues pertinents dans le contexte de chaque question sont précodés –Les pays peuvent ajouter dautres classes et types de substances –Pour certaines questions, on peut fournir des informations globales sous la rubrique Toutes drogues confondues

5 Spécification par drogue (2) Pourquoi spécifier par drogue? –Les différentes drogues sont caractérisées par des modes de consommation et des comportements à risque différents –Les différentes drogues sont consommées par différents sous-groupes –Les diverses drogues ont des conséquences différentes sur la santé et sur la société

6 Spécification par drogue (3) Comment obtenir les informations requises: –Sassurer que tous vos experts et toutes les personnes appelées à rassembler des données connaissent la terminologie et la classification des drogues du QRA –Si les rapports ne spécifient pas les catégories du QRA, leurs sources peuvent néanmoins être utiles: vérifier et demander une analyse spéciale des données originelles –Si vous ne pouvez pas fournir des données répondant aux catégories du QRA, insérer et spécifier les vôtres

7 Avis général dexperts (1) Lavis des experts devra être demandé sur: –La consommation des différentes drogues –Lordre de prévalence des différentes drogues –Les changements récents –Les tendances de lutilisation des différentes drogues

8 Exemple: questions concernant la consommation NON/OUI par drogue NON/OUI par drogue + Toutes drogues confondues NON/OUI par infection NON/OUI par drogue + Toutes drogues confondues Labus par injection a-t-iI été pratiqué par Ies consommateurs de drogues pendant l'année écoulée? Les drogues ci- après ont-elles été consommées pendant l'année écoulée? Des informations ont-elles été communiquées sur la prévalence d'infections chez les consommateurs de drogues par injection pendant l'année écoulée? Des informations ont-elles été communiquées sur les décès liés à la drogue pendant l'année écoulée? Des personnes ont-elles été traitées pour des problèmes de drogues pendant l'année écoulée? NON/OUI par drogue + Toutes drogues confondues

9 Exemple: questions concernant lordre des drogues Classer dans lordre numérique lndiquez les principales classes de drogues par ordre de prévalence Dans chaque classe de drogues, indiquer les types de drogues par ordre de prévalence Comment se classent les drogues en tant que cause principale de ces décès? Quelles sont les drogues donnant le plus fréquemment lieu à un tel traitement?

10 Exemple: changements récents Répondre selon les indications figurant dans les rapports ou lexpérience acquise sur le terrain par des experts informés De nouvelles drogues ou de nouveaux modes de consommation des drogues ont- ils été signalés pendant l'année écoulée? Quelles nouvelles drogues ou quels nouveaux modes de consommation ont été signalés? De nouveaux groupes d'usagers de drogues ont-ils été signalés pendant l'année écoulée? Quels nouveaux groupes d'usagers de drogues ont été signalés et pour quels types de drogues?

11 Exemple: questions concernant les tendances Répondre selon la perspective de votre pays Quelle a été, pour chaque type de drogues, la tendance de la prévalence pendant I'année écoulée? Quelle a été la tendance de l'usage "grave/ problématique" de drogues pendant l'année écoulée? Quelle a été, pour chaque classe de drogues, la tendance de la prévalence pendant l'année écoulée? Quelle a été la tendance en matière d'abus par injection pendant I'année écoulée? Quelle a été la tendance en matière de prévalence des infections chez les consommateurs de drogues par injection pendant l'année écoulée? Quelle a été la tendance des décès liés à la drogue pendant l'année écoulée? Comment a évolué le nombre de personnes traitées pendant l'année écoulée? Forte hausse Légère hausse Assez stable Légère baisse Forte baisse

12 Avis général d'experts (2) Pourquoi inclure l'avis d'experts? –Parce que des estimations chiffrées ne sont pas disponibles ou ne sont pas possibles –Parce que les estimations chiffrées existantes peuvent ne pas se rapporter spécifiquement aux différentes drogues –Pour déclarer des drogues rares ou nouvelles –Pour qualifier les tendances en fonction du contexte

13 Exemple: drogues rares ou nouvelles –Les drogues rares peuvent ne pas ressortir des résultats des enquêtes –Les drogues rares peuvent ne pas être spécifiées séparément dans les données concernant le traitement et la mortalité –Des drogues nouvelles peuvent ne pas encore avoir été incluses dans les formulaires ou questionnaires

14 Exemple: qualification des tendances –La qualification d'un changement, chiffres absolus de "forte hausse" ou de "légère hausse" par exemple, dépend de la situation de départ ou des effectifs de la population de référence –Des changements identiques, en chiffres absolus, peuvent être jugés représenter une "forte hausse" pour une drogue, mais être considérés comme "assez stable" pour une autre

15 Avis général d'experts (3) Comment répondre sur la base d'avis d'experts: –Sélectionner les experts compétents: Commencer, si possible, par le ou les groupes consultatifs existants Utiliser la méthode de recherche de candidatures et la méthode de sélection ciblée –Consulter les experts: Utiliser les enquêtes d'experts ou la méthode de Delphes –Répondre au QRA selon le consensus ou l'avis moyen (pondéré)

16 Exemple: évaluation de l'avis des experts couleur = domaine de spécialisation taille = étendue (pondération) de la spécialisation EXPERTS DISPONIBLES SOURCES D'INFORMATION Recherche Statistiques Rapports parus dans les médias Administration Échange de vues Contacts avec les usagers de drogues

17 Exemple: sélection des experts Commencer par les conseillers habituels du gouvernement ou les groupes consultatifs Leur demander de proposer des experts spécialisés dans les différentes disciplines utiles pour répondre au QRA Sélectionner les experts sur la base du consensus et de leur compétence reconnue

18 Exemple: consultation selon la méthode de Delphes EXPERTSAVIS MOYEN/ CONSENSUS CONFRONTATION / DISCUSSION

19 Estimations chiffrées (1) Le QRA demande des estimations chiffrées concernant: –La prévalence de l'usage de drogues au cours de la vie et pendant l'année écoulée parmi les adultes et la population scolaire (les jeunes) –Le "partage" récent d'aiguilles et de seringues –L'usage "problématique" de drogues –Les infections liées à la drogue –Les décès liés à la drogue –Le traitement de la toxicomanie

20 Estimations chiffrées (2) Pourquoi choisir ces thèmes et ce type de rapport? –Indicateurs de base mondialement acceptés pour la description: De l'ampleur de l'abus de drogues prévalence, usage problématique Des comportements à risque dans l'abus de drogues injection, partage Des conséquences de l'abus de drogues infections, décès, demande de traitement

21 Exemple: cohérence entre les indicateurs Usagers de drogues UDI Traitement Infections liées à l'UDI Décès liés à la drogue Estimations de la prévalence Usagers problématiques

22 Estimations chiffrées (3) Les rapports doivent se présenter sous l'une des formes suivantes: –Données existantes et recherches menées au plan national pour l'année visée par le QRA –Estimations nationales ciblées –Données chiffrées et rapports de recherches existants mais incomplets, fragmentaires ou ne concernant qu'une partie du pays

23 Exemple: données existantes –Rapports du système national de surveillance –Rapports nationaux à d'autres organisations internationales (OMS, Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, etc.) –Résultats des études nationales –Statistiques nationales Si les données ne se rapportent pas à l'année visée par le QRA: Essayer d'extrapoler les tendances Fournir les informations concernant la dernière année disponible

24 Exemple: estimations ciblées –Ciblage en vue de l'établissement du QRA –Pas applicable à tous les indicateurs –Fondées sur des méthodes scientifiques d'estimation acceptées –Sources d'information: Évaluations rapides de la situation de l'abus de drogues Module 2 du référentiel GAP: estimation de la prévalence

25 Exemple: données fragmentaires –Essayer d'établir une estimation nationale par induction: Commencer par l'avis d'un expert concernant ce que sont probablement les chiffres nationaux Vérifier en se référant aux informations qualitatives et chiffrées dispersées qui sont disponibles Adapter l'avis des experts selon les constatations Chercher à dégager un consensus parmi les experts informés –Si cela n'est pas possible, donner une estimation partielle

26 Moyens de collecte de données Évaluer les moyens qu'a votre pays de rassembler les informations nécessaires pour répondre au QRA Les réponses permettent à l'ONUDC d'évaluer les besoins de renforcement des capacités

27 Fin de la présentation

28 Références (1) Sites Web: Convention unique sur les stupéfiants Convention sur les substances psychotropes Terminologie et informations concernant les drogues

29 Références (2) Site Web: L'IMPACT SOCIAL DE L'ABUS DES DROGUES LES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES DE L'ABUS ET DU TRAFIC ILLICITE DE DROGUES

30 Exemple: différences de classement par ordre d'importance Europe orientaleEurope occidentale Ordre d'importance Crack 9 Opium 8 Inhalants Cocaïne 7 Opium Hallucinogènes 6 Héroïne Inhalants 5 Hallucinogènes Ecstasy 4 Amphétamines 3 Ecstasy Héroïne 2 Cocaïne Cannabis 1 Situation à la fin des années 90


Télécharger ppt "QRA, partie II: gestion des données Trousse de formation 1: contenu et questions conceptuelles."

Présentations similaires


Annonces Google