La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Alors, on dit quoi ? Amélioration de la Production de Riz en Afrique de lOuest en Réponse à la Flambée des Prix des Denrées Alimentaires (GCP/RAF/453/SPA)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Alors, on dit quoi ? Amélioration de la Production de Riz en Afrique de lOuest en Réponse à la Flambée des Prix des Denrées Alimentaires (GCP/RAF/453/SPA)"— Transcription de la présentation:

1

2 Alors, on dit quoi ?

3 Amélioration de la Production de Riz en Afrique de lOuest en Réponse à la Flambée des Prix des Denrées Alimentaires (GCP/RAF/453/SPA) Projet financé par le Gouvernement du Royaume dEspagne Kouamé Miézan Atelier mi-parcours des parties prenantes du 31 Mai au 1 er Juin 2012 à Grand Bassam – Côte dIvoire

4 PLAN DE LA PRESENTATION Contexte du projet Objectifs Stratégie Coordination Technique Régionale Etat des Lieux Conclusion

5 CONTEXTE … Le riz est une des céréales les plus importantes utilisées en AO (45% des importations totales et 20% de la consommation totale des céréales – moy ) % des 13 millions de tonnes de riz (riz blanchi) consommé en Afrique de lOuest est importé Les stocks mondiaux de riz sont de plus en plus bas depuis quelques années risques dapprovisionnement à terme pour les pays dAfrique de lOuest

6

7 CONTEXTE … La semence est reconnue comme Elément Pivot de la chaîne de valeurs du riz Dans le cadre de la mise en œuvre du CAADP par la CEDEAO à travers lECOWAP, un des programmes mobilisateurs régionaux est la Promotion des Produits Stratégiques pour la Souveraineté Alimentaire où la filière riz constitue une priorité (cf. composante 1 du Programme)

8 Accroître la production nationale de riz dans cinq pays de l'Afrique de l'Ouest (la Côte dIvoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal) OBJECTIF GENERAL DU PROJET

9 OBJECTIFS SPECIFIQUES Promouvoir et Sécuriser la semence certifiée de riz pour une riziculture performante et durable dans les pays du projet Promouvoir l'intensification durable des systèmes de production de riz pour améliorer la productivité et augmenter les productions nationales Promouvoir la transformation du paddy et la qualité du riz en vue dune commercialisation rentable et profitable du riz local

10 ELEMENTS DE STRATEGIE DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Spécificités et Ressources du Projet Stratégies Nationales de Développement du Riz Optimisation de la Chaîne de Valeurs du Riz Développement de Partenariats Pertinents Caractérisation des Sites du Projet et Situations de Référence Dynamique de la Stratégie (actualisation)

11 SPECIFICITES DU PROJET Denrée: le riz Couverture sous-régionale: 5 pays de lAfrique de lOuest (Mali, Niger, Côte dIvoire, Mauritanie, Sénégal) Budget : env. 5.8 millions $ E.U. (!) Durée : très limitée (!)

12 FACTEURS PRIMAIRES DE LA FLAMBEE DES PRIX ET STRATEGIE DE LUTTE Disponibilité des denrées en quantité et en qualité suffisantes Accessibilité des denrées par les consommateurs Production interne Importations Aides alimentaires Stockage, ……. Infrastructures Pouvoir dachat Prix sur le marché

13 OBJECTIF REGIONAL OBJECTIFS SPECIFIQUES REG. ACTIVITES Objectifs Nationaux (Pays) Objectifs Spécifiques Nationaux Impacts Activités Nationales STRATEGIES NATIONALES DE DEVELPEMENT DU RIZ IMPACT STRATEGIES NATIONALES ET MISE EN ŒUVRE DU PROJET

14 SemencesProduction paddyCommercialisation Facteur FS 1 Facteur FS 2 Facteur FS Facteur FS n Facteur FP 1 Facteur FP 2 Facteur FP Facteur FP l Facteur FT1 Facteur FT2 Facteur FT Facteur FTm Facteur FC 1 Facteur FC 2 Facteur FC Facteur FC q OPTIMISATISATION DE LA CHAINE DE VALEURS DU RIZ Semences Certifiées de qualité Paddy en quantité et en qualité de manière durable Riz local de qualité Commercialisation rentable – Prix abordables sur le marché Amélioration de la performance des maillons de la chaîne Transformation

15 PARTENARIAT Synergies Mutualisation de ressources Définir conjointement et de manière réaliste le produit concret attendu du partenariat Identifier conjointement les actions concrètes à entreprendre pour obtenir le(s) résultat(s) Formaliser le partenariat autour des actions conjointement identifiées Définir les contributions concrètes de chaque partie pour permettre de réaliser les actions

16 Mon frère, on va où là ? Mais celui là, il parle trop hein !

17 « Celui qui emprunte le chemin de "je men fout", se retrouve dans le village de "si je savais" » (Espoir 2000)

18 RÔLE DE LA COORDINATION TECHNIQUE RÉGIONALE Appuyer la mise en œuvre des Composantes Nationales du projet Assurance de la cohésion et la cohérence des interventions à la fois par rapport à lesprit du projet et à son caractère régional Appui à la mise en place dun système dévaluation qui prend en compte les objectifs du projet aussi bien au niveau régional quau niveau national Appui technique pour la réalisation des activités retenues projet par les coordinations nationales

19 RÔLE DE LA COORDINATION TECHNIQUE RÉGIONALE Aider à identifier des opportunités de synergies avec dautres initiatives dans lesquels le riz joue ou peut jouer un rôle important Promouvoir et Faciliter les interactions entre les différentes composantes nationales Actualiser les stratégies de mise en œuvre du projet en fonction de lévolution de celui-ci et des réalités du terrain

20

21

22 ETAT DES LIEUX … Organisation des ateliers de lancement du projet APRAO au niveau des pays participants: Niger: 30 Novembre 2010 Mauritanie: 10 Février 2011 Sénégal: 23 Février 2011 Mali: 23 Avril 2011 Côte dIvoire: 04 Août 2011

23 … ETAT DES LIEUX … Atelier conjoint IESA-APRAO à Bamako (Mali) – Décembre 2011 Recommandations issues de latelier: Renforcer les synergies entre projets FAO et surtout entre IESA et APRAO pour améliorer leurs performances Assurer un suivi et un appui techniques des projets à partir du siège Développer les échanges entre pays et entre projets dans les pays Accélérer les procédures de mise à disposition des ressources pour faciliter lexécution du projet dans les pays Etudier la possibilité détendre le projet APRAO au Burkina Faso et en Guinée-Conakry

24 … ETAT DES LIEUX Le projet a, de manière générale, contribué à jeter les bases dune amélioration durable de la production de riz dans les pays, à travers : Un renforcement des connaissances techniques des producteurs Un renforcement en équipement et matériels agricoles Un renforcement en infrastructures Une amélioration de la disponibilité en semences Une amélioration de lenvironnement de la CVa

25 PROBLEMES RENCONTRES Méconnaissance du projet et de ses enjeux Des disfonctionnements importants dans la mise œuvre affectant très gravement la pertinence et lefficacité des actions du projet, de même que la qualité des résultats Navigation à vue vue dans lexécution de certaines composantes nationales due à un non respect des modalités et principes de la stratégie de mise en œuvre du projet Confusion dans les interventions des acteurs sur le terrain au mépris des responsabilités et des rôles respectifs prévus dans le projet et des principes de la stratégie de mise en œuvre Tendance à vouloir se passer, par endroits, de la Coordination Technique Régionale dans la mise en œuvre du projet au niveau national, privant ainsi certaines coordinations nationales de bénéficier des appuis techniques nécessaires et aussi de lexpérience et des acquis des autres coordinations nationales La non constitution formelle et le caractère parfois inopérant des comités de pilotage nationaux ont favorisé par endroits la création dorganes ad hoc et inadaptés qui ont tendance à se substituer au comité de pilotage prévu dans la formulation du projet

26 Eh Dié, il faut faire je vais arriver vite vite avant je vais tomber dans trou cadeau ! La bicyclette à pilotage automatique ?

27 CONCLUSION Les raisons qui ont suscité le projet APRAO demeurent plus que jamais dactualité De même, lobligation de résultats simpose encore davantage La stratégie de mise en œuvre développée et adoptée pour le projet a montré sa pertinence et son efficacité Il est important que toutes les coordinations nationales du projet se conforment aux principes de base de cette stratégie pour plus defficacité et pour garantir la pertinence et la qualité des résultats

28 CONCLUSION Il est essentiel que la mise en œuvre de chaque composante nationale se fasse dans un esprit de solidarité avec les autres composantes de manière à préserver et à renforcer la cohésion et la cohérence du projet qui demeure un projet régional avant tout Il est urgent de finaliser la mise en place de tous les comités de pilotages nationaux et leur permettre de jouer leur rôle dorientation et de suivi des activités du projet au niveau national conformément au document du projet

29 CONCLUSION Il est urgent de procéder à une actualisation profonde et réaliste des plans de travail 2012 sur la base des états davancements, des ressources encore disponibles, et du temps qui reste pour la fin du projet Il faut mettre fin immédiatement aux comités ad hoc qui sont parfois sources de confusion dans la gestion et une mise en œuvre technique cohérente du projet

30

31 Cest fini !

32 Merci !

33 OBJECTIF REGIONAL OBJECTIFS SPECIFIQUES REG. ACTIVITES Objectifs Nationaux (Pays) Objectifs Spécifiques Nationaux Impacts Activités Nationales STRATEGIES NATIONALES DE DEVELPEMENT DU RIZ IMPACT STRATEGIES NATIONALES ET MISE EN ŒUVRE DU PROJET

34 … ETAT DES LIEUX Cependant des activités importantes qui restent encore à réaliser, ex. : Au niveau du cadre institutionnel, nombre de comités de pilotage nationaux ne sont pas encore mis en place ou ne fonctionnent pas régulièrement Le renforcement du rôle des femmes La mise en place des plateformes nationales des acteurs du riz


Télécharger ppt "Alors, on dit quoi ? Amélioration de la Production de Riz en Afrique de lOuest en Réponse à la Flambée des Prix des Denrées Alimentaires (GCP/RAF/453/SPA)"

Présentations similaires


Annonces Google