La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partenariat stratégique pour la Méditerranée Bref aperçu de la composante régionale du projet et de létat actuel de sa mise en œuvre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partenariat stratégique pour la Méditerranée Bref aperçu de la composante régionale du projet et de létat actuel de sa mise en œuvre."— Transcription de la présentation:

1 Partenariat stratégique pour la Méditerranée Bref aperçu de la composante régionale du projet et de létat actuel de sa mise en œuvre

2 Lobjectif à long terme du Partenariat stratégique, avec ses deux composantes que sont le Fonds dinvestissement et la Composante régionale, est a) De faciliter les activités des pays en vue de la pleine application des PAS et des PAN, ce qui réduira la pollution de sources telluriques et préservera la biodiversité et les écosystèmes méditerranéens de la dégradation, conformément aux cibles environnementales des OMD/SMDS, b) De faciliter la mobilisation de fonds par effet de levier dans le long terme, et c) Dassurer par lentremise de la Convention de Barcelone et des systèmes de PAM la durabilité des activités lancées dans le cadre du projet au-delà de la durée spécifique de celui-ci.

3 Il vient compléter de nombreux programmes, notamment linitiative Horizon 2020 de la CE, « Méditerranée durable », lUnion pour la Méditerranée et le Programme pour lenvironnement de la mer Adriatique (ASEP) Le Partenariat stratégique pour le grand écosystème marin de la Méditerranée a pour objectif de favoriser les réformes et de catalyser les investissements visant les priorités en matière de réduction de la pollution transfrontières et de conservation de la biodiversité côtière identifiées dans les PAS pour le bassin méditerranéen.

4 Partenariat pour le GEM de la Méditerranée Fonds dinvestissement Banque mondiale Projets dinvestissement et de démonstration Projet régional PAM/PNUE, FAO, ONUDI et agents de coexécution Réformes, renforcement des capacités, mécanismes de reproduction Gestion et coordination du projet de Partenariat stratégique Groupe de coordination et Comité directeur Sous-projets du Fonds dinvestissement Liste provisoire : Bosnie-Herzégovine et Croatie Projet de gestion du bassin de la Neretva- Trebisnjica; Égypte : Projet de gestion intégrée de la zone côtière dAlexandrie Composante 1. Approches de la mise en œuvre des PAS et PAN : GIZC, GIRE & gestion des aquifères côtiers Composante 2. Pollution de sources telluriques, y inclus les POP : mise en œuvre du PAS-MED et PAN connexes Composante 3. Conservation de la biodiversité : mise en œuvre du PAS-BIO et PAN connexes Composante 4. Stratégies de coordination, communication et reproduction, gestion et S-E de projets Mise en œuvre du PAS-MED et PAS-BIO et de leurs PAN dans les pays participants

5 À présent amplifié et inclus dans les projets de fonds dinvestissement du programme Méditerranée durable (environ 75 M $EU du FEM) Lobjectif du Fonds dinvestissement proposé est daccélérer la mise en œuvre de mesures de réduction de la pollution transfrontières et de conservation de la biodiversité dans les points chauds prioritaires et les zones sensibles de pays sélectionnés du bassin méditerranéen qui aideraient à atteindre les cibles du PAS MED et du PAS BIO

6 12,9 M SEU plus 36,5 M $EU en cofinancements; durée de 5 ans Lobjectif de la Composante régionale du PNUE envisagée est de promouvoir et dinduire des réformes harmonisées des cadres politiques, juridiques et institutionnel et de combler les lacunes des connaissances afin dinverser les tendances de la dégradation marine et côtière et de lépuisement des ressources biologiques, conformément aux priorités dont les pays ont convenu dans le PAS MED et le PAS BIO, et de préparer le terrain en vue de la future mise en œuvre du Protocole de GIZC.

7 Impacts généraux (Composante régionale) 1.Réforme des cadres juridiques, politiques et institutionnels, au niveau national et régional : minimum de 20 documents de politiques nationaux/sous-régionaux; plusieurs documents législatifs régionaux adoptés; nouveaux outils, techniques et directives; 2.32 projets pilotes/de démonstration seront mis en œuvre ce qui produira une réduction du stress imposé au GEM de la Méditerranée; au minimum, 15 % des 75 points chauds bénéficieront daméliorations directes; 3.Participation des parties prenantes : Plan dimplication des ONG, coordination entre les parties prenantes, Programme dappui aux pays; 4.Mécanisme de reproduction, de communication et de financement durable : 10 % des projets pilotes/de démonstration seront reproduits pendant la durée dexécution du projet;

8 Composante 1. Approches intégrées pour la mise en œuvre des PAS et PAN, GIZC, GIRE et gestion des aquifères côtiers 1.1 Gestion des aquifères côtiers 1.2 Gestion intégrée des zones côtières 1.3 Gestion intégrée des ressources en eau Composante 2. Pollution de sources tellurique y inclus les POP : mise en œuvre du PAS-MED et des PAN connexes 2.1 Facilitation des réformes politiques et législatives pour lutter contre la pollution 2.2 Transfert de techno- logies écologiquement rationnelles (TEST-MED) 2.3 Gestion écologique- ment rationnelle des stocks et des déchets des compagnies nationales délectricité des pays méditerranéens contenant des PCB Composante 4. Stratégies de coordination, de reproduction et de communication des projets, et gestion et S&E 4.1 Coordination, gestion et S&E des projets (sous financement) 4.2 Stratégies dinformation et de communication 4.3 Stratégie de reproduction Composante 3. Conservation de la biodiversité : mise en œuvre du PAS-BIO et des PAN connexes 3.1 Conservation de la diversité marine côtière par la mise en place dun réseau méditerranéen daires marines protégées 3.2 Promotion de lutilisation durable des pêcheries de la Méditer- ranée par lélaboration et lapplication dapproches de gestion axées sur les écosystèmes

9 Gestion inadéquate des zones côtières, eaux et aquifères – Projet régional Documents juridiques et de politique (3 régionaux, plusieurs nationaux) : GIZC, GIRE, aquifères Démonstrations doutils, directives (ex. COED, SEA, approche GIRZC) Démonstration de gestion des aquifères sur ha de terres (Algérie, Maroc, Tunisie, Liban, Syrie, Croatie et Monténégro) Financements et investissements développés pour 15 projets de masses deau partagées (GIRE) et GIZC Gestion de 300 ha de zones humides (Tunisie et Croatie) Gestion de ha de zones côtières – GIZC et GIRE – (Monténégro et Liban) Économies de m 3 deau grâce au traitement et à la réutilisation des eaux usées

10 Pollution de sources telluriques, y inclus les POP – Projet régional 50 % des huiles de graissage recyclées (Algérie) 870 tonnes de PCB éliminées et mises au rebut dans 5 pays (Liban, Albanie, Égypte, Lybie et Syrie) Réduction de 50 % du Cr, de la DBO et de lazote total des effluents des tanneries (Turquie) 50 % des batteries au plomb recyclées (Syrie) Réduction de 50 % du Cd, Hg et Pb du phosphogypse (Liban) Transfert de technologies écologique- ment rationnelles : réduction de 30 % de la DBO et de 50% de métaux lourds (8 entreprises de démonstration - Tunisie, Maroc, Liban et Égypte) Points chauds de pollution et zones sensibles à la pollution

11 Conservation de la biodiversité Projet régional Réduction de 15 % des prises accessoires despèces iconiques et vulnérables (Maroc et Turquie) 2 AMP (environ ha) gérées de manière appropriée (Turquie et Algérie) Coordination, outils, directives et cadre de suivi des AMP en place Pratiques de pêche non durables réduites dau moins 90 % sur des sites régionaux prioritaires couvrant ha (Maroc, Tunisie, Égypte, Libye, Turquie, Croatie, Algérie) Documents nationaux juridiques et de politique sur les AMP rédigés pour tous les pays et 4 réformes de politique et de gestion sous- régionales (en rapport avec lEAF) Zone sous protection devant être accrue de 17 % (de ha à ha)

12 Statut du projet 1.Projet approuvé par le FEM le 9 avril 2008 et Accord interne de coopération signé le 13 octobre Équipe de gestion du projet recrutée : Expert en zones côtières et marines (Virginie Hart) le 1er mai; fonctionnaire administratif (Giorgos Petridis) le 22 juin; Directeur de projet (Ivica Trumbic) le 1er août Accord juridique avec le WWF signé le 14 avril Accords juridiques dexécution du projet élaborés et conclus avec 10 partenaires, le PAM/PNUE et les services administratifs et juridiques du PNUE

13 Aperçu des activités réalisées à ce jour 1.Points focaux du FEM et du PAM tous informés du statut du projet et priés de confirmer leur participation en tant que points focaux; 2.Établissement de procédures administratives, de rapports financiers, etc., entre le PAM/PNUE, la DMPE/PNUE, la DFEM/PNUE et les partenaires : projet complexe avec plusieurs sources de financement (FEM, CE, AECID, FFEM, MAVA, etc.); 3.Élaboration de modèles de rapport initial et de procédures de suivi et dinformation; 4.Suivi et évaluation : Achèvement du 1er rapport sur létat davancement du projet (EEAP/PIR) – Juillet 2009

14 Réunions régionales et internationales 1.Horizon 2020 : accord prévu sur les synergies et la planification conjointe avec le projet du FEM (28-29 mai 2009) 2.11e réunion du Comité consultatif COI-UICN-NOAA sur les grands écosystèmes marins. COI-UNESCO, Paris, France (9-10 juillet 2009) 3.Réunion des points focaux du PMA/PNUE, Athènes (7-8 juillet 2009) 4.CMDD, Le Caire (28-30 septembre) et session supplémentaire pour les PF/PAM (1er octobre) Réunions prochaines : 5.CdP de la Convention de Barcelone (3-5 novembre) 6.5e Conférence biennale du FEM sur les eaux internationales, Cairns, Australie (26-29 octobre 2009) 7.1ère réunion du Comité directeur du Partenariat stratégique, (2-3 décembre 2009), Monténégro


Télécharger ppt "Partenariat stratégique pour la Méditerranée Bref aperçu de la composante régionale du projet et de létat actuel de sa mise en œuvre."

Présentations similaires


Annonces Google