La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation La Mondialisation -Introduction- Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation La Mondialisation -Introduction- Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007."— Transcription de la présentation:

1 MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation La Mondialisation -Introduction- Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007

2 MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation? F Processus de diffusion spatiale de linformation à travers les frontières naturelles et nationales F Conséquence: Village planétaire F « le monde est mon voisin » et je nignore plus rien de lAutre!

3 MH Bouchet/CERAM (c) Quid de la globalisation? léconomie de marché F Etape récente de lévolution du capitalisme où léconomie de marché, fondée sur la concurrence et le profit, sétend à toute production et échange de biens et services

4 MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation léchange F Présent dés laube de lhumanité, léchange, au cœur de la mondialisation, est fruit de louverture des mentalités, du progrès technique et des besoins culturels et économiques

5 MH Bouchet/CERAM (c) Fin XIX°-début XX°: expansion des flux internationaux (commerce, migration, finance, information) MARCEL MAUSS ( ) (neveu de Durkheim, ethnologue, ami de Jean Jaures, professeur à la Sorbonne et au Collège de France) F « On peut parler maintenant de civilisation humaine mondiale, pour employer un mot du jargon moderne » Source. Alternatives Economiques n°59

6 MH Bouchet/CERAM (c) Mondialisation = Echanges + Voyage Dés son origine, lhomme a manifesté sa curiosité pour lAu-delà et pour le « dehors ». Il na cessé dexplorer les limites de son territoire de proximité, il a repoussé ses frontières naturelles et communautaires de plus en plus loin

7 MH Bouchet/CERAM (c) F Avant que lhomme ne voyage physiquement, linformation échangée est son ambassadrice. Elle est contenue dans lart, dans lustensile, sur le papyrus… céramique F Il y a plus de 10,000 ans, la civilisation commence quand les 4 éléments: terre, feu, eau et air, sont combinés dans la création de la céramique, utilitaire, rituelle ou décorative. Ces récipients très mobiles voyagent dans le monde entier, à dos dâne, de chameau ou déléphant. La céramique du Vietnam date de 10,000 ans. Les premiers " grès primitifs " céladon chinois datent de la dynastie des Zhou 1000 ans av. JC. Emballés dans de la paille, les céladons suivent la route de la soie jusquen Europe via la Turquie. Les Egyptiens étaient grands amateurs de céladon, les Medicis aussi..

8 MH Bouchet/CERAM (c) La sédentarisation à la racine de léchange et de la mondialisation F Essor de la civilisation avec première construction humaine à la fin du paléolithique (âge de pierre): sanctuaire monumental du Göbekli Tepe en Anatolie orientale < 11,000 ans av JC F Chasse, cueillette, culture, élevage: Début de sédentarisation au néolithique (9000 av JC) : échanges entre communautés, exportations dun surplus, commerce

9 MH Bouchet/CERAM (c) Lessor de la mondialisation mentalités 1.Louverture des mentalités : la dynamique culturelle de la mondialisation démographique 2.Louverture au monde : la dynamique démographique frontière 3.Louverture des frontières : la dynamique migratoire et lessor des transports échanges 4.Louverture des échanges : la dynamique commerciale progrès technique 5.Louverture du progrès technique : la dynamique technologique

10 MH Bouchet/CERAM (c) 1.Louverture des mentalités: La dynamique culturelle et intellectuelle de la mondialisation Processus de sécularisation: Emancipation à légard du Ciel Emancipation à légard du Temps

11 MH Bouchet/CERAM (c) Mondialisation et Temps du marchand Au Moyen Age, lEglise fait peser de graves soupçons sur la légitimité du gain du marchand, fruit dune hypothèque sur le Temps qui nappartient quà Dieu Les notions de durée, de précision et de mesure du temps faisaient défaut aux hommes de lépoque féodale. Avec lémergence du calcul économique et les notions de rentabilité, de stockage, de spéculation et de revente avec profit, toute la vie économique à laube du capitalisme marchand est mise en question par le courroux de lEglise devant lappropriation du temps par des intérêts privés et séculaires. LEglise est la « régie du temps » et des heures canoniques jusquau Moyen Age (la Alberca)

12 MH Bouchet/CERAM (c) Le Temps de lEglise F Ce temps théologique prolonge une tradition millénaire dont les coutumes reflètent la forme rituelle et la tonalité religieuse F Le temps invariable et éternel appartient à Dieu et ne peut être objet de lucre: Temps des cadrans solaires et des horloges à eau (introduction des cloches au VII° siècle) Temps biblique et liturgique en harmonie avec le temps de la nature, temps météorologique soumis au cycle des saisons, à limprévisibilité des intempéries et des cataclysmes

13 MH Bouchet/CERAM (c) prix La mesure du prix du temps Sources: Annales, n°3, 1969, Le Goff, Marc Bloch, Le Roy Ladurie, Braudel, Wolff… Temps du marchand = temps mathématique et physique comptabilisé par laddition dunités homogènes et mesuré par des instruments de plus en plus précis Temps linéaire, rationnel, objet de mesure, orienté et prévisible (XIV°) Temps mécanisé des horloges communales et des beffrois: Temps civil et bourgeois!

14 MH Bouchet/CERAM (c) Le Temps du marchand F Nouvelles exigences sociales des communautés urbaines: Lhomme de la Renaissance se veut maître du temps F XIV° siècle: Laïcisation du temps: lhorloge mécanique remplace les cloches, les clepsydres et les cadrans solaires: F Premières horloges avec sonnerie et décompte des heures en Italie, aux Pays-Bas et en Allemagne au milieu du XIV°. F Premiers beffrois dont les cloches rythment les transactions commerciales (marchés et foires, durée de la journée des drapiers, voyages des marchands…) F En France, début XV° (Charles V) F En Europe, dés 1500, toutes les villes importantes possèdent des horloges publiques. F En Amérique latine: mi-XVI° et XVII° grâce aux Franciscains et aux Jésuites

15 MH Bouchet/CERAM (c) Temps occidental et séculaire vs temps sacralisé F Dans de nombreux pays, la représentation fantastique du passé domine le déroulement du temps: le mythe gouverne lhistoire quil illumine et justifie Le passé par le biais du culte des ancêtres est en prise directe sur le présent. Le mythe est le moteur dune Histoire immobile dans un temps « suspendu » qui rend le passé contemporain. Le culte et les traditions daujourdhui réconfortent et sanctifient les ancêtres dhier. Conception mythique et collective du temps

16 MH Bouchet/CERAM (c) démographique 2. Louverture au monde : La dynamique démographique

17 MH Bouchet/CERAM (c) La population mondialisée Année Population mondiale % 0,09%0,1%1,5%2%2,2%1,5%2%2,1%1,7%1,6%1,3% 1,21% 1,1% Longévité moyenne Japon- Norvège Tanzanie- Zambie Japon/ Zambie 1,0 1,121,41,61,72,0 2,1 Source: ONU & OMS

18 MH Bouchet/CERAM (c) Espérance de vie moyenne à travers les siècles

19 MH Bouchet/CERAM (c) La chute du taux de mortalité dans la seconde moitié du XX° siècle Le défi global est moins la croissance de la population que son vieillissement: la part des >60 ans va augmenter de 10% aujourdhui à 21% en 2040!

20 MH Bouchet/CERAM (c) Les conditions préalables à la mondialisation : taux de croissance annuel de la population, de la productivité et du revenu De 1 à lan Revenu par tête 00,05%0,2%1,25% Population0,09%0,1%0,3%1% ProductivitéSTAGNATION 0,5%1,5% STAGNATION Pré-Conditions ACCELERATION

21 MH Bouchet/CERAM (c) La population « mondialisée » millions 9100

22 MH Bouchet/CERAM (c) John H. Tanton, "End of the Migration Epoch," The Social Contract, Vol IV, No 3 and Vol. V, No. 1, Mondialisation démographique

23 MH Bouchet/CERAM (c) 1. World population is estimated to cross the six billion threshold on October 12, World population is projected to cross the 7 billion mark in 2013; the 8 billion mark in 2028; the 9 billion mark in World population nearly stabilizes at just above 10 billion after It has taken just 12 years for the world to add this most recent billion people. This is the shortest period of time in world history for a billion people to be added. 4. World population did not reach one billion until It took 123 years to reach 2 billion in 1927, 33 years to reach 3 billion in 1960, 14 years to reach 4 billion in 1974 and 13 years to reach 5 billion in The highest rate of world population growth (2.04 per cent) occurred in the late 1960s. The current rate ( ) is 1.31 per cent. 6. The largest annual increase to world population (86 million) took place in the late 1980s; the current annual increase is 78 million, of which 95% live in the less developed regions. 9. The population of the world is ageing. The median age increased from 23.5 years in 1950 to 26.4 years in By 2050, the median age is projected to reach 37.8 years. Currently around one-of- five persons in the developed countries are aged 60 or older; in 2050 nearly one-of-every three persons will be aged 60 or older. 10. World life expectancy at birth is now at 65 years, having increased by a remarkable 20 years since 1950; by 2050 life expectancy is expected to exceed 76 years. 11. Couples in developing countries today have on average 3 children each; thirty years ago they had six. 12. The number of persons who have moved to another country has risen to over 125 million migrants today from 75 million in The world has become increasingly urban. Currently, around 46 per cent of the world population lives in urban areas; the majority of the worlds population will be urban by _______________ Source: United Nations Population Division. 1.Population > 6 milliards en 1999 et 6,5 milliards en Population > 7 milliards en 2013; > 8 milliards en 2028; > 9 milliards en Croissance < 1 milliard jusquen Puis 123 années pour atteindre 2 milliards en 1927, 33 années pour atteindre 3 milliards en 1960, 14 ans pour 4 milliards en 1974, 13 ans pour 5 milliards en 1987… et 12 ans pour ajouter le dernier milliard! 4.Taux de croissance démographique le plus élevé (2.04%) à la fin des années Taux ( ) = 1.3% Aujourdhui, 200,000/jour. Source: United Nations Population Division.

24 MH Bouchet/CERAM (c) 5. Augmentation annuelle la plus élevée (86 millions) fin des années 1980s; augmentation annuelle actuelle = 78 million, dont 95% dans les PVD 6. Vieillissement démographique: en 2050, lâge moyen va atteindre 38 ans contre 27 ans en Espérance de vie moyenne = 66 années, en augmentation de 20 ans depuis 1950; en 2050 > 76 ans 8. Population de plus en plus urbanisée > 50% (augmentation rapide de lurbanisation chinoise)

25 MH Bouchet/CERAM (c) Nombre dannées pour une augmentation démographique de 1 milliard

26 MH Bouchet/CERAM (c) Densité démographique mondiale Stagnation de la population mondiale jusquen lAn 1000 Augmentation progressive jusquà 1900 Nette accélération au cours du XX° siècle Espérance de vie et densité démographique: la fin du XVIII° siècle consacre la victoire de lhumanité sur son environnement physique

27 MH Bouchet/CERAM (c)

28 Source: United Nations

29 MH Bouchet/CERAM (c) Les menaces de lexponentielle F Progression géométrique = progression dont la variation à chaque période est proportionnelle à la valeur déjà atteinte x(n) = eª a F Fonction exponentielle du temps = x(n) = eª où x(n) est la valeur à linstant n, e est le nombre de Neper = 2,718, et a est le paramètre dévolution. F Si a= 0,02 ou 2%, le doublement de x se produit en 35 ans, si a= 0,03 ou 3%, doublement en 23 ans, et en 17 ans pour a = 4%. Albert Jacquard, 1998 nénuphar combien F Problème du nénuphar dans un grand lac: il double de taille tous les jours! Au bout de 30 jours, la surface du lac est totalement recouverte de nénuphars! Au bout de combien de jours, la surface du lac sera-t-elle à moitié couverte?

30 MH Bouchet/CERAM (c) Les menaces de lexponentielle F Réponse = …en 29 jours ! (la veille du 30°) F Question subsidiaire: en combien de jours le nénuphar ne couvrira quà peine 3% de la surface? F Réponse = il couvrira 50% le 29°, 25% le 28°, 12,5% le 27°, 6,25% le 26°, 3,12% le 25°! F Si un nénuphar Cassandre sinquiétait de cette prolifération, on lui répondrait quen trois semaines, il reste encore 97% de la surface du lac libre de tout nénuphar… et léchéance serait pourtant à moins dune semaine! Albert Jacquard, 1998

31 MH Bouchet/CERAM (c) Démographie en France et « taux de reproduction » F 100 personnes 50 F50 G Taux = 1,5/F Taux = 2,1/F 75 enfants 105 enfants 51 F 54 G 35 F 40 G

32 MH Bouchet/CERAM (c) frontière 3. Louverture des frontières : La dynamique migratoire et lessor des transports

33 MH Bouchet/CERAM (c) La tyrannie de la distance F 1783: invention du bateau à vapeur avec roues à aubes (Claude Jouffroy d'Abbans après les premiers pistons à vapeur de Denis Papin en 1707) F Avril 1833: Flora Tristan quitte Bordeaux sur le brick de 200 tonneaux, « le Mexicain », et elle narrivera à Valparaiso… que 103 jours plus tard via le Cap Horn! F Depuis Hannibal jusquà Napoléon, la distance se mesure toujours au rythme du pas de lhomme ou du galop dun cheval… ou dun éléphant.

34 MH Bouchet/CERAM (c) Les grandes migrations F Premières migrations importantes autour du bassin méditerranéen et de la mer Noire: populations de confessions religieuses différentes, chrétiennes, juives et musulmanes. F Grandes migrations des XV° et XVI° siècles: marchants, explorateurs et soldats de lEurope vers les côtes de lAsie et de lAfrique, puis vers lAmérique (comptoirs commerciaux en Italie, en Flandre et jusque sur les rives de la Baltique et en Afrique). F XVIII° et XIX° siècles, émigration de nature industrielle et coloniale, des campagnes vers les villes et les ports, et vers les territoires à peupler et développer. F Début du XX° siècle: Européens et Asiatiques vers lAmérique, pôle de sécurité et de prospérité. F Au terme du second millénaire et à laube du troisième, les migrations transcontinentales des pays « émergents » vers les pays industrialisés.

35 MH Bouchet/CERAM (c) Migrations mondiales Industrialisation et inégalités nationales et internationales: Lurbanisation est la première des migrations (Guimoto-Sandron) Selon lONU, le nombre total de migrants est passé de 75 millions en 1965 à > 200 aujourdhui = 3% de la population mondiale USA, Russie, Allemagne, Ukraine, France, Inde, Canada, Australie, UK, RCI…

36 MH Bouchet/CERAM (c) La population exogène dans lOCDE 5 millions = 8,1%

37 MH Bouchet/CERAM (c) La population dorigine étrangère à New York « ville mondialisée »

38 MH Bouchet/CERAM (c) Démographie français et « métissage » F > 1/5 personnes a un père dimmigration F > 1/4 a un grand-père dimmigration F 3 vagues dimmigration = révolution industrielle (Belgique + Italie) = reconstruction I (Belgique, Italie, Espagne, Pologne + Indochine + Afrique) = reconstruction II, 30 Glorieuses et déficit de main dœuvre (Espagne, Italie, Portugal + Maghreb) = regroupement familial + réfugiés politiques

39 MH Bouchet/CERAM (c) Corrélation croissance/flux migratoires?

40 MH Bouchet/CERAM (c) Evolution du traffic aérien dans le monde Passagers en milliards Volume de Fret en millions de tonnes Source: IATA

41 MH Bouchet/CERAM (c) Essor continu du traffic aérien trans-océanique

42 MH Bouchet/CERAM (c) La dynamique des transports: Indice des moyens de transport dans le monde

43 MH Bouchet/CERAM (c) Un monde « interconnecté » Source: FRB of Dallas, 2005

44 MH Bouchet/CERAM (c) Voyages, mondialisation, et dégradation? Levi-Strauss : « Tristes Tropiques (1940 » « Je hais les voyages et les explorateurs » F La mondialsiation de la culture entraîne un appauvrissement général par un mouvement de dégradation et dentropie: lanthropologue est un entropologue F Mauvaise conscience occidentale face à lappropriation du monde et de sa diversité par lhomme blanc, rationaliste et « supérieur »: le seul contact de lethnologue occidental avec les civilisations dites « primitives » apporte le soupçon sur les rites ancestraux et bouleverse les structures sociales et culturelles du groupe F ONU= 6000 langues en 2006, la moitié dans 20 ans!

45 MH Bouchet/CERAM (c) 4. Louverture des échanges F La dynamique commerciale

46 MH Bouchet/CERAM (c) LEcole de Salamanque: LEcole de Salamanque: Dieu, les affaires du monde et le monde des affaires A la fin du XV° et au milieu du XVI° siècle, les ordres jésuites et dominicains fournissent un courant humaniste, volontariste et pragmatique: F L'ordre naturel se base sur la liberté de circulation: Le commerce nest pas moralement réprouvable puisquil contribue au bien-être de tous. F La propriété privée stimule l'activité économique F La monnaie est aussi une marchandise et son pouvoir dachat varie: il repose sur le rapport des prix relatifs, lui-même déterminé par le volume de largent en circulation et de crédit… F La valeur dun bien est subjective puisque son utilité varie d'une personne à l'autre: léchange repose donc sur un accord mutuel, grâce au libre marché et à la concurrence F Le libéralisme économique est le plus sûr moyen déviter corruption, monopoles et distorsions avantageux F A terme, léchange entre pays est avantageux pour tous et les mécanismes dajustement de balance des paiements, fondés sur létalon de change or-argent, assurent le retour « automatique » à léquilibre!

47 MH Bouchet/CERAM (c) Ratio Exports/PIB in %

48 MH Bouchet/CERAM (c) Source: IMF-WEO Trade liberalization

49 MH Bouchet/CERAM (c)

50 Ouverture et dynamisme commercial: exportations en % du PIB France Allemagne Royaume- Uni Etats- Unis CoréeJapon ,9 7,8 8,6 7,6 15, ,5 16,1 12,8 6, ,2 17,5 13,3 11, ,5 3,7 3, ,2 4,5 0, ,2 2,4 3,5 2,

51 MH Bouchet/CERAM (c) Ratios douverture commerciale (XGS/PIB%) France= 28% Brésil= 16% Inde= 14% USA= 10%

52 MH Bouchet/CERAM (c) 5. Louverture du progrès technique F La dynamique technologique, source déchange dinformations de plus en plus dynamique!

53 MH Bouchet/CERAM (c) Intégration des technologies et processus de développement Comin, Easterly et Gong (09/06) F Ladoption des technologies explique les différences de rythme de croissance F Ladoption des technologies explique les différences de rythme de croissance dés … 1000 avant JC! Le développement nest pas seulement le produit des institutions, des choix de politique économique, du capital humain et de la stabilité socio- politique, mais aussi de la capacité à intégrer la technologie (5 secteurs: agriculture, transports, armée, industrie et communications) F Elle permet le passage dune croissance extensive (rythme identiques de croissance de la population et de la production) à un rythme intensif ( produit par tête) F Les leaders dans la technologie au XVI° étaient donc prédisposés à adopter la révolution industrielle plus rapidement Source: « Was the wealth of nations determined in 1000BC? » NYUniversity and NBER

54 MH Bouchet/CERAM (c) Source: J. Bradford deLong Irrigation, bateau Joug, chariot, Alphabet, outils

55 MH Bouchet/CERAM (c) Acqueduc, Pompe à eau

56 MH Bouchet/CERAM (c)

57

58

59 F 1781: machine à vapeur au charbon F 1791: turbine à gaz F 1800: pile électrique F 1814: locomotive à vapeur F 1821: moteur électrique F 1876: téléphone F 1901: télégraphe transatlantique F 1903: avion F 1935: radar F 1947: transistor F : laser F 1980s: Internet F 1990s: téléphonie cellulaire F : génétique & nanotechnologies? Les ruptures technologiques

60 MH Bouchet/CERAM (c) Cycles dinnovation technologique Electricity Telephone Radio Chemistry Automobile Aeronautics Transportation Computers Genetics ? Nanotechnologies Steam railway Internet

61 $0.30 Coût dun appel de 3 mns NY- Londres (Constant 1990, U.S. $)

62 MH Bouchet/CERAM (c) 16% 40%

63 MH Bouchet/CERAM (c)

64

65 Laccès à Internet dans le monde


Télécharger ppt "MH Bouchet/CERAM (c) La Mondialisation La Mondialisation -Introduction- Michel Henry Bouchet Finance Chair-Ceram September 2007."

Présentations similaires


Annonces Google