La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 1 Infections du tractus urinaire (ITU) et Examen cytobactériologique des urines (ECBU)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 1 Infections du tractus urinaire (ITU) et Examen cytobactériologique des urines (ECBU)"— Transcription de la présentation:

1 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 1 Infections du tractus urinaire (ITU) et Examen cytobactériologique des urines (ECBU)

2 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 2 1. Mécanismes des infections du tractus urinaire

3 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Anatomie de la région rénale

4 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 4vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 4 VOIE ASCENDANTE VOIE DESCENDANTE

5 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Anatomie de la région rénale

6 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Urine normale pH Couleur Trouble Présence de cellules Présence de cristaux Présence de microorganismes

7 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Les infections du tractus urinaire Urêtre : Vessie : Bassinet et uretères : Glomérule rénal : principaux foyers infectieux

8 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 8 Stases urinaires Par compression Par calcul Par malformations Manipulations causes de la pathologie

9 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU nature et origine des microorganismes ATTENTION : Les E. coli sont des UPEC de sérovars : O 1, 2, 4, 6, 17, 18, 22 ou 75 Site de fixation : Dgal- -Dgal

10 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Évolution de linfection

11 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Traitement Antibiothérapie : Conseils dhygiène et dalimentation Recherche dune autre pathologie Précautions de stérilité lors des sondages

12 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU LECBU ou examen cytobactériologique des urines

13 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 13

14 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Le prélèvement Lurine est : Un milieu RICHE : Un milieu CONTAMINABLE :

15 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Miction spontanée Le prélèvement peut être fait par :

16 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Par sondage

17 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Ponction transpubienne 4. Par poche

18 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 18 Après le prélèvement :

19 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Macroscopie et tests biochimiques Noter : Couleur Trouble Odeur Tester : pH Paramètres biochimiques :

20 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 20

21 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Examen microscopique cytologique On réalise un examen à la fois qualitatif et quantitatif. Quels éléments observer ? Cellules : Cylindres : Cristaux (voir…) Comment numérer ?

22 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 22 Kovaslide

23 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 23 3 mm 0,1 mm 0,9 µL 6,6 µL

24 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 24

25 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 25 Résultats normaux : Hématies Leucocytes Mentionner la présence et le nombre de : bactéries et levures spermatozoïdes Œufs de parasites (Schistosoma haematobium) protozoaires (Trichomonas vaginalis) cellules épithéliales de type vaginal cellules épithéliales du tractus urinaire

26 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 26

27 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 27

28 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Numération des microorganismes urinaires a. À J0 : numération directe Pourquoi numérer ? Étaler à lanse calibrée 10 µL durine NON CENTRIFUGÉE sur une lame Colorer au Gram Intérêt : si la numération est bien calibrée, la mesure est fiable et permet le diagnostic direct dexclusion. Sensibilité toutefois limitée. orientation en fonction de lobservation. mise en évidence de cellules épithéliales montrant un prélèvement mauvais (cellules vaginales)

29

30 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 30 Technique de référence : Dilutions successives de lurine et incorporation en gélose b. À J1 : numérations par culture Technique sur boîte : Étalement dun volume précis durine sur une gélose idoine Étuvage Observation

31 vendredi 10 janvier 2014ITU et ECBU31 Étalement dun volume précis durine sur une gélose idoine

32 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 32 Compter les colonies et déterminer la concentration… comptage

33 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 33 Technique sur lame immergée

34

35 vendredi 10 janvier 2014ITU et ECBU35

36 vendredi 10 janvier 2014ITU et ECBU36 Technique par automate

37 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 37 Seuil de positivité : c. Conclusions

38 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Examens des cristaux et autres éléments Cristaux : Il dépendent du pH

39 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 39

40 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Cultures CLED

41 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 41 CPS Id Uriselect

42 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 42 Autres milieux : gélose au sang gélose Sabouraud au chloramphénicol ou gélose chromogène gélose Chocolat enrichie si lon soupçonne des microorganismes de culture très difficile. en cas dabsence de bactéries (et présence de leucocytes) : recherche des BK

43 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 43 Coloration de Ziehl-Kinyoun sur le prélèvement Culture des BK avec : Décontamination Action de laurylsulfate et NaOH Neutralisation par H3PO4 en présence de BCP Centrifugation (coloration sur culot) Ensemencement sur Lowenstein-Jensen Examen des cultures…

44 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU Conclure Le prélèvement est-il acceptable ? Avec la leucocyturie et la bactériurie

45 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 45

46 vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 46 Merci de votre attention !!!! Réalisé par Jean-No ë l Joffin Octobre 2012 Au laboratoire de SAINT BRICE ! Critiques :


Télécharger ppt "Vendredi 10 janvier 2014 ITU et ECBU 1 Infections du tractus urinaire (ITU) et Examen cytobactériologique des urines (ECBU)"

Présentations similaires


Annonces Google