La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 MATERIAUX DENTAIRES COURS no.5 Matériaux pour la réalisation du porte-empreinte dans la prothétique conjointe et adjointe. Matériaux dempreinte : classification.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 MATERIAUX DENTAIRES COURS no.5 Matériaux pour la réalisation du porte-empreinte dans la prothétique conjointe et adjointe. Matériaux dempreinte : classification."— Transcription de la présentation:

1 1 MATERIAUX DENTAIRES COURS no.5 Matériaux pour la réalisation du porte-empreinte dans la prothétique conjointe et adjointe. Matériaux dempreinte : classification et propriétés. Matériaux dempreinte élastiques: propriétés et indications. Hydrocolloïdes réversibles et irréversibles.

2 2 LEMPREINTE

3 33 L'EMPREINTE = la reproduction négative de tous les détails de champs prothétique sur laquelle est produit le modèle dans le laboratoire du technologie dentaire

4 44 une méthode d'empreinte approprié à la situation clinique CONDITIONS TECHNIQUES POUR L'EMPREINTE : un porte-empreinte un matériau d'empreinte avec des propriétés appropriées

5 55 Quelle que soit la technique d'empreinte employée, certains impératifs sont communs aux matériaux, et à leur manipulation.

6 66 Les porte-empreintes

7 77 Le porte-empreinte doit €être rigide et retentif. Sa rigidité est indispensable pour le soutien de la pâte dempreinte afin déviter toute déformation. Il faut donc utiliser des porte-empreintes métalliques en se méfiant de Ialuminium dont la rigidité n'est pas compatible avec les exigences requises. La rétention du porte-empreinte doit €être mécanique et physico-chimique. Les porte-empreintes seront donc en acier chrome ou en inox, ces derniers €tant les plus rigides. Les retentions mécaniques sont assurées soit par des perforations (porte-empreinte classique), soit par des tubes métalliques soudés dans I intrados (porte- empreinte Rimlock).

8 88 Il est classique d'employer les porte-empreintes perforés pour les élastomères et les porte empreintes Rimlock pour les hydrocolloïdes réversibles ou non. La rétention peut €être augmentée par le sablage de Iintrados de ces porte-empreintes (afin d'éviter toute perte de temps inutile, il est recommandé de faire sabler la série de porte-empreintes au laboratoire de prothèse). Un adhésif doit parfaire la rétention qui devient alors physico-chimique.

9 99 Afin de contrôler la régularité du retrait, I espacement du porte- empreinte avec la zone à enregistrer doit être le plus régulier possible. Pour respecter cet impératif, il est souvent indispensable de façonner à la pince les parois du porte-empreinte. Celui-ci doit €être suffisamment grand aux extrémités pour supporter la totalité du matériau, afin d'éviter les déformations liées au poids du plâtre lors de la coulée. Dans certains cas, il est nécessaire de I'allonger avec un matériau rigide telle stents ou la résine. La fermeture de la partie distale du porte-empreinte permet, outre la formation d'une butée d'enfoncement et une épaisseur régulière de matériau, le guidage du matériau d'empreinte sur les dents les plus distales de l'arcade. En revanche, les excès de pate débordant au-delà du porte- empreinte doivent €être coupés car ils induisent, par leur déformation, une erreur lors de la coulée du plâtre.

10 1010 Matériaux de port-empreinte utilisés en thérapie conjointe et adjointe

11 1111 Si le matériau adhère parfaitement au porte-empreinte rigide, le retrait inéluctable lors de la prise de la pâte ne peut se faire que vers les parois. Cela donne un modèle en plâtre légèrement surdimensionné qui favorise la mise en place clinique de la future restauration coronaire. Il est indispensable de suivre scrupuleusement les conseils du fabricant quant au mode et au temps de préparation des pâtes à empreinte. Cela étant le gage du succès, il faut avoir en mémoire que les temps donnés sont généralement calculés au minimum. Il est donc conseillé€ a I odontologiste de les majorer un peu.

12 1212 Un mauvais malaxage ou une désinsertion trop hâtive entrainent un nombre de liaisons insuffisant entre les molécules constituant le matériau d'empreinte. Celui-ci est alors en phase plastique (comme une pâte à modeler) et non élastique. Il conserve la position donnée par la zone de plus grand contour épousée lors de Ia désinsertion, au lieu de revenir à sa dimension initiale.

13 1313 Tous les matériaux d'empreinte présentent une déformation permanente après des contraintes plus ou moins importantes. Cette déformation augmente non seulement avec l intensité et les directions des contraintes, mais aussi en fonction du temps d'application. Ces inconvénients apparaissent surtout lors de la désinsertion du porte-empreinte. Pour les limiter, la contrainte doit €être très brève et la plus axiale possible. Il est donc recommandé, lors de la désinsertion du porte-empreinte, de demander au patient de fermer légèrement la bouche afin d'introduire les index de part et d'autre du fond des vestibules. Un mouvement de rotation rapide des index en même temps qu'une traction sont effectués avec I'aide du patient qui ouvre alors très grand et très rapidement la bouche. Ces manœuvres autorisent la désinsertion rapide et axiale du porte- empreinte.

14 14 porte-empreinte totale: inclure une arcade porte-empreintes partielles: couvre un segment de l'arcade porte-empreintes uni-dentaires: pour une seule dent porte-empreintes spéciales avec systèmes de refroidissement : bi-maxillaires totales ou de hémi-arcade 1.Après la surface contact avec le champ prothétique: CLASSIFICATION DES PORTE-EMPREINTES

15 15 1.Métalliques 1.Métalliques : faites par l'industrie, de différentes tailles; -Sont en acier inoxydable, en laiton chromé ou en aluminium recouvert de résine époxy. 2.Non-métalliques: 2.Non-métalliques: faits sur des modèles basés sur les empreintes préliminaires; - Sont des matériaux thermoplastiques (plaque de base), les résines acryliques auto-/thermo- polymérisés, résines di-acryliques composites photo- polymérisable, polyesters et co-polyesters, résines polycarbonates. 2. Après le matériau utilisé pour sa réalisation: CLASSIFICATION DES PORTE-EMPREINTES

16 16 CLASSIFICATION DES PORTE-EMPREINTES port-empreintes standard (métalliques ou en plastique);port-empreintes standard (métalliques ou en plastique); port-empreintes standard individualisés;port-empreintes standard individualisés; port-empreintes individuels.port-empreintes individuels. 3. Après le degré de fidélité:

17 17

18 18 Hi-Tray Metal Hi-Tray Light Plastic Hi-Tray Light Dual Arch Hi-Tray Light Edentulous Hi-Tray Light Clear

19 19

20 20 Le matériau Le matériau pour la réalisation du P-E.I. faut donner faut donner a celle-ci stabilité de la forme petites changements de volume rigidité résistance à la corrosion Wirz

21 21 Porte-empreinte individuelle doit assurer une épaisseur plus uniforme du matériau d'empreinte une liaison chimique longue et de qualité.

22 22 Est démontré que de tous les matériaux utilisés pour la fabrication des port-empreintes individuelles (les masses thermoplastiques, les masses de thermoformage, les résines acryliques, les matériaux composites, etc.) les résines diacryliques composite photo- polymérisables uniquement répondent à ces conditions.

23 23 Matériaux d'empreinte

24 24 Conditions nécessaires aux matériaux dempreinte: La plasticité La fidélité l'élasticité Résistance mécanique La stabilité dimensionnelle Temps de prise La compatibilité avec les matériaux des modèles Biocompatibilité avec les tissus buccaux Capacité dutilisation sans nécessiter une un équipement connexe compliqué

25 25 Classification du matériaux d'empreintes Falk Falk - 3 catégories des matériaux d'empreinte : 1. Rigides 2. Plastiques 3. Élastiques

26 26 Pogiolli Pogiolli - 3 catégories des matériaux d'empreinte : 1.Rigides: 1.Rigides: le gypse, lacrylate auto-polimerisable 2.Semirigides: 2.Semirigides: masses thermoplastiques, cire buco- plastique, la pâte Z.O.E. 3.Elastiques: 3.Elastiques: hydrocolloïdes réversibles (agar-agar) et irréversibles (alginates), les élastomères synthétiques (polysulfures, silicones, polyéthers), acrylate avec prise retard Classification du matériaux d'empreintes

27 27 Avec temps de plasticité réduite et consistance rigide: - le gypse - les résines acryliques - le Mucoseal Avec temps de plasticité réduite et consistance semi-rigide: - Compounds stents et Kerr - Pâtes ZOE Avec temps de plasticité réduite et consistance élastique: - hydrocolloïdes réversibles - hydrocolloïdes irréversibles - caoutchoucs polysulfures - caoutchoucs de silicone Avec temps de plasticité prolongée pour: - buco-plastiques - polymères résilientes Ieremia Ieremia - 4 types de matériaux dempreinte: Classification du matériaux d'empreintes

28 28 Nussbaum Nussbaum (1986) - 2 types de matériaux dempreinte: RIGIDES -les masses thermoplastiques - le gypse - Les pâtes ZOE ÉLASTIQUES: - Hydrocolloïdes réversibles et irréversibles -Élastomères synthétiques (polysulfures, silicones, les polyéthers) Classification du matériaux d'empreintes

29 29 Munteanu et Bratu Munteanu et Bratu - Classification qui tienne compte de la consistance du matériau et du caractère de réversibilité / irréversibilité de celui: Matériaux rigides et semi rigides irréversibles - le gypse - les résines acryliques - les pâtes d'oxyde de zinc eugénol Matériaux rigides réversibles - les compounds stents - les matériaux buco-plastiques - la gutta-percha - les cires atériaux elastiques réversibles Matériaux elastiques réversibles - hydrocolloïdes réversibles atériaux elastiques irréversibles Matériaux elastiques irréversibles - hydrocolloïdes irréversibles-alginates - élastomères synthétiques polysulfures silicone de condensation et daddition polyéthers Classification du matériaux d'empreintes

30 30 De reproduire fidèlement les plus fins détails du champ prothétique Odeur, goût et la couleur agréables Consistance et texture satisfaisante Non toxique ou irritant pour les tissus constitutifs de la cavité buccale Dêtre plastique à une température soutenue par la cavité buccale (maximum 50°C) La plasticité doit disparaître assez rapidement (2-3 minutes, représentant le temps de la prise), mais elle doit être retardée au volonté du praticien Avoir une résistance suffisante pour ne pas sendommager à la retrait de la cavité buccale Peut être facilement retiré de la cavité buccale Être facilement préparé pour les empreintes, en utilisant un minimum d'équipement temps de vie suffisant pour assurer les besoins de stockage et de distribution Présenter un rapport qualité - prix favorable Les caractéristiques de la prise adaptées aux besoins cliniques Qualités idéales d'un matériaud'empreinte (G.Craig, 2001; Hutu, 2005) Qualités idéales d'un matériau d'empreinte (G.Craig, 2001; Hutu, 2005)

31 31 Qualités idéales d'un matériaud'empreinte (G.Craig, 2001; Hutu, 2005) Qualités idéales d'un matériau d'empreinte (G.Craig, 2001; Hutu, 2005) Pas affecté par l'humidité de la cavité buccale Propriétés élastiques pour permettre le redressement complète âpres la déformation due à l'application Une résistance suffisante (pour ne pas se fracturer après l enlèvement de la cavité buccale) Stabilité dimensionnelle (en limites normales de température et l'humidité rencontrées pendant les procédures cliniques et de laboratoire) pour une période suffisamment longue pour permettre la coulée de modèle Compatibilité avec les matériaux pour la réalisation des modèles Peut être désinfecté sans perdre d'autres qualités Actuellement, il ny a pas un matériau d'empreinte qui répond à toutes les qualités énumérées.

32 32 Hydrocolloïdes réversibles et irréversibles. MATÉRIAUX DEMPREINTE ÉLASTIQUES

33 33 Hydrocolloïdes réversibles Le terme "hydrocolloïdes" signifie que ces matériaux forment en combinaison avec l'eau des solutions colloïdales sous forme de gel. Le terme " réversible " se réfère à la propriété des matériaux de passer de l'état de gel (semi- solide) à létat de sol (liquide) et vice-versa, en fonction de la température à laquelle ils sont.

34 34 Fluide Les hydro-colloïdes réversibles sont présentés en différentes consistances: Formes de présentation Haute Moyenne

35 35 Le matériau est livré en état de gel bars emballé dans des tubes métalliques / seringues dans des récipients de verre

36 36 Bains spéciales avec différents compartiments Bains spéciales avec différents compartiments (ex: SATELLITE, COMMANDE du production VAN R)- sont d'installations spéciales équipés avec des thermostats où se trouve l'eau à différentes températures et dans lesquelles le matériau d'empreinte sera progressivement introduit Seringues Des porte-empreintes avec circuit de refroidissement Compresses Des comprimés adhésif Thermomètre un équipement supplémentaire : Pour utiliser ces matériaux est nécessaire un équipement supplémentaire: :

37 37 COMPOSITION CHIMIQUE 1.L'agar-agar (gélose) = constituants de base d'hydrocolloïdes réversibles, est un colloïde organique hydrophile; d.p.d.v chimique est un polysaccharide; Plage température de gélification (sol-gel): ° C; Plage de température de liquéfaction (gel-sol): ° C 2.Eau-composante essentielle d.p.d.v. quantitatif: 80-85% 3.Sulfate de potassium 1-2%; neutralise l'effet de borax; sert comme un accélérateur de la prise de gypse 4.Le borax- 0, 2% est inhibiteur de la prise du gypse; augmente la viscosité du sol; augmente la résistance du gel 5.benzoate dalkyl 0,1%, est conservant 6.Masse de remplissage: thymol (bactéricide de conservation), menthol (antiseptique), glycérine (plastifiant), talc, terre à diatomées, argile, silice, cire (pour contrôler la résistance, la viscosité, la rigidité du gel) 7.Pigments et aromatisants DOSAGE: - Est fait extemporanément, en fonction de la situation clinique.

38 38 DOSAGE.PRÉPARATION.TECHNIQUE DE TRAVAIL. Le dosage est fait extemporanément, en fonction de la situation clinique, en coupant le matériau avec le couteau, en quantité requise pour l'empreinte; Un équipement supplémentaire est nécessaire, qui se compose de: - un bain thermostat avec 3 compartiments: le compartiment pour liquéfaction (80-100°C), le compartiment pour stockage (65-70°C), le compartiment pour tempérage (40-65°C); - seringues spéciales; - port-empreintes métalliques à double paroi faisant circuler l'eau courante; - thermomètre. - Le matériau est inséré dans la première chambre et maintenus à une température de 100 ° C pendant 10 minutes (changement de phase de phase de gel au sol) ; - Transfert du matériau dans la deuxième section, où vous pouvez garder dans le sol pendant 5 jours ; est conseillé de vérifier la température de l'eau dans le compartiment de temps en temps; - La quantité nécessaire de matériau est exprimée dans le porte-empreinte avec système de refroidissement et soumis dans le troisième compartiment pour 3-7 minutes pour que le matériau atteindre une température proche de celle de la bouche; - Supprimer un mince couche de matériau (qui était en contact direct avec l'eau) et insérez le port- empreinte sur le champ prothétique; - Connectez le système de refroidissement au circuit d'eau courante, pendant 5 minutes ; la température de l'eau ne doit pas être inférieure à 13ºC (sinon, il ya un gélifiant rapidement avec l'apparition de contraintes dans l'intérieur du matériau et les effets de distorsion de l'empreinte); - Enlever l'empreinte de champ prothétique par un mouvement fait rapide, ferme, dans l'axe des dents, puis nettoyer et enlever l'excès d'eau; - Il est recommandé de réaliser immédiate le modèle coulée en plâtre dur ou extra-dur due à la sensibilité du matériau au phénomène de synérèse ou gonflement ; s'il n'est pas immédiatement possible de coulée le modèle, nous recommandons de garder l'empreinte dans un environnement avec 100% d'humidité (lingettes humides) pour minutes ou l'imprégnation de l'empreinte avec une solution de sulfate de potassium à 2%, 10 minutes avant de couler le modèle; - Les matériaux non utilisés (second compartiment) peuvent être réutilisés, mais pas plus de 4 fois (la réutilisation étendue, la consistance du gel devient de plus en plus fort).

39 39

40 40 INDICATIONS: - les empreintes pour les micro-prothèses type inlays, onlays; - les empreintes pour les couronnes, après la formation précédente du sulcus gingival; - les empreintes pour les I.O.S.; - les empreintes duplicates pour obtenir les modèles duplicates. CONTRE-INDICATIONS: - lorsque le sulcus gingival ne peut pas se préparer; - préparation sous forme « end-knife » - forme des empreintes avec des marges très minces; - patients présentant macro-glossie ou la mobilité excessive de la langue.

41 41 Hydrocolloïdes rreversibles Hydrocolloïdes irreversibles - Sont connus comme "alginates" - Sont matériaux élastiques irréversibles - Sont largement utilisés dans les prothèses dentaires (il semble être les plus utilisées matériaux d'empreintes préliminaires chez les patients partiellement ou total édentés). Apres le type de gélification: Type I: avec gélification rapide Type II: la gélification normale Apres l'utilisation: Classe A: pour les empreintes pour obtenir les prothèses uni-dentaires (inlays, couronnes, etc.) Classe B: pour les empreintes darcade ou de hémi-arcade Classe C: pour obtenir les modèles d'étude et les port-empreintes individuels CLASSIFICATION

42 42 Présentation sous forme de poudre Le matériel est présenté sous forme de poudre à mélanger avec le liquide (eau / eau distillée) pour obtenir un gel alginique. La poudre est emballé dans: - des récipients en plastique / métal étanches - sacs de plastique / feuille métallique pré-mesurée Les produits commerciaux: Les produits commerciaux: YPEEN (SPOFA DENTAL), YPEEN PREMIUM (SPOFA DENTAL), SEPTALGIN (SEPTODONT), XANTALGIN (BAYER), ALGINOPLAST (BAYER), PALGAT (ESPE), AMPREX (ESPE), ALGAM PRENT (ASTAR-ROMANIA), ORTOPRINT (ZERMACK), HIDROGUM (ZERMACK), PHASE (ZERMACK)

43 43

44 44 Composition chimique: - l'alginate alcalin de sodium ou de potassium 10-12% - sel métallique: sulfate de calcium 10-12% - inhibiteur de gélification: phosphate trisodique 1-2% - fluorure (silico-fluorure) de sodium: 1,5-2% - masse de remplissage : terre de diatomées (74-78%), du talc ou carbonate de magnésium - poudre de silicate, glycol, composés quaternaires d'ammonium - indicateurs de couleur - couleurs (rouge, pistache, bleu) et aromatiques

45 45 -En conformité avec les instructions du fabricant et les cylindres et les cuillères qui accompagnent les emballages - En cas des hydrocolloïdes de type II (avec gélification normale), la proportion idéale est de 15 g poudre/50 cm 3 d'eau à 21°C. Écart de plus de 10% de ce rapport modifie le temps de la prise, les qualités du matériau, la résistance et la flexibilité -Pour une utilisation facile sont utilisées les sacs de poudre pré-mesurées DOSAGE

46 46 PREPARATION - mélange de la poudre avec de l'eau - Peut-être fait de deux façons: Préparation manuelle Matériaux: bol large en caoutchouc + spatule en métal / en plastique Avant d'utiliser, vous secouez récipient contenant la poudre (pour son homogénéisation) Les deux composants doivent être dosés correctement et appliqués dans un bol en caoutchouc et on les mélanges. Initial, les mouvements sont modérés pour humecter la poudre. Plus tard, les mouvements sont vigoureux, énergiques et rapides, pressant le matériau sur les parois du récipient avec une spatule jusqu'à le mélange change de couleur, devenant plus foncée que la couleur originale de la poudre Le mélange manuel est réalisé jusqu'à l'obtenir d'une pâte visqueuse plastique, qui ne se détache pas de spatule. Le temps de mélange est: - 1 minutes (au alginates de type II avec sortie normale) secondes (au alginates de type I, à prise rapide) Le temps de travail est: - 4 minutes (pour les hydrocolloïdes de type II avec prise normale) - 1,20 à 2 minutes (pour les hydrocolloïdes de type I, à prise rapide) Préparation mécanique - Nécessite l'utilisation de dispositifs mécaniques spéciaux et des matériaux pré-mesurée Avantage de la méthode mécanique: éviter l'incorporation des inclusions d'air dans le mélange.air dans le mélange)

47 47

48 48

49 49

50 50 1.L'enregistrement des empreintes des dents antagonistes 2.L'enregistrement des empreintes préliminaires des champs prothétiques édentés partielles ou totals 3.empreintes pour la coulée des modèles d'étude et de documentation 4.empreintes pour la coulée des modèles de travail en prothèses uni-dentaires (alginate de type «injection type") 5.empreinte pour faire les modèles dupliqués 6.empreintes pour la coulée des modèles de travail en orthodontie empreinte hydro-alginique dans la technologie des prothèses fixes INDICATIONS:

51 51 L'alginate préparé s'appliquera dans la porte-empreinte, d'arrière en avant (la quantité de matériau sera moins dans le dos, en évitant le réflexe de vomissement) Vous pouvez utiliser: - Porte-empreintes standard en plastique perforés - Porte-empreintes standard en métal sans perforations, sur les bords duquel s'appliquera bande adhésive / colle (pour la rétention) - Porte-empreintes individuels (chez le porte-empreinte individuel en résine acrylique sappliqueront au pinceau, sur la surface interne, chloroforme et des fils de laine pour la rétention) Le matériau est modélisé avec des doigts mouillés pendant que le patient faire rincer la bouche avec de l'eau Le porte-empreinte avec le matériau est appliqué sur le champ prothétique, d'arrière en avant, et maintenus en place solidement sous pression uniforme jusqu'a la prise de matériau. Après l'initiation de la gélification, lempreinte reste dans la cavité buccale pendant 2-3 minutes afin d'améliorer les propriétés du matériau. Lenlèvement de l'empreinte est effectué par l'arrêt de la fermeture marginale (enlever les lèvres et les joues avec les doigts), suivie par un ferme mouvement dans un seul axe. Le nettoyage de l'empreinte (élimination des traces de sang et de salive, lavage, désinfection) La coulée de modèle est recommandé immédiatement (si pas possible, l'empreinte sera conservée dans l'atmosphère 100% d'humidité - par exemple, lingettes humides, maximum une heure Le démoulage de l'empreinte - après minutes (pour éviter l'absorption d'eau dans le modèle en gypse) Technique de travail

52 52 doivent être respectées les doses indiquées par le fabriquant après l'utilisation la poudre sera hermétiquement fermée et stockée dans un endroit sec (20-22°C) le temps de mélange ne doit pas dépasser 1 minute pour les empreintes seront utilisés des porte-empreintes avec systèmes de rétention le modèle doit être coulée en minutes après l'enregistrement de l'empreinte les empreintes enregistrées avec du matériau alginique sont conservées dans un environnement humide (lingettes humides, hydrophores) non pas dans l'eau le conditionnement de l'empreinte avant la coulée de modèle (nettoyage, désinfection, traitement de l'empreinte) CONSEILS PRATIQUES

53 53

54 54 ALGINATE MIXER II


Télécharger ppt "1 MATERIAUX DENTAIRES COURS no.5 Matériaux pour la réalisation du porte-empreinte dans la prothétique conjointe et adjointe. Matériaux dempreinte : classification."

Présentations similaires


Annonces Google