La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gestion des Approvisionnements et la Logistique portant sur les Médicaments contre le VIH/SIDA et les Produits Connexes Introduction aux Enjeux: Approvisionnement,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gestion des Approvisionnements et la Logistique portant sur les Médicaments contre le VIH/SIDA et les Produits Connexes Introduction aux Enjeux: Approvisionnement,"— Transcription de la présentation:

1 Gestion des Approvisionnements et la Logistique portant sur les Médicaments contre le VIH/SIDA et les Produits Connexes Introduction aux Enjeux: Approvisionnement, Financement et Tarification janvier 2006 – Accra, Ghana World Bank Institute

2 Points de la session 1. Approvisionnement dans le cycle de laccès aux médicaments et produits connexes 2. Méthodes dapprovisionnement 3. Le marché et la politique des prix 4. Les mécanismes de réduction des coûts des ARV et produits connexes 5. Remarques finales.

3 But de lapprovisionnement Lacquisition - de la quantité nécessaire - des produits appropriés - répondant à la qualité - pour le consommateur en besoin - au moment approprié - avec efficience, sécurité et au moindre coût possible.

4 Cycle de lapprovisionnement Gestion de support: -Organisation - Financement - Gestion - Ressources hum. Utilisation Distribution Approvision nement Sélection Cadre politique, légal et réglementaire : - Politique nationale de médicaments - Qualité, - Enregistrement - Législation (génériques, spécialités) - Conditions dimportation, taxes -Droits en santé et accès aux médicaments

5 Approvisionnement: un processus cyclique Multiple étapes: une programmation soigneuse est nécessaire Meilleure planification peut réduire les pertes, les ruptures, les coûts Une demande globale simultanée affecte le temps de réaction du fournisseur Plusieurs acteurs, plusieurs opportunités !!

6 Léquilibre dans lapprovisionnement Plus de stock Moins de stock Minimiser les ruptures Bâtir la confiance ds le système Tirer avantage des achats groupés Coûts dinvestissement Co û ts de stockage Péremptions Pertes Gaspillage RUPTURE DE STOCK

7 Planification familiale Prevention Contraceptifs, condoms, gants, etc… ARV Composantes de programme de VHI/SIDA, ( + Tb et Palu.) Diagnostic VHI, IST, OI, TB, Paludisme Traitement Medicam., consommables,… Infrastructures des Laboratoires Chaîne achat et gestion des stocks Éducation des Prestataires de service, des clients et de la Communauté

8 Défis de lapprovis./gestion des stocks u Chaîne dapprovisionnement agile et réactive au changement de situation; u Ensemble de services complexes et complémentaires à délivrer u Décentralisation et ou extension ajoutent à la complexité u Tout au début: Information et éducation des fournisseurs de service, des clients et des communautés;

9 Méthodes dApprovisionnement u Demande de cotation plus flexible et moins formelle u Demande de proposition Pour les services et biens complexes (spécifications fonctionnelles ne peuvent être exprimées) u Source unique /Contrat Direct Pas matière à compétition pour le produit, ou échec dun précèdent appel

10 u Appel doffres Il nest pas demandé dapproches techniques – et les spécifications sont bien précisées : –Appel dOffre National (AON) avec pré-qualifiaction –Appel doffre International (AOI) avec pré-qualification –Apple dOffre International Limité Méthodes dApprovisionnement

11 Sélection du mode dapprovisionnement Sélection du mode dapprovision- nement Situation du Marché Sous license, disponible chez le seul inventeur Hors license, disponible chez linventeur et les producteurs de Génériques Hors license, disponible largement (+sieurs sources) Valeur du Contract PetiteContract direct / S.U. Shopping Moyenne Contract direct / S.U. Appel dOffre International Limité ou avec Pré-qualification GrandeContract direct / S.U.

12 u Utilisation des fournisseurs bon marché internationaux spécialisés ou les Nations Unies u Approvisionnements groupés – Contrat de Groupe – Contrat Central Méthodes dApprovisionnement

13 Gestion des Approvisionnements et la Logistique portant sur les Médicaments contre le VIH/SIDA et les Produits Connexes Financement et tarification

14 Points dintêret Obtenir les prix les plus bas possibles tout en maintenant une norme de qualité Garantir un financement adéquat Comprendre le mode de fonctionnement de la chaîne d'approvisionnement pharmaceutique; Le marché et les différences de prix; Les programmes internationaux et l'accès aux antirétroviraux à des prix défiant toute concurrence; Comment les pays peuvent contribuer à une baisse des prix des médicaments.

15 Les entreprises pharmaceutiques cassent les prix des médicaments … Mais est-ce suffisant ? u GlaxoSmithKline a accepté de baisser le prix du combivir de 1,70 USD/jour à 0,90 ¢ /jour dans les pays en développement (avril 2003) u Le médicament de GSK est encore plus cher que la version générique de Ranbaxy qui coûte 0,73 ¢ /jour. u GSK a franchi une étape supplémentaire en fournissant des traitements antirétroviraux à des millions de personnes qui en avaient besoin. Source :

16 Source = Samb, B., 2000 UNAIDS, in Levison, L., Boston University School of Public Health, 2003 Concurrence (2 à 6 producteurs par produit) Pas de concurrence La concurrence est très efficace pour faire baisser les prix - Exemple ARV

17 Communiqué de presse AFX-Focus : 21/08/ :15 GMT : le Brésil menace de ne pas respecter les brevets détenus par Merck & Co, Roche, Abbott Labs sur les médicaments contre le SIDA « BRASILIA (AFX) - les pouvoirs publics menacent de ne pas respecter les brevets détenus par Abbott Laboratories, Merck & Co Inc et Roche Holding AG à moins qu'ils nacceptent de baisser leurs prix, a déclaré Alexandre Grangeiro, Directeur du programme de lutte contre le SIDA du Brésil. »

18 Prix des antirétroviraux en 2002 : impact de l'augmentation de la concurrence Prix par comprimé Initiative Accélérer Accès ARV BrésilPrix de générique le plus bas Zidovudine 100mg 0,26 USD0,13 USD0,10 USD Névirapine 200mg 0,60 USD0,34 USD0,28 USD Lamivudine 150mg 0,31 USD0,29 USD0,17 USD Source : Luchini et al. XIVème conférence internationale sur le SIDA, juillet 2002

19 La chaîne dapprovisionnement pharmaceutique Le prix dune marchandise est établi en fonction de loffre et de la demande. Loi du Marché: concurrence

20 Le marché et les prix dans la chaîne dapprovisionnement des produits pharmaceutiques Comment fonctionnent les marchés en général et comment les prix sont-ils fixés ? Trois types de marchés : - Marché régi par la libre concurrence - Marché avec monopole - Marché régi par une concurrence monopolistique

21 Le Marché Biens et Services Travail, Terre, Capital Consommateurs Producteurs Marché Extrants Marché Intrants Gouvernement

22 Trois conditions essentielles pour la compétition dans le marché Acheteurs –Informés –Rationnels –Temps pour choisir Vendeurs / Offres – Entrée libre – Sortie libreProduit –Homogénéité –Prix connu à lavance

23 Rationalité Economique de lIntervention Publique pour les ARV 1. Défaillance du Marché –Bien Public (Bien partagés) –Externalités –Demande Limitée –Coûts Catastrophiques 2. Redistribution

24 La chaîne dapprovisionnement pharmaceutique Acteurs clés Usines de fabrication - Entreprises pharmaceutiques innovantes - Fabricants de génériques Grossistes/Distributeurs Détaillants Vendeurs publics ou sans but lucratif …………………….

25 Schéma du système actuel Fabrication de médicaments Grossiste Pharmacie détaillante Acheteur public (Ministère de la santé, hôpitaux publics, etc.) Consommateurs Prix au détail + taxe de vente Prix grossiste + taxe Prix de vente du fabricant, plus le transport, les assurances et les taxes. Source : Guides techniques de la Banque mondiale : Programme de formation sur les traitements contre le VIH/SIDA, 2003

26 Entreprises pharmaceutiques innovantes Multinationales : médicaments de marque –Elles ont leurs propres labo. de R&D et possèdent de nombreux portefeuilles de brevets. –Bayer, Boehringer Ingleheim, Bristol- Myers Squibb, GlaxoSmithKine, Merck, Pfizer et Schering-Plough, etc.

27 Bénéfice avant impôts Recherche et développement Production et contrôle de la qualité Informations scientifiques Divers Coûts administratifs Vente au détail Publicité Structure de coût dans une entreprise pharmaceutique Source : Organisation mondiale de la santé, Health Economics and Drugs DAP Series No. 1, 1995

28 Fabricants de génériques Les fabricants de génériques entrent en concurrence au niveau de la fabrication des médicaments sans brevet. Production des ARV commercialisés sous dénomination spéciale nom approuvé sans dénomination spéciale. Brésil, Chine, Inde et Thaïlande: principaux pays producteurs de génériques.

29 Fixation des prix 1. Prix unique (au sein de pays ou entre pays) 2. Prix multiple (au sein de pays ou entre pays) 3. Tarification différentielle (volontaire des fabricants) : volume, risque, différentiation de produit, etc. 4. Modèle monopole discriminant 5. Tarification équitable (selon pouvoir dachat)

30 Stratégies supplémentaires Programmes internationaux Initiative AAI (Accélérer laccès à la prise en charge du VIH/SIDA) Lancée en 1997 par trois entreprises pharmaceutiques, l'ONU et des autorités sanitaires (Chili, Côte d'Ivoire, Ouganda et Vietnam) Installation de centres d'échange chargés de passer les commandes et de réceptionner les ARV En 2001, l'initiative AAI est passée sous la responsabilité de l'OMS.

31 Stratégies supplémentaires Initiative AAI (Accélérer laccès à la prise en charge du VIH/SIDA) (suite) u Fonds des Nations Unies pour la population ; Fonds des Nations Unies pour l'enfance ; OMS ; Banque mondiale ; ONUSIDA u Abbott Laboratories ; Boehringer Ingelheim; Bristol-Myers Squibb ; GlaxoSmithKline ; Merck ; Hoffmann-La Roche u Depuis juin 2002, 19 pays en développement ont passé des accords sur les antirétroviraux avec ces entreprises. u Ces sociétés ont baissé les prix des médicaments de 80 à 90 % par rapport à ceux des pays développés.

32 Stratégies supplémentaires Initiative AAI (Accélérer laccès à la prise en charge du VIH/SIDA) (suite) Malgré la baisse des prix des médicaments, les prix proposés par les entreprises participant à l'initiative sont encore deux fois supérieurs à ceux des génériques. Il en résulte qu'un nombre encore limité de patients peut accéder aux traitements antirétroviraux, soit moins de 1 % de la population séropositive. Δ

33 Stratégies supplémentaires Programmes internationaux Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme Investissement dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Contributions au fonds par des pays et des individus. Organe directeur indépendant Moyen de mobiliser, gérer et débourser des ressources nouvelles et supplémentaires.

34 Initiative Clinton contre le VIH/SIDA (présentation suivante) Stratégies supplémentaires

35 Programmes internationaux Réglementation du Conseil de la Commission Européenne - Système de tarification multiple et volontaire - 75 % inférieur au prix moyen « départ usine ou à prix coûtant plus 15% - Les prix proposés resteront confidentiels avec présence d'un auditeur indépendant - Pour éviter les risques de ré-importation, les produits auront des dimensions, des couleurs et des formes différentes.

36 Stratégies supplémentaires Dons Deux types de dons Sommes d'argent Médicaments Plan au niveau local qui détermine les quantités de fonds et la manière dont les médicaments sont administrés.

37 Récapitulatif et conclusions Il existe plusieurs moyens de faire baisser les prix des médicaments. Étapes de fabrication:(pour mémoire) Les pays qui ont les capacités requises peuvent fabriquer leurs propres génériques. Faire jouer la concurrence entre les fabriquants Négociations avec des entreprises titulaires de brevets Faire appel aux structures non lucratives BIEN GERER CE QUE LON ACHETE

38 Tarification nationale Décodage de la tarification actuelle dans votre pays Examen des informations qui comparent les prix nationaux avec ceux pratiqués dans les autres pays - comparaison de prix internationaux. Où regarder ? Conférences internationales, fiches techniques, ateliers, articles de journaux, magazines d'information et le Web. Facteurs importants Les comparaisons de prix doivent se baser sur des prix calculés à des stades identiques de la chaîne d'approvisionnement.

39 Récapitulatif et conclusions Approvisionnement et Gestion de stocks dans le cadre du Fonds Global: Transparence A ssurer un suivi des fonds et les comptabiliser dune manière adéquate; Procédures claires dacquisition et de gestion des stocks; Conformité des requêtes avec les capacités réelles et ou leur développement; Imputabilité


Télécharger ppt "Gestion des Approvisionnements et la Logistique portant sur les Médicaments contre le VIH/SIDA et les Produits Connexes Introduction aux Enjeux: Approvisionnement,"

Présentations similaires


Annonces Google