La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Octobre 2009 5491 6, rue Gurvand BP 40709 35007 Rennes Cedex Tél : 02 99 30 59 96 Fax: 02 99 30 58 87 www.tmoregions.fr T E R R I T O I R E S M A R C.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Octobre 2009 5491 6, rue Gurvand BP 40709 35007 Rennes Cedex Tél : 02 99 30 59 96 Fax: 02 99 30 58 87 www.tmoregions.fr T E R R I T O I R E S M A R C."— Transcription de la présentation:

1 1 Octobre , rue Gurvand BP Rennes Cedex Tél : Fax: T E R R I T O I R E S M A R C H E S O P I N I O N S Synthèse des résultats de lenquête conduite auprès des jeunes Val-de-Marnais Conseil général du Val-de-Marne

2 2 Lenquête en ligne Enquête en ligne réalisée du 8 juillet au 30 septembre 2009 auprès des jeunes du département âgés de 16 à 25 ans. 2 modes de participation : Sollicitations par mail sur la base du fichier ImagineR A partir du Site du Conseil général

3 3 Participation et représentativité Forte participation jeunes Val-de-Marnais ont répondu à cette enquête Une bonne représentation de toutes les catégories de la jeunesse (étudiants, salariés, lycéens, demandeurs demploi…)

4 4 Les principales thématiques abordées spontanément Thèmes abordés en commentaires libres Nombre de commentaires En pourcentage Déplacements - transports 11723% Informations sur les aides disponibles 7314% Culture, sport et loisirs 6613% Logement 6513% Formation 4910% Emploi 449% Avis sur laction du CG % « Inclassables » 286% Insécurité 235% Monde 71% Vie politique 61% TOTAL % De nombreux commentaires libres et suggestions spontanées

5 5 Thème 1 LE LOGEMENT Une problématique et un thème dinquiétude majeur

6 6 HEBERGEMENT Mode dhébergement 81% des jeunes Val-de- Marnais vivent chez leurs parents. 57% passé 23 ans % de jeunes vivant chez leurs parents selon lâge Difficulté à quitter le logement familial et à accéder à lautonomie résidentielle

7 7 DIFFICULTES RENCONTREES "Aujourdhui, rencontrez-vous des difficultés pour trouver un logement adapté à vos besoins ?" 51% des jeunes déclarent rencontrer de fortes difficultés pour accéder à un logement

8 8 AIDES APPORTEES « Que pensez-vous des aides apportées aux jeunes pour trouver un logement ?" 52% des jeunes sont insatisfaits des aides qui leur sont apportées pour accéder au logement Très satisfaisantes Assez satisfaisantes Assez insatisfaisantes Très insatisfaisantes NSP

9 9 Les commentaires Sentiment dune situation bloquée Marquée… Dun côté par : La précarité de lemploi Le chômage Les faibles revenus Dun côté par : La précarité de lemploi Le chômage Les faibles revenus Peu despoir dobtenir des revenus suffisants pour accéder au logement Interpellation forte de la puissance publique sur les aides et les actions mises en œuvre Peu despoir dobtenir des revenus suffisants pour accéder au logement Interpellation forte de la puissance publique sur les aides et les actions mises en œuvre

10 10 Les commentaires « Ce n'est pas que le sport ou les lieux de sorties qui nous aideront, ce sont avant tout des logements décents qui nous permettront de nous retrouver dans un endroit à nous, pas un lieu où les parents ou les frères et sœurs crient, ou nous agacent». « Le logement cest une catastrophe, moi je loue une chambre au black parce que je nai pas le choix et je suis dégoûté ». « Je trouve qu'il n'y a pas assez d'aides ou d'informations sur les aides afin de trouver un logement. De plus malgré les demandes en mairie et préfecture et dans le privé et malgré mon salaire et celui de ma "copine" il ne nous est proposé aucun logement. Je suis contraint de prendre une chambre d'hôtel meublée pour 950 euros / mois. J'espère que quelque chose sera fait dans ce sens. » « Je suis une jeune maman de 23 ans avec deux enfants de 2 ans et 3 mois. Je suis hébergé depuis deux ans chez mes parents. Jai tapé à toutes les portes, envoyé des courriers partout, maire, président du Conseil général et je nai aucune réponse en retour. Nous vivons dans 55 m² à 6 personnes. Mes parents dorment par terre. Je vis dans une chambre avec mes deux enfants. Que peut faire le Conseil général du Val-de- Marne ? »

11 11 Thème 2 FORMATION, ORIENTATION

12 12 "Aujourdhui, rencontrez-vous des difficultés pour trouver une formation ou vous orienter ?" 48% des jeunes rencontrent des difficultés pour sorienter ou trouver une formation 38% ne sont pas satisfaits des aides apportées en matière dorientation « Que pensez-vous des aides apportées aux jeunes pour trouver une formation ?" DIFFICULTES RENCONTREES & AIDES APPORTEES TrèsAssez Très NSP SatisfaisantesInsatisfaisantes

13 13 "Au moment de choisir votre formation, à qui ferez-vous le plus confiance pour vous conseiller et vous orienter ?" Lycéens Recours à un professionnel Recours à un professionnel lors de lorientation En recherche de formation professionnelle "Etes-vous conseillé par des professionnels pour trouver une formation ?" Recours très faible aux professionnels de lorientation 16%

14 14 Les commentaires Interrogation des jeunes sur… La prise en compte des possibilités dinsertion professionnelle lors de lorientation (sentiment dêtre orienté vers une voie de garage) Lécoute et le temps consacré à lorientation Avec en arrière fond… Une tendance à négliger les conseils des professionnels du réseau, Des choix dorientation trop souvent tributaires des images et des représentations, sopérant dans une relative ignorance des contenus de métier et demeurant marqués par une insuffisance de réflexion sur les possibilités de débouchés offertes, Une insuffisance des démarches visant à mettre les jeunes en situation dinterroger de manière rationnelle leurs projets de formation.

15 15 Les commentaires « Il est important de prévoir des diplômes correspondant aux emplois proposés sur le marché. Sinon le diplôme ne sert pas à grand chose pour les jeunes qui ont travaillé dur pour l'avoir. » « Il faut mettre en place une politique incitant les jeunes à mieux préparer leur avenir » « Je voudrais faire une parenthèse concernant lorientation. Je ne comprends pas pourquoi on est mal orienté. Cela sert a quoi de faire un BEP carrière sociale si cest pour rien avoir à la sortie ? On est sans avenir ». « Vous devez aider les jeunes et j'ai souvent fait appel à vous pour mes orientations comme beaucoup de personnes et on m'a envoyé dans un domaine qui n'a rien à voir. Mais comme je n'avais pas le choix j'ai dû faire avec malheureusement et ceci comme beaucoup de jeunes » « Aujourd'hui j'ai 23 ans. Trop souvent dans ma jeunesse on m'a dit : travaille à l'école pour assurer ton avenir. Maintenant j'ai mon diplôme d'Ingénieur et... je ne sais pas quoi en faire. Les conseillers dorientation me semblent dépassés ». « J'estime avoir été mal conseillée dans mon orientation au lycée. Avant l'obtention du bac, les intervenants sont clairement insuffisamment nombreux et qualifiés ».

16 16 Dans le cadre de leur formation professionnelle (alternance, apprentissage), 98% des jeunes éprouvent des difficultés à trouver une entreprise pour les accueillir, dont 78% de très fortes difficultés Laccès aux entreprises dans le cadre de la formation Parmi les jeunes recherchant un stage (alternance, apprentissage), 83% éprouvent des difficultés à trouver une entreprise pour les accueillir Les jeunes pris dans une demande contradictoire traduisant la posture paradoxale des acteurs économiques, avec… Dun côté, une injonction de professionnalisation dans le cadre de leurs études via les stages et lalternance De lautre, une difficulté majeure à trouver une entreprise acceptant de les accueillir

17 17 Les commentaires « Je souhaiterais que les entreprises du Val-de-Marne soient beaucoup plus concernées par l'emploi des jeunes, particulièrement pour les stages d'études ou pour des contrats d'alternance. Aucune porte ne s'est ouverte pour moi pendant 5 ans, j'ai dû faire des études classiques à l'année, sans aucune subvention. Si le Conseil du Val-de-Marne a une solution pour m'aider financièrement, merci de me la communiquer » « Le Val de Marne fait des efforts pour ses jeunes et c'est très bien, mais des difficultés persistent. Une des difficultés majeures est celle concernant le travail. Pour décrocher un stage, la règle d'or est le piston !!! Des enfants d'ouvriers comme moi doivent parfois quitter la France pour trouver ne serait-ce qu'un stage ! Un grand travail doit être fait ici aussi ! » « Je suis étudiant en BTS alternance, cette année je n'ai pas eu d'entreprise. Notre proviseur nous a permis de valider notre première année grâce à un stage non rémunéré de fin d'année. Que fait pour moi le Conseil général ? »

18 18 Thème 3 LEMPLOI

19 19 SATISFACTION / EMPLOI OCCUPE "Etes-vous … satisfait de votre travail concernant les aspects suivants ?" Votre contrat de travail (CDI, CDD…) Lintérêt de votre travail La correspondance entre votre formation et lemploi que vous occupez Vos conditions de travail Votre niveau de responsabilité Votre salaire Satisfaction comparable aux « adultes » sauf sur deux points : le salaire et la correspondance emploi-formation

20 20 Laccès à lEMPLOI "Vous recherchez un emploi depuis..." 62 % des jeunes déclarent quils rencontrent des difficultés pour accéder à un emploi stable Parmi les répondants au chômage, 34 % recherchent un emploi depuis plus de 6 mois.

21 21 Les AIDES Seuls 17% des jeunes se déclarent satisfaits des aides apportées pour trouver un emploi Seuls 21% se jugent assez soutenus et accompagnés Seuls 47 % de ceux qui cherchent un emploi se sont rendus à la mission locale « Les priorités en matière demploi..."

22 22 "Concernant votre avenir, vous êtes..." Une partition forte de léchantillon avec dun côté, 44% des jeunes inquiets quant à leur avenir et, de lautre, 56% plutôt confiants. Une inquiétude plus forte chez ceux qui sont sortis des dispositifs de formation initiale ou sont en recherche demploi. La perspective de lentrée sur le marché de lemploi est anxiogène. Les jeunes ont globalement intégré les discours relatant les difficultés dinsertion et lincertitude sur la possibilité dobtenir un logement et un emploi durable correspondant à leurs aspirations. ENTRE CONFIANCE ET INQUIETUDE Ce rapport de crainte est renforcé par une actualité mettant en évidence les défaillances de notre modèle économique (capitalisme financier, déshumanisation, durcissement des conditions de travail, précarisation, plans sociaux, chômage, crise, désindustrialisation, non remplacement des fonctionnaires…).

23 23 Un ascenseur social en panne seuls 34% des jeunes estiment que leur qualité de vie sera meilleure que celle de leurs aînés. Une possibilité de « reproduction » des situations familiales incertaine 27% des jeunes estiment que leur qualité de vie sera moins bonne que celle de leurs parents. "Pensez-vous que votre qualité de vie sera dans l'avenir...que celle de vos parents" ENTRE CONFIANCE ET INQUIETUDE

24 24 Les commentaires « J'aurais aimé recevoir un soutien plus fort du département dans l'aide à la recherche d'emploi. En ces temps difficiles, les portes des recruteurs se ferment petit à petit malgré les diplômes. Une aide serait la bienvenue, y compris un listing des organismes vers qui se tourner pour l'aide à la recherche d'emploi et l'élaboration de partenariats avec des entreprises du département ». « Très difficile de trouver des jobs d'été, les salons organisés à cet égard rassemblent toujours les 10 mêmes recruteurs partout alors qu'il existe une forte demande qui fonctionne plutôt sur le bouche à oreille. Peut-être faudrait il faire des efforts sur ce point pour favoriser l'emploi dans le Val-de-Marne et éviter aux étudiants de travailler à l'autre bout de Paris chaque été et pendant l'année pour les petits boulots ? (s'ils trouvent un boulot...) » « Il y en a marre des entreprises qui demandent tout le temps de l'expérience alors que si on ne donne pas la première chance on naura jamais d'expérience!!!! »

25 25 Thème 4 LOISIRS-SPORT- CULTURE

26 26 PRATIQUES "Pratiquez-vous une ou plusieurs activité(s) …" Activités culturelles ou de loisirs Activités sportives 73% des jeunes pratiquent une activité sportive ou culturelle Les résultats confirment lessor des pratiques auto-organisées (amis, familles…)

27 27 LOCALISATION "Ce club ou cette association se trouve..." Dans 44% des cas les jeunes ne pratiquent pas leurs activités encadrées au sein de leur commune "Lorsque vous sortez, le plus souvent, vous allez..." 85% de jeunes se rendent souvent à Paris pour leurs sorties Ces pratiques rendent dautant plus prégnante la question des mobilités et des déplacements

28 28 "Dune manière générale, êtes-vous … satisfait des activités proposées aux jeunes ? " ACTIVITES SPORTIVES SATISFACTION ACTIVITES CULTURELLES ET DE LOISIRS 69% satisfaits 56% satisfaits La satisfaction à légard des activités proposées aux jeunes dans le département est assez « molle » (faible pourcentage de jeunes très satisfaits, avec plus dun tiers insatisfait).

29 29 Les commentaires Commentaires portant sur… Le déficit doffres dans certaines communes et la nécessité de développer plus fortement les activités culturelles ou sportives. La préemption par les clubs et les associations des équipements publics Le coût trop élevé de certaines activités et laccessibilité (ouverture des équipements et manque dinformations). La difficulté à financer un départ en vacances Deux propositions rémanentes : Promouvoir un accès moins formel et plus libre Mieux informer sur loffre dactivités accessibles aux jeunes dans le département

30 30 Les commentaires « Il faut que tous les terrains de sport du département soient en accès libre. Par exemple à Vitry on ne peut même pas aller courir au stade à côté de chez moi donc ce n'est pas en faisant des spots TV parlant de l'obésité que l'on peut l'éliminer mais en offrant des structures sportives adéquates et gratuites.» « Dans ma commune les activités pour les jeunes sont limitées et les accès au stade public notamment le stade Cheron. En effet, les jeunes n'ont pas accès à la pelouse ». « Je trouve que peu de lieux sont dédiés à des activités culturelles hors cadres (musique, théâtre). Créer des lieux à accès "plus" libre pourrait être intéressant ». « Je propose une idée : mettre à disposition des tarifs intéressants pour les sorties culturelles, pour les jeunes (place de cinéma, spectacle, concert...) » « Dans ma ville, il y a des activités pour les enfants, pour les séniors, mais on a oublié les adolescents… » « Activités sportives et culturelles accessibles et avec des prix raisonnables : inexistant à Nogent/Marne, tout est privé (!) et, sous prétexte que nous sommes à Nogent, tout est très cher »

31 31 Thème 5 LES DEPLACEMENTS Une problématique dautonomie dans un contexte de forte demande de mobilité

32 32 1 jeune sur 4 rencontre de réelles difficultés pour passer le permis de conduire (plus de 18 ans) 1 jeune sur 4 rencontre de réelles difficultés dans ses déplacements DIFFICULTES RENCONTREES DIFFICULTES POUR PASSER LE PERMIS DE CONDUIRE DIFFICULTES POUR LES DEPLACEMENTS

33 33 Comment jugez-vous les aides apportées pour vos déplacements ? 64% jugent les aides apportées satisfaisantes Satisfaction largement liée à la carte ImagineR AIDES APPORTEES

34 34 Les commentaires Plébiscite du financement à 50% de la carte IMAGINE R. Mais De nombreux commentaires liés…. Au RER B (qui ne dessert pas assez souvent les gares du Val de Marne) et à labsence de desserte « inter-banlieues » A la défaillance et à linsuffisance du système de bus (respect des horaires, fréquence de passage insuffisante, pas de circulation la nuit) Au coût du permis de conduire A labsence de Vélib A la non-prise en charge des 50% du coût de la carte ImagineR pour les formations en alternance

35 35 Les commentaires « A Limeil, il n'y a aucune installation pour les jeunes !! Les bus s'arrêtent aux alentours de 23h le weekend, génial pour rejoindre le métro ou le RER !! » « J'aimerais que les Vélib soient installés à Vitry-sur-Seine pour pouvoir faire le trajet maison-gare (des Ardoines) en vélo » « Peut-être faut-il penser à créer : une aide au permis pour les jeunes (1 500 euros pour passer le permis, c'est impensable !) ». « Je trouve extrêmement dommage que les " bacs pro " ne peuvent pas avoir l'aide au remboursement de la carte imagineR. Personnellement, je touche en tant qu'apprenti bac pro cuir/sellerie 553 par mois pour un travail à semaine complète. Une aide du Conseil général serait très, très appréciable. Heureusement que mes parents me logent car je ne pourrais pas subvenir à mes besoins » « J'ai été en Allemagne en mai, à Mayence en Rhénanie Palatine, les étudiants payaient lors de leurs frais d'inscription une carte de transport qui leur revenait à moins de 60 euros. Ils pouvaient avec cette carte se déplacer dans toute la ville voir même à l'extérieur jusqu'à Francfort qui se trouve dans un autre Land l'Esse. Je suis au courant que le Val-de-Marne prend en charge 50% du prix de ma carte imaginaire qui me revient au final à 250 euros ». « Il faut développer le réseau de transport inter-banlieues, car le passage systématique par Paris est parfois une perte de temps... »

36 36 Thème 6 RAPPORT A LA CITOYENNETE

37 37 CITOYENNETE ET POLITIQUE "Pour vous, voter …" En cohérence avec les taux de participation enregistrés chez les jeunes lors des dernières élections … Les jeunes restent convaincus de la nécessité du vote et de son utilité 28% des jeunes déclarent quils pourraient sengager en politique (dont 10% envisageant sérieusement de le faire).

38 38 PARTICIPATION AUX VOTES "Ces trois dernières années, avez-vous voté …" Jeunes du Val-de-Marne âgés de 18 ans et plus NOMBRE DE VOTES 79% des jeunes répondants ont déjà voté

39 39 LES CAUSES ET LES ENJEUX "Demain, si vous deviez vous engager pour un projet, pour une cause, ce serait avant tout pour …" 84% des jeunes Val-de-Marnais sont réceptifs à lidée de sengager. Toutes les grandes causes trouvent un écho auprès de la jeunesse : environnement, exclusion, solidarité internationale…

40 40 LES FREINS A LENGAGEMENT Incertitude sur lintérêt de son engagement « sur ce que lon peut apporter », « sentiment que cela ne servira à rien » Refus dun engagement partisan ou militant, refus des idéologies Refus dêtre instrumentalisé, refus dentrer dans le jeu dune participation de façade ou dalibi Notion dengagement perçue comme très contraignante laissant par ailleurs peu de prises sur les moyens et les modalités dactions Notion dengagement renvoyant à un temps long alors que les jeunes sont inscrits dans un temps court Injonction participative rentrant en contradiction avec la posture des adultes en place dans les structures et les organisations. Mais de nombreux freins à lengagement…

41 41 Thème 7 Rapport au territoire Rapport au département

42 42 REGARD SUR LE VAL-DE-MARNE "Le Val de Marne est un département …" Agréable à habiter Très attentif aux jeunes et à leur avenir Accueillant, ouvert sur les autres et sur le monde Jugements globalement positifs sur le département, tant du point de vue de la satisfaction résidentielle, quà légard de lattention portée aux jeunes et à louverture du département sur le monde...

43 43 LES INTENTIONS DE MOBILITE "Dans lavenir, si vous en aviez la possibilité, vous souhaiteriez... " ….mais des souhaits dévasion fortement affichés, en cohérence avec les « envies de mobilité résidentielle » propres à cette tranche dâge.

44 44 LES INQUIETUDES "Parmi les thèmes de société suivants, quels sont les deux qui vous préoccupent le plus…pour lavenir du département ? " Lexclusion, limpossibilité « de trouver sa place », mais également la violence et les incivilités sont les deux thèmes de préoccupation dominants, en lien avec les difficultés auxquelles sont exposées les jeunes.

45 45 LES ATTENTES VIS-À-VIS DU CG "Parmi la liste suivante, quelles sont les deux actions que vous souhaiteriez voir développées dans le Val de Marne ?" CG 94

46 46 Les commentaires Sentiment dune méconnaissance forte des actions et des aides proposées par le Conseil général. Mais en même temps, aveu dune certaine distance à linformation institutionnelle. Méconnaissance suggérant cependant des demandes rémanentes dinformations sur les aides et les possibilités daccompagnement proposées par le Conseil général. « Bonne politique envers les jeunes mais pas assez connue de tous. Il faudrait mettre plus au devant cette politique envers la jeunesse afin que celle-ci puisse en bénéficier au maximum » « Je pense qu'il faudrait plus d'informations au sujet des aides pour les jeunes que ce soit pour les études ou les logements ou les vacances car cela fait 20 ans que je réside à Vitry et je ne sais absolument pas de quelles aides je peux bénéficier ». « Serait-ce possible de réaliser un site internet par le CG 94 qui recense tous les événements sportifs, culturels, etc.. de façon chronologique dans l'ensemble des communes pour que les usagers soient mieux informés...merci »


Télécharger ppt "1 Octobre 2009 5491 6, rue Gurvand BP 40709 35007 Rennes Cedex Tél : 02 99 30 59 96 Fax: 02 99 30 58 87 www.tmoregions.fr T E R R I T O I R E S M A R C."

Présentations similaires


Annonces Google