La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20051 POLDOC BPI-20 septembre 2005 LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE Les Collections dans lâge de de laccès.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20051 POLDOC BPI-20 septembre 2005 LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE Les Collections dans lâge de de laccès."— Transcription de la présentation:

1 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20051 POLDOC BPI-20 septembre 2005 LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE Les Collections dans lâge de de laccès

2 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20052 LAge de laccès « Cette ère nouvelle voit les réseaux prendre la place des marchés et la notion daccès se substituer à celle de propriété.» Jeremy RIFKINS NY. Putnams son, 2000 La Découverte-Syros,2000

3 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20053 La documentation électronique Domaine commercial : - Bases de données - Périodiques en ligne - E-books Domaine public : - Bibliothèque numérique et numérisation patrimoniale (Gallica…) - Bases darchives institutionnelles et de pre-prints (ArXiv, CCSD…) - Centre de publication directe en ligne (projet CENS…)

4 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20054 La Documentation électronique PLAN Le Marché et les dépenses des établissements Les usages Construire loffre électronique - Les modèles économiques et leurs effets - Le rôle du consortium Le Financement

5 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20055 Documentation électronique 1- Le Marché et les dépenses documentaires

6 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20056 LEVOLUTION DU MARCHE : LES PERIODIQUES, ETAT DES LIEUX * SUPPORTSNb. de titres Périodiques : Journaux scientifiques (pr*) : Journaux en ligne : E-only :4.000 Jrnx Sci. En ligne : (59%) dont 80% STM * Source : C. Tenopir. TICER-2005 * Pr=peer-reviewed

7 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20057 Croissance du nombre de titres en ligne Full Text Sources on line/ed. M. B. GLOSE in Information today

8 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20058 Concentrations & Fusions Secteur économique en pleine restructuration : - Elsevier=Academic Press, Lexis-Nexis, Cell Press, Beilstein, Masson… - Fusion Springer-Kluwer - Taylor & Francis=Carfax, Routledge, CRC Press, Swets…

9 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20059 Secteur des périodiques STM Pourcentage de revues STM possédées par les grands groupes Étude économique en cours pour la Commission européenne ULB-UT1

10 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Lévolution des acquisitions dans les BU françaises* Dépenses Nb. De titres EL M (17%) M(18,5%) (+14,8%) * Source : SDBD-ESGBU

11 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ LES BIBLIOTHEQUES AMERICAINES (Bibliothèques membres de lARL) Dépenses de documentation électronique sur 5 ans. 228$ en 2003 (ARL Libraries)

12 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Documentation électronique 2- LES USAGES

13 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Limpact de la documentation en ligne LES USAGES En France Environ17 millions de téléchargements en millions recensés par Couperin chez 9 grands éditeurs scientifiques Elsevier représente plus de la moitié des téléchargements dans le domaine scientifique

14 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Téléchargements

15 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les Usages Évolution des modes de lecture : Cf. Carol TENOPIR (U. du Tennessee. In D-Lib Magazine, mai ) Les chercheurs lisent plus Ils lisent plus darticles en ligne Ils lisent plus darticles isolés Ils disposent de plusieurs canaux daccès

16 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ LES OPPORTUNITES POUR LES BIBLIOTHEQUES : Une offre documentaire considérablement augmentée Associée à des services à valeur ajoutée Accessible en continu (ou presque…) Une occasion unique de discuter de politique documentaire au plus haut niveau dans les universités La création dun réseau de compétences grâce au consortium

17 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE 3- CONSTRUIRE LOFFRE ELECTRONIQUE EN BIBLIOTHEQUE

18 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Construire loffre électronique 3-1 Le rôle du consortium

19 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Le consortium : un nouvel outil pour les acquisitions Négocier loffre électronique : le Rôle des consortiums - Regrouper les établissements pour obtenir les meilleures conditions - Développer et mutualiser les expertises - Informer et former la communauté des chercheurs aux enjeux de la publication électronique

20 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Pourquoi des consortiums? Missions de Couperin : Évaluer, négocier et acheter au meilleur prix les ressources documentaires en ligne, Mutualiser compétences, ressources humaines et financements Obtenir des subventions particulières nécessaires et établir des règles de participation financière équitables pour chaque membre

21 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Pourquoi des consortiums? Missions de Couperin : Participer à la coopération internationale, notamment dans lespace européen (ICOLC) Favoriser la communication (listes de diffusion et site Web). Construire un réseau national de compétences et déchanges en matière de systèmes dinformation.

22 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Département CND : Négociations 2004 POLENEG°CONCLUESEN COURSINTERROMPUES Liv.Electr.8114 LSH Sc.Eco3115 Droit-Sc.Po740 Sc-Tec-Pluri SVS638 TOTAL773065

23 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Principe de réalité Les consortiums existent dabord parce que les éditeurs le veulent bien Ils spécialisent des interlocuteurs à la discussion de nouveaux modèles tarifaires et permettent de mener globalement la négociation une seule fois.

24 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Construire loffre électronique 3-2 Les modèles économiques

25 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ LES MODELES ECONOMIQUES (pricing models)* Papier+Electronique ( Modèle dominant Consortium) Electronique+Papier (Prix papier discounté) E-only (85-90% du papier+e-fees) Prix basé sur la taille des établissements (Tiering) Prix à la transaction (pay-per-view. Marginal en bibliothèque) * H. Woodward. Ingenta. 2002

26 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Principaux modèles à lusage des consortiums 1- Papier+électronique : CA papier figé+surcoût électronique (e- access fee) = pourcentage suivant le niveau du CA papier. Si celui est nul ou inférieur à un seuil fixé, paiement dun prix dentrée (flat fee). 2- Tout électronique (e-only) : CA de référence (=CA papier année n) x % entre 92% & 95%.

27 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Principaux modèles à lusage des consortiums 3- Prix basé sur la taille de létablissement : nombre dutilisateurs. Pb : lesquels? 4- Prix à la Transaction (PPV) : 20$/article chez Elsevier. Négocier une remise globale consortium? Cas-limite mais pure logique de laccès. Formule dérivé : le tarif à lusage par tranches de centaines/milliers darticles téléchargés (à létude)

28 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Principaux modèles à lusage des consortiums La complication des schémas « classiques »1 & 2 : Nouveaux composants tarifaires : - Augmentation du prix plancher - Taxe pour laccès au contenu non souscrit (plus élevé pour les petits établissements)

29 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Documentation électronique 3-3 Les Effets de ce nouveau mode dacquisition

30 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ LES PROBLEMES & QUESTIONS : Lévaporation de la notion de Collection : - Achat de bouquets (packages). Quelle sélection?! - Tendance à luniformisation de loffre accentuée par le modèle économique dominant - Paiement dun droit dusage à validité restreinte et durée limitée vs lacquisition dun document - Des droits darchivage mal assurés et une pérennité de service incertaine

31 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les problèmes induits : Droit daccès vs propriété des données, la question des archives : - Droits acquis au travers des contrats de consortium (papier+e et e-only) Seuls les titres de la collection papier ou la liste de référence sont acquis. Comment mettre en œuvre ce droit? Au niveau local? National? A quel coût?

32 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les archives La négociation Elsevier Dépôt des archives Elsevier sur deux sites : - CINES - INIST-CNRS Gestion des droits daccès par lopérateur darchivage

33 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Documentation électronique FINANCEMENT & MODALITES REGLEMENTAIRES DU PAIEMENT GROUPE

34 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Le Financement LAide de létat (DES-SDBD) : : Remboursement de 50% de la dépense électronique : Intégration des subventions aux Contrats détablissement : Soutien au Groupement de commandes

35 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ La politique locale: MUTUALISER - Les efforts de mutualisation financière sur les sites Les accords de site prennent en compte la totalité des souscriptions de létablissement Paiement du surcoût électronique par le SCD La documentation électronique = Instrument de politique documentaire

36 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE NICE (UNSA) LAVANT MUTUALISATION : la re-facturation LIMITES : Pas de vision globale Pas de politique documentaire détablissement

37 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation Principe de mutualisation Accord du président Débat au CS SCD opérateur Contribution pour le transfert des abonnements vers le SCD

38 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE NICE (UNSA) Taxe par machine 1 par mois et par machine Facturation par CRI avec facture réseau Machines « recherche » par laboratoires Machines « pédagogie » et « administration » par DGF

39 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE STRASBOURG 1 Choix stratégiques du Président et de son CA - passage au e-only pour le maximum déditeurs sur 2 à 3 ans - Mutualisation des dépenses pour éviter les conséquences de désabonnements sauvages sur la communauté

40 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE STRASBOURG - Participation répartie de chaque composante au financement de la documentation - Ventilation du coût documentaire (abonnements électroniques) sur les composantes au pro-rata du nombre dEC

41 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE STRASBOURG 1 - Contribution/chercheur : 300 en 2003; comprend les abonnements papier - Prélèvement des sommes en amont sur les crédits recherche - Paiement des factures centralisées par le SCD

42 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE STRASBOURG 1 - Accompagnement de lUniversité : 70% pour les SHS 50% pour les autres disciplines Crédits pris à la source

43 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 (UCBL) Choix stratégiques validés par le Président : - Développer la documentation électronique - Favoriser la collaboration documentaire avec les établissements partenaires - Mutualiser plutôt que re-facturer

44 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 - Débat en CS - Création dun Comité de Pilotage « Documentation électronique » - Association du CEVU

45 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 Fixation du montant de la participation: Assiette : les subventions « Recherche » - Prélèvement = Application dun % - Selon le type déquipe (UMR, EA) - Selon les financements (PPF, ED)

46 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 - UMR :2,5% - EA :1,5% - PPF :2,5% - ED :2%

47 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 Résultats : - Chercheur UMR : 40 - Chercheur EA :18 + prélèvements PPF & ED TOTAL = en 2003

48 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Les formes de la mutualisation EXEMPLE DE LYON 1 Complément CEVU = 10% de la contribution du CS = TOTAL : Acquis pour la durée du Contrat quadriennal

49 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Financer la documentation électronique Avenir de la mutualisation : Quid de la mutualisation si accords communs EPST & Universités - Qui paie quoi ? Quelles dépenses de référence? Crédits EPST« centraux » Crédits EPST « de site »

50 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Lévolution du contexte Etablissements dES et EPST : recomposition des territoires et jeux de pouvoir Nouveaux formats de négociation : Le cas Elsevier - approche commune : ES-EPST - Un socle documentaire commun - Pondérer et répartir

51 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Financer la documentation électronique Lâge de laccès : Traiter la documentation comme un fluide : - Un poste de travail dans un labo= 1 bureau, 1 PC, des outils logiciels, de lélectricité, de la documentation en ligne. Une taxe au m², documentation comprise? Une solution davenir

52 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Couperin demain : objectifs Nécessité dune structure juridique adéquate Structure juridique de type GIP (Groupement dintérêt public) proposée par la CPU Rédaction des statuts du GIP en : Envisager dautres solutions : Agence de moyens, rattachement à une structure existante Montée en puissance de lABES. Vers un partage des tâches

53 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Couperin demain : une organisation rénovée de nouveaux statuts une équipe dédiée une assemblée générale des membres un conseil scientifique et son président un conseil dadministration et son président un département « achats et négociations documentaires » un département « études et prospective » un financement tripartite : universités / organismes de recherche / gouvernement

54 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/ Et maintenant? POUR UNE POLITIQUE NATIONALE DE LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE Vœu pieux ou ardente obligation?

55 F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/200555


Télécharger ppt "F.Cavalier-PolDoc- BPI- 20/9/20051 POLDOC BPI-20 septembre 2005 LA DOCUMENTATION ELECTRONIQUE Les Collections dans lâge de de laccès."

Présentations similaires


Annonces Google