La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I.ACCUMULATION DU CAPITAL ET CROISSANCE EXOGENE II. LA CROISSANCE ENDOGENE III. DE LA CROISSANCE AU DEVELOPPEMENT IV. ASPECTS STRUCTURELS, INSTITUTIONNELS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I.ACCUMULATION DU CAPITAL ET CROISSANCE EXOGENE II. LA CROISSANCE ENDOGENE III. DE LA CROISSANCE AU DEVELOPPEMENT IV. ASPECTS STRUCTURELS, INSTITUTIONNELS."— Transcription de la présentation:

1 I.ACCUMULATION DU CAPITAL ET CROISSANCE EXOGENE II. LA CROISSANCE ENDOGENE III. DE LA CROISSANCE AU DEVELOPPEMENT IV. ASPECTS STRUCTURELS, INSTITUTIONNELS ET CULTURELS DE LA CROISSANCE : ELEMENTS D'ANALYSE V. REVOLUTION INDUSTRIELLE, CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT AU XIX EME SIECLE VI. LA CROISSANCE ECONOMIQUE AU XX ème SIECLE : ASPECTS QUANTITATIFS VII. ASPECTS STRUCTURELS ET INSTITUTIONNELS DE LA CROISSANCE AU XX ème SIECLE.

2 Croissance économique « Augmentation soutenue pendant une ou plusieurs périodes longues dun indicateur de dimension, pour une nation, le produit global net en termes réels. » (François Perroux) Horizon temporel Croissance (trend) fluctuations Croissance équilibrée production, capital, consommation et emploi augmentent au même rythme.

3 3 grandes périodes (croissance mondiale, chiffres de Maddison) 1)Avant la révolution industrielle 1400 – 1820 : 0.2% par an (production par tête) 2) De la Révolution industrielle à la Deuxième Guerre mondiale 1820 – 1950 : 1.2% par an 3) Depuis la 2GM 1950 – 2008 : 2.2% par an

4 Calculer un taux de croissance moyen PIB par tête (monde, $1990)

5 La règle des 70 (*) Nombre dannées pour quune variable soit multipliée par 2 (*) Cette règle vient de : Taux de croissance 0.2%1.2%2.2% Nombre dannées

6 PIB par tête depuis 1870 (volume) données de Maddison

7 « Economic growth, being a summary measure of all the activities of an entire society, necessarily depends, in some way, on everything that goes on in a society. Societies differ in many easily observed ways, and it is easy to identify various economic and cultural peculiarities and imagine that they are keys to growth performance. For this, as Jacobs (1984) rightly observes, we do not need economic theory : Perceptive tourists will do as well. The role of theory is not to catalogue the obvious, but to help us to sort out effects that are crucial, quantitatively, from those that can be set aside. » Source : Lucas (1988, p.13) Explications de la croissance et Théories de la Croissance

8 Multiplicateur (Effet-revenu de linvestissement) Hypothèse : le taux dépargne (s) est constant Accélérateur (Effet-capacité de linvestissement) Hypothèse : le coefficient de capital (v) est constant

9 Condition de croissance équilibrée Il faudrait que linvestissement croisse de manière régulière (au taux s/v) dans ce cas, le taux de croissance serait constant et égal à s/v

10 Domar (1947) dilemme grave un remède contre la maladiela cause de plus grands troubles pour le futur « Léconomie se trouve devant un dilemme grave : si des investissements suffisants ne sont pas atteints aujourd'hui, il y aura du chômage. Mais si on investit assez aujourd'hui, il faudra investir encore plus demain (…). De sorte que par rapport au chômage, l'investissement est en même temps un remède contre la maladie et la cause de plus grands troubles pour le futur. »

11 3 taux de croissance Le taux de croissance effectif Le taux de croissance garanti Le taux de croissance naturel

12 3 taux de croissance

13 Hypothèses de base facteurs substituables Fonction de production à facteurs substituables le coefficient de capital est variable loi de Say La loi de Say est vérifiée modèle doffre linvestissement découle de lépargne (tout ce qui est épargné est investi) plein-emploi

14 La représentation de la dynamique Fonction de production par tête (si les rendements déchelle sont constants) avec rendements de facteur décroissants : La dynamique du capital par tête doù

15 La représentation de la dynamique (2) La dynamique du facteur travail (taux de croissance démographique contant égal) La dynamique du facteur capital On a : et on suppose : Il vient : Le taux de croissance du capital est donc donné par :

16 Léquation dynamique fondamentale (2) et (3) dans (1) donne : Léquation dynamique fondamentale

17 La solution de croissance équilibrée Dans le cas où on a : soit :

18 La solution de croissance équilibrée (2) Dans ce cas, - La population ( ) croît au taux n. - Le capital ( ) croît au taux n. - La production croît ( ) au taux n. - La production par tête est constante (état stationnaire)

19 La stabilité de la croissance 0

20 Solow (1994) : oui logique interne non-logique autre chose quune simple affaire de matières premières et de produits finis « Il existe une logique interne – ou parfois même une non-logique – à lavancée de la connaissance, largement étrangère à la logique économique (…). [L]a production des nouvelles techniques peut être autre chose quune simple affaire de matières premières et de produits finis dans un processus traditionnel. » Romer (1990) : non [M]arket incentives (…) play an essential role from attempts by private firms to earn a profit « [M]arket incentives (…) play an essential role in the process whereby new knowledge is translated into goods with practical value. Our initial understanding of electromagnetism arose from resarch conducted in academic institutions, but magnetic tape and home videocassette recorders resulted from attempts by private firms to earn a profit. »


Télécharger ppt "I.ACCUMULATION DU CAPITAL ET CROISSANCE EXOGENE II. LA CROISSANCE ENDOGENE III. DE LA CROISSANCE AU DEVELOPPEMENT IV. ASPECTS STRUCTURELS, INSTITUTIONNELS."

Présentations similaires


Annonces Google