La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les théories de la croissance endogène Les nouvelles théories de la croissance Fiche technique N°2- Octobre 2011– Prévot Laure.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les théories de la croissance endogène Les nouvelles théories de la croissance Fiche technique N°2- Octobre 2011– Prévot Laure."— Transcription de la présentation:

1 Les théories de la croissance endogène Les nouvelles théories de la croissance Fiche technique N°2- Octobre 2011– Prévot Laure

2 Introduction Apparition à la fin des années 1980 face à de nouveaux enjeux Remise en cause des théories de la croissance exogène et notamment du modèle de Solow Croissance endogène : croissance expliquée par des facteurs endogènes, ie intégrés à lactivité économique. Théories de la croissance endogène : nouvelles théories de la croissance économique qui intègrent les facteurs explicatifs tels que le progrès technique, les externalités, les rendements croissants, leffort de recherche, la formation, les dépenses publiques. Quels sont les apports de ces nouvelles théories de la croissance par rapport aux théories classiques ?

3 Plan I) Les nouvelles hypothèses A) La diversité des sources de la croissance 1) Le capital physique 2) Le capital technologique 3) Le capital humain 4) Le capital public B) Rendements non-décroissants et croissance autoentretenue II) Les implications A) La non convergence des économies B) Le rôle des institutions 1) Limportance des institutions financières 2) La réhabilitation de lEtat dans un contexte de concurrence imparfaite

4 I) Les nouvelles hypothèses A) La diversité des sources de la croissance Le capital physique (Romer, 1986) Laccumulation collective de capital fixe créé des externalités positives entre firmes Apprentissage par la pratique (learning by doing) Le progrès technique (Romer, 1990) = « accroissement de la connaissance que les hommes ont des lois de la nature appliquées à la production » Issu de lapprentissage par la pratique et de la R&D Créé des externalités grâce à - à la différenciation (verticale ou horizontale) - aux innovations (vision schumpéterienne)

5 I) Les nouvelles hypothèses A) La diversité des sources de la croissance Nature de bien cumulatif public: - Coût de production >coût de reproduction - Rendement privé de linnovation

6 I) Les nouvelles hypothèses A) La diversité des sources de la croissance Le capital humain (Lucas, 1995) «Stock de connaissances (qualifications, état de santé…) valorisables économiquement et en quelque sorte incorporées aux individus. » Laccumulation de capital humain par tous les individus dune société stimule la productivité collective du capital humain. Le capital public (Barro, 1990) « Ensemble des infrastructures possédées par les collectivités publiques ». Le financement public des infrastructures évite des rendements marginaux décroissants pour les firmes privées.

7 I) Les nouvelles hypothèses B) Rendements constants et croissance autoentretenue Théories classiques avec facteurs exogènes - Rendements marginaux décroissants - Rendements déchelle constants - Croissance stagnante Nouvelles théories avec facteurs endogènes - Création dexternalités positives - Rendements marginaux constants - Rendements déchelle croissants - Croissance autoentretenue : cercle vertueux => Formalisation mathématique : le modèle Y=AK

8 Résumé du processus de croissance endogène Diverses sources endogènes Création dexternalités positives Rendements marginaux non- décroissants Croissance autoentretenue

9 II) Les implications A) La non-convergence des économies La croissance est un processus endogène cumulatif : - importance des avancées et chocs passés Ce sont logiquement les pays les plus avancés qui ont les meilleures chances de continuer à progresser. Les inégalités se creusent particulièrement en fonction de laccumulation en capital humain. Le capital humain est un bien privé : diffusion difficile dun individu à lautre, dun pays à lautre. Remise en cause du principe de convergence des économies

10 II) Les implications B) Le rôle des institutions et limportance de linvestissement Limportance des institutions financières Rôle essentiel de linvestissement sur la croissance Les marchés financiers rendent accessible lépargne dautrui aux agent pour quils puissent investir La réhabilitation de lEtat dans une situation de concurrence imparfaite Les externalités positives créent des défaillances de marché Importance des dépenses publiques pour combler ces défaillances et stimuler linvestissement Difficulté de trouver le bon niveau dinvestissement de lEtat

11 CONCLUSION Théories classiques Nouvelles théories Progrès techniqueExogèneEndogène Rendements marginauxDécroissantsConstants Rendements déchelleConstantsCroissants CroissanceStagnanteAuto-entretenue Sources endogènes de la croissance Source unique : -Accumulation du capital physique Sources multiples et interdépendantes -Accumulation collective de capital physique - Capital humain et public - Progrès technique Importance de linvestissement Pas dinfluenceRôle essentiel Rôle de lEtatEtat nuisible Etat réhabilité DéveloppementConvergence possiblePas de convergence possible

12 Bibliographie FLOUZAT D. et DEBOISSIEU C., Economie contemporaine : Croissance, mondialisation et stratégies économiques, « Chapitre 3- La croissance endogène », Thémis Economie, 2006 AGHION P. et HOWITT. P, Théorie de la croissance endogène, Dunod, 2000 GUELLEC D., RALLE, P, Les nouvelles théories de la croissance, Repères, 2003 LECAILLON J-D et al, Economie contemporaine, « Vers une théorie de la croissance endogène », De Boeck, 2008 BEITONE A. et al, Dictionnaire des sciences économiques, « La croissance économique »,Armand Colin, 2007 ECHAUDEMAISON C-D, Dictionnaire dEconomie et de Sciences Sociales, Nathan, 2008

13 Définitions Externalité : conséquence positive ou négative dune activité économique qui nest pas prise en compte par le marché. Rendements factoriels (court terme) : relation entre la quantité produite dun bien et la quantité dun facteur de production variable, lautre facteur restant fixe. Loi des rendements marginaux décroissants : si une quantité croissante du capital est combinée à une quantité fixe de travail, la productivité marginale du capital finit par décroître. Rendements déchelle (long terme) : relation entre la quantité produite dun bien et la quantité de facteurs de production utilisés (capital et travail). Ex : les rendements déchelle sont croissants lorsque la quantité produite augmente dans une proportion plus grande que les quantités de facteurs mises en oeuvre.

14 Annexe 1 Les prémisses de la théorie classique Smith et Ricardo 2 Le modèle keynésien Harrod -Domar Adaptations de Kaldor et Robinson 3 Le modèle néoclassique de Solow Les théories classiques de la croissance


Télécharger ppt "Les théories de la croissance endogène Les nouvelles théories de la croissance Fiche technique N°2- Octobre 2011– Prévot Laure."

Présentations similaires


Annonces Google