La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MACROÉCONOMIE, CONFÉRENCE DE M. BITTNER 18 MARS 2009 BENOÎT MULLER & FLORIAN CAHAGNE Théorie de la croissance endogène.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MACROÉCONOMIE, CONFÉRENCE DE M. BITTNER 18 MARS 2009 BENOÎT MULLER & FLORIAN CAHAGNE Théorie de la croissance endogène."— Transcription de la présentation:

1 MACROÉCONOMIE, CONFÉRENCE DE M. BITTNER 18 MARS 2009 BENOÎT MULLER & FLORIAN CAHAGNE Théorie de la croissance endogène

2 Les insuffisances de la théorie de Solow La première théorie de Solow narrive pas à expliquer la croissance à long terme La seconde théorie de Solow considère le progrès technique comme « une manne tombée du ciel ».

3 Un nouveau paradigme, léconomie des idées Passage dune économie du capital à une économie des idées (« nouvelles économie ») Les idées sont des biens publics La concurrence nest plus parfaite

4 La microfondation du progrès Les agents ont intérêt au progrès : Brevets Espoirs dune rente monopolistique Mais lEtat doit également éviter le cloisonnement… Ex, le modèle de Romer : Secteur de la recherche Secteur des biens intermédiaires Secteur des biens de consommation R&D permet gains de productivité, repose également sur une concurrence monopolistique

5 Conséquences macroéconomiques Croissance directement égale à celle de la connaissance (ou du capital humain, de léducation…) Effets dinertie, dauto-entraînement, démulation/compétition… Ex, modèle de Romer :

6 Des implications théoriques… Production (étatique) des externalités positives => Rendements déchelle croissants La connaissance : entre produit dérivé (Arrow) et production (Romer) Lintervention publique repose sur un effet doffre ( intervention keynésienne)

7 Quel degré dintervention pour lEtat ? Financement par la fiscalité des investisements publics = baisse de la rentabilité des investissements privés => Prise en compte du risque de distorsion Barro et Sala-i-Marin : le taux dimposition optimal

8 Conclusion Limite théorique du modèle néoclassique : pas dexplication de la croissance à long terme Doù une endogénéisation du progrès technique Dès lors, comment stimuler la croissance ? > Production dexternalités positives => rendements déchelles croissants => nécessité de déterminer un niveau optimal dintervention étatique


Télécharger ppt "MACROÉCONOMIE, CONFÉRENCE DE M. BITTNER 18 MARS 2009 BENOÎT MULLER & FLORIAN CAHAGNE Théorie de la croissance endogène."

Présentations similaires


Annonces Google