La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Utilité totale, marginale. Equilibres de marchés Néoclassique et Keynésiens Fiche technique n°2-Séance n°2 Le 04 mars 2009 Alengrin Thomas- Sauvage Thibault.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Utilité totale, marginale. Equilibres de marchés Néoclassique et Keynésiens Fiche technique n°2-Séance n°2 Le 04 mars 2009 Alengrin Thomas- Sauvage Thibault."— Transcription de la présentation:

1 Utilité totale, marginale. Equilibres de marchés Néoclassique et Keynésiens Fiche technique n°2-Séance n°2 Le 04 mars 2009 Alengrin Thomas- Sauvage Thibault

2 Sommaire I.Concepts dutilité et courbes dindifférence II.Equilibres de marché

3 Utilités Définitions Utilité marginale: – Biens indivisibles – Biens parfaitement divisibles

4 Principe de lutilité marginale décroissante Intensité décroissante des besoins Utilité marginale décroissante devenant même négative. Um X U X

5 Choix optimal du consommateur Situation de dabondance: UmX = 0 Face à deux biens

6 Courbes dindifférence et équilibre de Pareto Courbe dindifférence face à deux biens Optimum sous contrainte Y X Y X

7 Equilibres de marché chez les Classiques Etude de 3 marchés: travail, biens et services et monnaie Conditions déquilibres: – Marchés en concurrence pure et parfaite – Etude à long terme – Flexibilité des prix

8 Marché du travail Equilibre basé sur les courbes doffre et de demande Le chômage W/P N (Quantité de travail) Offre de travail Demande de travail (W/P)e Ne W/P N (Quantité de travail) Offre de travail Demande de travail (W/P)e Ne Salaire minimum Chômage

9 Marché des biens et des services Loi des débouchés de JB Say: « Toute offre crée sa propre demande ». Entreprise Marché des biens et des services Epargne Consommation S, I Intérêt S(i) I(i)

10 Marché de la monnaie MV=PY où M représente la masse monétaire V la vitesse de circulation de la monnaie P le niveau général des prix Y la production totale (PIB)

11 Equilibres Keynésiens Linformation nest plus parfaite et les prix sont rigides Cest la demande qui est la base des différents équilibres Analyse à court terme et dynamique

12 Exemple du marché des biens et des services Léquilibre est fixé par la demande et les lois la régissant: – Y=C+S où C=cY+C 0 – I=S Offre de biens (Y) Demande de biens C+I E Y1Y1

13 Synthèse: Modèle IS-LM Y i IS LM


Télécharger ppt "Utilité totale, marginale. Equilibres de marchés Néoclassique et Keynésiens Fiche technique n°2-Séance n°2 Le 04 mars 2009 Alengrin Thomas- Sauvage Thibault."

Présentations similaires


Annonces Google