La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Des milieux polaires Académie de Nice, 4/10 février 2011 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Des milieux polaires Académie de Nice, 4/10 février 2011 1."— Transcription de la présentation:

1 Des milieux polaires Académie de Nice, 4/10 février

2 2 Lemprise des glaces le : le plus bas niveau atteint de mémoire de satellite

3 Comme dans la majorité de lArctique, couverte par la glace, la neige pendant au moins 8 mois. Les conditions sont très variables : neige de plusieurs mètres chaque hiver ou désert polaire du Nord Groenland avec seulement mm de neige. AAAAEPM/sXpvVJhZ-4s/s1600/Picture3.jpg 3

4 4 Une large partie est recouverte de pergélisol qui ne dégèle pas pendant 2 ans ou plus. Il atteint une épaisseur supérieure à 1 km, sur plus de 50% du Canada et 80% de lAlaska.

5 polaire.fr/var/plain/s torage/images/ipev/ galerie/arctique/cart es/distribution_du_p ergelisol_en_arctiqu e/ fre- FR/distribution_du_p ergelisol_en_arctiqu e.jpg 5

6 Les critères de découpage régional du monde polaire se fondent sur: -l'intensité des phénomènes liés au froid -leur durée -leur rythme -la continentalité du milieu, ou son caractère maritime plus ou moins affirmé selon que la mer est gelée, ne l'est pas ou … partiellement 6

7 Le zonage est défini en fonction du pourcentage de sol gelé en profondeur : une zone continue : 90–100% Une zone discontinue : 50–90% Une zone sporadique : 10–50% Des tâches isolées, reliques : 0–10%. [daprès Nelson et al. (2002) adapté de Brown et al. (1997, 1998).] 7

8 8

9 Le froid est un facteur limitant : les mécanismes biologiques se font par le biais de l'eau et sont donc entravés par le gel. Les manifestations du froid se font sous trois aspects: Le froid absolu : il peut provoquer la mort des végétaux. Toutefois, certaines espèces résistent à des températures très basses ( Cf. Sibérie orientale où des milieux forestiers survivent à des minima de - 50 à -60° C ) La durée du gel La présence d'une saison "estivale" qui seule permet le développement de l'activité biologique chez les végétaux. Ce qui est déterminant: la durée de la période supérieure à 7°C, la plupart des végétaux entrent en activité à ce moment là la durée de la période sans gel, la possibilité de gel pendant la période chaude 9

10 La mer : prise ou non par les glaces, de façon variable La terre : gelée ou non de façon variable 10

11 Observations 2009

12 banquise permanente : calotte glaciaire marine, de taille très variable dune année à lautre : 4 à 5 millions de km² dans les années 2005/9. Glace saisonnière : « coquille dœuf » de 1 à 3 m dépaisseur : sa disparition a des conséquences réelles mais pas sur le niveau des océans 12 Dans la mer

13 13 image spot

14 Le sol est gelé en profondeur : pergélisol ou permafrost : mammouths congelés de plus de ans… Sa fusion est très préoccupante. Dans la terre 14 Les glaces cachées :

15 Principal stock de glace mondial : Les inlandsis antarctique et groenlandais De 3 à 5 km dépaisseur prolongés en mer par des plateformes de glace flottante Les deux : 99% du volume mondial de glace Leur fonte serait problématique : + 70 mètres 1,8 millions de km2 pour le Groenland Quelques petites calottes glaciaires : Ellesmere, Baffin, Spitsberg, Islande, Kerguelen … Les glaciers continentaux: 15

16 Inlandsis, calotte glaciaire terrestre sécoule sous forme de glaciers, dont se détachent des icebergs 16

17 Une morphologie et des paysages spécifiques 17

18 18

19 19

20 20

21 Recul du glacier depuis la fin du Petit âge glaciaire (17 ème ) : Il alimente une dynamique paraglaciaire : Donc : - construction dune plaine intra-morainique criblée de lacs - démantèlement par les eaux de fonte des moraines frontales et latérales - construction dun vaste sandur avançant aux dépens de espace occupé par le fjord Midre Lovenbeen, île de Brogger, Photo de D. Mercier, 12/08/1999 vers le sud, 21

22 nbreen/icons/6_m_lovenbreen_from_corbel.jpg 22

23 23

24 le milieu du désert polaire: le dégel est exceptionnel, la vie végétale quasi inexistante les milieux à dégel mais sans véritable été (Le seuil de 7°C n'est pas atteint durablement, le gel est possible en toute saison. L'arbre est absent c'est le milieu de la toundra les milieux continentaux avec un véritable été, la forêt s'installe les milieux hyperocéaniques, à froid modéré mais sans été 24

25 Les milieux polaires sont organisés en cercles concentriques autour du pôle, MAIS le découpage régional est différent sur les deux hémisphères. Dans l'hémisphère boréal, la répartition des terres et des mers produit un découpage en secteurs rayonnants où alternent : milieux océaniques : toundra là où les eaux tièdes limitent le gel hivernal, Atlantique nord, Béring, milieux plus continentaux :désert polaire et continental forestier, là où l'influence modératrice de la mer ne peut se faire sentir. 25

26 26


Télécharger ppt "Des milieux polaires Académie de Nice, 4/10 février 2011 1."

Présentations similaires


Annonces Google