La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Différentiation pluie/verglas/neige/grêle à partir des images radar, des prévisions symposium et des températures observées. (Pour le groupe VINCI)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Différentiation pluie/verglas/neige/grêle à partir des images radar, des prévisions symposium et des températures observées. (Pour le groupe VINCI)"— Transcription de la présentation:

1 Différentiation pluie/verglas/neige/grêle à partir des images radar, des prévisions symposium et des températures observées. (Pour le groupe VINCI)

2 - 2 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Genèse du produit. Appel doffres du groupe VINCI pour les sociétés dautoroutes (ASF COFIROUTE ESCOTA livrable en décembre 2009). Ils exigent de disposer dans leur extranet des cartes, donnant le type de précipitation. Limagerie OPTIMA proposée ne leur convient pas totalement, car ils veulent une représentation spatiale des précipitations et une animation pour en estimer le mouvement. Ils reprochent au concept OPTIMA de ne montrer que lintersection avec le réseau routier. La fourniture doit avoir lieu dès le début de la saison hivernale Ce type de cartographie était disponible en interne seulement depuis plus dun an, mais développé dune manière indépendante du projet OPTIMA. Il a été décidé de fournir dans un premier temps cette imagerie et de la remplacer plus tard par des images issues du même processus de production quOPTIMA.

3 - 3 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation. Ce produit expérimentale repose sur lexpérience acquise sur le terminal METEOTEL au siècle dernier ( traitement de limagerie radar, satellite,observations et sortie de modèle) Le principe est extrêmement simple: Si on connaît le profil vertical de température au-dessus dun point on peut en déduire avec une assez grande certitude le type de précipitation atteignant le sol et comment ces précipitation se transforment en atteignant le sol. (sauf pour la grêle) Le radar donne la position des ces précipitations avec une bonne résolution spatiale et temporelle et une estimation de leur intensité dans son cône de visibilité. La double polarisation permet de discriminer la morphologie mais à laltitude du plus base du faisceau Il ne voit pas bien se qui se passe dans les derniers centaines de mètres au- dessus du sol. (sauf tir vertical avec un radar doppler)

4 - 4 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation. Lhiver liso 0° est souvent très près du sol. Il peut même y avoir plusieurs iso0 °. Leau surfondue na pas de signature sur un radar. La TS, T2m et le vent jouent un rôle important dans la transformation au sol des précipitions. On ne dispose pas de ce profil vertical, mais on va essayer de le déduire grossièrement à partir dinformations à notre disposition. Analyse prévision SYMPOSIUM 1.5: TS, T2m, iso 0°,LPN, temps sensible. Observations au sol pour « corriger lanalyse SYMPOSIUM 1.5» qui nest pas toujours exacte à lheure près. Expertise au pas de temps tri horaire est extrapolée au pas de temps horaire. Lobservation temps réel permet de recadrer légèrement lanalyse SYMPO 1.5 principalement la nuit. Mais les observations des stations automatiques ne sont non plus exemptes derreurs, parfois ponctuellement très importantes. Ces erreurs sont éliminées par comparaison avec lanalyse SYMPO 1.5 dont lerreur est toujours faible. (<3°)

5 - 5 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation.

6 - 6 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation. - Analyse T2m obs H - Analyse T2m sympo H Analyse T2m sympo H corrigée - Prévision T2m sympo H+1 Analyse T2m à H + N*5mm - Analyse iso 0° H H+1 Analyse lpn à H +N*5mm - Analyse lpn H H+1 si échos >53 dbz alors probabilité de grêle Production dimages PNVG sur la France + tuiles

7 - 7 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation.

8 - 8 - Grêle 07/03/10

9 - 9 - Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Intégration dans le temps. En cas de précipitation neigeuse une algorithme estime lépaisseur de la neige fraiche depuis 6H TU. La conversion est simpliste : H neige en cm=RR*10. En fonction de RR issu du radar et de la température à 2 m. La fonte de cette couche est estimée en fonction de T 2m. ( On fait fondre dune manière empirique ce dépôt solide si T > 0°. de 0.3 cm de neige par heure et par degrés Cette image permet de donner une idée de la contribution dune chute de neige. Tenue au sol ou pas.

10 - 10 -

11 Différentiation pluie/verglas/neige/grêle. Principes de réalisation.

12 - 12 -

13 Critiques et améliorations possibles -Erreurs critiques - Restitution du profil thermique trop simpliste. - Bande brillante fausse énormément lestimation de lépaisseur. -http://www.meteo.fr/test/gratuit/situation/situation.htmhttp://www.meteo.fr/test/gratuit/situation/situation.htm -Pas le même algorithme quOPTIMA,…. -Par contre le retour client: favorable. (demandeur) -Améliorations envisageables. -Utilisation de sondage fin du CEP. (verglas, neige collante, pluie et neige) -TS (tenue neige au sol) CDPH - double polarité (grêle, neige, pluie )

14 Sondage vertical issu du CEP prévu sur toutes les zones SYMPO

15 Evolution souhaitable. Composant de Données Productible Infra Horaire. Nécessité davoir un CDPIH donnant lanalyse et les évolutions à +1H pour tous ces paramètres météo: Type de précipitation, intensité, probabilité … fréquence 5 pas de temps 5 résolution spatiale 1km dans une projection stéréo polaire identique à limagerie radar France. Toutes les applications produisant des produits finalisés PI devront récupérer les données dans le CDPIH. Cest le seul moyen de garantir une cohérence entre toutes ces données PI et les différents produits finalisés.


Télécharger ppt "Différentiation pluie/verglas/neige/grêle à partir des images radar, des prévisions symposium et des températures observées. (Pour le groupe VINCI)"

Présentations similaires


Annonces Google