La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Barcelone, 2009 CRISE ECONOMIQUE, INEGALITES SOCIALES, MONITORAGE STATISTIQUE Par Marco MIRA OCDE, Direction des statistiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Barcelone, 2009 CRISE ECONOMIQUE, INEGALITES SOCIALES, MONITORAGE STATISTIQUE Par Marco MIRA OCDE, Direction des statistiques."— Transcription de la présentation:

1 Barcelone, 2009 CRISE ECONOMIQUE, INEGALITES SOCIALES, MONITORAGE STATISTIQUE Par Marco MIRA OCDE, Direction des statistiques

2 Vue densemble 1.Relation entre crise économique et inégalités sociales 2.Réponse politique à la crise et effets sur la conditions des ménages 3.Monitorage statistique des effets de la crise sur la pauvreté et les inégalités sociales

3 1.1. La séparation entre croissance économique et inégalités sociales.. Approche traditionnelle: séparation et séquence logique entre taille du gâteau et sa répartition Approche très limitée: –du point de vue logique: les inégalités de revenu sont le résultat de la croissance (Growing Unequal) –du point de vue politique (la redistribution ne peut pas, à elle seule, corriger les inégalités)

4 1.2. …devient moins plausible avec la crise: une croissance inégale est aussi mois durable La crise est le résultat de laugmentation des inégalités dans la période qui la précédée –Les ménages à bas revenu ont compensé la faible croissance de leur pouvoir dachat par un endettement croissant pour soutenir leur consommation –Laccroissement des haut revenus reflète laugmentation de profits du secteur financier, qui a contribué à gonfler les prix des actifs.

5 1.3. Les inégalités avant la crise ont augmentés de façon importante mais différenciés.. Inégalités des revenus, changement des coefficients de Gini en points,

6 1.4. …tirés par le haut de la distribution Gains et pertes des parts du revenu par quintile, 1985 – 2005

7 1.5 Les pays OCDE à plus forte inégalités ont un plus fort endettement des ménages

8 2.1. Effets de la crise sur les ménages Dans les pays OCDE: 15 millions de chômeurs additionnels en juin 2009 par rapport à décembre millions de chômeurs additionnels de fin 2007 à fin 2010 Dans le monde: 90 millions dindividus vont rester au dessous du seuil de pauvreté (1 $ par jour) dici 2010 suite à la crise

9 2.2. Effets importants mais modérés grâce à des politiques budgétaires expansionnistes..

10 2.3. …qui ont soutenu le revenu des ménages en dépit de la contraction de la production

11 2.4. Les effets sociales se prolongent sur de longues périodes et risquent de ne pas être compensées lors des reprises

12 3.1. Des outils de monitorage très insuffisants sur les inégalités et la pauvreté Un système pour le monitorage à court terme est en place pour le conditions économiques mais pas pour les conditions sociales –Fréquence insuffisantes des enquêtes et délai de mise à disposition (qui conduisent à un retard important dans la disponibilité des données et à une observation imparfaite) –Insuffisance des concepts (la pauvreté relative ne change pas quand le revenu des « pauvres » et des classes moyennes baissent) Risque: « strabisme politique »: on parle de « poussés vertes » dans les moments ou les conséquences sociales de la crise sont les plus importants

13 3.2. Pistes daméliorations La réflexion sur la mise en place dun système dinformation est engagé tant au niveau national quinternational Pistes issues du séminaire OCDE (mars 2009) Meilleur utilisation des donnés administrative (nombre de bénéficiaires) Traitement plus rapide des enquêtes existantes Nouveaux outils (enquêtes «quotidiennes» aux États Unis)

14 3.3. Des possibilités existent

15 3.4. Conclusion Ces questions statistiques ne sont pas techniques mais des enjeux de société Commission Stiglitz: ce que lon mesure a une incidence sur ce que lon fait Le changement du système statistique ne se fera pas tout seul: rôle de limpulsion politique et de la société civile


Télécharger ppt "Barcelone, 2009 CRISE ECONOMIQUE, INEGALITES SOCIALES, MONITORAGE STATISTIQUE Par Marco MIRA OCDE, Direction des statistiques."

Présentations similaires


Annonces Google