La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: GENERALITES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: GENERALITES."— Transcription de la présentation:

1 SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: GENERALITES

2 Réseaux dobs. in situ en complément de laltimétrie imaginés à lavènement de lère satellite La réalité aujourdhui : un ensemble dinstruments complémentaires incluant des gliders et profileurs Personnes impliquées à différents titres en France ENSTA/LOCEAN : Pierre Testor, Laurent Mortier, Alexis Chaigneau, Vincent Echevin (IRD) LOV : Hervé Claustre, Katarzyna Niewiadomska LPO : Pascale Lherminier, Thierry Terre LEGOS : Lionel Gourdeau, Alexendre Ganachaud, Gérard Eldin (IRD) LSEET, ELICO, LMGEM : Anne Molcard, Hubert Loisel, Madeleine Goutx, Richard Sempéré, Marc Tedetti Autres : Etienne Ruellan, Emmanuel Alessandrini (DT), Vincent Rigaud, Michel Perrier (DSSM), Elie Jarmache (SGM), Nicolas Seube (ENSIETA), ACSA et projet SeaExplorer En EUROPE et US European Gliding Observatories : NOCS (GB), IFM-GEOMAR (D), IMEDEA (Sp), UIB (No), COC (Cy), OGS (IT) Academic : Rutgers University, OSU, WHOI Industriels : Webb Research Corporation, WETLABS, … Activités scientifiques et techniques autour des gliders

3 projet européen (FP7 en prep.) - Activity 6.3 Environmental technologies - Area Cross-cutting research act. relevant to GEO initiative européenne EGO: - IFM-GEOMAR (D), IMEDEA (Sp), LOCEAN, LOV, LPO (Fr), OGS (It), NOCS (GB), UIB (N), Oc. Center (Cy) -Mise en commun de gliders pour des "observatoires" pilotes (~10 gliders) -"Gliderport" : Banyuls, La Seyne, Palma -Formation (stages en oct. 2007) -Partenariats avec les constructeurs -Web

4 "Aujourdhui" Faisable pour ~10 gliders, soit ~ 1 "observatoire" Financements par des projets scientifiques - programmes européens - régionaux, PPF, … - DGA - programmes nationaux (mi-lourds) ? Gestion "artisanale" par les labos ENSTA/LOCEAN (3+2 financés ) LOV (1+1 financé) LPO (1+1 financé ?) LSEET (1 en projet) IRD (2 en projet) "Demain" Comment en acheter/mettre en oeuvre des dizaines de gliders ? - prospective flotte - GMES ? … Parcs de gliders actuels et futurs

5 SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: GESTION DE LA CHARGE UTILE

6 Qui est concerné ? - Chercheurs/ingénieurs/techniciens des laboratoires - DT INSU (Meudon, Brest, La Seyne) - IFREMER (ERT, NSE, SSM, TSI) - IRD (US IMAGO) - CETSM La Seyne s/Mer ? - Entreprises partenaires ? Support technique à l'activité scientifique "gliders" - préparation - déploiement/récupération - infrastructure de pilotage, pilotage ? - maintenance de 1er niveau - sécurité Développements - prospective/veille technologique - véhicule : pompe, coque, piles, communications, électronique - charge utile : capteurs, électronique - software Support technique et développements

7 Système de supervision/pilotage et communications Comm. Iridium, radio Système Iridium Pas de comm. acoustique Station de Supervision 1 Station de Supervision 2 Réseaux dantennes VHF Objectifs: Engendrer les commandes pour - la couverture dun réseau fixe - une composante adaptative Contraintes: - Asynchronicité, qualité et débit faible des comm. - Maintenance, panne, transit - Supervision distribuée - Interfaces machine hétérogènes - Pilotes, "homme de quart" délocalisés

8 French regulations (Méditerranée) – Deployment and recovery from research vessels. Authorization asked by the chief scientist or the company (INSU, GENAVIR) and given by « Préfet Maritime » upon Navy advice. Ultimate authority : Secrétariat Général de la Mer – Free navigation of the gliders Spain – Coastal zone (5nm) : escort ship – Open sea water : free navigation but Information to Capitania Maritima Transfer to SASEMAR and IHM Broadcast of Coastal Navigational Warnings It works ! Réglementation et sécurité : deux exemples

9 Conductivité, Temperature, pression Oxygène Fluorimètre Rétrodiffusiomètre Atténuation optique PAR sensor Spectrophotomètre (marées rouges) Bathyphotomètre (bioluminescence) Packages possibles de capteurs : données physiques et biogéochimiques Les gliders sont bien adaptés à la collecte de données biogéochimiques Mais au prix dune réduction de lendurance due à la consommation électrique des capteurs

10 Charge utile sur le SLOCUM Poster Rutgers: John Kerfoot, Scott Glenn, Josh Kohut, Oscar Schofield, Hugh Roarty Coastal Ocean Observation Laboratory, Institute of Marine & Coastal Sciences Rutgers University, New Brunswick, NJ USA

11 Nature de la demande technique – Intégration mécanique de capteurs sur étagère – Intégration électronique de capteurs sur étagère – "Clonage" et évolution des capteurs bio-optiques – Nouveaux capteurs : Vélocimétrie Propriétés optiques Phase dissoute : approche optique, électrochimique, … Phase particulaire : optique, vidéo Un environnement académique et industriel favorable – IFREMER : Service Interface et capteurs (C. Compère) – Pôle Envirhonalp : plateau PS2E (Suivi physique de l'eau dans l'environnement) – MINATEC : Pôle d'Innovation et d'expertise pour les micro et nanotechnologies (Pierre Benech) – Capteurs chimiques : CMC2, Club "Microcapteurs chimiques" (Nicole Jaffrezic, Hubert Perrot) – Electronique de conditionnement : GIP CNFM et le Projet CMP (composant multiprojet) Une priorité : Intégration et développement des capteurs

12 SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: SECURITE

13 Crowded area for commercial navigation Fishing: prawn, tuna, …, trawlers, … In summer: recreative uses, sport fishing Navies: French (Toulon), Italian and NATO (La Spezia), Spanish (Gerona ?) Toulon: Basis of nuclear submarines French « ZONEX » Why should we take care of the navigation in the Gulf of Lions ? Example of the western Mediterranean Sea: possible interferences with other maritime activities

14 Main objectives –Prevent loss and damage of our instruments –Prevent damage or injuries to third parties Main risks –Within the 20m surface layer –Fishing areas, trawling, drifting nets,... Specific risk due to recreative uses (sailing, jet ski, day cruiser, …) within a 2 nm wide (jet ski) to 6 nm (coastal navigation) strip from the coast Specific risk in July/August Operating gliders in term of marine security ~2m and ~ 50 kg in air (+/-250g in water), short periods at surface (10-20 mn every 4-5 hours)

15 Minimize surfacing –No surfacing at all: Acoustic positioning and communication. Feasibility and project by ACSA/LOV –Near Real Time and/or « Bufferized » glider data (iridium and freewave: higher rate but need to establish a freewave antenna network) Navigation –Lights? –« radio lights », AIS system or similar suitable? Feasible? –Radio security announcements Use of acoustic detection to prevent collisions –Feasibility? (Hydrophone : yes ; software : no) Toward integration within OMI regulations? –Contact with Direction de la Sécurité Maritime Active behaviour to prevent collision

16 Official institutions –International: IOC (consults ABE-LOS and J-COMM) IMO e.g. IOC resolution XX-6 (ARGO Project) Not suitable for glider –National: SGM Dir. Séc. Mar. Working groups for drifters, gliders, … –Institutional IOC consults ABE-LOS and J-COMM IOC Meeting on Operationnal Oceanography, Libreville, March 2007 IMO from members states –Scientist and lawyers : e.g. Workshop during SeaTechWeek, Brest, Oct Legal and regulation frames

17 Que veut-on ? –Pas dassimilation des gliders aux gros AUV (Aster x ) car contraintes très différentes –Cadre de type ARGO: lève la contrainte partie 13 UNCLOS, ZEE Capteurs physiques/biogéochmiques: pb des ressources ? –Accès aux moyens locaux, régionaux et nationaux et proceéures de rescue –Contraintes (?) juridictionnelles et de navigation Conclusions et futur Actions en cours –Prise en charge par E. Jarmache au titre de SGM et ABELOS (+contact COI) –Contacts locaux : pêches, MN, loueurs (déploiement, sauvetage ! ) 2? 5? nm 12 nm20 nmZEE 5? 20? m Actions à entreprendre –Groupes de travail techniques : définition de procédures, traçabilité

18 Récupération d'un glider par un hélicoptère du SAR au large de Palma de Mallorca


Télécharger ppt "SUPPORT TECHNIQUE ET DEVELOPPEMENTS: GENERALITES."

Présentations similaires


Annonces Google