La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

POUMON ET ENVIRONNEMENT. RESPIRATION Ensemble des mécanismes qui permet les échanges de gaz entre le milieu intérieur et le milieu extérieur des organismes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "POUMON ET ENVIRONNEMENT. RESPIRATION Ensemble des mécanismes qui permet les échanges de gaz entre le milieu intérieur et le milieu extérieur des organismes."— Transcription de la présentation:

1 POUMON ET ENVIRONNEMENT

2 RESPIRATION Ensemble des mécanismes qui permet les échanges de gaz entre le milieu intérieur et le milieu extérieur des organismes vivants, animaux ou plantes (procurer loxygène nécessaire et éliminer le gaz carbonique formé) Ensemble des mécanismes qui permet les échanges de gaz entre le milieu intérieur et le milieu extérieur des organismes vivants, animaux ou plantes (procurer loxygène nécessaire et éliminer le gaz carbonique formé)

3 ANATOMIE DU SYSTEME RESPIRATOIRE Lappareil respiratoire est basé sur les poumons droit et gauche Lappareil respiratoire est basé sur les poumons droit et gauche Lair arrive aux poumons par les narines, où il est filtré, réchauffé et humidifié. Parfois, il entre par la bouche Lair arrive aux poumons par les narines, où il est filtré, réchauffé et humidifié. Parfois, il entre par la bouche Puis il gagne le pharynx, voie commune aux appareils respiratoire et digestif, quil suit jusquau larynx Puis il gagne le pharynx, voie commune aux appareils respiratoire et digestif, quil suit jusquau larynx La trachée, conduit de 10 à 15 cm de long, fait suite au larynx. Elle donne naissance aux 2 bronches qui conduisent aux poumons La trachée, conduit de 10 à 15 cm de long, fait suite au larynx. Elle donne naissance aux 2 bronches qui conduisent aux poumons Larbre respiratoire est tapissé dun tissu cilié recouvert de mucus, ce dernier assure : la protection antibactérienne, lélimination des particules inhalées et lhumidification de lair Larbre respiratoire est tapissé dun tissu cilié recouvert de mucus, ce dernier assure : la protection antibactérienne, lélimination des particules inhalées et lhumidification de lair

4 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Lappareil respiratoire constitue un système de transport aérien Lappareil respiratoire constitue un système de transport aérien Les mouvements respiratoires permettent à lair datteindre la surface déchange avec le système circulatoire, les alvéoles pulmonaires Les mouvements respiratoires permettent à lair datteindre la surface déchange avec le système circulatoire, les alvéoles pulmonaires Une quantité denviron 0,3l doxygène est transportée par minute des poumons vers les tissus, elle augmente en cas deffort physique Une quantité denviron 0,3l doxygène est transportée par minute des poumons vers les tissus, elle augmente en cas deffort physique Le dioxyde de carbone prend le chemin inverse pour être éliminé Le dioxyde de carbone prend le chemin inverse pour être éliminé Lors de son passage dans les voies aériennes, lair est purifié grâce au mucus. Le mucus retient, au moins en partie, les particules étrangères. Certaines cellules situées à la surface des voies aériennes sont dotées de cils dont les mouvements permettent lélimination du mucus usagé Lors de son passage dans les voies aériennes, lair est purifié grâce au mucus. Le mucus retient, au moins en partie, les particules étrangères. Certaines cellules situées à la surface des voies aériennes sont dotées de cils dont les mouvements permettent lélimination du mucus usagé

5

6 SYMPTOMES PROVOQUES PAR LINHALATION DE TOXIQUES Atteinte des voies aériennes supérieures : rhinorrhée(nez qui coule), éternuement, obstruction nasale, irritation laryngée et pharyngée, toux, raucité, saignement du nez, essoufflement surtout à linspiration. Ces signes saccompagnent de douleurs oculaires, de larmoiements. Atteinte des voies aériennes supérieures : rhinorrhée(nez qui coule), éternuement, obstruction nasale, irritation laryngée et pharyngée, toux, raucité, saignement du nez, essoufflement surtout à linspiration. Ces signes saccompagnent de douleurs oculaires, de larmoiements. Atteinte des voies respiratoires moyennes : toux souvent sèche, essoufflement expiratoire avec sifflements Atteinte des voies respiratoires moyennes : toux souvent sèche, essoufflement expiratoire avec sifflements Atteinte des voies respiratoires inférieures : toux, difficultés à respirer, essoufflement Atteinte des voies respiratoires inférieures : toux, difficultés à respirer, essoufflement

7 EXPOSITION AUX FUMEES DINCENDIE Brûlures des voies aériennes supérieures: essoufflement, tirage, difficultés respiratoires Brûlures des voies aériennes supérieures: essoufflement, tirage, difficultés respiratoires Brûlures trachéobronchiques peuvent être fatales Brûlures trachéobronchiques peuvent être fatales Inhalation de toxiques : monoxyde de carbone (maux de tête, nausées, vomissements, vertiges, troubles confusionnels, coma), cyanure dhydrogène (décès précoces,convulsions, coma, insuffisance circulatoire), toxiques de produits phosphorés (bronchospasme) Inhalation de toxiques : monoxyde de carbone (maux de tête, nausées, vomissements, vertiges, troubles confusionnels, coma), cyanure dhydrogène (décès précoces,convulsions, coma, insuffisance circulatoire), toxiques de produits phosphorés (bronchospasme) Irritation respiratoire provoquée par les irritants contenus dans les fumées, issus des processus de combustion. Ils sont transportés par les particules contenues dans les fumées et peuvent être déposés jusquaux bronchioles distales Irritation respiratoire provoquée par les irritants contenus dans les fumées, issus des processus de combustion. Ils sont transportés par les particules contenues dans les fumées et peuvent être déposés jusquaux bronchioles distales


Télécharger ppt "POUMON ET ENVIRONNEMENT. RESPIRATION Ensemble des mécanismes qui permet les échanges de gaz entre le milieu intérieur et le milieu extérieur des organismes."

Présentations similaires


Annonces Google