La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER MULTI-ACTEURS: PROMOUVOIR LENTREPRENARIAT AGRICOLE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE 15-16 MAI 2013 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER MULTI-ACTEURS: PROMOUVOIR LENTREPRENARIAT AGRICOLE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE 15-16 MAI 2013 1."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER MULTI-ACTEURS: PROMOUVOIR LENTREPRENARIAT AGRICOLE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE MAI

2 PLAN DE LA PRESENATION PRESENTATION DE LA BAGRI TYPES DE PRODUITS PROPOSES AUX PRODUCTEURS PARTENARIATS AVEC LES AUTRES ACTEURS DU SECTEUR AGRICOLE 2

3 3 LA BAGRI EST UNE SA DOTEE DUN CAPITAL DE 10 MILLIARDS DE FCFA, ENTIEREMENT LIBERE. ELLE A ÉTÉ AGREEE EN QUALITE DE BANQUE PAR LA COMMISSION BANCAIRE EN SA SESSION DU 4 JANVIER 2011 A BAMAKO. LA BAGRI A ETE CREEE SOUS LIMPULSION DE LETAT QUI DETIENT 35% DE SON CAPITAL POUR COMPTE PROPRE ET UN PARTAGE DE LORDRE DE 64%, LE RESTANT ETANT DETENU SYMBOLIQUEMENT PAR CINQ ACTIONNAIRES. NOTRE BANQUE EST DOTEE, DES SON DEMARRAGE, DE MOYENS SUBSTANTIELS ET DE TECHNOLOGIES BANCAIRES PERFORMANTES. I. PRESENTATION DE LA BAGRI

4 PRESENTATIONS DE LA BAGRI (SUITE) LA MISSION ASSIGNEE A LA BAGRI PAR SES PROMOTEURS EST DINSTITUER UN SYSTÈME DE FINANCEMENT DU SECTEUR AGROPASTORAL LE PLUS ETENDU POSSIBLE COMBINANT DES OBJECTIFS : FINANCIERS ET DE RENDEMENT; SOCIAUX ET DE DEVELOPPEMENT NOTAMMENT LA LUTTE CONTRE LINSECURITE ALIMENTAIRE ET LINDUSTRIALISATION ENDOGENE. 4

5 5 PRESENTATIONS DE LA BAGRI (FIN) LA BAGRI EST UNE BANQUE UNIVERSELLE QUI FINANCE TOUS LES SECTEURS DE LECONOMIE NATIONALE AVEC : UN ACCENT PARTICULIER POUR LE SECTEUR AGRO-SYLVO- PASTORAL (AGRICULTURE, ELEVAGE, PISCICULTURE, COOPERATIVES, IMF, etc.); UNE DIMENSION BANQUE UNIVERSELLE DANS UN SOUCI DE DIVERSIFICATION ET DE PREVENTION DE RISQUES COVARIANTS (NOUS OFFRONS TOUS LES PRODUITS DUNE BANQUE CLASSIQUE).

6 1. TYPES DE FINANCEMENT POUR MENER A BIEN LA MISSION QUI LUI A ÉTÉ CONFIEE, LA BAGRI SEST DONNEE COMME PREMIER SEGMENT CIBLE LES PRODUCTEURS AGROPASTORAUX ET LES OPERATEURS QUI GRAVITENT DANS LEUR SILLAGE. LES GROUPEMENTS ORGANISES DE PRODUCTEURS (LES COOPERATIVES ET ORGANISATIONS PAYSANNES) POURRAIENT ETRE AMENES A GERER DES FINANCEMENTS GROUPES DE LEURS MEMBRES ET EN ASSURER LE RECOUVREMENT. LES RESSOURCES DE LA BAGRI SONT DES PRETS ET NON DES SUBVENTIONS ET DOIVENT ETRE GEREES EN CONSEQUENCE. LES GROUPEMENTS DOIVENT FAIRE LA PREUVE DE LEUR CAPACITE A GERER EFFICACEMENT ET A RECOUVRER DE MANIÈRE SECURISEE ET DILIGENTE LES RESSOURCES PRETEES PAR LA BAGRI. 6

7 TYPE DE FINANCEMENT (SUITE) DUNE MANIÈRE GENERALE LA BAGRI PROPOSE: LES CREDITS COURT TERME AUX PRODUCTEURS ET ELEVEURS DE NATURE A AMELIORER LES RENDEMENTS ET LA PRODUCTIVITE (intrants, semences, petits matériels agricoles, etc.) LES CREDITS COURT TERME LIES A LA TRANSFORMATION, AU CONDITIONNEMENT ET A LA COMMERCIALISATION; LES CREDITS DE TRESORERIE POUR LE FINANCEMENT DES BESOINS EN FONDS DE ROULEMENT; LES CREDITS DINVESTISSEMENT. 7

8 1.1. AU NIVEAU DE LAGRICULTURE 8 LE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES NECESSAIRES POUR REDUIRE LA DEPENDANCE DE LAGRICULTURE VIS-À-VIS DE LA PLUVIOMETRIE; LE FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES COOPERATIVES ET DES COMPTOIRS POUR COMMERCIALISER LA PRODUCTION DE LEURS MEMBRES; LE FINANCEMENT DES STOCKS NATIONAUX DINTRANTS DANS LA PERIODE OU LES PRIX SONT LES PLUS INTERSSANTS SUR LE MARCHE INTERNATIONAL;

9 AU NIVEAU DE LAGRICULTURE (SUITE) LE FINANCEMENT DES ACTIVITES DES SEMENCIERS POUR RESOUDRE LES PROBLEMES DE DISPONIBILITE DES SEMENCES ET DE RENDEMENT DES CULTURES; LINSTITUTION DU WARRANTAGE AFIN DEVITER LA BRADERIE DE LA PRODUCTION, LE FINANCEMENT DE LA COMMERCIALISATION DES PRODUCTIONS; LE FINANCEMENT DE LA DIFFUSION DES TECHNOLOGIES MISES AU POINT PAR LA RECHERCHE TECHNOLOGIQUE (INRAN, ICRISAT, etc.); 9

10 AU NIVEAU DE LAGRICULTURE (FIN) 10 LE FINANCEMENT DES PRINCIPALES FILIERES STRUCTUREES; LA MISE EN PLACE DES OPERATIONS DE LEASING SUR LE MATERIEL AGRICOLE (Tracteurs, Motoculteurs, etc.); LA MISE EN PLACE DE FINANCEMENT A MOYEN ET LONG TERMES POUR REALISER LES INVESTISSEMENTS EN EQUIPEMENTS DIVERS ET EN INFRANSTRUCTURES (Conservation, entreposage, etc.)

11 1.2. AU NIVEAU DE LELEVAGE LE FINANCEMENT DES RANCHES ET FERMES ; LE FINANCEMENT DE LA FORMATION ET DE LEQUIPEMENT DES VETERINAIRES ET AUXILIAIRES DE SANTE ANIMALE EN MATERIEL TECHNIQUE AFIN DATTEINDRE LE TAUX DE COUVERTURE REQUIS PAR LOMS POUR ETRE AUTORISE A EXPORTER LE BETAIL SUR PIEDS ; LE FINANCEMENT DES ACTIVITES COURANTES DES VETERINAIRES ET AUXILIAIRES DE SANTE ANIMALE, SURTOUT EN PERIODE DE VACCINATION DU CHEPTEL ; LE FINANCEMENT DE LAVICULTURE ET DE LAPICULTURE ; LE FINANCEMENT DE LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS DES FERMES STRUCTUREES ; 11

12 AU NIVEAU DE LELEVAGE (SUITE) 12 LE FINANCEMENT DES PRODUITS ZOOTECHNIQUES ET DES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES POUR BETAIL ; LE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES NECESSAIRES POUR DEVELOPPER LELEVAGE MEME EN PERIODE DE SECHERESSE.

13 1.2. AU NIVEAU DE LA PISCULTURE 13 LE FINANCEMENT DE LEMPOISSONNEMENT DES MARES ET DES MINI BARRAGES. LE FINANCEMENT DES MATERIELS DE PECHE, DES MOYENS DE CONSERVATION DU POISSON AFIN DE REDUIRE LES PERTES DES COOPERATIVES; LE FINANCEMENT DES INTRANTS ZOOTECHNIQUES.

14 2. COMPOSITION DE LA DEMANDE DEMANDE DE CREDIT (montant, durée et objet) STATUTS, REGLEMENT INTERIEUR et AGREMENT DE LA COOPERATIVE; LA LISTE DES MEMBRES; PV DE LA DERNIERE ASSEMBLEE GENERALE NOMMANT LES SIGNATAIRES ET POUVOIRS DES DIRIGEANTS; DESCRIPTION DE LACTIVITE A FINANCER ET EXPERIENCE ACCUMULEE DANS LACTIVITE; ETUDE DE MARCHE (POUR LES PROJETS DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION) 14

15 COMPOSITION DE LA DEMANDE (SUITE) TROIS DERNIERS ARRETES DE COMPTE DE LOP ET COMPTES PREVISIONNELS SUR LA DUREE DE LACTIVITE A FINANCER; FACTURES PRO FORMA ET/OU DEVIS ESTIMATIFS ; LE SCHEMA DE FINANCEMENT ET LA REPARTITION DU CREDIT ENTRE LES MEMBRES; DESCRIPTION DU DISPOSITIF MIS EN PLACE POUR ASSURER LE REMBOURSEMENT A BONNE DATE DU CREDIT; HISTORIQUE DES ENGAGEMENTS BANCAIRES; UNE PROPOSITION DE GARANTIE (LE CAS ECHEANT). 15

16 3. MONTANT DES CREDITS LE MONTANT DES CREDITS NEST PAS PLAFONNE. LORSEQUAU COURS DE LA VIE DUN CREDIT, APPARAISSENT DES BESOINS JUSTIFIANT LINTRODUCTION DUNE NOUVELLE DEMANDE DE CONCOURS, LENCOURS DE LANCIEN PRÊT EST REPRIS ET INTEGRE AU MONTANT SOLLICITE. 16

17 4. MESURES DE REDUCTION DES RISQUES ET DALLEGEMENT DES CHARGES DINTERET POUR ACCOMPAGNER LES ACTIVITES DE LA BAGRI LETAT DU NIGER A CRÉÉ PAR ORDONNANCE 3 FONDS A SAVOIR: LE FONDS DE GARANTIE DES CREDITS POUR LES PRODUCTIONS VEGETALES ET ANIMALES QUI COUVRE LES CULTURES SOUS PLUIE A HAUTEUR DE 75%, LES CULTURES IRRIGUEES A HAUTEUR DE 50% ET LES FILIERES DE PRODUCTION ANIMALE A HAUTEUR DE 50%; UN FONDS DE PREVOYANCE ET DATTENUATION DES CALAMITES AGRO-SYLVO-PASTORALES; UN FONDS DE BONIFICATION DES INTERETS SUR LES CREDITS ACCORDES AUX PRODUCTEURS AGRO-SYLVO- PASTORAUX QUI PREND EN CHARGE UNE SOMME CORRESPONDANT A 5 POINST DE POURCENTAGE DINTERET.

18 MESURES DE REDUCTION DES RISQUES ET DALLEGEMENT DES CHARGES DINTERET (SUITE) EN PLUS, LETAT A ACCORDE UNE EXONERATION DE LA TVA SUR LES INTERETS EN FAVEUR DE LA CLIENTELE POUR LE FINANCEMENT DES OPERATIONS DINVESTISSEMENT DANS LE DOMAINE AGRICOLE: PRODUCTION, FORMATION, EQUIPEMENTS. 18

19 5. CONTRÔLE DES INFORMATIONS LA BAGRI SE RESERVE LE DROIT DE PROCEDER A PRIORI OU A POSTERIORI AU CONTRÔLE SUR PLACE LUI PERMETTANT DE SASSURER QUE LES CREDITS ADOSSES AUX DEMANDES DE CONCOURS RESPECTENT LES CRITERES QUELLE A FIXES. ELLE VEILLERA NOTAMMENT A VERIFIER SI LE PRET A ÉTÉ RETROCEDE AUX PAYSANS FIGURANT SUR LA LISTE ANNEXEE A LA DEMANDE DE PRÊT. DE MEME, LA GOUVERNANCE DE LOP ET LA PROCEDURE MISE EN PLACE POUR FACILITER LE RECOUVREMENT DU PRËT A BONNE DATE FERONT LOBJET DUN SUIVI MINITIEUX 19

20 PARTENARIAT AVEC LES ACTEURS DU SECTEUR AGRICOLE Partenariat avec le Ministère de lAgriculture Partenariat avec le Ministère de lélevage Partenariat avec I3N dans le cadre de la mise en œuvre de lI3N Partenariat avec lINRAN et la CAIMA 20

21 PARTENARIAT AVEC LES ACTEURS DU SECTEUR AGRICOLE Partenariat avec I3N dans le cadre de la mise en œuvre de lI3N Partenariat avec le FENU pour lappui aux institutions de micro finance de la région de Maradi Partenariat avec AGRA pour léxécution du projet AGRA MICRODOSE Niger 21

22 PARTENARIAT AVEC LES ACTEURS DU SECTEUR AGRICOLE Partenariat avec le projet PDSA dans le cadre de lappui aux banques céréalières du département de Dakoro Partenariat avec ANFO pour lappui à la commercialisation de la filière oignon Partenariat avec MORIBEEN 22

23 POUR NOUS CONTACTER BP : Tél. : (227) /43 Fax : (227) Avenue de lOUA, Place TOUMO Niamey - NIGER 23

24 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION 24


Télécharger ppt "ATELIER MULTI-ACTEURS: PROMOUVOIR LENTREPRENARIAT AGRICOLE ET LA SECURITE ALIMENTAIRE 15-16 MAI 2013 1."

Présentations similaires


Annonces Google