La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS DANS LE CONTEXTE DE L IMMERSION FRANÇAISE EN S ASKATCHEWAN Présenté par: Carrie Vany Écoles catholiques de Régina Janvier 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS DANS LE CONTEXTE DE L IMMERSION FRANÇAISE EN S ASKATCHEWAN Présenté par: Carrie Vany Écoles catholiques de Régina Janvier 2012."— Transcription de la présentation:

1 L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS DANS LE CONTEXTE DE L IMMERSION FRANÇAISE EN S ASKATCHEWAN Présenté par: Carrie Vany Écoles catholiques de Régina Janvier 2012

2 L ES TRAITÉS Selon le Bureau du commissaire aux traités (2011), les traités sont des ententes solennelles entre deux nations ou plus, qui créent des obligations mutuelles pour les parties (p. 77)

3 P OURQUOI L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS ? La trousse éducative sur les traités a été développé en En 2008 lenseignement des traités devint obligatoire dans toutes les écoles de la Saskatchewan En 2010, le guide denseignement pour les niveaux de la 7 e jusquà la 12 e années a été traduit de langlais en français pour répondre aux exigences curriculaires dans les écoles francophones et aussi dans les écoles qui offrent un programme dimmersion française.

4 L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS est important car les traités nous touchent tous;...est orienté autour lenseignement de six enseignements essentiels: Les traités La relation fondée sur les traités Le contexte historique Les différentes conceptions du monde Le symbolisme Les questions dactualité

5 M AIS … POURQUOI L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS ? Activité 1: Observez la roche devant vous. Pensez à une histoire ou une explication que vous pourriez accorder à votre roche. Vous pouvez soit écrire votre récit ou bien le dessiner ou...

6 P LACES AS PEDAGOGY (C HAMBERS, 2006) Without memory, without history, we might imagine that empire and education, pedagogy and war are only now linked. (page 1) As the survivors of historical traumas pass on, the lasting resonance of their experiences will depend on whether younger generations can understand and recognize them. (page 7) Wisdom sits in places (croyance du peuple Apache)

7 D ONC... Parler de la saskatchewan, oeuvrer dans la Saskatchewan, vivre dans la Saskatchewan exige quon discute de ce qui a trait aux Premières nations et aux traités Stay awhile; sit down; tell stories; eat and drink and offer something to those who came before, those who shaped this landscape and were shaped by it; those who made our precious and precarious life possible (page 5).

8 L A TROUSSE Contient un guide dapprentissage pour chaque niveau (la maternelle jusquà la 12e année) Contient également plusieurs livres, vidéos, cartes géographiques et autre matériel dappui La trousse est appuyé par le site web

9 M ES PROBLÈMES AVEC LA TROUSSE Seulement les guides pour les niveaux de la 7e à la 12e et le livre Enseignement essentiels à propos des traités existent en français; Les guides nous conseillent denseigner au sujet des traités avec une approche interdisciplinaire, mais nous ne disent pas comment le faire

10 L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS ET L INTÉGRATION DU CONTENU AUTOCHTONE Aikenhead et Michell (2011): [Our book] is not a recipe for what to do Monday morning. But it does offer knowledgeable perspectives on scientific and Indigenous content. It does serve as a practical guide for approaching the decision of what to do Monday morning. (p. xii)

11 L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS ET L INTÉGRATION DU CONTENU AUTOCHTONE …nous nous limitons trop souvent à lapprentissage des éléments visibles des représentations culturelles, tels que les stéréotypes, les artefacts et les aspects folkloriques (Lussier, 2008) «...lenseignant doit veiller à incorporer les concepts et les méthodes dans les unités des matières scolaires à létude qui sy prête le mieux » (Bureau du commissaire des traités, page 13).

12 L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS ET L INTÉGRATION DU CONTENU AUTOCHTONE [...] le contenu autochtone [...] peut avoir une profonde incidence sur limage quils ont deux- mêmes (Alberta Education, 2006, p.50) Lintégration du contenu autochtone offre un équilibre de perspectives et contribue à chasser les stéréotypes en reflétant les cultures de ces élèves dans leur apprentissage (Alberta Education, 2006,p.51)

13 Q UELQUES APPROCHES PRATIQUES POUR L INTÉGRATION DU CONTENU AUTOCHTONE À TRAVERS LES MATIÈRES Activité 2: Pensez aux différentes salles de classe dans lesquelles vous avez étudier. Comment étaient placés les meubles? Quest-ce qui était affiché sur les murs? Où étaient ces salles de classe?

14 1. A CONSIDÉRER : L ORGANISATION ET LA PRÉSENTATION DE NOS SALLES DE CLASSES Est-ce quil faut que les élèves soient assis en rangées dans un pupitre? Le cercle chez les Premières nations Ne pas exiger quon reste assis dans un pupitre Quest-ce que vous avez sur vos babillards? Y a-t- il moyen dincorporer du contenu autochtone? A- t-on besoin de recouvrir les murs avec des affiches? (oui, il y a des matériaux en français!)

15

16

17

18 2. S TRATÉGIES ET PRATIQUES D ENSEIGNEMENT Le respect de la tradition orale Les représentations visuelles Léducation comme un système vivant Le milieu naturel Organisation et lexprimationlogique de nos pensées (le narratif, la pensée circulaire) Les aînés Lélève qui joue un rôle actif dans son éducation; le partage du pouvoir

19 L ES ARTS LANGAGIERS Il faut tenir compte de la relation langue pensée culture ( Lussier, 2008): Lapprentissage dune langue incarne, de par sa nature même, la présence de lautre culture et le contact avec laltérité dans le développement des représentations culturelles (p.1).

20 L ES ARTS LANGAGIERS Communications Class par Connie Fife if i drop out of your educational system do not fool yourself that i have fallen off the face of the earth and am just another statistical write-off. this act will cause you embarrassment and i am familiar with the feeling of being caught turning red in the face tomorrow if you do not find me, again, dozing during one of your lectures do not think firstly that I have disappeared amongst sheets of paper shelved in a reference library.... instead picture me wide awake at 3:00 a.m. throwing ink upon blank white squares creating with your own language a universal formula for change.

21 L ES ARTS LANGAGIERS L étude de la langue est une composante de lunité modèle Timeless narratives of the First Nations and Greek peoples Pourquoi pas le méchif dans le cour de français?

22 L ES ARTS LANGAGIERS angue-site%20CMDRSM.pdf Terme méchifFrançais standard sicsucre shmaenchemin patakpatate

23 L ES ARTS LANGAGIERS Presque TOUT par David Bouchard Robert Munsch: A Promise is a Promise Smelly Socks (disponible en Français) 50 Below Zero ( disponible en Français) No Time to Say Goodbye par Sylvia Olsen As Long as the River Flows par Larry Loyie Touching Spirit Bear par Ben Mikaelsen

24 L ES SCIENCES NATURELLES La science du monde scientifique nest qu une perspective, une manière de comprendre le monde (les faits, la méthode scientifique, les hypothèses et prédictions, lêtre humain comme être suprême) Certaines Premières nations croient que le Créateur a fait sept niveaux de vie pour assurer un équilibre:

25 L ES SCIENCES NATURELLES Ces sept niveaux sont les suivants: 1. le royaume des poissons 2. le royaume des plantes 3. les quadrupèdes et les bipèdes 4. les animaux rampants 5. le monde des insectes 6. le royaume des oiseaux 7. le royaume de lhomme ( daprès laîné Danny Musqua) ( Treaty Essential Learnings, 2011, p. 43)

26 L ES SCIENCES NATURELLES Chez les Premières nations, tout est interconnecté et interdépendant As we experience the world, so we are also experienced by the world (Cajete, 2006, p.254) Tout, soit animé ou inanimé, retient un esprit, et on ne fait pas la distinction entre ces deux états Il existe chez eux un énorme respect pour lenvironnement

27 L ES SCIENCES NATURELLES Un bon point de départ: Rekindling Traditions: Cross-Cultural Science and Technology Units html

28 L ES SCIENCES NATURELLES Lappréciation et le respect pour le monde naturel Lappui du mouvement vert, le recyclage, lutilisation responsable des ressources naturelles Sortez dehors! L action dêtre et l état dêtre dans la nature Faire appel aux cinq sens

29 LÉDUCATION ARTISTIQUE Il y a plein de choses à faire; Les danses métisses (une vieille trousse du Ministère) Létude et la comparaison des éléments de danse des danses autochtones et des danses contemporaines Les ateliers Kakwa: Les animateurs se servent des matériaux et des techniques traditionnels des Premières nations des prairies Lart peut se faire sans les matériaux disponibles dans la salle dart!

30 LÉDUCATION ARTISTIQUE Les sacs parflèche Les tambours Les masques Les médailles des traités Le dreamcatcher Les pipes Etc.

31 LÉDUCATION ARTISTIQUE Lappréciation de lart des Premières nations: Allen Sapp Rita Letendre Bonnie Devine Greg Staats Robert Markle Etc.

32 L ES S CIENCES HUMAINES Les programmes détudes de la Saskatchewan ont intégré les perspectives autochtones dans plusieurs des résultats dapprentissage et indicateurs de réalisation La trousse elle-même se prête bien à lenseignement des Sciences humaines: La géographie Les éléments de la culture Les aspects politiques des traités Les actualités Lhistoire

33 L A R ELIGION / L ES É TUDES CHRÉTIENNES La comparaison des histoires de la Création Lenseignement et le respect des cérémonies autochtones Linclusion de certaines pratiques spirituels dans les liturgies et la célébration de la messe: Le smudging La prière aux quatres directions Fourdirectionsteachings.com

34 L A R ELIGION / L ES É TUDES CHRÉTIENNES

35 LÉDUCATION PHYSIQUE Chez les Premières nations, les jeux servaient à développer des habiletés physiques nécessaires pour vivre la vie traditionnelle (ex: agilité, endurance, la force physique) Plusieurs jeux coopératifs qui développe des habiletés physiques chez les jeunes daujourdhui: La double balle Le cerceau Le shinny sur glace (qui est devenu le hockey) Lacrosse a/ao04583.html

36 A UTRES RESSOURCES gies.html Ce site, réalisé par le Ministère de lÉducation en Ontario, contient plusieurs leçons diverses à travers les matières, en français, qui intègrent les perspectives autochtones. e.pdf Ce site offre la publication Nos mots, nos façons en PDF

37 A UTRES RESSOURCES sf/fra/ao04607.html sf/fra/ao04607.html f.html?PHPSESSID=iis4jtbio259u3i6i0967um1b f.html?PHPSESSID=iis4jtbio259u3i6i0967um1b4 esson8_f.html esson8_f.html

38 E T MAINTENANT ? Activité 3: Pensez à comment une leçon ensignée lors de votre stage était ou aurait pu être une leçon qui a privilégié les perspectives autochtones.


Télécharger ppt "L ENSEIGNEMENT DES TRAITÉS DANS LE CONTEXTE DE L IMMERSION FRANÇAISE EN S ASKATCHEWAN Présenté par: Carrie Vany Écoles catholiques de Régina Janvier 2012."

Présentations similaires


Annonces Google