La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hugues LAGRANGE Le sexe apprivoisé ou linvention du flirt, Revue française de sociologie, Année 1998, Volume 39, Numéro 1, p. 139 - 175 Hugues Lagrange,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hugues LAGRANGE Le sexe apprivoisé ou linvention du flirt, Revue française de sociologie, Année 1998, Volume 39, Numéro 1, p. 139 - 175 Hugues Lagrange,"— Transcription de la présentation:

1 Hugues LAGRANGE Le sexe apprivoisé ou linvention du flirt, Revue française de sociologie, Année 1998, Volume 39, Numéro 1, p Hugues Lagrange, né en 1951, est un sociologue français, chercheur au CNRS depuis Il est spécialiste de la délinquance, des jeunes et des politiques pénales. Ouvrages: Le Déni des cultures, Paris, Seuil, septembre 2010 LÉpreuve des inégalités, Paris, PUF, coll. « Le lien social », (dir.), 2006 Émeutes urbaines et protestations : Une singularité française, avec Marco Oberti (dir.), Paris, Presses de Sciences Po, Demandes de sécurité : France, Europe, États-Unis, Paris, Seuil, République des idées La Civilité à l'épreuve, Paris, PUF, 1995

2 Résumé L'épidémie du sida a suscité un nouveau flux de recherches, sur les comportements sexuels. Ces changements des mœurs sexuelles dans les générations de l'après-guerre tiennent à la conjonction de deux phénomènes - allongement de la durée individuelle de la transition vers la sexualité génitale et synchronisation de l'âge au premier coït au sein de chaque génération. L'entrée dans la sexualité génitale dépend aujourd'hui de la précocité des échanges sexuels non génitaux, aboutissement d'une longue période de flirt, qui démarre au sortir de l'enfance. Le premier rapport génital est aujourd'hui une norme d'accomplissement, à l'instar du baccalauréat, et non plus la contrepartie du mariage. Cet accomplissement se présente comme l'effet d'une pression interne, exercée par la jeune génération dans sa globalité, sur chacun de ses membres.

3 changement

4 La sexualité est traitée de manière privilégiée dans 2 perspective: lanalyse de la fécondité; leprocessus de mise en couple. Les études du comportement sexuelnont pas été entreprises dans une perspective sociologique. Sexualité et la sociologie

5 flirt Lenjeu du flirt nest pas le choix du conjoint Les premiers partenaires du flirt dans ladolescence seront rarement des partenaires génitaux.

6 Les enquetes : Kinsey sattache à lorgasme 1970: contraception 1990: risque du transmission du HIV (SIDA)

7 Femmes et flirt à laube du XXe siècle % 44 des femmes nest avant 1900 ont échangé des baisers avant de pratiquer le coit aux Etats-Unis (!!?)

8 Au début du siècle, chez les femmes qui nont pas encore eu de rapports sexuels génitaux, les baisers sur la bouche sont les plus rares dans les couches de la population les plus éduquées. Mais il y a eu du changement des mœurs qui sexprime dans les comportements sexuels féminins semble donc lié au développement de la scolarisation.

9 Le baiser chez les hommes Selon Kinsey les étudiants échangent des baisers simples avec des dizaines de filles avec lesquelles ils nauront pas de rapports sexuels. Inversement un garçon de milieu modeste est susceptible davoir eu de rapports sexuels avec des centaines de filles mais il en a embrassé bien peu car il éprouve beaucoup de dégout pour le baiser profond.

10 Génération -flirt Dans les générations nées avant 1920, une minorité dhommes et de femmes ont flirté avec dautres partenaires que leur futur conjoint. Le flirt sétend et concerne environ la moitié des générations nées entre les deux guerres ou pendant la Seconde Guerre mondiale.

11 La contribution du mariage à lexperience du coit chez les garçons nés entre qui commencèrent leur vie sexuelle avant le milieu du siècle est quasi nulle. Dans 99% des cas ces hommes nétaient pas vierges au mariage. Si les hommes ont des expériences sexuelles avant le mariage et que les femmes des mêmes âges en ont beaucoup moins, cela implique que lexpérience masculine était acquise avec des femmes mariées ou prostituées.

12

13 Coit dans 3 générations

14 Presque ¾ (71.9 %) des filles de 18 ans ou moins en 1979 nétaient pas vierge.

15 Expansion du flirt après 1950 Le flirt nest plus seulement un émoi ni meme un échange physique préliminaire au coit, mais désormais une composante autonome des relations interpersonnelles des jeunes gens. Sortir avec quelquun cest en général partager des moments intimes et sembrasser, parfois échanger des caresses, la pratique du coit ne simpose pas immédiatement dans ce contexte. Observable dans les années 1950 aux Etats-Unis et 1960 en France, ce phénomène a connu un développement extraordinaire dans la décennie 1970.

16 flirt

17 France Parmi les générations nées en 1920 environ 50 % avaient fait cette expérience à 18 ans vers 21 ans %75 des garçons nétaient plus puceaux. En près de 80% ont fait le coït dès 18 ans.

18 France

19

20 2 scènes les plus fréquentes des premiers rapports pénétratifs vont disparaitre, la plus précaire et la plus formelle. Les premiers rapports sexuels ont rarement lieu dehors, en voiture ou à lhotel (moins de 20% des cas) et moins de 2% des jeunes disposent au moment de leurs premiers rapports dun domicile à eux. Dans près des deux tiers des cas, filles et garçons ont leurs premiers rapports sexuels chez leurs propres parents ou chez de leur partenaire.: manque dautonomie matérielle et lacceptabilité de la sexualité génitale hors du mariage au sein du foyer parental.

21

22 Une liberté?

23

24

25

26 A voir

27 A lire

28


Télécharger ppt "Hugues LAGRANGE Le sexe apprivoisé ou linvention du flirt, Revue française de sociologie, Année 1998, Volume 39, Numéro 1, p. 139 - 175 Hugues Lagrange,"

Présentations similaires


Annonces Google