La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Portrait de léconomie solidaire au Brésil et rôle de luniversité dans son développement. Ana Dubeux UFRPE / PAPE / INCUBACOOP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Portrait de léconomie solidaire au Brésil et rôle de luniversité dans son développement. Ana Dubeux UFRPE / PAPE / INCUBACOOP."— Transcription de la présentation:

1 Portrait de léconomie solidaire au Brésil et rôle de luniversité dans son développement. Ana Dubeux UFRPE / PAPE / INCUBACOOP

2 Plan de la présentation Introduction - Les Sources Historiques, Lémergence de lEconomie Solidaire Les données de la cartographie – Système dInformation en Economie Solidaire – SIES Les Incubateurs Technologiques de Coopératives Populaires Conclusions

3 Les sources historiques du renouvellement LEglise Les peuples autochtones; Les Syndicats Les travailleurs exclus du marché formel du travail Les mouvements paysans

4 Lémergence de lÉconomie solidaire Défi délaboration dun projet politique qui puisse tenir compte des différentes formes dorganisation collective des travailleurs et permettre leur insertion économique et sociale Pluralité sémantique : économie solidaire, économie sociale, socio économie solidaire, économie populaire solidaire, économie de proximité, économie de la communion, etc. Émergence de pratiques de rapports sociaux et économiques centrés sur la valeur travail Projet politique très fort

5 COOPERATION ACTION ECONOMIQUE SOLIDARITE SOLIDARITE AUTOGESTION Les activités économiques de production, distribution, consommation, épargne et finances organisées et développées par les travailleurs- euses de façon autogérée 1- Économie Solidaire Les valeurs

6 EÉS Participants 63% Hommes 37% Femmes 48% Ruraux 35% Urbains 17% Rural/Urban villes (52% du territoire brésilien)

7 Organisations CollectivesActivités Economiques Pratiques Solidaires Coopératives Associations Groupes informels Fonds solidaires Banques communautaires Systèmes déchange locaux Réseaux de coopération économique Entreprises autogérées Etc. Production de marchandises Fournissement de services Commercialisation Finance and crédit Consommation Commerce, etc. Autogestion Prix équitable Durabilité Communautés Écologie Etc. Les dimensions de lÉconomie solidaire Le champ de lÉS au Brésil : portrait du SIES

8 1 - Alternative au chômage (46%) 2 – Complémentarité de revenus des membres (44%) 3 – Obtenir des gains plus grands (36%) 4 – Possibilité dactivité collective (27%) 5 – Condition daccès au crédit (25%) Raisons de création des initiatives TYPE DORGANISATIONS Associations Groupes Informels CoopérativesAutres 52%36,5%10%1,5%

9 Défis / Difficultés

10 Quelle vision du monde, de lêtre humain, de la société et quel paradigme de la science oriente nos actions et, à partir de ces conceptions, comment modèle t-on notre travail dans les activités de recherche, de lenseignement et des services à la communauté pour la construction de luniversité que lon veut ? Dans ce sens quel lien peut-on établir entre luniversité et léconomie solidaire ?

11 Axes de travail de luniversité brésilienne Service à la Communauté (Extensão) Enseignement Recherche

12 Travailler avec ce public est une option politique qui signifie... Une révision du concept de science qui traditionnellement oriente le travail de luniversité, qui croit que la simple offre de connaissances et de savoirs amène au développement social Le défis dassocier au jour le jour le travail scientifique à son incidence sociale; Une préoccupation constante dans la discussion de linnovation technologique qui soit adéquate à la réalité de ces initiatives

13 TECHNOLOGIE SOCIALE Concept très important pour ceux qui font cette option... TS : Produits, techniques et/ou méthodologies réutilisables, développées dans linteraction avec la communauté et qui représentent solutions réelles de transformation sociale Plan conceptuel : TS exprime une conception de lintervention sociale qui est inclusive dans tous les étapes de sa construction ; une façon participative de produire la science et la technologie. Plan matériel : TS est développée et diffusée en accord avec les possibilités et limites de chaque communauté qui sont appliquées dans la construction de solutions pour des questions sociales les plus variées

14 Quest-ce quun incubateur (ITCP) ? Cest un laboratoire vivant fondé sur larticulation entre la recherche, lenseignement et le service à la collectivité qui travaille dans une perspective de consolidation de technologies sociales innovatrices. Des telles technologies sont construites à partir de la reconstruction de savoirs scientifiques à la lumière de sa confrontation avec les savoirs populaires et vice-versa.

15 Carte des incubateurs appuyés par le PRONINC Source : « Programme daccompagnement du PRONINC », FASE, 2007

16 Le projet politico-pédagogique de lINCUBACOOP / UFRPE Pourquoi politique ? Construction dune économie différente de léconomie de marché Articulation avec les mouvements sociaux engagés dans un processus de construction conjointe Discussion avec les pouvoirs publics en ce qui concerne la mise en place de politiques publiques pour léconomie solidaire Appui aux articulations entres les initiatives déconomie solidaire Formation détudiants avec un profil tourné vers la construction dun nouveau paradigme social et économique; Démocratisation de laccès aux savoirs produits à lintérieur de luniversité Articulation avec lÉtat, la Société civile et le Marché dans le but de contribuer au développement des conditions nécessaires à lobjectivation dun idéal de transformation sociale et économique

17 Pourquoi pédagogique ou éducatif ? La contribution au développement durable - dialogue entre les savoirs scientifiques et traditionnels (Éducation populaire); Le travail développé auprès des familles des membres des groupes accompagnés Le développement dun processus de récupération de la mémoire culturelle des groupes accompagnés en ce que concerne les pratiques alimentaires, les procédures curatives, les pratiques productives, les traditions, les coutumes… Le développement dactions qui cherchent à élever le niveau de scolarité des membres des groupes et des communautés appuyées Lappui ou le démarrage de pratiques qui puissent engager les jeunes des communautés, permettant la (re) construction dune identité pérenne pour les nouvelles générations Le rôle formatif développé auprès des étudiants de luniversité dans plusieurs domaines de formation La publication de travaux scientifiques et de matériaux didactiques les plus divers

18 Méthodologie Participative Recherche, enseignement et service à la communauté dans un cadre dinterlocution dont les acteurs engagés participent à la résolution de problèmes, avec des connaissances différenciées Rôle articulateur et facilitateur des chercheurs, professeurs, étudiants, techniciens et spécialistes universitaires participant à lincubateur Dévolution dinformations aux acteurs impliqués et application dactions concrètes construites dans un mouvement de coopération.

19 Schéma de la méthodologie Axes de laction Dimensions de laction Individu Famille Communauté Entreprise / Initiative Politico - Idéologique Socioculturelle Economique Technologique (Innovation) Organisationnelle (Gestion) Sélection Pré- incubation Incubation Désincubation AXES TRANSVERSALES Genre Génération Ethnie Environnement Culture et loisir Articulation Production, Commercialisatio, Consommation et Recyclage

20 CONCLUSIONS Luniversité est caractérisée comme une institution compromise avec luniverselle, avec lavenir, mais, dans un pays comme le Brésil, le compromis avec le présent prend des tournures encore plus important Les incubateurs exigent un nouveau profil de professeur, dédié à la recherche-action et plus sensible aux problèmes sociaux ; une nouvelle organisation des différents niveaux de formation universitaire plus flexible et qui priorise un rapprochement de la réalité sociale ; une plus grande articulation entre la théorie et la pratique Les incubateurs au Brésil ne signifient pas LE choix pour lappui aux initiatives dÉS car leur travail ne sera jamais massif, mais ils sont très importants dans la conception de modèles dappui et accompagnement de ceux-ci Ce nest pas suffisant davoir de léthique dans la production et usage du savoir. Ce nest pas lappropriation et ladaptation des technologies existantes qui pourront réduire les inégalités sociales. Le grand défi des ITCP est de développer des technologies qui puissent incorporer, de la conception à lapplication, une intentionnalité dinclusion sociale et de développement durable.

21 « Dans une société désenchantée, le « ré-enchantement » de luniversité peut être une des voies pour symboliser lavenir. La vie universitaire quotidienne a une forte composante ludique qui favorise la transgression symbolique de ce qui existe, et elle est rationnelle parce quelle existe. De la transgression égalitaire à la création et à la satisfaction de besoins expressifs et à lenseignement et à lapprentissage conçus comme des pratiques écologiques, luniversité organisera des fêtes du nouveau sens commun. Ces fêtes seront des configurations de la culture élitiste, de la culture populaire et de la culture de masse. Dans celles-ci, luniversité jouera un rôle modeste, mais important, dans le « ré-enchantement » de la vie collective, sans lequel lavenir nest pas appétissant, même sil est viable. » Souza Santos (1997)

22 Quelques liens utiles… Merci !


Télécharger ppt "Portrait de léconomie solidaire au Brésil et rôle de luniversité dans son développement. Ana Dubeux UFRPE / PAPE / INCUBACOOP."

Présentations similaires


Annonces Google