La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bilan Planètes Brise de mer III) A) 2) Texte à trous Page 4 III B 2) Texte à trous III C) 1) Texte à trous page 5 III) C) 2) dénergie Texte à trous page.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bilan Planètes Brise de mer III) A) 2) Texte à trous Page 4 III B 2) Texte à trous III C) 1) Texte à trous page 5 III) C) 2) dénergie Texte à trous page."— Transcription de la présentation:

1 Bilan Planètes Brise de mer III) A) 2) Texte à trous Page 4 III B 2) Texte à trous III C) 1) Texte à trous page 5 III) C) 2) dénergie Texte à trous page 3 III)A)1) III) A) 3)III) B) 1) IV) A) 2)IV) B)

2 Brise de mer

3 Texe à trous page III)A)1 III. Léclairement de la Terre par le Soleil et ses conséquences. A) Importance des paramètres géométriques. 1) Influence de la distance au soleil. TP4 : influence de la distance, influence de langle dincidence. a) Résultat du TP Léclairement est la quantité d par unité de surface et de temps. léclairementrapidement avec la distance au Soleil Constante solaire : valeur de lénergie lumineuse par unité de surface reçue à une distance dune du Soleil. Sa valeur est de 1, W.m -2. dénergie une unité astronomique diminue

4 2) Influence de la latitude TP5 : Influence de latitude et inclinaison de la Terre Léclairement défini par la constante solaire est valable pour une surface dirigé perpendiculairement aux rayons du Soleil. Léclairement reçu effectivement par une surface donnée de la Terre dépend de langle. Cest langle entre la direction des rayons lumineux et la à la surface du sol. Cet angle varie suivant lheure, la latitude.. Lénergie par unité de surface reçue par la Terre est plus aux hautes latitudes du fait de plus. Cest au voisinage de l que lénergie reçue par unité de surface est la plus forte. Texte à trous III)A)2 dincidence perpendiculaire faible langle dincidence fort équateur

5 3) Influence de linclinaison de laxe de rotation de la Terre sur le plan de lorbite terrestre. Laxe de rotation pointe toujours dans la même direction (vers ), la disposition varie suivant la position de la Terre sur son orbite (voir schémas de solstices et déquinoxe en TP). Langle dincidence est maximum au et minimum au Cette inclinaison est responsable des. Texte à trous III) A)3) létoile polaire Solstice dhiver Solstice dété saisons

6 Texte à trous III) B) 1) B) Transferts dénergie à lintérieur de latmosphère et de lhydrosphère : courants et vents. TP6 : Courants et vents TP7 : images satellitales 1) Principales forces déterminant le mouvement des masses deau et dair. a) Le Soleil responsable des différences de températures. · Lair chaud est moins et donc a tendance à (de même pour leau chaude pour les températures supérieures à 4°C). Lair chaud léger est responsable des, lair plus froid des hautes pressions ou. Les vents se dirigent des vers les pressions. · La congélation dune partie de leau de mer laisse de leau sur salée, plus. b) La rotation de la Terre dévie vents et courants marins vers dans lhémisphère nord. dense monter dépressions anticyclones hautes basses dense leur droite inégalement répartie est la cause de tous les vents et courants marins. modifie lorientation de ces mouvements. Lénergie solaire La rotation de la Terre

7 Texte à trous III)B)2) 2) Les principaux vents et courants. Léquateur reçoit dénergie solaire que le pôle, les masses dair chaudes dans la zone intertropicale. Lair chaud est remplacé par de lair plus venant du nord et du sud. Les vents correspondants sont déviés vers louest par la rotation de la Terre : ce sont les. La circulation océanique est complexe car en plus déviée par les continents. Dans latlantique, les alizés poussent une eau chaude et légère vers l'ouest, cette eau en remontant vers le nord est déviée vers lEurope par la rotation de la Terre. Le Gulf stream est un courant chaud, et de surface. Dans la zone de la banquise, prend naissance un courant deau etdonc qui et revient par un circuit complexe boucler la circulation océanique. plus montent plus frais alizés sursalée froide dense plonge

8 Texte à trous III) C)1) C) Limportance de la composition de latmosphère : leffet de serre TP8:effe t de serre. 1) Température déquilibre dune planète a) Lénergie reçue Lénergie lumineuse reçue avec la distance au Soleil (en 1/D 2 ). b) Lénergie ré émise. La planète renvoie de lénergie vers lespace sous deux formes : · Lumière réfléchie Une partie de lénergie reçue est réfléchie ou diffusée par la planète. L est e rapport entre lénergie lumineuse réfléchie ou diffusée (LR) et lénergie lumineuse incidente (LI) · Rayonnement infra rouge Une surface exposée au soleil va se réchauffer en absorbant l'énergie lumineuse, elle va alors émettre un rayonnement infrarouge d'autant plus intense qu'elle est chaude. c) Léquilibre A la température d'équilibre, l'énergie reçue (essentiellement sous forme de lumière) et l'énergie rayonnée (en infra rouge) seront égales. Avec les conventions utilisées, on a LI= Voir schéma poly TP8 planète sans atmosphère. Connaissant la distance au soleil on peut calculer cette température déquilibre théorique connaissant ladistance au Soleil et lalbédo de la planète décroît albédo visible LR+IR Température d'équilibre °C observéeprévueeffet de serre Mercure Terre Mars Lécart est dautant plus fort que latmosphère est dense Vénus

9 Texte à trous III)C)2) 2) Principe de l'effet de serre Une planètereçoit de l'énergie du soleil sous forme de lumière ellerayonne la même quantité d'énergie sous forme. La présence de gaz au visible, à l'infra rouge piège une partie de l'énergie au voisinage de la surface provoquant un réchauffement : cest leffet de serre. Voir schéma TP8 planète à atmosphère. On en déduit les différences entre les planètes. · Pas ou peu d'atmosphère -> pas d'effet de serre (la Lune, Mercure) · La Terre avec sa pression atmosphérique faible a un effet de serre limité. · La très grande quantité de CO2 et la très forte pression atmosphérique vénusienne expliquent son énorme effet de serre. 3) Les gaz à effet de serre. Ce sont des gazdans la « fenêtre » normalement transparente aux IR (8 à 12 µm). l'eau, le, l'ozone, le méthane etc. visible Infra rouge transparent opaque opaques CO2

10 IV. Lévolution de latmosphère terrestre. A) Evolution de latmosphère actuelle. TP9 : Cycle du carbone : schéma de cycle à compléter. La lithosphère aliment latmosphère en gaz par : Les êtres vivants affectent latmosphère de deux façons Les végétaux verts par la duCO2 à latmosphère Lensemble des êtres vivants par la du CO2 à latmosphère Texte à trous IV) A) Les volcans photosynthèse prennent respiration ajoutent

11 Texte à trous IV) B) B) Evolution de la composition passée de latmosphère Latmosphère initiale était très en CO2. Celui ci a été retiré de latmosphère en formant des. Dans un deuxième temps, la photosynthèse a CO2 et du dioxygène, lemportant durablement sur la respiration. La conséquence de cette présence dO2 dans latmosphère est la formation dune couche opaque aux qui a permis le développement de la vie terrestre. Voir livre p 64 document 6 On va retrouver cette action des êtres vivants sur les gaz de latmosphère dans le chapitre suivant. riche roches carbonatées prélevé ajouté dozone U.V


Télécharger ppt "Bilan Planètes Brise de mer III) A) 2) Texte à trous Page 4 III B 2) Texte à trous III C) 1) Texte à trous page 5 III) C) 2) dénergie Texte à trous page."

Présentations similaires


Annonces Google