La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LA RECHERCHE AGRICOLE AU MAROC (face aux nouvelles opportunités et menaces) DERD-INRA Juillet 2008 Ministère de lAgriculture et de la Pêche Maritime.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LA RECHERCHE AGRICOLE AU MAROC (face aux nouvelles opportunités et menaces) DERD-INRA Juillet 2008 Ministère de lAgriculture et de la Pêche Maritime."— Transcription de la présentation:

1 1 LA RECHERCHE AGRICOLE AU MAROC (face aux nouvelles opportunités et menaces) DERD-INRA Juillet 2008 Ministère de lAgriculture et de la Pêche Maritime

2 2 A- Une recherche à la dimension de limportance du secteur, des opportunités et des menaces liées à son développement B- C – Une recherche qui capitalise sur les acquis développés et les compétences acquises C- Eléments de synthèse et propositions P L A N

3 3 SAU : 8,8 millions ha (12% de la sup. totale ) SAU irriguée: 13 % de la SAU Agr. Pluviale: 86% de la SAU (70% aride et semi-aride) 1.5 millions dexploitations agricoles (70% moins de 5 ha) A- Une recherche à la dimension de limportance du secteur agricole, des opportunités et des menaces liées à son développement Importance, atouts et contraintes

4 4

5 5 A- Une recherche à la dimension de limportance du secteur agricole, des opportunités et des menaces liées à son développement Part élevée dans le PIB National (entre 13 et 20%) et contribution importante à la satisfaction des besoins alimentaires, à loffre demploi (40% pour le national et 80% pour le rural) et aux exportations( emplois permanents et font vivre 3 Millions de personnes) Un potentiel important,peu mobilisé du fait de contraintes structurelles, dassolements souvent inadaptés, de la prédominance de lélevage extensif et du recours encore fréquent, malgré les avancées enregistrées à des techniques peu appropriées;

6 6 Contribution importante du secteur irrigué (45% de la valeur ajoutée agricole) Insuffisance de la valeur ajoutée créée par lagro-industrie et faible intégration de l'agriculture et de lagro industrie (5 % PIB); Des manques à gagner importants en matière de valorisation de leau d'irrigation;

7 7 L'agriculture reste très vulnérable aux effets des sécheresses récurrentes

8 8 Compte tenu des opportunités et des menaces liées à lavenir du secteur le contexte de mondialisation et lengagement du pays dans une multitude daccords de libre échange, Le renchérissement des prix des produits de base, notamment les céréales et les huiles (crise énergétique); Laugmentation continue de la demande alimentaire interne (accroissement démographique et évolution des habitudes alimentaires);

9 9 La persistance de la pauvreté, qui affecte une part importante de la population rurale, freine le nécessaire élargissement du marché intérieur; Le rythme accentué de réduction de la biodiversité et de la dégradation des sols (La désertification est devenue une menace réelle ) Les exigences de plus en plus fortement exprimées en matière de qualité des produits agricoles(export et marché intérieur), opportunités et menaces liées à lavenir du secteur (suite)

10 10 Vision stratégique du secteur Plan vert Maroc tout en prenant en compte le secteur dans toutes ses composantes notamment sociologiques et territoriales, ainsi que limpératif dune gestion durable des ressources naturelles, le rendre plus moderne, intégré au marché mondial et créant de la richesse sur toute la chaîne de valeurs. Deux piliers axés sur le Développement de: 1.Le développement dune agriculture à haute valeur ajoutée, à travers des investissements importants impliquant fortement le secteur privé ; 2.Laccompagnement solidaire de la petite agriculture, à travers, dune part, des projets de reconversion vers les filières les plus adaptées et, dautre part, des projets dagrégation sociale des acteurs défavorisés

11 11 Attentes vis-à-vis de la recherche Un accompagnement du Plan Maroc Vert portant sur les deux piliers, en se basant sur les capacités développées et les acquis notables des établissements de recherche et denseignement supérieur, et à travers des contrats pluriannuels impliquant la profession, avec mise à profit des possibilités de coopération.

12 12 Des OBJECTIFS ET DES AXES STRATEGIQUES EN MATIERE DE RECHERCHE: Lamélioration de la productivité et de la compétitivité de la production agricole ; Lamélioration de la qualité et la diversification des productions végétales et animales ; La valorisation des produits et sous produits agricoles par la mise au point de procédés agro- industriels appropriés; La caractérisation, la préservation et la valorisation des ressources naturelles ; Lanalyse de la demande sociale et des systèmes de production. La communication et le Transfert de Technologies.

13 13 La recherche agricole est appelée à doter le pays des bases technologiques et techniques de pointe appropriées (biotechnologie, génie génétique, informatique, …,) notamment pour : Développement du secteur (assolements, choix culturaux, et modes de conduite mieux adaptés, aux conditions climatiques, aux spécificités des espaces et à louverture sur les marchés extérieurs); Un développement et une meilleure valorisation des nouvelles niches (produits de terroirs et les produits agricoles biologiques); DES OBJECTIFS ET DES AXES STRATEGIQUES EN MATIERE DE RECHERCHE:

14 14 La sauvegarde du patrimoine génétique et le maintien de la biodiversité ; Une meilleure valorisation des productions, notamment à travers: la transformation agro-industrielle, lamélioration de la qualité; La caractérisation, la préservation et la valorisation des ressources naturelles ; La sécurité sanitaire des aliments. Lanalyse de la demande sociale et des systèmes de production; La communication et le Transfert de Technologies Des OBJECTIFS ET DES AXES STRATEGIQUES EN MATIERE DE RECHERCHE:

15 15 la dimension territoriale (une diversité permettant une offre très variée de produits); la dimension taille et catégories dexploitations (près de 70% des exploitations ont moins de 5ha) la dimension humaine, notamment ses aspects socio- culurels pour la diffusion du progrès technique ; la dimension institutionnelle (pour une meilleure coordination des efforts, la mutualisation des moyens..); La recherche est interpellée à accompagner le secteur en vue datteindre ses objectifs stratégiques, en tenant compte:

16 16 B : Une recherche qui capitalise sur les résultats développés et les compétences acquises - Un établissement de recherche (lINRA), ayant développé une longue expérience et ayant à son actif de nombreux acquis; - Des établissements denseignement supérieur agricole (IAV HII, ENAM, ENFI…) bénéficiant dune large reconnaissance, en matière de recherche et de transfert des savoirs et dont la mission recherche sest trouvée renforcée grâce à une nouvelle Loi (01- 00); - Dautres acteurs, dont luniversité, des laboratoires et des unités spécialisées...

17 17 Missions de lINRA Procéder aux recherches scientifiques, techniques, économiques et sociales ayant pour objectif le développement agricole; Mettre au point des procédés de transformation et Utilisation des produits végétaux et animaux; Étudier et déterminer scientifiquement les modalités Pratiques de l'application des résultats de recherche; Diffuser l'information et conseiller les agriculteurs et les vulgarisateurs; Commercialiser les résultats de ses recherches, études et travaux

18 18 LINRA:une organisation décentralisée et déconcentrée pour une recherche de proximité 10 Centres Régionaux de Rech. Agron. couvrant tous les agro-systèmes; 10 Conseils Régionaux Consultatifs dOrientation de la Recherche; 10 Services de recherche développement; 21 Domaines expérimentaux; 30 UR multidisciplinaires encadrées par 8 départ. scientifiques; Des Unités centrales dappui à la recherche; Division scientifique Division de gestion des ressources Division Information et communication Inspection générale

19 19 L INRA: Une approche participative de programmation de la recherche Huit étapes successives et itératives pour prendre en considération les besoins des clients de la recherche Objectifs de développe- ment Analyse des contraintes Bilan des résultats Objectifs de recherche Identifier des projets Etablir des priorités Analyser des écarts ressources Faire Recom- mandations Conduite de diagnostics participatifs Définition des besoins et formulation des objectifs Elaboration de programmes ciblés de recherche

20 20 ACQUIS DE LA RECHERCHE _ 215 variétés adaptées, à haut rendement, résistantes aux maladies ayant fortement contribué à lamélioration des rendements des céréales (66 %); - Des techniques culturales ayant permis lamélioration de 100 % de lutilisation efficiente de leau ; - Intégration de gènes de résistance à la mouche de hesse causant des pertes de prés de 30% en zone semi- arides; - Création de 5 nouvelles races ovines; - Des procédés de valorisation des produits locaux (dattes, cactus, figues…).

21 21 En terme doutils: - Outils daide à la prise de décision (carte de vocation agricole des terres); - Techniques biotechnologiques et nucléaires; - Expertise en matière des études de base socio- économie et agro-écologie…..) - Nouvelles approches pour accompagner la mise en œuvre des projets développement. ACQUIS DE LA RECHERCHE(suite)

22 22 ACQUIS DE LA RECHERCHE En terme de bonnes pratiques : - Modernisation du système de gestion (organisation, procédures, contrôle interne, externalisation, évaluation, système dinformation et de gestion); - Développement de la contractualisation pluriannuelle en externe et en interne; - Des services de recherche développement pour assurer linterface avec le développement; - Un service de valorisation des résultats (protection de la propriété intellectuelle, brevet…); - Une politique de partenariat au niveau national notamment lintégration de lINRA dans son environnement (projets multi institutionnels, recherche/développement); - Une riche expérience en matière de coopération internationale (ICARDA, CIMMYT, IFPRI, PRAD…) et dans le cadre de la coopération sud_sud.

23 23 Quelques propositions pour le niveau régional (Afrique du Nord) Œuvrer pour le partage des acquis et léchange dexpériences de bonnes pratiques (Résultats de recherche; modes de gouvernance et de gestion, schémas de coopération, modalités de valorisation et de transfert…); Développement de cadres et de mécanismes de coopération visant à faire face, sur une base concertée et dune solidarité agissante, aux nombreux défis auxquels nos secteurs agricoles sont confrontés.


Télécharger ppt "1 LA RECHERCHE AGRICOLE AU MAROC (face aux nouvelles opportunités et menaces) DERD-INRA Juillet 2008 Ministère de lAgriculture et de la Pêche Maritime."

Présentations similaires


Annonces Google