La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recherche action en partenariat et Innovations face aux changements globaux de lAfrique Subsaharienne Vall E., Blanchard M., Koutou M., Coulibaly K., Diallo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recherche action en partenariat et Innovations face aux changements globaux de lAfrique Subsaharienne Vall E., Blanchard M., Koutou M., Coulibaly K., Diallo."— Transcription de la présentation:

1 Recherche action en partenariat et Innovations face aux changements globaux de lAfrique Subsaharienne Vall E., Blanchard M., Koutou M., Coulibaly K., Diallo M.A. Chia E., Traoré L., Tani F., Andrieu N., Ouattara B., Dugué P., Autfray P. 3 e Semaine Scientifique agricole de lAfrique de lOuest et du Centre, CORAF/ WECARD, 14 au 19 Mai, 2012, N'Djamena (Tchad) 1

2 Introduction : Contexte et problématique Priorités : accroissement de la productivité agricole + durabilité environnementale Changement climatique + démographique + économiques Les paysans doivent innover dans leurs pratiques Problématique de recherche. Comment concevoir avec les paysans des systèmes de production plus productifs, plus flexibles, plus économes en intrants et espaces? Modèles agronomiques peu adoptés par les paysans Impliquer les paysans au processus de recherche 2

3 Question de recherche et hypothèses Question de recherche et hypothèses : Quelles conditions à satisfaire pour impliquer les paysans et les acteurs de leur environnement dans un processus de co-construction dinnovations ? Dispositif organisationnelRôles de lensemble des acteurs Objectif de la communication : Expérience de recherche action en partenariat, Fertipartenaires « Relever la fertilité des sols de la province du Tuy par la co-construction dinnovations techniques et organisationnelles Production de fumure organique, Légumineuses, Charte foncière locale » Quelles conditions nécessaires pour un dispositif de recherche opérationnel Fertipartenaires, mené au Burkina Faso de 2008 à 2012 (Food/2007/144/075) 3

4 Méthodologie (1/2) Fertilité des sols dégradée, érosion, aggravé par le changement climatique Que peuvent faire les paysans ? 1.Soit ils subissent, supportent, puis un jour partent… 2.Soit ils se concertent, réfléchissent ensemble et agissent pour transformer cette situation, faire évoluer les pratiques, innover… 4 Zone détude

5 Méthodologie de RAP : Fertipartenaires Dispositif partenarial Comités de Concertation Villageois (CCV) –Plateformes dinnovations villageoises –Lieu déchange entre chercheurs et paysans, de capitalisation de savoirs Co-construire des innovations techniques et organisationnelles 1.Production de fumure organique 2.Techniques culturales innovantes 3.Elaboration dune charte foncière locale (C. de Koumbia) 5

6 Démarche itérative de co-construction de linnovation 2. Phase dexploration des solutions (formations, voyages détude) 1. Phase de diagnostic & problématisation (études) 3. Phase de mise en œuvre des solutions (expérimentations) 4. Phase dévaluation (études dimpacts) Cadre de Concertation Villageois (CCV) 6

7 Dispositif partenarial (1/2) Cadres de concertation villageois Impliquer les paysans à chaque étape de la recherche et la co- construction de linnovation. –Bureau exécutif bénévole –Bureau élargit –Membres, adhésion volontaire –2 agents de suivi –1 conseiller de lUPPC-Tuy 7

8 Dispositif partenarial (2/2) Fonctionnement des CCV –Convention de partenariat : tâches des CCV, suivi des activités et gestion des fonds de fonctionnement –Bilan annuel des CCV en AG LObjectif partagé –Que faire ? Travailler ensemble à relever la fertilité des sols; –Comment faire ? Associer lagriculture et lélevage et préserver les ressources naturelles –Pourquoi le faire ? Pour améliorer la sécurité alimentaire et les conditions de vie des populations (agriculteurs, éleveur, paysannes et paysans modestes) 8

9 0. Cadres de concertation villageois Résultats généraux –7 CCV en place et fonctionnels –40 membres actifs en moyenne –87 % des OP Difficultés rencontrées –Faible disponibilité des paysans (hivernage) –Implication du conseiller / bureau exécutif liée à un bon fonctionnement du CCV –Implication des agents de suivi et expérimentateurs liée à réussite des essais 9

10 1. Phase de diagnostic et de problématisation Etat des lieux des systèmes de production Diagnostics agropastoraux –Approche MARP –Monographie des villages Base de données exploitations. –Enquête exploitation : 350 UP –Elaborer une typologie dexploitations Taux déquipements en fosses des exploitations Place des légumineuses Règles traditionnelles daccès aux ressources 10

11 2. Phase dexploration des solutions Explorer les solutions possible Hybrider les savoirs scientifiques et paysans 3 voyages détudes au Mali –Echange directe avec des paysans et prendre conscience –Koutiala : Fumures organiques et Techniques culturales innovantes –Ké Macina : Convention locale agropastorale. 7 sessions de formation (par Inades) –Principes de la RAP (x1) –Production et lutilisation de la fumure organique (x2) –Techniques culturales innovantes et durables (x2) –Elaboration dune charte foncière (x2) 222 paysans formés directement indirectement par les restitutions 11

12 3. Phase de mise en œuvre : expérimentations et action –« Expérimentations chez et par le paysan » Production de fumure organique Techniques culturales innovantes –à léchelle du territoire Elaboration dune charte foncière locale La démarche de RAP permet –Adapter chemin faisant les principes innovants au contexte local et aux objectifs et contraintes des paysans. 12 Tester en situation réelle et en vraie grandeur des principes innovants pour faire face à la problématique

13 Production de fumure organique Valoriser les biomasses disponibles sans augmenter la charge en travail et transport Fosse de cours Fosse bord champs Evolutions du principe innovant en cours dexpérimentation chez et par les paysans –Modes de construction selon le type de sols –Diversification des modèles de fosses : fosses simples, fosses doubles –Compostage de tiges de coton/ pailles de maïs + déjections, sans arrosage et retournement. –1694 fosses prévues : 93% creusées, 76% stabilisées, 57% remplies dès la 1 e année. 13

14 Techniques culturales innovantes Principe innovant proposé est multiple : –Travail du sol en sec (144) –Légumineuses Culture pure (198), associée (128) Semis sous couvert végétal (21) Agroforesterie (62) Expérimentations, cadrée par un contrat/ fiches techniques, réalisées en situation ouverte aux incertitudes, impose une méthode danalyse des données originale 1.Repérer les variantes techniques (analyses multi variées) 2.Comparer les variantes les plus performantes avec les pratiques habituelles (ANOVA) Evolution des principes innovants proposés : –Combiner un apport de fumure organique et travail du sol en sec –Privilégier les légumineuses à triples fin : alimentaire, fourragère et fertilisante –Régénération assistée plus efficace que la plantation avec pépinière 14

15 Elaboration dune charte foncière locale 2009 :Etat burkinabé : cadre juridique sur le régime foncier (Loi /AN) permettant la mise en place de chartes foncières locales par les communes Fertipartenaires accompagne la commune dans lélaboration dune charte foncière locale Lélaboration de la charte en trois phases 1.Phase exploratoire : cadres de concertation transitoires ont fait un état des lieux participatif et ont identifié des propositions de solutions pour la gestion des ressources naturelles 2.Phase de rédaction : cadre de concertation ad hoc a affiné ces propositions et proposé un projet de charte à la population et aux tutelles. Le conseil municipal a adopté la charte en novembre Phase dapplication : commissions instituées et formées Approche RAP : –Mobiliser la population, les services dappui et les tutelles –1 e charte élaborée au Burkina Faso, attend des décrets dapplication 15

16 4. Phase dévaluation Enquête de paysans expérimentateurs et de paysans non expérimentateurs Production de fumure organique et techniques culturales innovantes Maitrisent des référentiels techniques sauf le compost au champ Adoption : –Fosse fumière (>30%), compost au champ et associations (22%), travail du sol en sec (7%) Charte foncière locale de gestion des ressources naturelles 89% des paysans connaissent la convention locale Règles connues : espacement berge-champ, tracés des pistes à bétail, contrôle des feux de brousses, de la cueillette des fruits immatures, de la coupe du bois. 16

17 Discussion La démarche de RAP Cadre sociotechnique où les processus innovants peuvent être débattus Démarche de RAP Acteurs actifs à chaque étape de la recherche Définir un objectif partagé : changer les pratiques et produire des connaissances Définir un cadre éthique des principes et des valeurs Dispositif de recherche Plusieurs formes, transitoire, durable, informel, institutionnel Importance dintégrer les acteurs des filières Vers des plateformes multi-acteurs englobant les chaines de valeurs 17

18 Discussion Contractualisation permet un partenariat étroit –Rôle de chaque acteurs définit –Confiance instaurée entre les acteurs Animation des dispositif organisationnel –Traduire les messages entre chercheurs et paysans et impliquer les acteurs Processus cumulatif et itératif Expérimentation chez et par les paysans –Identifier les variantes mise en œuvre par les paysans –Conditions de mise en œuvre des innovations –Impose une méthode danalyse multicritère 18

19 Conclusion Conditions dun dispositif de recherche opérationnel Dispositifs partenariaux contractualisés Liens permanents entre paysans, acteurs de lenvironnement des exploitations, chercheurs Procédure par phase : 1.Problématiser les situations 2.Explorer les solutions possibles 3.Mise en œuvre en conditions réelles, 4.Evaluation technique, économique, environnemental, et sociale Agir efficacement pour co-construire des innovations et sadapter aux changements globaux. 19

20 20 Merci


Télécharger ppt "Recherche action en partenariat et Innovations face aux changements globaux de lAfrique Subsaharienne Vall E., Blanchard M., Koutou M., Coulibaly K., Diallo."

Présentations similaires


Annonces Google