La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La réforme du Conseil de Sécurité Eve-Lyne Bouthillette, Laurent-Gabriel Côt é -Fournier, Sara Courcelles, Stéphanie Haché, Karine Marquis et Laura Petit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La réforme du Conseil de Sécurité Eve-Lyne Bouthillette, Laurent-Gabriel Côt é -Fournier, Sara Courcelles, Stéphanie Haché, Karine Marquis et Laura Petit."— Transcription de la présentation:

1 La réforme du Conseil de Sécurité Eve-Lyne Bouthillette, Laurent-Gabriel Côt é -Fournier, Sara Courcelles, Stéphanie Haché, Karine Marquis et Laura Petit

2 Plan de lexposé Enjeux de la réforme Les différentes propositions : –Modèles A et B –Modèle du G-4 –Projet « Unis pour le consensus » Position des membres permanents Position dautres pays

3 Enjeux de la réforme Depuis 1945, la fin de la Guerre froide et la décolonisation, les membres permanents ne sont plus représentatifs de la population mondiale. De nouvelles menaces à la paix et la sécurité internationales sont présentes avec la venue du XXI e siècle. Pourquoi une réforme simpose ?

4 Enjeux de la réforme Réforme au niveau de la structure Réforme des procédures et méthodes utilisées Réforme des grands principes

5 Enjeux de la réforme Les sept demandes: –1) plus représentatif, –2) plus responsable, –3) plus légitime, –4) plus démocratique, –5) plus transparent, –6) plus efficace, –7) plus équitable. « Nous donnons des leçons de démocratie à travers le monde. Je pense quil est temps de nous les appliquer à nous-mêmes et de garantir une réelle représentation. » - Kofi Annan

6 Les propositions Le modèle A

7 Les propositions Le modèle B

8 Les propositions Projet du G-4

9 Les propositions Recommandations pour élections à lAssemblée Générale de 20 membres non-permanents avec mandat renouvelable aux 2 ans Aucune modification des membres permanents Projet « Unis pour le consensus »

10 Les positions - membres permanents Favorable aux réformes de lONU Élargissement des permanents et non-permanents Soutien le projet du G-4 M. Sarkozy est favorable à ladhésion de lInde aux membres permanents La France

11 Les positions - membres permanents Soutien le projet du G-4 LInde est un pays émergent et doit avoir un siège permanent au CS Droit de veto accordé après un certain temps aux 5 nouveaux permanents Besoin de réformes des institutions de lONU Le Royaume-Uni

12 Les positions - membres permanents Réforme du CS nécessaire selon Serguï Lavrov. Élargissement avec autant de pays sous- développés que développés. Efficacité à ne pas modifier, donc maximum 20 membres au total Contre la réforme du droit de veto Modification sans atteinte à son pouvoir La Russie

13 Les positions - membres permanents Réticente à lidée dune grande réforme, mais besoin dune meilleure représentativité Aucun droit de veto modifié ni accordé aux nouveaux permanents Soppose à ladhésion du Japon et de lInde Contre le projet du G-4 Réforme adoptée à lunanimité Modification sans atteinte à son pouvoir La Chine

14 Les positions - membres permanents Besoin dune réforme du CS car il nest plus représentatif du monde actuel Supportent le Japon Ajout de 2 sièges permanents Ajout de 3 sièges non-permanents Élargissement maximal à 20 membres Contre le projet du G-4 Modification sans atteinte à son pouvoir Les États-Unis

15 Les positions - autres membres Réforme du CS est une priorité du gouvernement fédéral allemand Le CS ne reflète plus la réalité du monde actuel Veut obtenir un siège permanent Le Brésil Appui des membres permanents actuels Rejet de sa candidature par le Mexique et lArgentine LAllemagne

16 Les positions - autres membres Nouvelle puissance Appui de la Grande-Bretagne et la Russie Le Japon Nécessité dune réforme du CS Élargissement des membres permanents et non- permanents Pays développés et sous-développés LInde

17 Les positions - autres membres Pays les plus cités pour devenir membres permanents : Afrique du Sud, Égypte et Nigeria Satisfaite dun ajout de 2 sièges permanents, mais certains pays exigent le droit de veto Besoin de lappui de lUnion africaine pour le projet du G-4 LAfrique

18 Les positions - autres membres Pakistan vs Inde Mexique et Argentine vs Brésil Chine et Corée vs Japon Italie et Espagne vs Allemagne Dautres pays proposent une autre option : élargissement avec membres semi-permanents seulement Puissances moyennes

19 ConclusionConclusion Quel modèle sera adopté ? Quand la réforme aura-t-elle lieu ? Le projet sera-t-il adopté à majorité ou unanimité ? Quel pays cédera sous les pressions des autres ? Combien de membres permanents y aura-t-il de plus ?

20 Débats et discussions !


Télécharger ppt "La réforme du Conseil de Sécurité Eve-Lyne Bouthillette, Laurent-Gabriel Côt é -Fournier, Sara Courcelles, Stéphanie Haché, Karine Marquis et Laura Petit."

Présentations similaires


Annonces Google