La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enjeux et défis en matière de VIH/SIDA en Afrique francophone: implications du point de vue de la communication Stella Babalola Johns Hopkins University.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enjeux et défis en matière de VIH/SIDA en Afrique francophone: implications du point de vue de la communication Stella Babalola Johns Hopkins University."— Transcription de la présentation:

1 Enjeux et défis en matière de VIH/SIDA en Afrique francophone: implications du point de vue de la communication Stella Babalola Johns Hopkins University

2 Objectifs de la session A la fin de cette session, les participants doivent être capables de : Identifier les groupes les plus affectés par le VIH/SIDA en Afrique; Comprendre les comportements et dautres facteurs associés avec le risque dinfection en VIH; Cerner les implications ainsi que les pistes dintervention du point de vue de la communication stratégique.

3 Exercice: Le SIDA, pour moi cest … Il y a cinq ans, quand jentendais parler du Sida, le premier mot qui me venait a lesprit était …

4 Le VIH/SIDA continue de poser un problème majeur de développement IndicateurAfrique SSLe Monde Part de lAfrique Nombre Vivant Avec le VIH22,5m33,2m68% Nombre Nouvellement Infectés par VIH 1,7m2,5m68% Taux de prévalence chez adultes ( ans) 5%0,5% Nombre mort du SIDA (chaque an)1,6m2,1m76%

5 Prevalence varie par pays VOIR TABLEAU: PREVALENCE PAR PAYS

6 VIH/SIDA en Afrique SS Problème de développement, de sante et de sécurité; Annule les gains despérance de vie; Effets négatifs sur la productivité, les ressources humains et les épargnes; Met en péril les efforts de lutte contre la pauvreté.

7 VIH/SIDA en Afrique SS Equilibre morbide atteinte dans la plupart de pays; Taux de couverture du programme antirétrovirale a augmenté de manière sensible; TAR couvre seulement 23% des personnes atteinte: –Couverture TAR varie par pays; –Succès remarquable: Botswana, Kenya, Malawi, Namibie, Rwanda, AS, Ouganda et Zambie.

8 Contexte du VIH/Sida en Afrique Epidémie généralisée ; transmission principalement par voie hétérosexuelle ; Caractérisée par des niveaux relativement bas de : –Travail du sexe –l' utilisation de drogues par voie intraveineuse –Les hommes qui ont le sexe avec les hommes

9 Caractéristiques du VIH/Sida en Afrique Plusieurs épidémies, non pas une épidémie Diffère par pays et par région dans un pays; Peut se divisé en 3 catégories: –Afrique australe: taux de 10 à 35%; –Afrique de lEst(Rwanda excepte): 3 – 7% –Afrique de lOuest et centrale: 1 – 5 %

10 Caractéristiques du VIH/Sida en Afrique La féminisation de lépidémie Une part disproportionnée des séropositifs: –57% de lensemble; –75% chez les 15 – 24 ans –Jeunes femmes en voie de disparition? Poids lourd de la pandémie sur les femmes – foyers, communauté

11 La féminisation de lépidémie Facteurs biologiques Inégalités économiques/Pauvreté Inégalités liées au genre

12 Engins principaux de lépidémie en Afrique

13 La situation est compliquée! Les comportements sexuels et les facteurs qui favorisent les situations à risque: –Déterminants épidémiologiques –Déterminants socioéconomiques –Déterminants socioculturels

14 I. Déterminants épidémiologiques 1.Comportements Sexuels Importance démontrée en Ouganda –Baisse de prévalence associée au changement favorable des attitudes et comportements Comportements liés à la transmission: –Relations avec partenaires multiples et non- réguliers (surtout partenariats simultanés); –Age précoce au début des rapports sexuels; –Non-utilisation du condom;

15 % de séropositifs par nombre de partenaires sexuels au cours de la vie - Rwanda HommesFemmes Pour cent

16 Le préservatif peut réduire le risque dinfection par le VIH dramatiquement (par environ 85%)…lorsquil est utilisé correctement et constamment La relation entre les différents niveaux dutilisation du préservatif et les risqué dinfection par le VIH et dautres IST Non utilisation Utilisation irrégulière Utilisation constante Pour cent Relation du taux dincidence ou Relation des probabilités ajustées Pourcentage de léchantillon n =

17 I. Déterminants épidémiologiques 2.Circoncision –Trois études randomisées: Orange Farm, SA (2005); Kisumu, Kenya (2006); Rakai, Uganda (2006) –Les 3 épreuves arrêtées précocement cause de l évidence claire dimpact –Conclusion globale: approximativement 60% de protection pour les hommes qui sengagent aux rapports hétérosexuels.

18 I. Déterminants épidémiologiques 2. Circoncision –4 études écologiques : La prévalence du VIH est plus basse avec une prévalence plus élevée de circoncision masculine –35 études transversales : méta-analyse RC brut: 0.52 (95% CI: 0.40 to 0.68) RC ajusté: 0.42 (95% CI: 0.34 to 0.54) –14 études de cohortes : risque relatif ajusté dinfection par le VIH pour les hommes circoncis est à 0.52 – 0.18

19 Année VIH+ Circoncision masc.Pas de circoncision masc. Moses et al, 1992 Implications modelées

20 I. Déterminants épidémiologiques 3.IST Ulcératives 3.La présence des IST est probablement le cofacteur le plus important de lépidémie; –Quelques etudes ont trouvee que le traitement des IST mène à la réduction des nouvelles infections (e.g., ***) –Dautres études nont trouvé aucun lien; –La présence des IST plus importante au debut de lépidémie?

21 II. Déterminants socioéconomiques 1.Revenu national –A léchelle mondiale, les pays les plus touchés par le VIH sont aussi parmi les plus pauvres; –Les pays riches sont plus à même de mettre en place des programmes de prévention et de prise en charge; –En Afrique, au niveau macro, les pays les plus riches (AS et Botswana) ont un niveau de prévalence élevé (ONUSIDA 2006)

22 II. Déterminants socioéconomiques 2.Pauvreté des individus –Les pauvres sont démunis de moyens financiers et de pouvoir de décision; –La pauvreté et accès à linformation; –La pauvreté et accès aux services de santé –Pauvrete Malnutrition Vulnérabilité aux infections, y compris le VIH –La pauvrete et les comportements à risque

23 En réalité … Au niveau individuel, on a constaté quun statut économiquement élevé est positivement associé avec le statut sérologique en plusieurs pays (Shelton et al. 2005) La majorité des études sur le rôle de la pauvreté ont trouvé une association positive entre le statut socio économique et le VIH (Wojcicki 2005)

24 La prévalence du VIH par statut économique : FEMMES Kénya TanzanieMalawiOugandaLesotho Cameroun GhanaBurkina Source: Vinod Mishra, 2006 Prévalence du VIH (%) Statut économique Ouganda

25 La prévalence du VIH par statut économique : HOMMES KenyaTanzaniaMalawiUgandaLesothoCameroonGhanaBurkina Cameroun Ouganda KényaTanzanie Prévalence du VIH (%) Statut économique

26 I. Déterminants socioéconomiques 3.Inégalité de revenu –Ecart de revenu entre les riches et les pauvres; –Lien positive entre le degré dinégalité et la prévalence; –Inégalité de revenu et tentations pour comportement à risque: sexe transactionnel et migrations internes

27 II. Déterminants socioéconomiques 4.Discriminations de genre –Faible pouvoir de négociation des femmes; –Les femmes ont moindres moyens légaux et financiers de se prendre en charge; –Prostitution et sexe transactionnel souvent liés à la pauvreté; –Dépendance économique des femmes aux hommes.

28 II. Déterminants socioéconomiques 5.Niveau dinstruction –Lien entre éducation et VIH pas clair; –Les personnes les plus instruites ont meilleur accès à linformation, aux moyens de prévention et aux services de santé; –Education retarde lâge au premiers rapports sexuels;

29 II. Déterminants socioéconomiques 5.Niveau dinstruction Education peut être liée aux facteurs de risques: multipartenariat, mobilité, richesse Evidence dinversement du lien entre éducation et VIH au fur et à mesure que lépidémie se diffuse (De Walque, 2004)

30 II. Déterminants socioéconomiques 6.Mobilité de la population Evidence dun lien entre la mobilité et le VIH: –chez les ouvriers saisonniers de lAfrique Australe –Chez les camionneurs en Afrique de lOuest, –les migrants ruraux-urbains en Haïti et en RDC, –les professionnelles du sexe au Ghana ; Causes complexes : la pauvreté, lexploitation, la séparation des familles, lanomie ; Effets néfastes pour la population daccueil et la population de dorigine

31 II. Déterminants socioéconomiques 7.Accès à linformation –Manque dinformation sur le statut séropositif et moyens de prévention sont à la base de linfection; –Exposition aux programmes de BCC est associée à la réduction des comportements qui favorisent la transmission du VIH; – Connaissances sur le SIDA encore faible surtout chez les analphabètes et résidents ruraux

32 II. Déterminants socioéconomiques 8.Accès aux services de santé –Manque daccès agir à travers le non- traitement des IST, ignorance du statut séropositif; –Le rôle des programmes dajustement structurel et les réductions budgétaires pour la santé

33 II. Déterminants socioéconomiques 9.Gouvernance –Mauvaise gouvernance est cause majeure des problèmes économiques; –Manque de volonté politique affecte la priorité accordée au VIH/SIDA; –Bonne gouvernance favorise la mise en place dun bon programme de lutte contre le VIH (e.g., Cameroun, Rwanda)

34 III. Déterminants socioculturels 1.Pratiques culturelles et religieuses; 2.Le degré de diversité ethnique; 3.Conflits armés 4.Stigmatisation

35 III. Déterminants socioculturels 1.Pratiques culturelles et religieuses: –La circoncision pratiquée aussi bien par les Musulmans, certaines groupes chrétiens et des traditionnistes; – La pratique de mariage précoce chez les Musulmans et certains groupes ethniques ; –Le recul de lâge au mariage chez les Chrétiens; –La pratique de la polygamie chez les Musulmans et certains groupes ethniques.

36 III. Déterminants socioculturels 2.Diversité ethnique: –Liée à lurbanisation; – Effet négatif sur le capital social –Promeut lanomie;

37 III. Déterminants socioculturels 3.Conflits armés: – Résultats directes: appauvrissement et déplacement; –Liés aux conditions de vie qui favorisent infections: malnutrition, blessures, surpopulation, détérioration du système de santé, manque daccès à leau potable, etc. –Cependant, plusieurs études nont pas trouvé un lien positif entre conflits armés et le risque dinfection.


Télécharger ppt "Enjeux et défis en matière de VIH/SIDA en Afrique francophone: implications du point de vue de la communication Stella Babalola Johns Hopkins University."

Présentations similaires


Annonces Google