La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluation de limpact des activités de communication de proximité sur les comportements des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans au Bénin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluation de limpact des activités de communication de proximité sur les comportements des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans au Bénin."— Transcription de la présentation:

1 Evaluation de limpact des activités de communication de proximité sur les comportements des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans au Bénin.

2 Le B é nin en Afrique …

3 Questions de recherche Type dintervention Etapes suivantes Défis PLAN DE LA PRESENTATION

4 Les préoccupations à élucider dans cette étude sont : Quelle est la contribution effective des activités de communication de proximité (éducation par les pairs couplée à la distribution des préservatifs) dans le changement de comportement des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans ? Est-ce que le témoignage dune PVVIH au cours des campagnes de sensibilisation constitue un facteur déterminant au changement de comportement des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans ? I. Questions de recherche

5 Dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA, différentes stratégies de communication sont utilisées pour le changement de comportement. Elles se traduisent par des interventions en direction du grand public (mobilisation de masse, campagne mass média), des interventions en direction des adolescents et des jeunes, des interventions en direction des groupes à risques (activités de communication de proximité, campagne mass media). Une priorité est également accordée à la promotion de lutilisation des préservatifs, la prise en charge des IST, la prévention de la transmission du VIH par voie sanguine. II. TYPE DINTERVENTION

6 La stratégie dintervention retenue dans cette étude englobe les activités de communication de proximité (éducation par les pairs) et la promotion des préservatifs. Cette intervention sera essentiellement mise en œuvre par les organisations non gouvernementales (ONG). II. TYPE DINTERVENTION

7 -Pourcentage de jeunes âgés de 15 à 24 ans pouvant correctement identifier trois méthodes de prévention du VIH/SIDA et rejetant les principales idées fausses sur la transmission du VIH au cours des douze derniers mois. - Pourcentage de jeunes âgés de 15 à 24 ans et indiquant avoir utilisé un préservatif au cours de leur dernier rapport sexuel avec un partenaire non régulier ou avec le quel ils ne vivent pas (ou ceux indiquant avoir eu un rapport sexuel avec un partenaire non irrégulier au cours des 12 derniers mois) III. INDICATEURS DIMPACT

8 - Proportion de personnes ayant changé de comportement (adopter des mesures préventives) suite aux sensibilisations. - Nombre de partenaires sexuels - Taux dutilisation du condom au dernier rapport sexuel occasionnel Ces différents indicateurs seront renseignés à partir des données à collecter aussi bien au niveau de lenquête de base (ESDG 2008) que des enquêtes de suivi (02) à réaliser. III. INDICATEURS DIMPACT (suite)

9 IV. Approches méthodologique et échantillonnage Il sagit dune étude prospective randomisée qui vise à assister le Projet Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PMLS 2) dans lévaluation de leffet réel des activités de communication de proximité (éducation par les pairs et la distribution des préservatifs) sur le comportement des populations vulnérables et à risque. Les cibles visées ici sont les jeunes de ans (élèves).

10 Pour la cible retenue, on distinguera trois groupes dintervention: Le premier groupe (traitement1) qui bénéficie des activités de communication de proximité (éducation par les pairs avec témoignage dun PVVIH) plus la promotion des préservatifs; Le second groupe (traitement 2) qui bénéficie de léducation par les pairs sans le témoignage dun PVVIH et de la promotion des préservatifs; Le troisième groupe (contrôle), sans intervention. IV. Approches méthodologique et échantillonnage (suite)

11 CiblesMesures T1Education par les pairs + Témoignage dun PVVIH + promotion/distribution des préservatifs T2Education par les pairs + promotion des préservatifs CAucune intervention V. Approches méthodologique et échantillonnage (suite)

12 Lintervention retenue se déroulera dans les établissements scolaires et couvrira les jeunes de 15 à 24 ans dans six (06) départements du Bénin. A cet effet, les départements seront dans un premier temps stratifiés selon le niveau du taux de prévalence obtenu à partir de lEDSB La répartition se fera comme suit : ECHANTILLONNAGE

13 Taux de Prévalence (TP) C1C2C3 EDSB, 2006TP < 11TP<2TP2 Nombre de département 222 Nous utilisons comme base de sondage dans chaque strate, léchantillon de lESDG 2008 qui comprend en moyenne trois (03) établissements scolaires par département. Au total, 18 établissements seront couverts dans les six départements retenus. ECHANTILLONNAGE (suite)

14 Taux de Prévalence (TP) Total T1T2C Etablissement (Unité de randomisation) Elèves Hypothèse Probabilité de succès espéré (après intervention) : 80% Probabilité de succès sans intervention : 60% Nombre délèves : 45 pour une puissance de 0.87 ECHANTILLONNAGE (suite)

15 Pour la détermination de la taille des élèves par établissement, nous avons supposé que la probabilité de changement de comportement chez un élève après intervention est 0.80 et sa probabilité de changement antérieur de De façon pratique, la détermination de la taille de léchantillon a été faite grâce au logiciel OD (Optimal design). Les résultats de lESDG 2008 sur les indicateurs dimpact permettront de raffiner au besoin la taille de léchantillon ECHANTILLONNAGE (suite)

16 - Sélection des populations des jeunes de 15 à 24 ans à partir de lenquête de surveillance des comportements (ESDG, 2008). - Calcul des valeurs de référence pour tous les indicateurs à renseigner. - Recrutement des ONG, Conception des outils de formation, Formation des ONG, Lancement des activités de communication de proximité (éducation par les pairs et distribution de préservatifs) - Préparation des enquêtes dévaluation à mi-parcours pour apprécier leffet des activités de communication de proximité sur le changement des comportements des cibles retenues. ETAPES SUIVANTES

17 DEFIS OU RISQUES - Réception à temps de la base de données de lenquête de base ( Mars) - Démarrage à temps des activités de communication de proximité -Perturbation du calendrier scolaire

18 Merci Give your country the best You have.


Télécharger ppt "Evaluation de limpact des activités de communication de proximité sur les comportements des jeunes scolarisés de 15 à 24 ans au Bénin."

Présentations similaires


Annonces Google