La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Épidémiologie du RGO à Alger. INTRODUCTION Études épidémiologiques difficiles et peu nombreuses dans les pays en voie de développement. Populations et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Épidémiologie du RGO à Alger. INTRODUCTION Études épidémiologiques difficiles et peu nombreuses dans les pays en voie de développement. Populations et."— Transcription de la présentation:

1 Épidémiologie du RGO à Alger

2 INTRODUCTION Études épidémiologiques difficiles et peu nombreuses dans les pays en voie de développement. Populations et critères diagnostiques variables d une étude a l autre Variabilité de la perception et de linterprétation des symptômes due aux différences linguistiques et culturelles

3 INTRODUCTION

4

5

6 Études de prévalence à Alger 1 étude comparative de prévalence du RGO (1982 – 2007) - Échantillon de 500 personnes - Questionnaire comprenant 16 Items recherche de signes de RGO, intensité périodicité, caractères cliniques, signes associés et facteurs de risque) 1 étude de prévalence des complications sur un échantillon de 1838 endoscopies réalisées dans le service pour dyspepsie ou RGO

7 Caractères cliniques RGOGIGII Stat Périodicité Globale Au moins 1fois/s Mensuelle Annuelle 17,2% 7.8% 7% 2,4% 28,8% 14.4% 11,4% 3% p<0,05 p>0,05 Sévérité Minime Modérée Sévère 40,7% 46,5% 12,8% 45,1% 41,7% 13,2% NS

8 Caractéristiques Générales Stat Sexe Ancienneté des symptômes ATCD familiaux 32m27m 19,5%17,6% NS H 42% F 57 % H 45% F 54% NS

9 Répartition en (f) de lâge (2007) > 4.8% % 31.3% 22.8%

10 Symptômes Associés 2007 Régurgitations acides 16% Dysphagie / odynophagie 7% Symptômes pharyngés4.2% Symptômes respiratoires3.4% Douleurs thoraciques3.4%

11 Stat Tabac Alcool Diabète Excès pondéral Multiparité AINS 35,4% 4,8% 21,8% 23% 3,5% 37,2% 4,6% 11,6% 32,5% 3,5% NS p<0,05 NS Facteurs de risque

12 TRAITEMENT MEDICAL (2007) TRT FREQUENCE MODALITES A LA DEMANDE TRT INTERMITENT TRT AU LONG COURS MEDICAMENTS AA ALGINATES IPP 66% 26% 8% 100% 97.7% 88%

13 16.8% 23.4% 53.9% 5.9% Résolution AméliorationPersistance Aggravation FORMES EVOLUTIVES

14 PREVALENCE DES COMPLICATIONS Ville Indications (NB) Prévalence EO Prévalence EB Alger Hôpital Mustapha (4 ans) Dyspepsie N=1489 Pyrosis N= % 30 % 2.6%

15 DISCUSSION –Il existe une augmentation franche et significative de la prévalence du RGO au moins une fois par semaine (6,8% Vs 14,4; p<0,05 –Prédominance des formes minimes a modérées –Parmi les facteurs de risque lexcès pondéral retrouvé dans 21,8% des cas Vs 11,6% en 1982 (p<0,05) pourrait expliquer, au moins en partie, lélèvation de la prévalence de la maladie –Prévalence de loesophagite érosive: dyspepsie 23% RGO: 30% -Prévalence de de EB: 2.6%

16 ENTRETIEN FACE A FACE PREVALENCE DES SYMPTOMES DE REFLUX (AU MOINS 1 FOIS/S) CHABAANE TUNISIE 2009 AMRANI MAROC 2004 BASSEY NIGERIA 1976 DISCUSSION PREVALENCE DU REFLUX EN AFRIQUE % 16% 2.2% Journées Francophones de Gastro-entérologie Paris 2004/2009

17 VILLESENDOSCOPIE EE ABIDJAN TANANARIVE DAKAR ADDIS ABEBA RABAT % 4.2% 4.2% 1.1% 43% DISCUSSION PREVALENCE DE OESOPHAGITE EROSIVE EN AFRIQUE Journées Francophones de Gastro-entérologie Paris 2004

18 DISCUSSION PREVALENCE DES SYMPTOMES DE REFLUX AUX USA Am J Gastroenterol. 2008;103(11):2669

19 DISCUSSION PREVALENCE DE OESOPHAGITE EROSIVE AUX USA REFLUX (29696) DYSPEPSIE (81594) 25% 29% 16% 20% 16% 12% 16% 6.5% Dig Dis Sci (2009) 54:964–971

20 PREVALENCE DU REFLUX EN EUROPE DISCUSSION Am J Gastroenterol. 2008;103(11):

21 PREVALENCE DE OESOPHAGITE EROSIVE EN EUROPE DISCUSSION Am J Gastroenterol. 2008;103(11):2669

22 PREVALENCE DES SYMPTOMES DE REFLUX EN ASIE DISCUSSION Am J Gastroenterol. 2008;103(11):2669

23

24 DISCUSSION

25 PAYSFIBROSCOPIENOMBREPREVALENCE EBO CHINETOUTES INDICATIONS % ANGLETERRETOUTES INDICATIONS % FINLANDEREFLUX/DYSPEPSIE % ALLEMAGNEREFLUX % USADYSPEPSIE REFLUX % 8.6% Am J Gastroenterol. 2008;103(11): Dig Dis Sci (2009) 54:964–971 DISCUSSION PREVALENCE DE LŒSOPHAGE DE BARETT

26 FACTEURS DE RISQUE Infection à Helicobacter pylori Association négative entre RGO ET HP(pays asiatiques+++) Mécanismes protecteurs: gastrite à HP du corps et de lantre avec diminution des cellules pariétales, hyposécrétion acide et élévation du PH gastrique.

27 DISCUSSION PREVALENCE DES PRESENTATIONS PHENOTYPIQUES DU RGO

28 DISCUSSION

29


Télécharger ppt "Épidémiologie du RGO à Alger. INTRODUCTION Études épidémiologiques difficiles et peu nombreuses dans les pays en voie de développement. Populations et."

Présentations similaires


Annonces Google