La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 BIOLOGIE DU LUPUS Pr Zahir AMOURA Service de Médecine Interne (Pr Piette), Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 BIOLOGIE DU LUPUS Pr Zahir AMOURA Service de Médecine Interne (Pr Piette), Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris"— Transcription de la présentation:

1 1 BIOLOGIE DU LUPUS Pr Zahir AMOURA Service de Médecine Interne (Pr Piette), Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris

2 2 Intérêts de la biologie - diagnostic positif et différentiel - extension de la maladie - réponse thérapeutique

3 3 Examens spécifiques

4 4 Les Anticorps AntiNucléaires

5 5 NOYAU Sérum du patient Anticorps anti-immunoglobulines humaines marqués à la fluorescéine Les Anticorps AntiNucléaires Examen de Dépistage

6 6 Les Anticorps AntiNucléaires - Intérêt diagnostique +++ (99% LS) - Faible spécificité (Dg différentiel) - Pas d intérêt pour le suivi - Eliminer inducteurs

7 7 Les Anticorps Anti-ADN double brin - dépistage +/- fluorescence homogène AAN - 3 méthodes de détection directe > Immunoprécipitation (test de Farr) > IFI sur Crithidia luciliae > ImmunoEnzymatique (ELISA)

8 8 Antigène Marqué (ADN double brin) Radioactivité globale + Sérum du patient Précipitation des Complexes Immuns Centrifugation Radioactivité proportionnelle à Nbre de CI proportionnelle à Nbre Ac Les Anticorps Anti-ADN double brin Test de Farr

9 9 > Gold standard pour anti-ADN - Haute spécificité - Faible Sensibilité - Résultat quantitatif - Corrélation avec activité du LS - Titres élevés corrélés avec risque de Gnite - Méthode isotopique - Intérêt pour suivi (poussées) - Moins d intérêt pour le diagnostic

10 10 Les Anticorps Anti-ADN double brin IFI sur Crithidia luciliae

11 11 Les Anticorps Anti-ADN double brin IFI sur Crithidia luciliae - Dépendant de l opérateur Sensibilité et spécificité difficiles à déterminer - Opérateur expérimenté: Sensible - Assez spécifique - Proche du Farr - Résultats semi-quantitatifs

12 12 Sérum du patient Anticorps anti -immunoglobulines humaines couplés à un enzyme Substrat chromogénique de lenzyme ADN adsorbé au fond de microplaques Les Anticorps Anti-ADN double brin ELISA

13 13 Les Anticorps Anti-ADN double brin ELISA - Très (trop) sensible - Peu spécifique - Résultats quantitatifs - Intérêt pour le diagnostic (sf situations à risque) - Peu d intérêt pour le suivi

14 14 Les Anticorps Anti-ADN double brin Utilisation en Pratique - 60 à 80% des LS - Surtout qd LS actif (Farr) - Intéressant pour le diagnostic (ELISA) si contexte EVOCATEUR - Intéressant pour le suivi (Farr)

15 15 Les Anticorps Anti-Nucléosomes

16 16 Les Anticorps Anti-Nucléosomes - ELISA - 80 à 90 % des LS - Bonne spécificité des taux élevés - LS sans anticorps anti-ADN (10 à 30 % selon stade) - LS actifs ( %) mais aussi inactifs (60%) - Corrélés à dactivité du LS. - Associés à néphrite lupique

17 17 Les Anticorps Anti-Histones Immuno-Empreinte ou ELISA Spécificité dépend de la pureté des préparations dhistones. Peu spécifiques Lupus induits : 96 à 100% Lupus spontanés: 20 à 80 %. Non spécifiques des lupus induits Peu dintérêt diagnostique

18 18 Les Anticorps Anti-RiboNucléoprotéines

19 19 Les Anticorps Anti-Sm - dépistage +/- AAN fluorescence mouchetée - 3 méthodes de détection > Immunodiffusion > Immunoempreinte (western blot) > ELISA ou dot

20 20 Les Anticorps Anti-Sm Immunodiffusion Sm SSA SSB RNP Sérum Arc de précipitation correspondant aux complexes formés par le sérum et lantigène Sm Arc de précipitation correspondant aux complexes formés par le sérum et lantigène SSA

21 21 Après migration, certaines protéines sont reconnues par le sérum du patient. Ces anticorps fixés sont révélés par un 2nd anticorps fixé à un enzyme. Les Anticorps Anti-Sm ImmunoEmpreinte

22 22 Les Anticorps Anti-Sm - Hautement spécifiques du LS - 30% des LS (ELISA) - Plus fréquent chez les noirs et les asiatiques - Présence constante - Intérêt diagnostique - Pas d intérêt pour le suivi

23 23 Les Anticorps Anti-SSA et SSB - Peu spécifique du LS (SGS, PR) - 30% des LS - Présence constatnte - Lupus Subaigu - Lupus néonatal (100%) > 1% des grossesses avec SSA > 15-20% récidive -anti-SSB: 20% LS et Lupus néonatal

24 24 Les Anticorps Anti-Ribosome P % des LS - spécifiques du LS - accrue chez asiatiques - lupus neuro psy (?) - atteinte hépatique (?)

25 25 Les Anticorps Anti-Phopholipides

26 26 Les Anticorps Anti-Phopholipides 3 méthodes de détection - ELISA: très sensible - Anticoagulant Circulant - TPHA négatif - VDRL positif - 30 à 40% des lupus - Grossesse lupique - il faut une thrombose !!!

27 27 Le complément - Surtout la fraction C3 - Spécifique (Osler) - Corrélé à l activité LS stt Gnite prolif - C4A et C4B Q0

28 28 Examens non spécifiques

29 29 Biologie Standard - Créatininémie - Protéinurie - ECBU - bandelette urinaire (éducation)

30 30 Hémogramme - Anémie hémolytique avec Coombs + - Leuconeutropénie - Lymphopénie (sans CT)

31 31 Marqueurs Inflammatoires - VS: bof !! - CRP NORMALE sf sérite et Infection - Hypergammaglobulinémie poly - déficit en IgA

32 32 Critères ACR de classification du lupus systémique 1. Rash Malaire 2. Lupus Discoïde 3. Photosensibilité 4. Ulcérations Orales 5. Polyarthrite 6. Sérites 7. Atteinte rénale 8. Atteinte neurologique 9. Atteinte hématologique 10. Anti-ADN, Sm, APL 11. Anticorps antinucléaires LS si 4 critères, consécutifs ou simultanés


Télécharger ppt "1 BIOLOGIE DU LUPUS Pr Zahir AMOURA Service de Médecine Interne (Pr Piette), Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris"

Présentations similaires


Annonces Google