La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Barbara Sellier, DG Energie, Unité A1 Stratégie Les matins de lEurope sur lénergie, Orléans, 25 novembre 2011 La stratégie européenne en matière dénergie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Barbara Sellier, DG Energie, Unité A1 Stratégie Les matins de lEurope sur lénergie, Orléans, 25 novembre 2011 La stratégie européenne en matière dénergie."— Transcription de la présentation:

1 Barbara Sellier, DG Energie, Unité A1 Stratégie Les matins de lEurope sur lénergie, Orléans, 25 novembre 2011 La stratégie européenne en matière dénergie et defficacité énergétique

2 | 2 La demande mondiale dénergie explose La pression sur les ressources mondiales va saccentuer; lEurope a besoin dune énergie continue et au meilleur coût

3 | 3 Garantir la sécurité dapprovisionnement > 75 % % 25 – 50 % < 25% 0% % of missing gas supply – 300 mcm/d for 14 days 6-20 January 2009 Source: European Commission La crise du gaz en janvier 2009 a montré le manque dinterconnexions physiques et le mauvais fonctionnement du marché intérieur de lénergie.

4 | 4 4 Lutter contre le changement climatique Feuille de route vers une économie à bas carbone 8/3/2011 Les politiques actuelles ne permettront d'atteindre que 40% de réduction des gaz à effet de serre en Source: European Commission

5 | 5 Des grands objectifs. un marché intérieur qui fonctionne en tous les Etats membres connectés en /20/20 en 2020 Des politiques renforcées pour les atteindre. la nouvelle Directive Efficacité énergétique (juin 2011). le Règlement Infrastructures et loutil financier « Connecting Europe Facility» (octobre 2011). la Communication sur les Renouvelables (avril 2012). la Communication sur le Marché intérieur (juin 2012) Un agenda pour relever le défi

6 | 6 Agir maintenant pour préparer Exploiter le cycle actuel dinvestissements. Fixer un cap pour orienter les investisseurs. Favoriser les technologies de demain. Coordonner les stratégies nationales. Organiser le marché intérieur. Exploiter les économies déchelle. Mutualiser les coûts

7 | 7 Les objectifs : état des lieux Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% Augmenter la part des énergies renouvelables à 20% 100% Réduire les consommations dénergie de 20% -10%-20% 20% Tendance actuelle pour 2020 Tendance

8 | Mtoe objectif -20% Statu quo 1842 Mtoe Scenario de base 2020 Projections à partir de 2007 Projections à partir de 2009 Objectif de 20% déconomies 1474 Mtoe *Consommation intérieure brute moins lutilisation hors-secteur énergétique Consommation primaire dénergie*, Mtoe Des progrès insuffisants… ECART

9 | 9 … malgré des politiques européennes et des mesures déjà en place RtD Coopération internationale Outils fiscaux Soft laws Objectifs Programmes & réseaux Outils financiers Législation pour lefficacité énergétique POLITIQUES & MESURES EUROPEENNES POUR LEFFICACITE ENERGETIQUE Plan pour lefficacité énergétique

10 | 10 Economies réalisables sur la base des mesures existantes Un potentiel déconomies dénergie à exploiter dans tous les secteurs Potentiel déconomies réalisables sur la base de nouvelles mesures 2% 5% 16% 11% 29%

11 | 11 Le secteur public, un exemple à suivre Objectif annuel de rénovation de 3% pour les bâtiments publics au-delà de 250 m² Achat de produits, services & biens immobiliers avec des standards élevés defficacité énergétique Plans locaux pour lefficacité énergétique et introduction de systèmes de gestion énergétique Etat des lieux Part des bâtiments publics dans le parc immobilier Propositions Utilisation plus systématique des Contrats de performance énergétique Les dépenses du secteur public représentent une large part du PIB de lUE 19% 12% Basse performance énergétique moyenne des bâtiments existants, y compris les bâtiments publics Une rénovation optimale par rapport aux coûts peut générer 60% déconomies dénergie

12 | 12 Des services énergétiques et des informations adaptés aux besoins des consommateurs Etat des lieux Gisement important déconomies dans les secteurs résidentiel et tertiaire Propositions Facturation précise et fréquente sur la base des consommations réelles.... accompagnée dinformations aidant à la maîtrise des coûts. Obligation de compteurs individuels affichant la consommation dénergie réelle pour chaque instant dutilisation Manque de sensibilisation et dinformation Développements technologiques (ex. compteurs intelligents) nintégrant pas assez lintérêt des ménages Des dispositifs nationaux dobligation déconomie pour les vendeurs dénergie Des services énergétiques peu développés

13 | 13 Economies réalisées Economies réalisables Accroître lefficacité énergétique dans la transformation et la distribution dénergie Etat des lieux Les nouvelles capacités de production ne reflètent pas systématiquement la meilleure technologie disponible Inventaires nationaux annuels des capacités de production pour contrôler le niveau defficacité Tarification des réseaux qui encourage loffre aux usagers de services leur permettant déconomiser lénergie et de contrôler leur consommation Plans nationaux décennaux pour la chaleur et la climatisation : transparence, prévisibilité & alignement des politiques dinvestissement Fragmentation des règlementations et des incitations pour réduire les pertes le long de la chaîne énergétique La PCCE utilise 30% de combustible en moins pour la même production de chaleur et délectricité – pourtant on y recourt peu dans lUE: 11% (sur un potentiel de 21%). Obligation de récupération de la chaleur (PCCE) pour les centrales et les sites industriels existants et en projet Propositions

14 | 14 Audits obligatoires pour les grandes industries et incitations pour la mise en oeuvre des mesures recommandées et pour lintroduction de systèmes de gestion de lénergie Renforcer la prise de conscience des bénéfices de lefficacité énergétique dans lindustrie Etat des lieuxPropositions Les états membres doivent aider les PME à bénéficier daudits énergétiques 28% Part importante dans la consommation dénergie finale Des progrès considérables mais des gains encore possibles Achieved savings Remaining potential Des solutions defficacité énergétique éprouvées Diffusion doutils et de bonnes pratiques pour la maîtrise de lénergie dans les PME

15 Merci pour votre attention! Plus dinfos:


Télécharger ppt "Barbara Sellier, DG Energie, Unité A1 Stratégie Les matins de lEurope sur lénergie, Orléans, 25 novembre 2011 La stratégie européenne en matière dénergie."

Présentations similaires


Annonces Google