La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de travail thématique 5 « Adaptation au changement climatique » Session 2 : Définition des orientations Réaction des participants EXPLICIT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de travail thématique 5 « Adaptation au changement climatique » Session 2 : Définition des orientations Réaction des participants EXPLICIT."— Transcription de la présentation:

1 Groupe de travail thématique 5 « Adaptation au changement climatique » Session 2 : Définition des orientations Réaction des participants EXPLICIT

2 Rappel des travaux GTT5: Présentation des axes stratégiques Présentation des échelles dorientations Définition du niveau dambitions des orientations

3 Un pilote du GTT : A. GUEGUEN Un animateur : F. BENKHELIFA Une co-animatrice co-rapporteur : D. FILIN

4 Plusieurs échelles dorientations

5 Le territoire régional : concerne lensemble du territoire aquitain Le territoire soumis à PCET obligatoire : les collectivités de plus de habitants, les Conseils Généraux et le Conseil Régional Les PCET volontaires (Collectivités de tailles inférieures à hab, les Pays) Le reste du territoire

6 13EPCI soumis à lobligation : 1,7 M dhabitants actifs emplois Les Conseils Généraux Le Conseil Régional

7 Synthèse des enjeux climatiques

8 Les grandes vulnérabilités régionales Cartographier sur plusieurs supports et par filière - Risque de submersion présent sur BAB - Impact de la sécheresse ciblé sur les zones plus restreintes (conséquence: multiplication des fissures des bâtiments) - Aléa « gonflement des argiles sur les construction » très important dans le Lot-et-Garonne -Positionner les risques SEVESO-II en fond de carte -Effets daubaine identifiés sur la récolte de maïs - Veiller à la bonne articulation du SAGE et du SRCAE + Submersion fluviale Précision complémentai re: diminution du biotope endémique, mais introduction despèces exogènes acclimatées

9 Axes stratégiques

10 Objectifs Grenelle et PNA ContraintesLeviers Axes stratégiques Orientations complémentaires au Grenelle et au PNA Session 1 Boite à idées Session 1 Boite à idées Session 2 Boite à outils Session 2 Boite à outils

11 1. La faible sensibilisation les élus et la population. 2. La connaissance locale de lexposition 3. Enjeu peu perçu par les décideurs publics (compétitivité des territoires) 4. La faiblesse de la formation scientifique des élus et des citoyens (délicat à annoncer ) 5. Faible culture de la gestion des risques 6. Enjeu à long terme, qui dépasse la durée dun mandat électif(quel horizon de projection ?) 7. Déficit de confiance sur les documents de gestion des risques 8. Assumer les controverses du sujet 9. Méconnaissance de la compréhension systémique du sujet 10. Méconnaissance et absence des solutions possibles opérationnelles 11. Articulation et complémentarité des outils climat, air, énergie 12. Incohérence des politiques diverses et des intentions environnementales 13. Soucis dorganisation des collectivités (manque de transversalité) 14. Complexité de ce sujet multidimensionnel 15. Absence de méthode (notamment sur lexistant) 16. Caractère anxiogène du sujet 17. Complexité de la mise en œuvre de ces politiques (Manque dingéniérie technique et financière) 18. Absence de quantification du coût des politiques dadaptation et du coût de non adaptation

12 Constat 1 : Linsuffisance de la connaissance des impacts locaux du sujet et son manque de perception La méconnaissance locale de l'exposition aux aléas actuels et leur possible amplification par le changement climatique La faible sensibilisation les élus et la population. Enjeu peu perçu par les décideurs publics (compétitivité des territoires) La faiblesse de la formation scientifique des élus et des citoyens Méconnaissance de la compréhension systémique du sujet Constat 2 : Un enjeu qui dépasse les périmètres dinterventions classiques Un enjeu à long terme, qui dépasse la durée dun mandat électif (quel horizon de projection ?) La forte complexité de ce sujet multidimensionnel Labsence de quantification du coût des politiques dadaptation et du coût de non adaptation Le déficit de confiance sur les documents de gestion des risques

13 Constat 3 : La difficulté de changer de modèle sociétal La confiance dans une réponse technique, technologique La crainte du changement comportemental, sociétal Le caractère anxiogène du sujet Constat 4 : Un sujet transversal difficile à appréhender par laction publique La faible culture de la prise en compte et de la gestion du risque La méconnaissance et absence des solutions possibles opérationnelles La mauvaise articulation et complémentarité des outils climat, air, énergie Lincohérence des politiques diverses et des intentions environnementales Le manque d'approche systématique et stratégique Les soucis dorganisation des collectivités (manque de transversalité) - compétence partagée, sans chef de file pour la mise en oeuvre d'une politique globale d'adaptation La faible anticipation des conséquences futures des choix actuels : durée de vie d'une habitation, d'une infrastructure... d'un peuplement forestier...

14 Constat 5 : un déficit de compétences pour mettre en œuvre des actions dadaptation Labsence de méthode daction (notamment sur laménagement existant) La complexité de la mise en œuvre de ces politiques (Manque dingéniérie technique et financière)

15 Axe 1 : Développer la connaissance des projections et des prévisions locales, des effets et enjeux aux différentes échelles de territoire et la diffuser pour informer et sensibiliser Axe 2 : Pérenniser un dispositif de gouvernance territorial (i.e: régionale et locale) sur la question de ladaptation au changement climatique Axe 3 : Intégrer la composante Adaptation dans les politiques locales et leurs documents associés

16 Présentations des orientations

17 Deux catégories dorientations suivant le principe de subsidiarité : Les Orientations Amont, permettant la levée de certains freins ou barrières, pré-requise pour la mise en œuvre efficace dactions dampleurs sur le terrain, assurant la diffusion et la pérennité dune culture Energie-Climat des acteurs locaux. Cest léco-système du SRCAE et des PCET … (formation, filières, label, trames…) Les Orientations Opérationnelles (identifiées notamment par la prospective) qui sappuient sur ces actions Amont et qui assurent une contribution directe et quantifiable aux objectifs de réduction des émissions de GES et de recherche de résilience du territoire. Ce sont les orientations sur laction de terrain des PCET…(procédés constructifs, réhabilitation, règles durbanisme, mécanismes de financement …)

18 Exemple dune structuration dune Stratégie Régionale Climat Energie Le PCEM Martinique 18

19 Etat & Etat & collectivités exemplaires Aménagement & Aménagement & réglementation locale durables locale durables Acteurs économiques éco-responsables Diversification énergétique durable Mobilité durable Mobilité durable des personnes des personnes & des & des marchandises Sensibilisation Information Eco-citoyenneté Habitat & bâtiments & bâtiments durables 19

20 Mobilité durable personnes & marchandises Axe 1 Organiser l'offre de transports alternatifs aux modes individuels Axe 1 Organiser l'offre de transports alternatifs aux modes individuels Axe 3 Diminuer l'impact du transport de transport demarchandises Axe 3 Diminuer l'impact du transport de transport demarchandises Axe 2 Inciter aux modes sobres et propres Axe 2 Inciter aux modes sobres et propres A2- Mise en place systématique de PDE avec objectif chiffré Op1- Mise en place dune plateforme dinformation multimodale et de covoiturage Op2 –Mise en place d'un rembousement des frais TC des salariés et étudiants A1- Définition typologie locale véhicules respectueux de lenvironnement – Avantages Op1 - Opération pilote Marchandises : Optimisation transport granulats (dont voie maritime) Op2 - Plan de formation éco- conduite des transporteurs Op3 - Centre logistique urbain pour marchandises en Ville Op2 - Assistance Plan modes doux (Pistes cyclables/Carapatte…) A1-Mise en place dun observatoire des déplacements en Martinique Suivi du parc de véhicules Op2 - Programme dautopartage avec gestionnaires parking A2 - Réalisation d'un PDU volontaire Op1 - Projets structurants TC : 1. Renforcement réseaux Bus 2. Nouvelle ligne Sud Martinique 3. Extension du TCSP CACEM Op3 - Mise en place de navettes maritimes voyageurs sur les principales O/D 20

21 Pour chaque axe stratégique, proposez des orientations (qui peuvent être distinctes entre le niveau régional et le niveau des PCET- Grenelle) Compléter les orientations notamment par lidentification dactions existantes en cours Proposez un niveau de temporalité sur ces orientations (court / moyen/ long terme)

22 OrientationsObjectifs pour le niveau régional / local (PCET-Grenelle) OR1 : Observations des impacts constatés et de leurs coûts associés - Créer un portail /réseau permettant le recueil et la coordination de ressources, méthodes, références sur des secteurs peu développés. Sappuyer sur les travaux des deux observatoires (Landes et Pyrénées). -Généraliser lélaboration de profils locaux de vulnérabilité. -Définir des indicateurs des impacts associés au changement climatique (ex: nombre de départs de feux). OR 2 : Réalisation détudes pour la déclinaison des scénarios climatiques au niveau local et de leurs impacts économiques Définir des scenarios par typologie de territoire -Sappuyer sur la mission de prospective engagée au niveau régional, et sur les travaux de lassociation Aquitaine Alternative - Cibler des phénomènes, quitte à ne pas être exhaustif. - Constituer un observatoire régional de la biodiversité, du même type que le GIP Littoral afin détablir des projections. OR 3 : Réalisation de cartographies synthétiques des vulnérabilités du territoire - Cartographier sur des supports distincts chaque impact potentiel majeur (îlot de chaleur, retrait-gonflement des argiles, submersions marine et fluviale, etc.) OR 4 : Réalisation et diffusion des supports dinformation sur les impacts climatiques locaux futurs aux territoires -Cibler les secteurs à enjeux en Aquitaine: le tourisme, la sylviculture, lagro-alimentaire, la santé, la chimie. (difficulté à hiérarchiser strictement les secteurs à enjeux) -Privilégier une approche systémique sur les collectivités, secteurs dactivité et grand public dOR 5 : Sensibilisation / Colloques/ Formation des techniciens collectivités/Etat aux enjeux du changement climatique -Sappuyer sur les formations dispensées par la chambre des métiers-IFORM sur lAdaptation. Compléter les ressources documentaires régionales actuelles avec les travaux de Paris- Grignon menés sur la thématique Adaptation OR 6 : Sensibilisation des élus aux enjeux du changement climatique - Définir les gains non monétaires associés à lanticipation au changement climatique et soulever le problème du financement de ces objectifs par les élus Niveau dintervention Régional

23 OrientationsObjectifs pour le niveau régional / local (PCET-Grenelle) OR 1 : Mise en place dune coordination scientifique, technique renforcée et pérenne aux différentes échelles Echelles régionale et infrarégionale ciblées OR2 : Mise en place dune mobilisation et dune coordination des conseils de développement durable (ou autres) sur la question de ladaptation. Mise en place dune coordination entre territoires et thématiques. Mise en place dun cadre stratégique de cohérence/convergence Adaptation par typologie de territoire. - Fédérer les agences/structures territoriales concernées par la thématique sur la communication de leurs travaux. Vulgariser le niveau de transmissions des informations issues, notamment, du CESR. -Multiplier la mise en place de Conseils de Développement Durable et déchanges dexpériences, actuellement seuls la CUB et le Pays Basque en disposent. OR3 : Mise en place de groupes de suivi thématiques sur les populations à enjeux auprès des acteurs sectoriels. -Identifier les territoires à enjeux (ex: littoral, estuaire) et porter à la connaissance des structures telles que le GIP Littoral Aquitain et le Conservatoire de lEstuaire de la Gironde la nécessité de coordonner leurs travaux sur le volet Adaptation. -Secteurs à enjeux en Aquitaine: agriculture (dont viticulture), tourisme, sylviculture, aquaculture, santé. Eau. OR4: Mise en place dun groupe de suivi Adaptation (du type COS-SRCAE) sur les orientations des politiques publiques et de leur financement -Faire en sorte que les orientations et objectifs retenus pour le SRCAE Aquitaine soient éligibles au prochain règlement FEDER (ou réciproquement) Niveau dintervention Régional

24 OrientationsObjectifs pour le niveau régional / local (PCET- Grenelle) Territoires concernés Tempor alité – Niveau durgen ce OR1 : Définition dun volet vulnérabilité du territoire dans les Etats Initiaux de lEnvironnement (EIE), préalable aux documents durbanisme -Inscrire un volet Adaptation dans les PADD (faisant suite à lEIE). Préciser les hypothèses dévolution par thématique Renforcer le volet Adaptation de lAEU de lAdeme Échelles de SCoT et PLUimmédiat OR2 : Modification de loccupation des sols et la planification du développement urbain pour réduire lexposition Renforcement de la protection des espaces naturels et artificialisés particulièrement exposés aux impacts avérés du changement climatique. - Elargir le périmètre (actuellement très faible) des espaces protégés, y compris le linéaire du littoral (actuellement 2/3 environ serait protégé). OR3 : Développement d une boite à outils sur les modalités de protection, adaptation et/ou déplacements des activités et infrastructures existantes en vue de réduire lexposition du territoire. Outil 1 à développer: la connaissance - Proposer un « arbitrage» des conflits dusage sur les milieux, les prioriser. - Développer des aides régionales incitatives. - Soutien à la vocation climatique sur les espaces, couvertures végétales, ressources en eau Montagne, milieux aquatiques Activités principales exposées: tourisme, aquaculture Niveau dintervention local

25 OrientationsObjectifs pour le niveau régional / local (PCET-Grenelle) Territoires concernésTemporalité – Niveau durgence OR4 : Adaptation du cadre bâti aux nouvelles conditions climatiques par la modification des normes de construction et de rénovation pour réduire la vulnérabilité - Améliorer lalbedo de meilleure qualité, intégrer les toitures végétalisées Îlots et quartiers OR5 : Développement d une boite à outils opérationnels pour augmenter la résilience des zones vulnérables OR6 : Mise en place de groupes de suivi thématiques sur les dispositifs de gestion de crise (ORSEC, Canicule, RNT…) -Sensibiliser les acteurs de la gestion de crise Régionale et infrarégionale Niveau dintervention local

26 Merci de votre attention Le débat se poursuit sur


Télécharger ppt "Groupe de travail thématique 5 « Adaptation au changement climatique » Session 2 : Définition des orientations Réaction des participants EXPLICIT."

Présentations similaires


Annonces Google