La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE VIVANT : -unité du vivant -diversité du vivant -la biodiversité-les besoins nutritifs dun être vivant : un végétal vert est autonome (il capte, transforme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE VIVANT : -unité du vivant -diversité du vivant -la biodiversité-les besoins nutritifs dun être vivant : un végétal vert est autonome (il capte, transforme."— Transcription de la présentation:

1 LE VIVANT : -unité du vivant -diversité du vivant -la biodiversité-les besoins nutritifs dun être vivant : un végétal vert est autonome (il capte, transforme et met en réserve de lénergie solaire sous forme de biomasse) -un animal dépendent des végétaux verts et dautres êtres vivants : chaînes et réseaux alimentaires (ils convertissent de lénergie avec des pertes, tout en produisant de la biomasse) -un décomposeur dépend des restes des êtres vivants, quil minéralise A lORIGINE, LENERGIE SOLAIRE CAPTEE PAR LA CHLOROPHYLLE ENTRETIENT LA VIE LAIR ET LENERGIE EOLIENNE : La Terre reçoit du Soleil de lénergie calorifique inégalement répartie Les déséquilibres sont corrigés par la circulation de grandes masses atmosphériques, qui se traduisent par les vents dont lénergie est mécaniquement captée et transformée par les éoliennes LE FOUR SOLAIRE Les miroirs ont pour fonction de concentrer lénergie solaire calorifique jusquà des niveaux de température exploitables industriellement LE COMPOSTEUR AU SEIN DU COLLEGE Il concentrera le rôle des décomposeurs avec des effets positifs : production sur place de matière minérale directement recyclable sous forme dengrais (minimisation du coût énergétique : à défaut transport des déchets verts à lextérieur du collège( énergie fossile non renouvelable réchauffement de latmosphère effet de serre), fabrication dengrais ( énergie fossile idem), achat dengrais, transport de cet engrais vers le collège ( énergie fossile idem) LA CREATION DUN ESPACE VERT / LAUBADERE Lapport dune dimension esthétique (percevoir, imaginer sentir, créer) à dimension patrimoniale Il offrira un exemple de biodiversité élargie aux 5 continents (utilisation dune clef de détermination élargie) invitation au voyage, économiquement différé mais placé en projet que la géographie, la littérature, lInternet peuvent entretenir + rencontre et valorisation des origines ethniques Le choix despèces économes en eau fait entrer dans létude : -besoins nutritifs des végétaux verts -causes su besoin en eau = perte deau permanente par les stomates des feuilles(observation microscopique et imagerie induite=B2i =>quelques types de stomates économiseurs deau(documentation scientifique iconographique=>modélisation technologique. LA VISITE DU JARDIN MASSEY : idem LA FILIERE BOIS DEPARTEMENTALE Elle posera le problème de la mise à disposition de la consommation humaine de la biomasse végétale qui représente de lénergie solaire stockée sous forme de bois LA MAISON AUX NORMES ENVIRONNEMENTALES : Elle aborde le problème de lénergie sous langle de léconomie LA VISITE DES SERRES DE LA VILLE : La gestion biotechnologique de la conquête du milieu par des végétaux LIENS AVEC LE P.N.P. : évaluation en perspective de validation LES GRANDS PROBLEMES LIES A LENERGIE : se délier progressivement de la dépendance par rapport aux énergies fossiles non renouvelables, épuisables et réchauffant latmosphère (effet de serre)=>économiser / comprendre quil y a 2 sources fondamentales dénergie = interne et solaire =>Capter, convertir, stocker, transporter Liaison Ecoles-Collège P.-ELUARD / IUFM-MP /M. GRATIAN


Télécharger ppt "LE VIVANT : -unité du vivant -diversité du vivant -la biodiversité-les besoins nutritifs dun être vivant : un végétal vert est autonome (il capte, transforme."

Présentations similaires


Annonces Google