La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La France Données sociales Licence 1 ère année Cours de sociologie UPJV Faculté de philosophie, sciences humaines et sociales Enseignant: Frédéric Lebaron.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La France Données sociales Licence 1 ère année Cours de sociologie UPJV Faculté de philosophie, sciences humaines et sociales Enseignant: Frédéric Lebaron."— Transcription de la présentation:

1 La France Données sociales Licence 1 ère année Cours de sociologie UPJV Faculté de philosophie, sciences humaines et sociales Enseignant: Frédéric Lebaron

2 Leçon n°2 : références Serge Bosc, Stratification et classes sociales. La société française en mutation, Paris, Colin, 2008 (6 ème éd.) Serge Bosc, Stratification et classes sociales. La société française en mutation, Paris, Colin, 2008 (6 ème éd.) R.Castel, L.Chauvel, D.Merllié, E.Neveu, T.Piketty, Les mutations de la société française, Paris, La Découverte, R.Castel, L.Chauvel, D.Merllié, E.Neveu, T.Piketty, Les mutations de la société française, Paris, La Découverte, A.Bihr, R.Pfefferkorn, Le système des inégalités, Paris, La Découverte, A.Bihr, R.Pfefferkorn, Le système des inégalités, Paris, La Découverte, 2008.

3 Leçon 2. Lespace social et ses transformations. Classes et catégories socio-professionnelles « Ordres », « castes », « classes », « groupes », « catégories »: la division objective et subjective de lespace social. « Ordres », « castes », « classes », « groupes », « catégories »: la division objective et subjective de lespace social. La centralité des « classes » dans les sociétés industrielles. La centralité des « classes » dans les sociétés industrielles. Le devenir des « classes » dans le monde contemporain: déclin, recomposition ou permanence ? Le devenir des « classes » dans le monde contemporain: déclin, recomposition ou permanence ? La société française: de la « moyennisation » au « retour des classes sociales » ? La société française: de la « moyennisation » au « retour des classes sociales » ?

4 Plan de la leçon 1. La structure sociale française et ses transformations 1. La structure sociale française et ses transformations 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales 3. Inégalités et différenciations entre les catégories sociales 3. Inégalités et différenciations entre les catégories sociales 4. Lobjectif et le subjectif 4. Lobjectif et le subjectif

5 1. La structure sociale française et ses transformations Un outil central danalyse: la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles de lINSEE. Origine et développement (1982, 2003). Un outil central danalyse: la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles de lINSEE. Origine et développement (1982, 2003). Les nomenclatures des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS 2003 ; PCS-ESE version 2003 et version 1982) « Il existe 2 nomenclatures des professions et catégories socioprofessionnelles, destinées à des utilisations différentes : la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) sert à la codification du recensement et des enquêtes que lInsee réalise auprès des ménages ; la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés dentreprise (PCS-ESE) sert aux entreprises du secteur privé à codifier la profession de leurs salariés dans les formulaires administratifs ou d'enquête statistique » (INSEE). Les nomenclatures des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS 2003 ; PCS-ESE version 2003 et version 1982) « Il existe 2 nomenclatures des professions et catégories socioprofessionnelles, destinées à des utilisations différentes : la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) sert à la codification du recensement et des enquêtes que lInsee réalise auprès des ménages ; la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles des emplois salariés dentreprise (PCS-ESE) sert aux entreprises du secteur privé à codifier la profession de leurs salariés dans les formulaires administratifs ou d'enquête statistique » (INSEE).

6 1. La structure sociale française et ses transformations Niveau 1Niveau 1 : 8 postes ; Niveau 2 : 24 postes ; Niveau 3 : 42 postes ; Niveau 4 : 497 postes. Niveau 2 Niveau 3Niveau 4 Niveau 1Niveau 2 Niveau 3Niveau 4

7

8 La structure sociale française et ses transformations

9

10 Répartition des CSP en Picardie

11 Les grandes tendances Déclin de lagriculture Déclin de lagriculture Erosion des indépendants Erosion des indépendants Vieillissement et montée des inactifs Vieillissement et montée des inactifs Désindustrialisation et déclin du monde ouvrier Désindustrialisation et déclin du monde ouvrier Tertiarisation, féminisation Tertiarisation, féminisation Croissance de lencadrement Croissance de lencadrement Développement de la fonction publique Développement de la fonction publique

12 ²

13 Les « couches sociales » en Chine ( Zhang Binghui ) Dans le Rapport détudes sur les couches sociales dans la Chine contemporaine publié par lAcadémie des Sciences sociales de Chine en décembre 2001, on distingue 10 couches sociales : gestionnaires de lEtat et de la société, managers, propriétaires dentreprises privées, personnel technique spécialisé, employés, artisans et commerçants individuels, personnel du commerce et des services, ouvriers dindustrie, agriculteurs et, enfin, sans-emploi, chômeurs et semi-chômeurs dans les villes. Dans le Rapport détudes sur les couches sociales dans la Chine contemporaine publié par lAcadémie des Sciences sociales de Chine en décembre 2001, on distingue 10 couches sociales : gestionnaires de lEtat et de la société, managers, propriétaires dentreprises privées, personnel technique spécialisé, employés, artisans et commerçants individuels, personnel du commerce et des services, ouvriers dindustrie, agriculteurs et, enfin, sans-emploi, chômeurs et semi-chômeurs dans les villes. Les couches sociales tendent à se diviser selon les professions. Les différences socio- économiques entre travailleurs intellectuels et manuels sont en train de sélargir. La couche des agriculteurs diminue au fur et à mesure que les paysans changent de statut social ; le personnel du commerce et des services grossit ; le nombre des ouvriers dindustrie augmente grâce à lindustrialisation des régions rurales ; lexpansion rapide des couches intermédiaires a modifié la représentation graphique des couches sociales : de forme pyramidale celle-ci évolue vers limage dun noyau dolive ; la couche des personnes qui disposent de ressources économiques considérables et les mettent en valeur a émergé et sagrandit. De même que le développement économique, la modification de la structure des couches sociales ne se poursuit pas au même rythme dans toutes les régions : la composition des couches sociales est plus simple dans le Centre-Ouest, où le développement écononmique accuse du retard. Les couches sociales tendent à se diviser selon les professions. Les différences socio- économiques entre travailleurs intellectuels et manuels sont en train de sélargir. La couche des agriculteurs diminue au fur et à mesure que les paysans changent de statut social ; le personnel du commerce et des services grossit ; le nombre des ouvriers dindustrie augmente grâce à lindustrialisation des régions rurales ; lexpansion rapide des couches intermédiaires a modifié la représentation graphique des couches sociales : de forme pyramidale celle-ci évolue vers limage dun noyau dolive ; la couche des personnes qui disposent de ressources économiques considérables et les mettent en valeur a émergé et sagrandit. De même que le développement économique, la modification de la structure des couches sociales ne se poursuit pas au même rythme dans toutes les régions : la composition des couches sociales est plus simple dans le Centre-Ouest, où le développement écononmique accuse du retard. Selon le même rapport, cette composition ne saurait changer dans une mesure importante à lavenir. Les changements possibles concerneront essentiellement lenvergure de chaque couche. Les rangs du personnel technique spécialisé, du personnel du commerce et des services, des managers et des propriétaires dentreprises privées devraient grossir dans de fortes proportions. Selon le même rapport, cette composition ne saurait changer dans une mesure importante à lavenir. Les changements possibles concerneront essentiellement lenvergure de chaque couche. Les rangs du personnel technique spécialisé, du personnel du commerce et des services, des managers et des propriétaires dentreprises privées devraient grossir dans de fortes proportions.

14 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales (cf. inegalites.org et L.Maurin) Ouvriers: 5,8 millions demplois, soit 22,8% de lensemble des actifs en 2007 (INSEE). Ouvriers: 5,8 millions demplois, soit 22,8% de lensemble des actifs en 2007 (INSEE). Ouvriers qualifiés de lartisanat: 1,4 million Ouvriers qualifiés de lartisanat: 1,4 million Ouvriers qualifiés de lindustrie: 1,3 million Ouvriers qualifiés de lindustrie: 1,3 million Ouvriers non qualifiés de lindustrie: 1,1 million Ouvriers non qualifiés de lindustrie: 1,1 million Exemples: chauffeurs, maçons, magasiniers…, mais aussi agents de contrôle de qualité ou agents de laboratoire.

15 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales Employés: 7,6 millions demplois, soit 29,7% de lensemble. Employés: 7,6 millions demplois, soit 29,7% de lensemble. Employés de la fonction publique: 2,2 millions Employés de la fonction publique: 2,2 millions Employés des services directs aux particuliers: 1,9 million Employés des services directs aux particuliers: 1,9 million Employés administratifs dentreprise: 1,8 million Employés administratifs dentreprise: 1,8 million Exemples: secrétaires (500000), assistantes maternelles, femmes de ménage…

16 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales Professions intermédiaires: 6 millions demplois, soit 23,6% de lensemble Professions intermédiaires: 6 millions demplois, soit 23,6% de lensemble Professions administratives et commerciales: 1,8 million Professions administratives et commerciales: 1,8 million Professions de la santé et du travail social: 1,2 million Professions de la santé et du travail social: 1,2 million Techniciens: 1,1 million Techniciens: 1,1 million Exemples: vendeurs, infirmières, professeurs des écoles…

17 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales Cadres et professions intellectuelles supérieures: 4 millions demplois, soit 15,6% de lensemble Cadres et professions intellectuelles supérieures: 4 millions demplois, soit 15,6% de lensemble Cadres administratifs et commerciaux dentreprise: 1,2 million Cadres administratifs et commerciaux dentreprise: 1,2 million Ingénieurs et cadres techniques: 1,1 million Ingénieurs et cadres techniques: 1,1 million Professeurs, professions scientifiques: Professeurs, professions scientifiques:

18 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales Artisans, commerçants et chefs dentreprise: 1,6 million, soit 6,2% de lensemble Artisans, commerçants et chefs dentreprise: 1,6 million, soit 6,2% de lensemble Artisans: Artisans: Commerçants: Commerçants: Chefs dentreprise (de plus de 10 salariés): Chefs dentreprise (de plus de 10 salariés):

19 2. Les caractéristiques des principales catégories sociales Agriculteurs exploitants: emplois, soit moins de 2,1% de lensemble Agriculteurs exploitants: emplois, soit moins de 2,1% de lensemble Sur petite exploitation: Sur petite exploitation: Sur moyenne exploitation: Sur moyenne exploitation: Sur grande exploitation: Sur grande exploitation:

20 3. Inégalités et différenciations entre les catégories sociales

21

22 Catégorie sociale de la personne de référence Patrimoine médian des ménages en 2004 (en euros) Agriculteurs Petits indépendants Gros indépendants Professions libérales Cadres supérieurs Professions intermédiaires Employés27440 Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés 9604

23 3. Inégalités et différenciations entre les catégories sociales

24 Taux de chômage par catégorie sociale

25 4. Lobjectif et le subjectif Le « sentiment dappartenance » à une classe sociale décroît dans la société française (enquêtes dattitude) : augmentation du sentiment de ne pas appartenir à une classe, du sentiment dappartenir à la « classe moyenne », déclin du sentiment dappartenance à la « classe ouvrière ». Beaud et Pialoux. Le « sentiment dappartenance » à une classe sociale décroît dans la société française (enquêtes dattitude) : augmentation du sentiment de ne pas appartenir à une classe, du sentiment dappartenir à la « classe moyenne », déclin du sentiment dappartenance à la « classe ouvrière ». Beaud et Pialoux. Paradoxe de Louis Chauvel: déconnexion entre lobjectif et le subjectif. Paradoxe de Louis Chauvel: déconnexion entre lobjectif et le subjectif. Concurrence dautres formes didentification. Concurrence dautres formes didentification.


Télécharger ppt "La France Données sociales Licence 1 ère année Cours de sociologie UPJV Faculté de philosophie, sciences humaines et sociales Enseignant: Frédéric Lebaron."

Présentations similaires


Annonces Google