La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Système endocrinien Sécrétion hormonale. Mode daction des hormones.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Système endocrinien Sécrétion hormonale. Mode daction des hormones."— Transcription de la présentation:

1 Système endocrinien Sécrétion hormonale

2 Mode daction des hormones

3

4 Schéma de synthèse: femme Œstrogènes Granulosa FSH + Œstrogènes Progestérone Corps jaune LH + Ovulation LH + Phase folliculairePhase lutéale [œstrogènes] >seuil [œstrogènes]

5 QCM 1 : A propos de la méiose : A. La reproduction permet de lutter contre la mort de l'espèce. B. Tous les organismes se reproduisent de la même façon. C. La méiose est un processus cellulaire permettant entre autre dobtenir 6 cellules à partir dune seule. D. Elle se réalise en deux étapes ; la première permet de diviser par deux le nombre de chromatides, la seconde permet de diviser par deux le nombre de chromosomes. E. La cellule de départ est diploïde (2n).

6 QCM 2 : A propos de la méiose : A. Toutes les cellules de l'organisme se divisent par méiose. B. La mitose réductionnelle est plus longue que la mitose équationnelle. C. La mitose réductionnelle commence par la prophase. D. La prophase commence par lappariement des chromosomes.

7

8 QCM 3 : A propos de la méiose : A. Lors de la métaphase, les chromosomes sont positionnés au hasard et une partie quelconque de leur structure (pouvant être un chiasma ou un centromère) se trouve au niveau de la plaque équatoriale. B. Alors que, dans la métaphase de la mitose réductionnelle, chaque chromosome est relié à un des asters par deux kinétochores, dans la métaphase de la mitose équationnelle, chaque chromosome est relié aux deux asters par deux kinétochores, un pour chaque aster. C. Les asters sont situés aux deux poles diamétralement opposés de la cellule; il se situent sur un axe perpendiculaire à la plaque équatoriale. Ce sont vers eux que les chromosomes se dirigent. D. A partir dune cellule souche haploïde, on obtient 4 cellules filles diploïdes. E. La prophase de la mitose équationnelle est très courte.

9 QCM 4 : A propos du brassage génétique : A. Le brassage génétique est seulement lié à la fécondation. B. La fécondation ne présente ni désavantages, ni avantages majeurs par rapport à la reproduction asexuée. C. Lempreinte génomique fait intervenir des gènes existant chez la mère et pas le père ou inversement. D. La migration aléatoire des chromatides en métaphase et anaphase I fait quil y a très peu de chances pour que 2 gamètes provenant dun même individu soit génétiquement identique. E. La recombinaison génétique des chromosomes ou crossing over consiste en un mélange des gènes de la mère et du père lors de la prophase II.

10

11 QCM 5 : A propos de l' ovogenèse : A. La première cellule est une cellule souche de lignée germinale : le gonocyte. B. Cest une cellule diploïde, se formant très tôt dans la vie embryonnaire et donnant lieu à l'ovogenèse uniquement. C. Dans lordre, il y a : le gonocyte, lovogonie, lovocyte I, lovocyte II et lovule en cas de fécondation. D. Lovule est un gamète fini, à part entière, haploïde. E. Lovocyte I est bloqué au stade diplotène de la prophase I.

12 QCM 6 : A propos de l' ovogenèse : A. C'est seulement après l'ovulation que l'ovocyte atteint sa taille maximale B. Pendant lovulation, lovocyte I termine la mitose réductionnelle par une cytodiérèse asymétrique. C. Le premier globule polaire sobtient suite à la maturation de lovocyte, le second suite à la croissance. D. A partir de la naissance commencent enfin à apparaître les ovogonies et ovocytes. E. Lovocyte II est bloqué en métaphase II.

13 QCM 7 : A propos de l' ovogenèse : A. L'ovogenèse est divisée en 3 grandes parties : multiplication, croissance, maturation. B. Seules la croissance et la maturation se déroulent pendant la période dactivité génitale. C. A la naissance, le stock dovocyte est définitif. D. La production et le rendement sont très limités : des à ovocytes I à la naissance, seuls 400 follicules environ parviennent à maturité. E. L'ovogenèse est un phénomène discontinu, à linverse de la spermatogenèse.

14 QCM 8 : A propos de l' ovogenèse : A. Une femme subissant une chimiothérapie peut devenir infertile. B. Au cours d'un vieillissement normal, une femme conserve une fertilité constante jusqu'à la ménopause. C. Les ovocytes atrésiés sont les seuls (et en faible nombre) qui survivent. D. La capacité à donner un embryon apte à se développer diminue avec une première grande chute à 37ans.

15 QCM 9 : A propos de lovocyte I : A. Le docteur doit effectuer un dépistage dune éventuelle trisomie chez une mère de plus de 37ans. B. Lovocyte I est une très grosse cellule ronde. C. Les follicules sont situés dans le cortex ovarien, cest à dire dans la partie centrale. E. Lovocyte I, peu différencié, est bloqué au stade diplotène de métaphase I.

16 QCM 10 : A propos de la croissance ovocytaire : A. La zone pellucide est synthétisée par l'ovocyte pendant la croissance. B. Si cette phase ne se déroule pas correctement, lovocyte sera incapable de donner un embryon apte à se développer. C. La granulosa repose sur une basale puis à lextérieur il y a la thèque interne composée de cellules myoïdes la thèque externe composée de conjonctif vascularisé. E. Lors de la phase de croissance de l'ovocyte, seul le cytoplasme augmente de volume.

17 QCM 11 : A propos du fonctionnement du follicule : A. La sécrétion exocrine correspond à la sécrétion des stéroïdes ovariens ; la sécrétion endocrine correspond à l'ovulation B. Les oestrogènes sont synthétisés par la granulosa. C. La progestérone provient directement de la transformation du cholestérol par le corps jaune. D. La synthèse des oestrogènes passe par la transformation du cholestérol en androgènes par la thèque externe. E. Pendant la phase folliculaire, la synthèse d'oestrogènes augmente petit à petit jusquà un pic juste avant lovulation.

18 QCM 12 : A propos du fonctionnement du follicule : A. Après lovulation, le corps jaune se forme et synthétise surtout de la progestérone. B. Le cycle se compose chronologiquement dune phase folliculaire et dune phase lutéale. C. A la lutéolyse, le corps jaune dégénère totalement s'il n'y a pas fécondation. D. Le taux de progestérone chute donc et les menstruations débutent. E. En phase lutéale, la FSH est fortement sécrétée.

19 Formation du sperme

20 Cellule de Sertoli Ovogenèse: Axe hypothalamus –Hypophysaire

21 Cellule de Leydig Ovogenèse: Axe hypothalamus –Hypophysaire

22 Contrôle thermique Spermatogènese: Axe hypothalamus –Hypophysaire

23 Schéma de synthèse homme Spermatogenèse Cellules de Sertoli FSH Testostérone Cellules de la glande interstitielle LH + Organes cibles: caractères sexuels secondaires + Gn-RH - - Axe hypothalamus –Hypophysaire

24 QCM 13 : A propos du lieu : A. La cellule souche donnant le spermatozoïde est la spermatogonie Ap. B. La spermatogenèse a lieu au niveau des tubes séminifères. C. Le tube séminifère contient les cellules de différenciation, les spermatogonies, les spermatocytes et quelques vaisseaux sanguins. D. Les tubes séminifères sont présents dans les lobules testiculaires, eux- mêmes situés dans les testicules. E. Il y a plus de tubes séminifères que de lobules testiculaires dans les testicules.

25 QCM 14 : A propos du spermatocyte : A. Il existe deux types de spermatocytes : le spermatocyte I, qui a une durée de vie de 23 jours, et le spermatocyte II, qui a une durée de vie de l'ordre d'un jour. B. Le spermatocyte I est la cellule la plus volumineuse de la lignée. C. Les deux types cellulaires (spermatocyte I, spermatocyte II) diffèrent par leur nombre de chromosomes. D. Après la mitose équationnelle, le spermatocyte II donne le spermatozoïde.

26 QCM 15 : A propos de la spermatide : A. Cette cellule subira la spermiogenèse, différenciation qui dure 74 jours. B. A la fin de la division, la spermatide a perdu son aspect circulaire avec son noyau sphérique. C. Le cytoplasme contient des organites, un appareil de Golgi très développé, des mitochondries périphériques, un réticulum endoplasmique lisse, deux paires de centrioles et des corps chromatoïdes péri-nucléaires. D. Lacrosome est synthétisé par l'appareil de Golgi en une seule fois, sous la forme d'une grande vésicule. E. L'acrosome se place au 2/3 antérieur du noyau.

27 QCM 16 : A propos de la spermatogenèse : A. Cest un phénomène continu, des Ad aux spermatozoïdes. B. Le rendement de la spermatogenèse est très mauvais et lapoptose réduit considérablement le nombre de spermatozoïdes. C. Les facteurs toxiques touchant surtout les cellules au repos, naffectent donc que très peu la spermatogenèse contrairement à l'ovogenèse. D. La barrière hémotesticulaire est constituée par les cellules de Sertoli, la membrane basale, l'endothélium et les cellules peritubulaires. E. La barrière hémotesticulaire protège du passage de certaines substances du sang au compartiment adluminal, protégeant ainsi les cellules diploïdes.

28 QCM 17 : A propos de la régulation de la spermatogenèse : A. La voie endocrine est dépendante de laxe hypothalamo-hypophysaire. B. Laxe de stimulation et la boucle de rétrocontrôle positif se font sur 3 étages : hypothalamus, hypophyse et testicule. C. La sécrétion pulsatile de GnRH est modulée par les sécrétion de LH et FSH. D. FSH et LH sont composées d'une sous unité alpha, qu'elles partagent, et d'une sous unité béta, qui leur est spécifique. E. Laromatisation en oestradiol de la testostérone affaiblit son action de rétrocontrôle négatif.

29 QCM 18 : A propos de la régulation de la spermatogenèse : A. La cellule de Sertoli est nourricière, et son activité se trouve sous le contrôle de la FSH, de la testostérone, des cellules péri-tubulaires et germinales. B. Linhibine et les stéroïdes ont un rétrocontrôle négatif sur laxe hypothalamo- hypophysaire. C. LAMH, la transferrine, les facteurs de croissances et les protéines vectrices des androgènes proviennent des cellules de Sertoli. D. Trois types de régulations sont possibles : endocrine, paracrine, autocrine. E. La transferrine a une action autocrine : elle stimule la cellule de Sertoli.

30 QCM 19 : A propos de la régulation de la spermatogenèse : A. La castration chimique peut se faire par un apport continu en GnRH. B. Lhypothermie physiologique de 33°C au niveau du testicule est assurée par un système scrotal et un système vasculaire. C. Cet hiver, en cas de grand froid, le scrotum se rétractera, diminuant ainsi la surface déchange et les déperditions de chaleur. D. L'augmentation de la température des testicules (par exemple en restant des heures assis à corriger un polycopié d'embryologie du Tutorat) peut être une méthode de contraception. E. Lartère qui amène du sang à 37°C est entourée par le plexus veineux à 33°C, ce qui diminuera ainsi la température artérielle à cet endroit et favorisera une bonne spermatogenèse.

31 QCM 20 : Concernant encore et toujours la spermatogenèse, quelles sont les propositions vraies : 1) Dés le troisième mois post-natal, les premières spermatogonies apparaissent. 2) Les différentes phases durent en moyenne 25 jours. 3) La spermatogenèse sarrête pendant lenfance. 4) En théorie, un spermatocyte donne 16 spermatozoïdes. 5) Lintensité de la spermatogenèse augmente de manière discontinue jusquà 20 ans puis diminue progressivement.

32 QCM 21 : A propos de lémission des gamètes, quelles sont les propositions vraies : 1) Elle comprend la spermiation qui est une étape à la fois mécanique et chimique. 2) La rupture des liens entre les cellules de Sertoli et les gamètes est provoquée par des déformations actives des cellules de Sertoli. 3) Le transit des spermatozoïdes (des tubes droits jusquau canal épididymaire) se fait grâce à la mobilité des spermatozoïdes. 4) Lors de la décapacitation, il y a des modifications membranaires, par exemple la composition en lipides change et un nouveau cell-coat apparaît.

33 QCM 22 : A propos du spermatozoïde, quelles sont les propositions vraies : 1) Le spermatozoïde a une activité de synthèse protéique. 2) Il y a 2 types de spermatozoïdes : 22 autosomes + X et 22 autosomes + XY morphologiquement identiques. 3) L'acrosome servira à la traversée des enveloppes ovocytaires, le flagelle permet la mobilité et les mitochondries l'apport d'énergie pour le mouvement flagellaire. 4) Le spermatozoïde éjaculé est fécondant puisqu'il a été capacité au niveau de l'épididyme.

34 QCM 23 : La spermatogenèse (propositions vraies) : 1) Les phases de multiplication et de différenciation ne se font qu'à partir de la puberté. 2) Les effets des facteurs stimulants ou inhibants sont visibles 3 semaines plus tard. 3) La durée de la spermatogenèse est de 74 jours (+/-2) 4) Les spermatogonies ne se divisent que pendant la vie foetale. 5) Son rendement dépend du nombre de cellules de Sertoli.

35 QCM 24 : La spermatogenèse (propositions vraies) : 1) Les premières spermatogonies apparaissent à partir du 3eme mois de la vie embryonnaire. 2) Il y a persistance d'un pool de spermatogonies souches. 3) La phase de maturation dure environ 25 jours. 4) L'activité spermatogénétique est cyclique par période de 16 jours en tout point des tubes séminifères. 5) Le rendement diminue avec l'âge.

36 QCM 25 : A propos de la LH et de la FSH (propositions vraies) : 1) Voient leur action diminuée sous l'effet de l'inhibine. 2) La LH a des récepteurs sur les cellules de Sertoli alors que la FSH a des récepteurs sur les cellules de Leydig. 3) Sont synthétisées dans l'hypothalamus. 4) Sont sous le contrôle de la GNRH. 5) Sont impliqués dans la différenciation des caractères sexuels.

37 QCM 26 : La cellule de Sertoli (propositions fausses) : 1) A une capacité de phagocytose. 2) Possède des récepteurs à GnRH et FSH. 3) Secrète l'inhibine (qui inhibe la sécrétion de GNRH et de FSH), l'ABP (transporteur de testostérone), SGF, IGF et l'hormone anti-Mullérienne. 4) Toutes ses secrétions endocrines ont une action positive sur les mitoses goniales. 5) Est une cellule testiculaire.

38 QCM 27 : A propos du contrôle neuro-endocrinien (propositions fausses) : 1) La GNRH est secrétée de façon continue par l'hypothalamus. 2) L'hypophyse synthétise des hormones gonadotropes ou gonadotrophines. 3) Les androgènes ont une action sur les caractères sexuels primaires, secondaires et tertiaires alors que l'AMH a une action sur les caractères sexuels primaires et secondaires uniquement. 4) L'activateur du plasminogène a une action sur la spermiation et est secrété par des cellules testiculaires. 5) Le cortex est un neuromodulateur de l'activité hypothalamique (en cas de stress).

39 QCM 28 : A propos de la spermatogenèse, quelles sont les propositions vraies : 1) Lors de la phase de maturation, les spermatogonies passent du compartiment basal au compartiment adluminal. 2) Les spermatogonies Ap ont une chromatine décondensée et poussiéreuse. 3) Lors de la spermiogenèse, il y a rupture des liens entre les cellules de Sertoli et les cellules germinales. 4) Cest par division hétéroplastique des spermatogonies Ad que se constitue le pool de réserve. 5) La phase de différenciation est caractérisée, entre autre, par la compaction du noyau (histones remplacées par protamines).

40 QCM 29 : La cellule de Leydig : 1) Sécrète l'ABP. 2) Est controlée par la LH hypophysaire. 3) Voit son action diminuée sous l'effet de l'inhibine. 4) A une fonction endocrine. 5) Forment la barrière hémato-testiculaire.


Télécharger ppt "Système endocrinien Sécrétion hormonale. Mode daction des hormones."

Présentations similaires


Annonces Google