La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME DE REGULATION DES HORMONES OVARIENNES JF BACHY Avril 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME DE REGULATION DES HORMONES OVARIENNES JF BACHY Avril 2006."— Transcription de la présentation:

1 CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME DE REGULATION DES HORMONES OVARIENNES JF BACHY Avril 2006

2 La rétroaction exercée par les hormones ovariennes sur le complexe HP-HT Durant la phase folliculaire et jusquau 12 ème jour, le taux dœstrogènes est bas, et il inhibe la sécrétion de LH et FSH; Après lovulation, le taux dœstrogènes redevient faible, alors que celui de progestérone augmente; ces 2 hormones exercent un rétrocontrôle négatif sur la sécrétion de LH et FSH; Au 12 ème jour du cycle, on observe un pic dœstrogènes, à ce moment le rétrocontrôle sinverse et devient positif. Les œstrogènes stimulent lHT provoquant le pic de LH et par conséquent lovulation.

3 Les composantes du système réglant: Des capteurs : ce sont les cellules du complexe HT-HP directement sensibles à la concentration plasmique des hormones ovariennes; Des capteurs : ce sont les cellules du complexe HT-HP directement sensibles à la concentration plasmique des hormones ovariennes; Des messagers: la GnRH, la FSH et la LH, les œstrogènes et la progestérone; Des messagers: la GnRH, la FSH et la LH, les œstrogènes et la progestérone; Des effecteurs: les cellules de la granulosa, les cellules thécales et les cellules du corps jaune; Des effecteurs: les cellules de la granulosa, les cellules thécales et les cellules du corps jaune; Un système de transmission: lappareil circulatoire; Un système de transmission: lappareil circulatoire; Un centre intégrateur : lhypothalamus qui intègre la concentration plasmatique en hormones ovariennes mais aussi les facteurs environnementaux. Un centre intégrateur : lhypothalamus qui intègre la concentration plasmatique en hormones ovariennes mais aussi les facteurs environnementaux.

4 Schéma fonctionnel de la régulation de la concentration des hormones ovariennes HYPOTHALAMUS HYPOPHYSE Sécrétion pulsatile de GnRH Sécrétion de FSH Sécrétion de LH Maturation folliculaire et sécrétion dœstrogènes Sécrétion de dœstrogènes et de progestérone Paramètre réglé= Concentration plasmatique en hormones ovariennes RETROACTION NEGATIVE OU POSITIVE Capteurs + centre intégrateur: Complexe HT-HP Système de Transmission: Appareil circulatoire messagers Perturbation Dégradation Permanente des Hormones ovariennes Dans lorganisme OVAIRES EFFECTEUR EFFECTEUR EFFECTEUR Follicule Follicule Corps cavitaire de De Graaf jaune -Ovulation - transformation du Follicule en En corps jaune

5 Originalité de ce système de régulation par rapport à celui de la testostéronémie Les variations des paramètres régulés sont quantitativement importantes et cycliques; Les variations des paramètres régulés sont quantitativement importantes et cycliques; Il y a synchronisation des sécrétions cycliques hypophysaires et des sécrétions cycliques ovariennes: Il y a synchronisation des sécrétions cycliques hypophysaires et des sécrétions cycliques ovariennes: en fin de phase folliculaire, la sécrétion dœstradiol par le follicule cavitaire mûr est devenue suffisante pour déclencher par rétroaction positive le pic de LH; en fin de phase folliculaire, la sécrétion dœstradiol par le follicule cavitaire mûr est devenue suffisante pour déclencher par rétroaction positive le pic de LH; Le pic de sécrétion de LH est déclencheur de lovulation, et nécessaire à la mise en place du corps jaune, ce qui permet la sécrétion de progestérone durant la 2 ème phase du cycle; Le pic de sécrétion de LH est déclencheur de lovulation, et nécessaire à la mise en place du corps jaune, ce qui permet la sécrétion de progestérone durant la 2 ème phase du cycle; En fin de cycle, la chute de la concentration de progestérone et dœstrogènes diminue les rétroactions négatives ce qui entraîne la reprise des sécrétions hypophysaires et le redémarrage du cycle. En fin de cycle, la chute de la concentration de progestérone et dœstrogènes diminue les rétroactions négatives ce qui entraîne la reprise des sécrétions hypophysaires et le redémarrage du cycle.


Télécharger ppt "CARACTERISTIQUES DU SYSTÈME DE REGULATION DES HORMONES OVARIENNES JF BACHY Avril 2006."

Présentations similaires


Annonces Google