La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INNNOVATION d é couverte, invention, d é couverte, invention, Cadre d analyse en é conomie de la connaissance et approche des syst è mes d innovation Source.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INNNOVATION d é couverte, invention, d é couverte, invention, Cadre d analyse en é conomie de la connaissance et approche des syst è mes d innovation Source."— Transcription de la présentation:

1 INNNOVATION d é couverte, invention, d é couverte, invention, Cadre d analyse en é conomie de la connaissance et approche des syst è mes d innovation Source : CNRS Bureau dEconomie Théorique et Appliquée (Jean Alain HERAUT) Université Louis Pasteur Strasbourg : Sabine Cullmann Université de Bourgogne Dijon Wikipedia Fraunhofer ISI : Institut für System- und Innovationsforschung M1 STIC CG2 Gestion de lInnovation et de la Qualité

2 Linnovation comme forme de rupture: J. A. SCHUMPETER Linnovation est un élément central de la dynamique économique de nos sociétés Linnovation est un élément central de la dynamique économique de nos sociétés On ne peut pas comprendre la création dentreprise ni le maintien à long terme de profits positifs sans prendre en compte linnovation On ne peut pas comprendre la création dentreprise ni le maintien à long terme de profits positifs sans prendre en compte linnovation Le véritable « entrepreneur », cest lacteur qui met en œuvre une forme nouvelle dorganisation économique et non celui qui gère une organisation ou la finance. Le véritable « entrepreneur », cest lacteur qui met en œuvre une forme nouvelle dorganisation économique et non celui qui gère une organisation ou la finance. Le système économique moderne a besoin en permanence dinnovateurs dans ce sens du terme Le système économique moderne a besoin en permanence dinnovateurs dans ce sens du terme Linnovation implique une rupture dans le cycle économique ordinaire: cest de la destruction créatrice Linnovation implique une rupture dans le cycle économique ordinaire: cest de la destruction créatrice

3 J. A. SCHUMPETER Joseph Aloïs Schumpeter (Triesch, Moravie, 8 février Salisbury, Connecticut, 8 janvier 1950) est un économiste du XXe siècle, connu pour ses théories sur les fluctuations économiques, la destruction créatrice et l'innovation. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence Joseph Aloïs Schumpeter (Triesch, Moravie, 8 février Salisbury, Connecticut, 8 janvier 1950) est un économiste du XXe siècle, connu pour ses théories sur les fluctuations économiques, la destruction créatrice et l'innovation. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référenceTrieschMoravie8 février 1883SalisburyConnecticut8 janvier1950XXe siècleHistoire de l'analyse économiqueTrieschMoravie8 février 1883SalisburyConnecticut8 janvier1950XXe siècleHistoire de l'analyse économique

4 Typologie des innovations selon Schumpeter (1931) Production dun bien nouveau (pas encore connu des consommateurs) ou dune nouvelle qualité de bien Production dun bien nouveau (pas encore connu des consommateurs) ou dune nouvelle qualité de bien Introduction dune nouvelle méthode de production (pas encore connue de la branche industrielle concernée) Introduction dune nouvelle méthode de production (pas encore connue de la branche industrielle concernée) Ouverture dun nouveau marché Ouverture dun nouveau marché Découverte dune nouvelle source de matière première ou de produit intermédiaire Découverte dune nouvelle source de matière première ou de produit intermédiaire Introduction dune nouvelle organisation, modification majeure dune structure de marché (p. ex., avec comme conséquence création ou destruction de monopole) Introduction dune nouvelle organisation, modification majeure dune structure de marché (p. ex., avec comme conséquence création ou destruction de monopole)

5 Modèles dinnovation: Technology Push vs Demand Pull (1) Technology Push Technology Push (Schumpeter I) Connaissance scientifique Développement technologique Prototype Marketing

6 Modèles dinnovation: Technology Push vs Demand Pull (2) Demand Pull : Demand Pull :(Schmookler) PrototypeMarketing Besoins du marché Adaptation de la technologie existante

7 State of the art: Chain-linked model (Kline & Rosenberg, 1986) Le mod è le non lin é aire (en boucle ou r é troactif )

8 Trois niveaux de création de connaissance DomainesActivitésRésultatsindicateurs Science Recherche (spéculative ou finalisée) Découverte scientifique publication Technologie Recherche appliquée Inventionbrevet (pas systématique) Economie/société Développement industriel et commercial Innovation Chiffre daffaires, profits, emplois,…

9 Linnovation comme forme de créativité collective Linnovation est obligatoirement lexpression dune forme de créativité Linnovation est obligatoirement lexpression dune forme de créativité Cette créativité nest pas nécessairement relative à la sphère S&T (scientifique ou technologique) Cette créativité nest pas nécessairement relative à la sphère S&T (scientifique ou technologique) La plupart du temps elle incorpore toute une série dactes créatifs, dont de la technologie La plupart du temps elle incorpore toute une série dactes créatifs, dont de la technologie Les historiens et sociologues ont attiré lattention des économistes et des politistes sur le fait que linnovation est presque toujours un phénomène de réseau. Les historiens et sociologues ont attiré lattention des économistes et des politistes sur le fait que linnovation est presque toujours un phénomène de réseau. Linnovation implique un système dacteurs et la clé de la réussite est la construction dune coalition dacteurs qui y trouvent un intérêt Linnovation implique un système dacteurs et la clé de la réussite est la construction dune coalition dacteurs qui y trouvent un intérêt

10 La question de lappropriation Linvention peut donner lieu à un dépôt de brevet, mais il y a dautres stratégies, comme le secret ou la rapidité dexploitation – dautant plus quon nest pas certain de la qualité de la protection juridique Linvention peut donner lieu à un dépôt de brevet, mais il y a dautres stratégies, comme le secret ou la rapidité dexploitation – dautant plus quon nest pas certain de la qualité de la protection juridique Dans certains cas, le brevet nest pas possible: inventivité ou originalité insuffisante pour le système des brevets, même si du point de vue de linnovation qui peut en découler cest une avancée capitale. Dans certains cas, le brevet nest pas possible: inventivité ou originalité insuffisante pour le système des brevets, même si du point de vue de linnovation qui peut en découler cest une avancée capitale. Comme la créativité nest pas nécessairement relative à la sphère S&T, il faut aussi considérer les autres régimes juridiques: Comme la créativité nest pas nécessairement relative à la sphère S&T, il faut aussi considérer les autres régimes juridiques: Certificats dobtention végétale ou animale Certificats dobtention végétale ou animale Marques Marques Modèles/designs Modèles/designs Copyright Copyright Etc. Etc. Linnovation, souvent, nest pas directement protégée par le brevet (ni les autres droits évoqués), puisquelle nest pas une invention! Linnovation, souvent, nest pas directement protégée par le brevet (ni les autres droits évoqués), puisquelle nest pas une invention! La protection de linnovation se fait donc souvent par tout un complexe de stratégies, alliant brevet(s), designs, secret, rapidité daction, négociation avec les imitateurs possibles, etc. La protection de linnovation se fait donc souvent par tout un complexe de stratégies, alliant brevet(s), designs, secret, rapidité daction, négociation avec les imitateurs possibles, etc.

11 Ph. Bourgeois, Thèse 2005

12 Quelques définitions du concept de SNI Système National dInnovation Freeman 1987 Freeman 1987 The network of institutions in the public and private sectors whose activities and interactions initiate, import, modify and diffuse new technologies Lundvall 1992 Lundvall 1992 The elements and relationships which interact in the production, diffusion and use of new, and economically useful, knowledge (…) and are either located within or rooted inside the borders of nation states. Nelson 1993 Nelson 1993 The national institutions whose interactions determine the innovative performance (…) of national firms Patel, Pavitt 1993 Patel, Pavitt 1993 The national institutions, their incentive structures, and their competencies, that determine the rate and direction of technological learning in a country.

13 13 Research Landscape (2001): Institutions and Functions HGFHermann von Helmholtz-Gemeinschaft WGLWissenschaftsgemeinschaft Gottfried Wilhelm Leibniz AIFArbeitsgemeinschaft industrieller Forschungsvereinigungen MPGMax-Planck-Gesellschaft MP G 1,3 HGF 2,2 FhG 1,0 others 1,1 (z.B. AiF) Universities 8,0 Industry 37,2 bn Curiosity-oriented Applied-oriented private Financing Contract research for industry public WG L 0,95 Research type Federal and state institutes 1,0 [bn] Source: Stefan KUHLMANN, FhG-ISI

14

15 Le paradoxe européen

16 Source: Third European Report Traitement: BETA Triad: patenting in science-based industries

17 Source: Third European Report A possible measurement of R&D efficiency

18 Disciplines Led by the EU, U.S., and AP Region. Metric is papers in the worlds leading journals. Data from ISI, which retains copyright. La position scientifique de lEurope est loin de se dégrader

19 Emploi dans les secteurs haute technologie 2002 Troisième rapport sur la cohésion < 7.45 < 7.45 – 9.55 < 9.55 – – >= No data Sources: Eurostat Average = 10.6 Standard deviation = 4.30


Télécharger ppt "INNNOVATION d é couverte, invention, d é couverte, invention, Cadre d analyse en é conomie de la connaissance et approche des syst è mes d innovation Source."

Présentations similaires


Annonces Google