La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thème : les technologies de larmement NGUYEN Jean-Christophe SERENA Antoine TRAN Duc-Huy Nicolas VARILLON Stan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thème : les technologies de larmement NGUYEN Jean-Christophe SERENA Antoine TRAN Duc-Huy Nicolas VARILLON Stan."— Transcription de la présentation:

1 Thème : les technologies de larmement NGUYEN Jean-Christophe SERENA Antoine TRAN Duc-Huy Nicolas VARILLON Stan

2 I. HISTORIQUE DES ARMES TRAN Duc Huy Nicolas

3 I. les toutes premières armes à distance II.Les premières apparitions des armes à feu III.Transformation modernes des armes dans le courant du XIX ème siècle IV.Développement des armes à répétition au cours du XX ème siècle V.Les différentes firmes darme à feu VI.Comparaison de deux armes à feu de deux époques différentes VII.Conclusion

4 Fonctionnement: un marteau vient taper une plaque de percussion à lintérieur du canon ce qui produit des étincelles afin dallumer la charge de poudre ce qui expulse le projectile hors du canon. Précision: Correcte Portée: Limitée Fréquence de tir: Très lente en raison du long temps de recharge Recharge: 1 balle

5 Fonctionnement: Un revolver désigne une arme de poing munie d'un cylindre tournant, percé de plusieurs chambres, et dont la rotation amène chaque chambre successivement face au canon de l'arme. Il fallait armer le chien (Partie externe d'une arme qui sert à armer le mécanisme et à rendre le percuteur prêt à frapper l'amorce de la cartouche) à chaque coup pour tirer. Type: révolver Précision: Correcte Portée: Moyenne Fréquence de tir: dépend de la vitesse à armer le chien Recharge: 6 balles

6 Fonctionnement: Un simple maintient sur la détente et les cartouches du chargeur défilent jusquà ce que le chargeur soit vide. Date de création: 1943 Précision: Moyenne Vitesse de la balle à la sortie du canon: 280m/s Portée pratique: mètres Fréquence de tir: 700 coups/minutes Recharge: 20/30 balles

7 II. LA TECHNOLOGIE DES ARMES À FEU VARILLON Stan

8 I.Historique de larme à feu et de son modèle le plus populaire : le pistolet II.Il existe deux grandes catégories, les pistolets et les revolvers. III.Les deux fonctionnements des armes à feux IV.Lénergie déployée V.Le pistolet sous toutes ses coutures VI.Le GLOCK

9

10

11 Animation

12

13 1) Culot 2) Lumière 3) Poudre 4) Douille (étui) 5) Balle (ogive)

14 La cartouche - Schéma

15

16

17

18 Mécanisme - Complet

19 III. LA TECHNOLOGIE DES ARMES ELECTRIQUES NGUYEN Jean-Christophe

20 Le TASER est un pistolet à impulsions électriques, celui-ci lance une puissante décharge électrique à faible ampère. Pour ce TPE, nous étudierons le modèle TASER X-26 C qui équipe de plus en plus la police nationale ainsi que la gendarmerie.

21 I. Présentation générale II. Fonctionnement interne du TASER II.1 Transformateur élévateur de tension II.2 Résistance III. Fonctionnement interne de la cartouche IV. Efficacité prouvée ? V. Conclusion

22 Fonctionnement interne du TASER

23 Le TASER est une arme à décharges électroniques dont les principales caractéristiques sont les suivantes : Portée moyenne de 7.60 mètres avec une vitesse de 50 m/s volts pour 2 mA. 17 impulsions par seconde (1 impulsion dure 100 microseconde). Séquence de 2 secondes. Bloque le système nerveux. Sans effets à long terme

24 Voici le schéma électrique simplifié su TASER. (1)Batterie(6) Relais électromagnétique (2)Levier de sécurité(7) Transformateur élévateur (3)Ecran digital(8) Résistance (4)L.A.S.E.R.(9) Electrode (5)Détente

25 Voici le transformateur élévateur de tension : 1 tour du noyau = 1 spire Si Ns > Np Vs > Vp transformateur élévateur de tension Si Ns < Np Vs < Vp transformateur abaisseur de tension

26 IV. LES TECHNOLOGIES UTILISEES DE LARMEMENT DU FUTUR SERENA Antoine

27 I. Quest-ce que la BOA II. Léquipement et le rôle du soldat FELIN dans la BOA III. Le drone et son rôle dans la BOA IV.Application de la nanotechnologie IV.1. La libellule miniaturisée IV.2. Lamélioration des textiles IV.3. Matériaux nanostructurés V. Autres armements disponibles dans le futur V.1. LActive Denial System (ADS) V.2 Personnel Halting and Stimulation VI.Conclusion

28 257 millions de dollars pour les applications militaires de la nanotechnologie Miniaturisation : moins encombrant et plus léger FELIN : 35 à 23 kg Exosquelette

29 Amélioration des textiles : Blindage Absorption des ondes lumineuses

30 Domaine médical : Prothèse rétinienne

31 Le drone libellule : Poids : 20 milligrammes Envergure : 6 centimètres Ordre transmis sous forme de tension électrique Forte consommation dénergie nano muscles

32


Télécharger ppt "Thème : les technologies de larmement NGUYEN Jean-Christophe SERENA Antoine TRAN Duc-Huy Nicolas VARILLON Stan."

Présentations similaires


Annonces Google