La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Concepts de base dune Gérontologie pratique A. Gary avec la collaboration de : J. Casali,D. Balas, P. Pras J. Saos, … Pôle de Gérontologie Hôpital de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Concepts de base dune Gérontologie pratique A. Gary avec la collaboration de : J. Casali,D. Balas, P. Pras J. Saos, … Pôle de Gérontologie Hôpital de."— Transcription de la présentation:

1 1 Concepts de base dune Gérontologie pratique A. Gary avec la collaboration de : J. Casali,D. Balas, P. Pras J. Saos, … Pôle de Gérontologie Hôpital de Cimiez, C.H.U. Nice Centre Hospitalier Universitaire de Nice Pôle de Gérontologie C.H.U.N. - Hôpital de Cimiez BENE SENESCERE I nstitut de G érontologie des A lpes M aritimes I G A M

2 2 La personne Lautonomie La perte dautonomie La dépendance Concepts de base dune Gérontologie pratique

3 3 I - La personne I - La personne La personne âgée nest pas différente de ladulte plus jeune en ce sens que nous sommes tous des êtres complexes, multidimensionnels avec trois dimensions fondamentales : une dimension physique une dimension psychique une dimension sociale Sommaire

4 4 PhysiquePsychique Sociale I - La personne I - La personne Trois dimensions fondamentales de la personne

5 5 I - La personne I - La personne Une dimension physique : le corps avec sa physiologie son métabolisme son homéostasie… dont lintégrité ou lefficience va permettre au sujet de mobiliser les capacités physiques nécessaires

6 6 I - La personne I - La personne La dimension psychique avec ses composantes cognitive affective culturelle philosophique et spirituelle dont lintégrité ou lefficience va permettre au sujet de mobiliser les capacités psychiques nécessaires

7 7 I - La personne I - La personne Etre en capacité de faire La dimension sociale dont lefficience va permettre au sujet de mobiliser les capacités sociales nécessaires afin : de maîtriser et dutiliser les disponibilités de lenvironnement dans lequel il évolue ; de modifier cet environnement pour ladapter à ses besoins. Cette dimension est propre à chaque individu : deux individus évoluant dans un même environnement nont pas la même maîtrise de cet environnement, chacun lexploite à sa manière.

8 8 Lintégrité de chacune de ces trois dimensions permet au sujet de posséder de pleines capacités physiques, psychiques et sociales PhysiquePsychique Sociale I - La personne I - La personne

9 9 Ces trois dimensions sont intimement intriquées lune avec lautre. Il est souvent difficile, lorsquon observe le comportement dun sujet, de faire la part de ce qui relève de la dimension physique, de la dimension psychique ou de la dimension sociale. Ce que lon observe, cest la mobilisation simultanée de lensemble de ces capacités, à des degrés variables pour chacune dentre elles selon le type dactivité I - La personne I - La personne Etre en capacité de faire

10 10 EfficienceCapacité PhysiquePsychique Sociale

11 11 La mobilisation simultanée par le sujet de lensemble de ses capacités physiques, psychiques et sociales lui confère une capacité globale, une aptitude à faire. Lorsque ce sujet mobilise cette capacité globale pour faire telle ou telle activité, dans un environnement donné, il exerce alors des comportements dautonomie I - La personne I - La personne

12 12 II - Lautonomie II - Lautonomie Définition - généralités Etre en capacité Importance de lenvironnement Un acte volontaire Pour conclure Sommaire

13 13 Définition - généralités Lautonomie est lexpression de la capacité dun individu de se gouverner lui-même, dans un environnement donné. Elle est ce quil fait seul, de sa propre initiative, dans un environnement donné. II - Lautonomie II - Lautonomie

14 14 II - Lautonomie II - Lautonomie en un mot Etre autonome = faire Définition - généralités

15 15 Lautonomie quexerce une personne ( = « je fais ») nécessite la réunion de trois conditions : II - L autonomie II - L autonomie être en capacité de faire, dagir = « je peux faire » être dans un environnement favorable = « jai la liberté de faire » Un acte volontaire = « je veux faire », « je ne veux pas faire » Définition - généralités

16 16 capacité II - L autonomie II - L autonomie AUTONOMIE Première condition nécessaire à lexercice de lautonomie :

17 17 Etre en capacité de faire Lautonomie dun individu est le témoignage, sinon de lintégrité, du moins de léquilibre harmonieux de la mobilisation de ses capacités physiques, psychiques et sociales II - L autonomie II - L autonomie

18 18 Des capacités physiques, psychiques et sociales parfaites donnent au sujet qui en bénéficie une capacité globale optimum le rendant apte pour un large panel de comportements dautonomie. Une autonomie donnée, ne nécessite pas la mobilisation des pleines capacités physiques, psychiques et sociales du sujet qui lexerce. II - L autonomie II - L autonomie Etre en capacité de faire

19 19 PhysiquePsychique Sociale II - L autonomie II - L autonomie Cest léquilibre harmonieux de ces trois dimensions met le sujet en capacité globale de faire ( « je peux faire » ), et son autonomie ( « je fais » ) est lexpression de cette capacité sous réserve des conditions suivantes. Etre en capacité de faire Une autonomie peut ne pas être menacée par une incapacité, physique par exemple, grâce à une mobilisation accrue des capacités psychiques et/ou sociales pour la compenser.

20 20 capacité environnement favorable AUTONOMIE II - L autonomie II - L autonomie acte volontaire

21 21 environnement favorable II - L autonomie II - L autonomie capacité AUTONOMIE Deuxième condition nécessaire à lexercice de lautonomie :

22 22 Etre dans un environnement favorable Lenvironnement dans lequel nous évoluons est représenté : Par lenvironnement matériel Par lenvironnement humain, la société avec ses règles et ses lois, ses valeurs culturelles… II - L autonomie II - L autonomie

23 23 Lenvironnement possède un certain nombre de ressources ou met à notre disposition telles ou telles disponibilités. Ainsi, nous puisons dans cet environnement les moyens de nos actions. II - L autonomie II - L autonomie Un environnement favorable

24 24 Nous sommes donc tous dépendants de lenvironnement dans lequel nous sommes pour exercer notre autonomie. Lautonomie nest donc pas synonyme dindépendance. Par contre, nous pouvons avoir une volonté dindépendance vis à vis dautrui, mais pouvons- nous réellement être indépendant ? II - L autonomie II - L autonomie Un environnement favorable

25 25 Autonomie =/= indépendance II - L autonomie II - L autonomie Lindépendance nexiste pas, elle est un leurre Un environnement favorable

26 26 Il en découle une autre façon de définir lautonomie, certainement la première à avoir à lesprit qui est la suivante : Etre autonome = avoir la liberté de faire La liberté, cest à dire labsence de contrainte, fait intimement partie de la définition de lautonomie dune personne. II - L autonomie II - L autonomie Un environnement favorable

27 27 acte volontaire II - L autonomie II - L autonomie capacité environnement favorable AUTONOMIE Troisième condition nécessaire à lexercice de lautonomie :

28 28 Un acte volontaire Ainsi, le sujet étant dans un environnement favorable et ayant la capacité de faire, na plus quà prendre sa décision : Je « veux faire », il fait = il est autonome. Je « ne veux pas faire », il ne fait pas = il reste autonome. Dans ce cas, le « non faire » est un comportement dautonomie. II - L autonomie II - L autonomie

29 29 II - L autonomie II - L autonomie Il en découle une autre façon de définir lautonomie qui est la suivante : Etre autonome = faire un choix réfléchi Permettre à une personne dêtre autonome dans une alternative, cest linformer exactement de tous les avantages et de tous les risques de ses choix. Etre autonome = faire un choix éclairé Acte volontaire

30 30 Pour conclure Lautonomie est le comportement spontané dun sujet dans un environnement donné. Lautonomie témoigne : Des capacités du sujet. Des disponibilités de lenvironnement dans lequel il évolue, de son espace de liberté. De linitiative du sujet en tant quacte volontaire, jusque dans le « non faire ». II - L autonomie II - L autonomie

31 31 Lautonomie quexerce une personne ( = « je fais ») nécessite la réunion de trois conditions : AUTONOMIE II - L autonomie II - L autonomie Définition - généralités capacité« je peux faire » Acte volontaire « je veux faire » « je ne veux pas faire » environnement favorable « je suis libre de faire » « je fais »

32 32 Environnement : espace de liberté et de contraintes EfficienceCapacité Je peux faire Jai la liberté de faire « Je fais » car : je le peux, jen ai la liberté, Je le veux PhysiquePsychique Sociale II - L autonomie II - L autonomie Autonomie

33 33 dautonomie Lautonomie peut et doit être qualifiée, et lon peut parler II - L autonomie II - L autonomie PhysiquePsychique Sociale Pour conclure

34 34 Lorsquon dit dun sujet quil est autonome, sans autre qualificatif, cela veut dire quil est globalement autonome et quil présente II - L autonomie II - L autonomie une autonomie physiqueet psychique et sociale Pour conclure

35 35 on fait toujours référence à lenvironnement dans lequel elle est à un temps t donné : Lorsque lon parle de lautonomie dune personne, II - L autonomie II - L autonomie autonomie physiquepsychique sociale Pour conclure

36 36 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Sommaire Définition La dimension temporelle de la personne Le vieillissement physiologique La non utilisation La maladie Lenvironnement La séquence de Wood Le concept de fragilité Cinq grands risques Situation symptôme – situation pathogène Trois modes de vieillissement Pour conclure

37 37 Définition Elle répond à celle de lautonomie, en négatif. En deux mots : Etre en perte dautonome = ne plus faire III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie

38 38 capacité initiativeenvironnement favorable AUTONOMIE Il suffit de ne plus remplir lune des trois conditions nécessaires à lexercice de lautonomie, soit III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PERTE DAUTONOMIE

39 39 Il suffit de ne plus remplir lune des trois conditions nécessaires à lexercice de lautonomie, ou bien III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie capacité initiativeenvironnement favorable AUTONOMIE PERTE DAUTONOMIE

40 40 Il suffit de ne plus remplir lune des trois conditions nécessaires à lexercice de lautonomie, ou encore III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie capacité initiativeenvironnement favorable AUTONOMIE PERTE DAUTONOMIE

41 41 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie La perte dautonomie, dont linstallation peut se faire sur un mode : aigu plus ou moins rapidement progressif ou très lent est le témoignage dun déséquilibre résultant : de laltération des capacités du sujet prenant de lâge et dun environnement devenant de moins en moins favorable à des temps t donnés du fait de laction simultanée ou successive de plusieurs facteurs au cours du temps.

42 42 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie La dimension temporelle de la personne Sil y a un temps absolu, commun à tous, qui se compte en années, et dont dépend un facteur qui est le vieillissement physiologique, devant lequel nous sommes tous égaux ; ce temps se charge dévènements propres à chaque individu, lequel a son histoire, unique, si bien que ce temps absolu vécu, ce temps individuel, devient incomparable et fait partie de la personne. Ainsi on peut parler de véritable quatrième dimension de lêtre humain en individualisant une dimension temporelle.

43 43 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Ce temps individuel est coloré par une succession dévènements qui enrichissent la vie dun être vieillissant, et si nous devons caractériser le sujet âgé pour dire sa différence par rapport à ladulte plus jeune, cest la considérer avant tout comme un être plus riche de toute une expérience. Dimension temporelle de la personne

44 44 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Mais dautres évènements vont par leur influence néfaste accélérer le vieillissement physiologique, et lon parle alors de vieillissement pathologique. Ces évènements péjoratifs peuvent être regroupés, selon leur mécanisme étiopathogénique, en trois rubriques : La « non utilisation » La maladie Lenvironnement Dimension temporelle de la personne

45 45 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Ainsi, quatre facteurs vont influencer lévolution dun individu au cours du temps : Le vieillissement physiologique La « non utilisation » La maladie Lenvironnement Dimension temporelle de la personne

46 46 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie quatre facteurs qui vont agir simultanément sur la personne dans sa globalité et sur chacune de ses dimensions : PhysiquePsychique Sociale Le vieillissement La maladie La non utilisation Lenvironnement Dimension temporelle de la personne

47 47 Capacité totale Incapacité partielle Incapacité totale III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PhysiquePsychique Sociale PhysiquePsychique Sociale PhysiquePsychique Sociale PhysiquePsychique Sociale PhysiquePsychique Sociale PhysiquePsychique Sociale Dimension temporelle de la personne

48 48 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Parmi ces quatre facteurs qui influencent lévolution dun individu au cours du temps, abordons maintenant : Le vieillissement physiologique La « non utilisation » La maladie Lenvironnement Le vieillissement physiologique

49 49 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Le vieillissement physiologique est le vieillissement normal de tout être vivant. Cest lévolution du vivant au cours du temps (absolu). Il détermine lespérance de vie maximale qui est spécifique à chaque espèce animale. lespérance de vie maximale de lespèce humaine serait de 130 ans environ sil ny avait que le vieillissement physiologique qui intervienne. Le vieillissement physiologique

50 50 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Cest un phénomène normal, à ne pas confondre avec une maladie. Cest un phénomène lent, progressif et irréversible. Il réalise une diminution de la masse maigre qui va se traduire par une amputation fonctionnelle portant principalement sur la part excédentaire, par une réduction progressive des capacités fonctionnelles maximales. Le vieillissement physiologique

51 51 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Il naltère en rien les capacités fonctionnelles usuelles nécessaires à lexercice des activités de la vie quotidienne, sauf dans le très grand âge (> 95 ans). La principale conséquence du vieillissement physiologique est une moindre adaptabilité de lorganisme lorsquil faut mobiliser des ressources supplémentaires notamment face à nimporte quelle agression. Le vieillissement physiologique

52 52 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme cest à dire son évolution normale de la naissance à la mort. Trois approches : Celle de la perception subjective que nous en avons. Celle de la réalité biologique avec lévolution de la masse maigre. Celle de lévolution des capacités fonctionnelles. Le vieillissement physiologique

53 53 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Perception subjective : Années Phase de croissance Phase en plateau Phase de déclin trois phases Le vieillissement physiologique

54 54 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Phase de croissance Phase de décroissance Années Réalité biologique : Masse maigre deux phases Le vieillissement physiologique

55 55 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Capacités fonctionnelles Années Capacités fonctionnelles maximales Capacités fonctionnelles usuelles Capacités fonctionnelles de réserve Le vieillissement physiologique Capacités f. minimales vitales

56 56 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Années Capacités fonctionnelles usuelles Phase de croissance Phase en plateau Phase de déclin / Perception subjective Le vieillissement physiologique

57 57 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Capacités fonctionnelles Années Capacités fonctionnelles maximales Capacités fonctionnelles usuelles Le vieillissement physiologique

58 58 Phase de croissance Phase de décroissance / Masse maigre III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Années Capacités fonctionnelles maximales Le vieillissement physiologique

59 59 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le cycle vital de lhomme Années Capacités fonctionnelles maximales Le vieillissement physiologique Pertes fonctionnelles liées au vieillissement

60 60 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Parmi ces quatre facteurs qui influencent lévolution dun individu au cours du temps, abordons ensuite : Le vieillissement physiologique La « non utilisation » La maladie Lenvironnement La « non utilisation »

61 61 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Un organe sous employé satrophie et perd ses capacités fonctionnelles de réserve. Cette perte est plus ou moins progressive selon lorgane considéré et selon le degré du sous emploi. Mais elle est réversible : il suffit de stimuler à nouveau la fonction pour que lorgane qui en est le support retrouve sa trophicité et ses capacités fonctionnelles antérieures. La « non utilisation »

62 62 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Cette réversibilité a des limites temporelles : - délais court : réversibilité totale ; - délais moyen : réversibilité partielle ; - au delà dun certain temps : perte définitive. Ces limites temporelles sont différentes selon les organes. La « non utilisation »

63 63 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Les pertes fonctionnelles liées à la « non utilisation » ne doivent pas être confondues avec celles du vieillissement physiologique, auxquelles elles sajoutent. La conséquence est une moindre adaptabilité accrue de lorganisme face à nimporte quelle agression. La « non utilisation »

64 64 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Capacités fonctionnelles Années Capacités fonctionnelles usuelles Capacités fonctionnelles maximales Sujet sédentaire Sujet entraîné Capacités fonctionnelles de réserve La « non utilisation »

65 65 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Citation Le graphique précédent illustre parfaitement la réflexion suivante : « On vieillit comme on a vécu. » La « non utilisation »

66 66 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Citation « La non utilisation dune fonction physiologique a des conséquences plus néfastes que le vieillissement même de cette fonction. » BORTZ W.M. JAMA 1982; 248 : La « non utilisation »

67 67 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Capacités fonctionnelles maximales Années Sujet sédentaire Sujet entraîné Pertes fonctionnelles liées au vieillissement Pertes fonctionnelles liées à la non utilisation La « non utilisation »

68 68 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quelques exemples La sédentarité de toute une vie fait un vieux fragile. Le confinement domiciliaire est un exemple type fréquemment rencontré chez nombre de personnes âgées entraînant des conséquences détectables au bout de 3 à 6 mois. Lalitement prolongé au delà de 15 jours, suffit pour quune personne âgée perde sa capacité locomotrice. La « non utilisation »

69 69 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Parmi ces quatre facteurs qui influencent lévolution dun individu au cours du temps, abordons maintenant : Le vieillissement physiologique La « non utilisation » La maladie Lenvironnement La maladie

70 70 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités La maladie est une altération de létat de santé qui se manifeste en règle par des symptômes et des signes. En général, ce mot désigne un état morbide dont la cause est reconnue, ce qui loppose au syndrome La maladie

71 71 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Le signe est une manifestation de la maladie, constatée objectivement par le médecin au cours de son examen. Il aide à préciser le diagnostic. Le symptôme est un phénomène particulier que provoque létat de maladie. Pour certains auteurs, ce mot ne devrait désigner que les troubles fonctionnels perçus subjectivement par le malade. Mais souvent signe et symptôme sont considérés comme synonymes. La maladie

72 72 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Le syndrome réunit un ensemble de symptômes ou de signesqui se reproduisent en même temps dans un certain nombre de maladies. Puisquil peut avoir des origines diverses, le syndrome se distingue de la maladie, laquelle est due à une cause spécifique. La maladie

73 73 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités La maladie engendre des altérations organiques et fonctionnelles plus ou moins importantes, plus ou moins durables, voire définitives. Ces altérations se surajoutent à celles liées au vieillissement et à la non utilisation. Une particularité de bon nombre de sujets âgés est de présenter plusieurs maladies évoluant de concert, de présenter une polypathologie… La maladie

74 74 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités La survenue brutale dun processus pathologique peut entraîner la rupture dun équilibre fonctionnel précaire, la décompensation dautres pathologies jusque là stabilisées… Si le tableau clinique dune maladie peut présenter le même profil symptomatique que chez ladulte jeune, la plupart du temps ce tableau clinique fait défaut, devient pauci-symptomatique. exemples : La maladie

75 75 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Si un symptôme chez ladulte jeune peut orienter vers 2 ou 3 diagnostics, chez le sujet âgé ce même symptôme nécessite de passer en revue un plus large panel de possibilités diagnostiques. exemple : La maladie

76 76 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quelles pathologies La maladie PhysiquePsychique Sociale Pathologies somatiquesPathologies mentales Pathologies sociales

77 77 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quelles pathologies Toutes les pathologies organe par organe peuvent être passées en revue, quelles soient de nature infectieuse, tumorale, de système, auto-immune, génétique, dégénérative, traumatique… Un certain nombre de maladies contractées à lâge adulte poursuivent leur évolution lors de lavance en âge, la plupart dans le sens de laggravation, pour certaines dans le sens dune amélioration (P.M.D.) La maladie

78 78 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quelles pathologies De plus, si la personne âgée peut contracter les mêmes maladies que ladulte plus jeune, elle présente des pathologies spécifiques que lon ne rencontre qu exceptionnellement chez ses cadets. Exemples : Démences Ostéoporose La maladie

79 79 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie La notion d « état pathologique » =/= maladie =/= syndrome Soit il possède plusieurs causes simultanées empruntées à la fois au vieillissement, à la non utilisation, à la maladie et à lenvironnement. Exemple type : la dénutrition. Soit il qualifie des situations poly-pathologiques fréquemment rencontrées où aucun processus domine. Exemple type : le « syndrome » de glissement. La maladie

80 80 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Parmi ces quatre facteurs qui influencent lévolution dun individu au cours du temps, abordons enfin : Le vieillissement physiologique La « non utilisation » La maladie Lenvironnement

81 81 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Lenvironnement selon sa richesse en ressources et ses disponibilités va conditionner le comportement dautonomie dune personne à un moment T donné. La référence à cet environnement (actuel) fait partie de la définition de lautonomie de cette personne. Lenvironnement

82 82 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Généralités Mais, certaines conditions environnementales défavorables, pour peu quelles se prolongent dans le temps ou se pérennisent, vont véritablement avoir un effet pathogène sur les dimensions sociale, psychique et physique du sujet. Exemples : lisolement familial ou social, de faibles ressources, un habitat insalubre ou non entretenu, léloignement des commerces… Lenvironnement

83 83 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Ainsi, quatre facteurs influencent lévolution du sujet qui avance en âge : Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement Des conditions environnementales défavorables qui se prolongent La ou les maladies qui émaillent lhistoire de chaque sujet Le vieillissement physiologique, devant lequel nous sommes tous égaux La « non utilisation », fonction de lhygiène de vie propre à chaque individu

84 84 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quatre facteurs dont lincidence respective excepté le vieillissement est variable selon les sujets : Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement

85 Pertes fonctionnelles Capacités fonctionnelles Un moment donné de la vie dun sujet âgé Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement Seuil de perte dautonomie Quatre facteurs qui cumulent ou plutôt potentialisent leurs effets : Seuil de fragilité

86 au cours de son avance en âge Seuil de fragilité Seuil de perte dautonomie Exemple de linfluence de ces 4 facteurs sur lévolution dun sujet : Pertes fonctionnelles Capacités fonctionnelles Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement à 70 ans Seuil de fragilité Seuil de perte dautonomie Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement à 90 ans Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement à 80 ans Seuil de fragilité Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement Seuil de fragilité Seuil de perte dautonomie à 50 ans Vieillissement Pathologies Non utilisation Environnement à 60 ans

87 à 70 ans Seuil de vulnérabilité Seuil de perte dautonomie VieillissementPathologiesNon utilisationEnvironnement à 90 ansà 80 ansà 50 ans Pertes fonctionnelles Capacités fonctionnelles Exemple de linfluence de ces 4 facteurs sur lévolution dun sujet :

88 VieillissementPathologiesNon utilisationEnvironnement Pertes fonctionnelles Sil ny avait que le vieillissement… à 60 ansà 70 ans Seuil de vulnérabilité Seuil de perte dautonomie à 90 ans Capacités fonctionnelles à 80 ansà 50 ansà 60 ansà 70 ansà 80 ansà 90 ans

89 89 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Quatre facteurs qui sassocient pour générer : Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement Déficience - Incapacité - Handicap

90 90 Déficience - Incapacité - Handicap III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Déficience - Incapacité - Handicap

91 91 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie La déficience : Séquence de Wood Elle traduit lexistence dune perturbation quelconque, temporaire ou permanente, de lune ou lautre structure de lorganisme. Quelle soit de nature physique, psychique ou sensorielle. Quelque en soitlorigine : le vieillissement, la non utilisation, la maladie ou lenvironnement.

92 92 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Lincapacité : Séquence de Wood Elle traduit la réduction ou la perte dune fonction. Elle peut résulter de leffet dune ou de plusieurs déficiences

93 93 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le handicap : Séquence de Wood Le niveau dincapacité peut être tel quil retentit sur lindividu dans ses aptitudes et ses habitudes comportementales, et lon parle alors de handicap. Le terme employé par les anglo-saxons est celui de « desavantage ». Le handicap est un désavantage quelconque.

94 94 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le handicap : Séquence de Wood Ainsi, le handicap modifie les rapports de lindividu avec lenvironnement dans lequel il évolue et avec lequel il interagit, faisant quun certain nombre dactivités sont plus difficiles à réaliser.

95 95 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le handicap : Séquence de Wood Ainsi, dans un environnement donné, le handicap va pouvoir sexprimer par une perte dautonomie dans tel ou tel secteur dactivité. Mais ce même sujet handicapé évoluant dans un autre environnement, aménagé celui-ci, va retrouver son autonomie dans les secteurs dactivité précédents.

96 96 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le handicap : Séquence de Wood Il ny a donc pas à confondre handicap et perte dautonomie. La différence tient à lenvironnement : - Le handicap est une étiquette portée par le sujet quelque soit lenvironnement dans lequel il se trouve. - Sil y a perte dautonomie, cest dans un environnement précis, et pas dans un autre environnement.

97 97 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Séquence de Wood DEFICIENCE Au niveau de lorgane INCAPACITE Limitation de la fonction Au niveau de la fonction HANDICAP Restriction des activités Au niveau de lindividu

98 98 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Séquence de Wood DEFICIENCE INCAPACITE Limitation de la fonction HANDICAP Restriction des activités Au niveau de lorgane Au niveau de la fonction Au niveau de lindividu ARTHROSE Limitation du mouvement articulaire Moindre aptitude à la marche

99 99 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PhysiquePsychique Sociale Le vieillissement La non utilisation La maladie Lenvironnement Environnement non adapté PERTE DAUTONOMIE Déficience Incapacité Handicap

100 100 Confrontation avec un environnement Environnementactuel EfficienceCapacité Déficience Je peux faire Jai la liberté de faire Autonomie Perte dautonomie Incapacité Avantage Je fais car : je le peux, jen ai la liberté, Je le veux Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement PhysiquePsychique Sociale Le signe clinique Le symptôme la plainte III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Handicap Désavantage

101 101 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le concept de fragilité : Le « frail elderly » développé par les anglo-saxons et … Permet de prendre en compte une catégorie de sujets âgés qui ne présentent pas de pathologie particulière, sans handicap, autonome, mais pour lesquels un événement minime quelque en soit la nature peut les faire sombrer dans une perte dautonomie rapide et brutale.

102 102 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Ce sont des sujets dont les capacités fonctionnelles physiques, psychiques ou sociales, en équilibre harmonieux, sont suffisantes pour lexercice des activités de la vie quotidienne, mais dont les capacités fonctionnelles de réserve sont très réduites. Ce sont les sujets très âgés, au delà de 90, 95 ans Le concept de fragilité

103 103 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Ce sont aussi des sujets plus jeunes (80 – 90 ans), indemnes de toute pathologie et handicap, mais dont le non entretient des capacités fonctionnelles tout au long dune vie sédentaire a grandement réduit les capacités fonctionnelles de réserve. A fortiori, les sujets malades, handicapés, sont tous, quelque soit leur âge, des sujets fragiles. Une constance : la dénutrition ou du moins une malnutrition. Le concept de fragilité

104 104 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Le concept de fragilité Capacités fonctionnelles Années Capacités fonctionnelles usuelles Capacités fonctionnelles maximales Sujet sédentaire Capacités fonctionnelles de réserve

105 105 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PhysiquePsychique Sociale Le vieillissement La non utilisation La maladie Lenvironnement PERTE DAUTONOMIE Déficience Incapacité Handicap Etats pathologiques Concept de fragilité

106 106 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Situation symptôme Situation pathogène La perte dautonomie est à la fois

107 107 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Situation symptôme : La perte dautonomie peut être considérée comme le maître symptôme de la gériatrie et de la gérontologie. Un symptôme qui na aucune spécificité. Un symptôme dune extrême sensibilité pour peu que lon y prête attention et que lon utilise un outil adéquat ( IOWA, Géronte-AGGIR ). Situation symptôme et pathogène

108 108 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Situation pathogène : Facteur daggravation de pathologies existantes. Facteur générant des pathologies spécifiques (escarres, sarcopénie, ostéomalacie, rétractions tendineuses…). Facteur amplifiant la non utilisation. Facteur ayant des conséquences notables sur lenvironnement familial, sanitaire et social. Situation symptôme et pathogène

109 109 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie La perte dautonomie est elle même un facteur de perte dautonomie. Si rien nest fait, via la non utilisation, via la décompensation de pathologies préexistantes ou la genèse dautres pathologies, via un environnement devenant de moins en moins adapté, un cercle vicieux infernal sinstalle faisant que la perte dautonomie génère toujours plus de perte dautonomie. Situation symptôme et pathogène Situation pathogène :

110 110 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Un cercle vicieux infernal sinstalle : EnvironnementPathologiesNon utilisationVieillissement +++ PERTE DAUTONOMIE Situation symptôme et pathogène

111 111 Projet de soins III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie EnvironnementPathologiesNon utilisationVieillissement +++ PERTE DAUTONOMIE Un cercle vicieux quil faut rompre : Situation symptôme et pathogène

112 112 Projet de soins III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PathologiesNon utilisationVieillissement ++ PERTE DAUTONOMIE + Un cercle vicieux quil faut rompre : Environnement PERTE DAUTONOMIE + Situation symptôme et pathogène

113 113 Projet de soins III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Non utilisationVieillissement + PERTE DAUTONOMIE Un cercle vicieux quil faut rompre : EnvironnementPathologies PERTE DAUTONOMIE + Situation symptôme et pathogène

114 114 Projet de soins III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Vieillissement PERTE DAUTONOMIE Un cercle vicieux quil faut rompre : EnvironnementPathologiesNon utilisation Situation symptôme et pathogène

115 115 Confrontation avec un environnement Efficience Déficience Capacité Incapacité Je peux faire Autonomie Perte dautonomie Avantage Désavantage Je fais » car : je le peux, jen ai la liberté, Je le veux PhysiquePsychique Sociale Le signe clinique Le symptôme la plainte Le super symptôme Environnement : espace de liberté et de contraintes Jai la liberté de faire Autonomie et perte dautonomie Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement

116 116 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Trois modes de vieillissement « Frail elderly » Avance en âge Capacités fonctionnelles Seuil de perte dautonomie Vieillissement avec succès Vieillissement Environnement Pathologies Non utilisation Environnement Pathologies Non utilisation

117 117 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Trois modes de vieillissement « Frail elderly » Avance en âge Capacités fonctionnelles Seuil de perte dautonomie Vieillissement avec succès Vieillissement

118 118 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Trois modes de vieillissement « Frail elderly » Avance en âge Capacités fonctionnelles Seuil de perte dautonomie Vieillissement avec succèsVieillissement pathologique Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement

119 119 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Trois modes de vieillissement « Frail elderly » Avance en âge Capacités fonctionnelles Seuil de perte dautonomie Vieillissement pathologiqueVieillissement « usuel » Cap 1 Cap 2 Cap 3 Cap 4 Environnement Pathologies Non utilisation Vieillissement

120 120 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Trois modes de vieillissement Avance en âge Capacités fonctionnelles « Frail elderly » Seuil de perte dautonomie Vieillissement pathologique Vieillissement avec succès Vieillissement « usuel » Cap 1 Cap 2 Cap 3 Cap 4

121 121 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Pour conclure Lorsquon observe le comportement spontané dun sujet dans un environnement donné, la perte dautonomie témoigne simultanément: Des incapacités et des handicaps du sujet. Dun environnement dont les disponibilités ne lui sont plus accessibles, inadapté.

122 122 de perte dautonomie La perte dautonomie peut et doit être qualifiée, et lon peut parler III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie PhysiquePsychique Sociale Pour conclure

123 123 une perte dautonomie Lorsquon dit dun sujet quil est en perte dautonomie, sans autre qualificatif, cela veut dire quil est globalement en perte dautonomie et quil présente III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie physiqueet psychique et sociale Pour conclure

124 124 on fait toujours référence à lenvironnement dans lequel elle est à un temps t donné : Comme pour lautonomie, lorsque lon parle de la perte dautonomie dune personne, perte dautonomie physiquepsychique sociale III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Pour conclure

125 125 III - La perte dautonomie III - La perte dautonomie Lautonomie et la perte dautonomie sont des notions qui ne sont pas exclusives lune de lautre, mais complémentaires, et la plupart des sujets que nous prenons en charge sont à la fois: autonomes dans un domaine du faire, en perte dautonomie dans un autre domaine du faire. Pour conclure

126 126 IV - La dépendance IV - La dépendance Définition La dépendance résulte des rapports quun sujet en perte dautonomie et exprimant des besoins entretient avec lenvironnement humain : La dépendance = satisfaction des besoins par un tiers

127 127 IV - La dépendance IV - La dépendance La dépendance qualifie donc un sujet qui a besoin dun tiers pour faire une activité : Etre dépendant = faire avec

128 128 La perte dautonomie est donc le préalable à la dépendance. Elle engendre des besoins que le sujet ne peut satisfaire lui-même, ces besoins nécessitent donc lintervention de tiers pour être satisfaits La dépendance doit donc qualifier un sujet à posteriori, à partir du moment où ses besoins sont satisfaits par un tiers. A priori, ce sujet est simplement en perte dautonomie. IV - La dépendance IV - La dépendance

129 129 Dune perte dautonomie préalable et non de la perte dautonomie préalable (dans sa totalité), à moins que cette dépendance couvre la totalité des besoins ? Des disponibilités de lenvironnement mettant à la disposition de la personne âgée les tiers nécessaires à la satisfaction des besoins générés par la perte dautonomie. IV - La dépendance IV - La dépendance La dépendance témoigne

130 130 Qui ne doit pas empiéter le domaine de compétence du sujet. Dans le meilleur des cas elle est demandée par le sujet Au pire, elle doit être acceptée par le sujet. Jamais elle ne doit être imposée (dans un idéal…) IV - La dépendance IV - La dépendance Une dépendance respectant lautonomie

131 131 de dépendance La dépendance peut et doit être qualifiée, et lon peut parler IV - La dépendance IV - La dépendance Pour conclure PhysiquePsychique Sociale

132 132 IV - La dépendance IV - La dépendance Pour conclure une dépendance physiqueet psychique et sociale Lorsquon dit dun sujet quil est dépendant, sans autre qualificatif, cela veut dire quil est globalement dépendant et quil présente

133 133 on fait toujours référence à lenvironnement dans lequel elle est à un temps t donné : Comme pour lautonomie, lorsque lon parle de la dépendance dune personne, dépendance physiquepsychique sociale Pour conclure IV - La dépendance IV - La dépendance

134 134 Pour conclure Autonomie, perte dautonomie et dépendance sont des notions qui sont tout à fait complémentaires, et la plupart des sujets que nous prenons en charge sont à la fois : autonomes dans un domaine du faire, en perte dautonomie dans un autre domaine du faire, et dépendants dans les secteurs de ce second domaine où des tiers interviennent. IV - La dépendance IV - La dépendance

135 135 V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance Le tout en images : Dans un environnement donné Perte dautonomie Autonomie Dépendance Fait Ne fait plus Fait avec Activités

136 136 Environnement X Environnement Y V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance Influence de lenvironnement : Le tout en images Perte dautonomie Autonomie Dépendance Activités Sur le comportement dautonomie Quel est lenvironnement le plus adapté ?

137 137 Environnement X Environnement Y V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance Influence de lenvironnement : Le tout en images Perte dautonomie Autonomie Dépendance Activités Sur la Satisfaction des besoins Quel est lenvironnement le plus adapté ?

138 138 V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance Une erreur à ne pas commettre : Le tout en images Quelque temps après Perte dautonomie Autonomie Dépendance Activités pourquoi ?

139 139 lenvironnement dans lequel est le sujet V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance V - Autonomie - Perte dautonomie - Dépendance Le tout en images la perte dautonomie « ne plus faire » lautonomie « faire » la dépendance « faire avec » La personne PhysiquePsychique Sociale qualifientfont référence à


Télécharger ppt "1 Concepts de base dune Gérontologie pratique A. Gary avec la collaboration de : J. Casali,D. Balas, P. Pras J. Saos, … Pôle de Gérontologie Hôpital de."

Présentations similaires


Annonces Google