La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROGRAMME HISTOIRE 5 EME- 2EME PARTIE LOCCIDENT FEODAL, XIe- XVe SIECLES Thème 2: FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ETATS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROGRAMME HISTOIRE 5 EME- 2EME PARTIE LOCCIDENT FEODAL, XIe- XVe SIECLES Thème 2: FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ETATS."— Transcription de la présentation:

1 PROGRAMME HISTOIRE 5 EME- 2EME PARTIE LOCCIDENT FEODAL, XIe- XVe SIECLES Thème 2: FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ETATS

2 ANCIEN PROGRAMME DE 1996: II- LA CHRETIENTE OCCIDENTALE 2- Les cadres politiques et la société (7 à 8h) « Il sagit, non détudier en détail, mais de montrer la diversité et lévolution des structures politiques de lOccident médiéval (féodalité, royaumes, Empire) ». ( La suite du commentaire concerne les thèmes 1 et 4 du futur programme). - Cartes: carte politique de lOccident au XIII è s.(…). 3- Le royaume de France (X e- XVe s.): laffirmation de lEtat (2 à 3h) « Il ne sagit pas dexaminer tous les aspects de lhistoire de la France pendant ces six siècles. Létude est centrée sur la constitution territoriale du royaume et laffirmation de lEtat». -Carte: formation territoriale du royaume. - Repères chronologiques: avènement dHugues Capet (987); le siècle de Louis IX (XIII e s.); la chevauchée de Jeanne dArc ( ). Documents: la basilique Saint-Denis; la cathédrale de Reims; Joinville: La vie de Saint Louis.

3 NOUVEAU PROGRAMME RENTREE 2010 THEME 2- FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ETATS CONNAISSANCES Lorganisation féodale (liens « dhomme à homme », fief, vassal et suzerain) et lémergence de lEtat en France qui simpose progressivement comme une autorité souveraine et sacrée. DEMARCHES La France est le cadre privilégié de létude. Celle-ci est conduite à partir dexemples au choix: - de personnages significatifs de la construction de lEtat en France: Philippe Auguste, Blanche de Castille, Philippe IV le Bel et Guillaume de Nogaret, Charles VII et Jeanne dArc, Louis XI…). ou - dévénements significatifs de laffirmation de lEtat (la bataille de Bouvines, le procès des Templiers, le sacre de Charles VII…). - A la fin de létude, les élèves découvrent une carte des principales monar- chies à la fin du XV è s.

4 CAPACITES Connaître et utiliser les repères suivants: - Un événement significatif de laffirmation de lEtat en France - Une carte de lévolution du domaine royal et des pouvoirs du roi en France, Xe- XVe s. Décrire et expliquer le système féodal comme organisation de laristocratie, puis comme instrument du pouvoir royal.

5 COMMENTAIRES: -« L organisation féodale (liens « dhomme à homme », fief, vassal et suzerain) » sera aussi étudiée dans le thème 1 de la même partie, à travers létude « de lexemple dune seigneurie réelle avec le château fort, un village et son organisation ». - Pour ce thème comme pour le précédent, « la France est le cadre privilégié de létude ». Cela ne signifie pas quil ne faut plus parler de lAngleterre, les rois Plantagenêt ayant possédé pendant un certain temps des territoires à lintérieur du royaume de France; mais létude de « la Grande Charte (1215) » nest par exemple plus nécessaire. -Parmi les exemples proposés pour les « personnages significatifs de la construction de lEtat en France », certains sont plus célèbres et ont joué un rôle plus important que dautres dans « lémergence de lEtat ». Si lon prend en compte les sources, publications disponibles, ainsi que les sites internet susceptibles dêtre utilisés avec les élèves, il ressort quil sera plus aisé a priori dévoquer certains personnages. Ainsi, on peut privilégier létude de Philippe Auguste qui a joué un rôle essentiel en lassociant à la bataille de Bouvines (voir lexemple proposé pour la mise en œuvre).

6 Il est probable que les manuels proposeront des dossiers sur Louis IX- non cité dans la liste dexemples- ainsi que sur Charles VII et Jeanne dArc ou, éventuellement Philippe IV le Bel. - La « carte de lévolution du domaine royal (…) Xe – XVe s. » permettra de revenir sur la création du royaume de France en 987 et dévoquer Hugues Capet (Cet événement ne figure plus dans les repères chronologiques). Il parait alors indispensable, suivant les exemples étudiés, de faire une comparaison sur le domaine royal entre la fin du Xè s. et la période correspondant au personnage et/ou à lévénement choisis. - A noter que les repères patrimoniaux et géographiques, pourtant symboles forts de laffirmation dune « autorité souveraine et sacrée », disparaissent (Il sagissait de « la basilique Saint Denis » et de « la cathédrale de Reims »). On pourra tout de même étudier lun des deux comme exemple pour le style gothique ou évoquer rapidement le second si lon choisit détudier Charles VII et Jeanne dArc. - Enfin, il nous est demandé de terminer ce chapitre par la découverte d «une carte des principales monarchies de lEurope à la fin du XV è s.». Il parait opportun den faire de même pour la période concernant le personnage et lévénement choisis, notamment si lon opte pour Philippe Auguste et la bataille de Bouvines qui implique l Angleterre, le comté de Flandre et, surtout, le Saint Empire Romain Germanique (Voir l ex. proposé pour la mise en œuvre).

7 PRESENTATION DE PHILIPPE AUGUSTE I- PHILIPPE DIEUDONNE - Louis VII, roi de France de 1137 à 1180, na eu jusque-là que des filles. En 1165, sa 3 ème épouse, Adèle de Champagne, donne naissance à un garçon accueilli comme un cadeau tombé du ciel, doù le surnom de « Dieudonné ». - Philippe reçoit aussi le surnom dAuguste avant tout parce quil est né en août (« augustus » en latin) : mort de Louis VII. Philippe lui succède à lâge de 14 ans. Lannée précédente, Il avait été sacré, cest-à-dire déclaré solennellement roi, au cours dune cérémonie religieuse dans la cathédrale de Reims. Il nest alors quun seigneur parmi dautres qui a du mal à se faire respecter et son domaine royal est encore réduit. Son principal souci est donc de renforcer son autorité, de senrichir et dagrandir son domaine.

8 A- Les mariages Quelques mois avant de devenir roi, il épouse Isabelle de Hainaut qui lui apporte en dot le comté de lArtois. En 1190, peu après la mort dIsabelle, il épouse Ingeburge, fille du roi de Danemark, puis, en 1196, Agnès de Méranie, fille dun duc bavarois. Ces deux mariages lui permettent détablir des alliances politiques. II- LES MOYENS UTILISES POUR AFFIRMER LAUTORITE ET AGRANDIR LE DOMAINE ROYAL. B- Les expéditions militaires - Dès 1185, coalition de seigneurs du nord de la France menée par le comte de Flandre, oncle de la reine Isabelle: victoire de Philippe et intégration des comtés dAmiens et de Montdidier à son domaine. Il a alors à peine 20 ans. - Entre 1180 et 1189, lutte contre le roi dAngleterre Henri II. Ce dernier lui cède le Vermandois en 1187, puis le Berry et, surtout, lAuvergne en Philippe exploite ensuite labsence de Richard Cœur de Lion et le manque dintelligence du frère et successeur de ce dernier, Jean, pour conquérir le Vexin, puis, après la victoire à Château-Gaillard, aux Andelys en 1204, la Normandie, le Maine, lAnjou et une partie du Poitou.

9 - Formation par Jean sans Terre dune coalition avec les comtes de Boulogne et de Flandre, le duc de Lorraine et lempereur germanique, Otton IV de Brunswick. Le dimanche 27 juillet 1214, bataille de Bouvines, entre Lille et Tournai: victoire des trou- pes de Philippe Auguste pourtant numériquement inférieures. Le comte Ferrand de Flandre est emprisonné au Louvre Philippe Auguste montre alors la puissance de son royaume et, par sa victoire, donne naissance, pour certains historiens, à un 1 er sentiment national. -A sa mort, en 1223, à près de 58 ans, Philippe est lun des personnages les plus im- portants dEurope: il a réussi à démanteler lEmpire des Plantagenêt, a multiplié par quatre létendue du domaine royal et a grandement enrichi le trésor du royaume. Il laisse à son fils, le futur Louis VIII, un pouvoir royal consolidé et respecté par les vassaux. Contrairement à son père, il na pas eu besoin de le sacrer roi et de lassocier au trône de son vivant. Philippe a été inhumé en la basilique Saint-Denis.

10 PROPOSITION DE PLAN POUR LE THEME 2 I- PHILIPPE-AUGUSTE: UN REGNE DETERMINANT POUR LA MONARCHIE FRANCAISE ( ). 1 heure A- La bataille de Bouvines en 1214: un épisode important de lhistoire et de la nation françaises.. Présenter les principaux protagonistes de la bataille et, surtout, Philippe- Auguste (Voir les diapos précédentes). - Partir dun récit de la bataille- exemple de la Chronique de Bury saint Edmunds, citée dans DUBY (Georges), Le dimanche de Bouvines, 27 juillet 1214: « Le roi (dAngleterre) Jean partit pour le Poitou (…). Il y eut bataille en Flandre en France, près de Bouvines, un dimanche (le 27 juillet 1214) entre le roi de France (Philippe Auguste) et les grands du roi dAngleterre, dans laquelle ont été pris les comtes de Flandre et de Boulogne, et Guillaume, comte de Salisbury, du parti du roi d Angleterre. Lempereur (germanique) Otton, qui était près de là, voyant le développement de la bataille, prit la fuite ».

11 B- Un Capétien qui a joué un rôle essentiel pour renforcer lautorité royale. -Partir dune carte du royaume de France au XIII è s.- si possible pour la fin du règne de Philippe Auguste ou celui de Saint Louis- et la comparer avec une carte du même royaume fin Xè- début XI è s. Ceci permet dévoquer sa création en 987 avec Hugues Capet. - Faire ensuite trouver par les élèves les explications au net agrandissement du domaine royal: la guerre, les mariages… et aussi lintelligence du roi (raconter la commise des biens de Jean Sans Terre en 1202).

12 II- UN ETAT QUI SIMPOSE PROGRESSIVEMENT. 1h30 max. A- Une aristocratie de plus en plus soumise. - Idée quà partir du règne de Philippe- Auguste, les rois affirment davantage leur autorité face aux seigneurs jusque-là souvent désobéissants. Prendre lexemple des Plantagenêt : à partir dune carte du royaume de France dans la 2nde moitié du XII è s., évoquer lavantage pris par les Capétiens suite à la commise (voir le I-B) et aussi à la victoire de Philippe Auguste à Château- Gaillard en 1204 (Possibilité dutiliser une vidéo du site.tv sur ce lieu et cette bataille).

13 - Quasi-disparition des tentatives de révolte de la noblesse face à lautorité royale de plus en plus respectée. Une conséquence directe de la bataille de Bouvines: la soumission de Jeanne, comtesse de Flandre et de Hainaut.

14 B- Un royaume mieux administré et contrôlé. - Partir de Paris à lépoque de Philippe- Auguste (Voir le site ou utiliser un extrait du DVD « Le Moyen Age », SCEREN-CRDP, 2007, sur «Paris, naissance dune capitale»). La fonction de capitale de cette ville se renforce avec des décisions prises par le roi avant tout dans son palais de lîle de la cité; protection de la ville par lédification dune immense muraille; construction de la forteresse du Louvre qui abrite le Trésor et les archives royales; mesures pour renforcer le commerce; création en 1200 de la 1ère Université de France,etc. - Renforcement du contrôle des vassaux par un développement de ladministration royale: étude dun tableau présentant les principales caractéristiques de cette administration.

15 III- BILAN- 30: - Importance de laction de Philippe- Auguste pour ses successeurs: un domaine royal considérablement agrandi; un « empire » Plantagenêt affaibli; un Trésor largement enrichi,etc. Le roi de France est un des souverains les plus éminents dEurope à sa mort. - Un pouvoir royal consolidé et bien plus respecté par les vassaux. Ainsi, Philippe- Auguste na pas jugé utile de faire sacrer de son vivant son fils et successeur, le futur Louis VIII. - Bilan à la fin du XVe s.: 1/ Les Anglais ne possèdent plus de territoires à lintérieur du royaume de France. 2/ Le domaine royal a poursuivi son extension, mais est encore loin de recouvrir la totalité du royaume de France. Dimportants fiefs subsistent alors.

16 BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE I- SUR « LEMERGENCE DE LETAT EN FRANCE ». -BOUCHERON (Patrick), « LEtat est né en France au Moyen Age », LHistoire, n°331, mai 2008, p GENET (Jean-Philippe), « Le temps des rois sages », LHistoire, n° 283, janvier 2004, p KENHERVE (Jean), La naissance de lEtat moderne, , éd. Hachette Sup., 2004, 271 p. (« Carré histoire »). - TELLIEZ (Romain), Les institutions de la France médiévale, XIe – XVe s.,éd. A. Colin, 207 p. (« Cursus »). II- SUR LES PERSONNAGES ET EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA CONSTRUCTION ET LAFFIRMATION DE LETAT EN FRANCE. A- Ouvrages et sites généraux. - DEMURGER (Alain), LOccident médiéval, XIII e- XVe s., Paris, Hachette sup., GUYOTJEANNIN (Olivier), Atlas de lhistoire de,France, t.I, « La France médiévale, IX e- XV e s. », Paris, éd. Autrement, notices sur plusieurs rois dont Philippe- Auguste, Saint Louis, Philippe le Bel, etc.www.ballade-medievale.fr - plutôt destiné à lenseignement de lhistoire en primaire, mais un contenu juste et un site agréable à consulter (navigabilité aisée, très nombreux liens, etc).http://histoireenprimaire.free.fr

17 B- Philippe- Auguste - Arkéo junior, n°160, février 2009, « Philippe II Auguste », p (Très bon résumé de la vie et de lœuvre du roi avec deux encarts sur la victoire de Bouvines et Paris à lépoque de Philippe- Auguste). - une partie intéressante sur Paris, a priori exploitable en classe.www.philippeauguste.com - BALDWIN (John), Philippe Auguste et son gouvernement. Les fondations du pouvoir royal en France au Moyen Age, Paris, éd. Fayard, DUBY (Georges), Le dimanche de Bouvines, Paris, éd. Gallimard, C- Jeanne dArc - LE GOFF (Jacques), « Jeanne dArc, une héroïne européenne », LHistoire, n°317, février 2007, p BEAUNE (Colette), Jeanne dArc, Paris, éd. Perrin, 2009 («Tempus»). - (Emission de janvier 2005 sur «Jeanne dArc dans la société médiévale» avec C. Beaune- durée: 54).http://www.canalacademie.com/emissions/hist024mp3 - site commun du centre et de la maison de Jeanne dArc à Orléans (Visite virtuelle de la maison avec, par ex., une reconstitution du siège dOrléans et diverses informations).www.jeannedarc.com.fr - CONTAMINE (Philippe), La Guerre de Cent ans. France et Angleterre, Paris, éd. Hachette, 1994 (« Vie quotidienne »).

18 D- Sur les autres rois. -LE GOFF (Jacques), Saint Louis, Paris, éd. Gallimard,rééd FAVARD (Jean), Philippe le Bel, éd. Fayard, LHistoire, n°323, septembre 2007: dossier sur « Le procès des Templiers », p LE FUR (Didier), « Louis XI, le roi renard », LHistoire, n°340, mars 2009, p HEERS (Jacques), Louis XI, éd. Fayard, FAVIER (Jean), Louis XI, éd. Fayard, E- Sur le pouvoir royal et le Limousin. -REMY (Christian), « Le pouvoir royal dans le nord-ouest du duché dAquitaine (vers vers 1340), Archives en Limousin, n°28, 2ème semestre 2006, p Le Limousin entre France et Angleterre, XII e- XV e s., catalogue dexposition des Archives départementales de la Haute-Vienne, Limoges, 1999, 107 p.


Télécharger ppt "PROGRAMME HISTOIRE 5 EME- 2EME PARTIE LOCCIDENT FEODAL, XIe- XVe SIECLES Thème 2: FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ETATS."

Présentations similaires


Annonces Google