La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Les femmes ont-elles raison daller dans le public et lassociatif ? Joseph LANFRANCHI LEM, Université Paris II Mathieu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Les femmes ont-elles raison daller dans le public et lassociatif ? Joseph LANFRANCHI LEM, Université Paris II Mathieu."— Transcription de la présentation:

1 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Les femmes ont-elles raison daller dans le public et lassociatif ? Joseph LANFRANCHI LEM, Université Paris II Mathieu NARCY CEE et ERMES, Université Paris II Dominique MEURS INED et ERMES, Université Paris II

2 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Faits stylisés Les secteurs public et associatif sont fortement féminisés. Selon lenquête Emploi de 2001 : 59,3% des salariés du secteur public sont des femmes. 68,0% des salariés du secteur associatif sont des femmes. 38,4% des salariés du secteur privé sont des femmes. Selon lenquête Familles et Employeurs de 2004 : 56,1% des salariés du secteur public sont des femmes. 74,2% des salariés du secteur associatif sont des femmes. 40,6% des salariés du secteur privé sont des femmes.

3 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Problématique Comment expliquer la sur-représentation des femmes au sein des secteurs public et associatif par rapport au secteur privé ? Nous allons chercher à expliquer le choix des secteurs et à mesurer leffet du genre sur la probabilité de choisir un secteur plutôt quun autre.

4 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Les explications possibles A. Structure de rémunération différente selon les secteurs. Les femmes choisissent-elles les secteurs public et associatif parce quils leur offrent une structure de rémunération plus avantageuse que celle du secteur privé ? B. Avantages non salariaux différents selon les secteurs. Les femmes choisissent-elles les secteurs public et associatif parce quils leur permettent de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle ? C. « Motivation pro-sociale » (François et Vlassopoulos, 2007) des salariés différente selon le sexe. Les femmes ont-elles une « motivation pro-sociale » plus forte que les hommes qui leur fait choisir les secteurs public et associatif ? D. Distribution des professions différente selon les secteurs (Preston, 1990). La sur-représentation des femmes au sein des secteurs public et associatif sexplique-t- elle par une plus forte concentration de professions majoritairement féminines quau sein du secteur privé ?

5 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 La démarche danalyse Pour deux raisons : Le volet employeurs permet de distinguer la forme juridique de lentreprise (privée, publique et associative). Utilisation des mesures de conciliation déclarées par les employeurs. Analyse en deux temps Une approche descriptive. Une approche économétrique (opposition public-privé et associatif-privé). Tailles des échantillons : Privé : 1515 salariés / Public : 962 salariés / Associatif : 244 salariés. Utilisation du volet apparié de lenquête Familles et Employeurs

6 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (1) A. Des salaires en moyenne plus élevés dans le public et lassociatif que dans le privé, notamment pour les femmes.

7 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (2) Écart de salaire horaire net moyen entre les secteurs public et privé : Pour lensemble des salariés : +12,6%. Pour les femmes : +13,9%. Écart de salaire horaire net moyen entre les secteurs associatif et privé : Pour lensemble des salariés : +7,3%. Pour les femmes : +14,8%.

8 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (3) B. Des mesures pouvant permettre une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle plus fréquentes dans lassociatif et surtout dans le public que dans le privé.

9 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (4)

10 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (5)

11 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (6)

12 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (7)

13 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (8) C. Une motivation pro-sociale qui semble être plus élevée chez les salariés du public et surtout de lassociatif que chez ceux du privé.

14 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche descriptive (9) D. Des professions majoritairement féminines plus nombreuses dans le public et lassociatif que dans le privé. 82,0% des salariés de lassociatif occupent une profession majoritairement féminine. 68,6% des salariés du public occupent une profession majoritairement féminine. 31,9% des salariés du privé occupent une profession majoritairement féminine.

15 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (1) La méthode destimation Elle consiste à analyser linfluence du sexe sur le choix des secteurs à mesure que lon introduit des variables supplémentaires susceptibles daffecter ce choix. entre le secteur public et le secteur privé (modèle n°1). entre le secteur associatif et le secteur privé (modèle n°2). Estimation de deux modèles probit qui modélisent le choix :

16 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (2) La modélisation (modèle n°1) Les salariés sont supposés choisir le secteur leur procurant lutilité la plus élevée. et lindividu i a choisi le secteur public. et lindividu i a choisi le secteur privé. si lindividu i est une femme. et lindividu i est un homme. Si alors les femmes ont une probabilité plus élevée que les hommes de choisir le public (étant donné Z).

17 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) 3 cas peuvent se présenter : Effet positif sur si (resp. <0) et relation négative (resp. positive) entre X et S (étant donné Z). Effet négatif sur si (resp. <0) et relation positive (resp. négative) entre X et S (étant donné Z). Aucun effet sur si et X et S sont indépendants (étant donné Z). X contribue à expliquer la sur-représentation des femmes au sein du secteur public. Quel est alors leffet de lintroduction dune variable supplémentaire X susceptible dinfluencer le choix entre les secteurs public et privé sur ?

18 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (4) Ordre dintroduction des différentes variables supposées influencer le choix des secteurs. Ces variables sont ajoutées à une spécification de base (vecteur Z) qui comprend le sexe, le statut marital, le nb denfants, le niveau de diplôme et le fait doccuper un emploi précaire. 1. Durée et horaires de travail (temps partiel, nb dheures travaillées, types dhoraires). 2. Différentiel de salaire estimé entre les secteurs. 3. Avantages non salariaux pouvant permettre une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. 4. Autres avantages non salariaux (chèques vacances, contrats dassurance-vie et/ou de prévoyance, plans dépargne et/ou de retraite, mutuelle). 5. Variables reflétant la « motivation pro-sociale» des salariés. 6. Les professions.

19 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (5) Influence du sexe sur le choix des secteurs

20 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

21 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

22 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

23 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

24 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

25 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

26 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

27 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

28 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Lapproche économétrique (3) Influence du sexe sur le choix des secteurs

29 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Influence du sexe sur le choix des secteurs Lapproche économétrique (3)

30 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Conclusion(1) Ce qui explique la sur-représentation des femmes au sein des secteurs public et associatif par rapport au secteur privé : Associatif/PrivéPublic/Privé Structure de rémunération plus avantageuse Mesures de conciliation entre vie familiale et vie professionnelle plus nombreuses Motivation « pro-sociale »plus élevée Distribution des professions différente

31 Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Conclusion(2) Lorsque lon ne prend pas en compte les professions dans lanalyse : les femmes et les hommes ont la même probabilité de choisir le public plutôt que le privé. les femmes ont une probabilité plus élevée que les hommes de choisir lassociatif plutôt que le privé. Lorsque lon prend en compte les professions dans lanalyse : les hommes ont une probabilité plus élevée que les femmes de choisir le public plutôt que le privé. les femmes et les hommes ont la même probabilité de choisir lassociatif plutôt que le privé.


Télécharger ppt "Mathieu NARCY INED-EFE 21 novembre 2007 Les femmes ont-elles raison daller dans le public et lassociatif ? Joseph LANFRANCHI LEM, Université Paris II Mathieu."

Présentations similaires


Annonces Google