La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interaction os - cartilage Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale M. Cohen-Solal INSERM U606 et Université Paris-Diderot-P7 Centre Viggo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interaction os - cartilage Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale M. Cohen-Solal INSERM U606 et Université Paris-Diderot-P7 Centre Viggo."— Transcription de la présentation:

1 Interaction os - cartilage Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale M. Cohen-Solal INSERM U606 et Université Paris-Diderot-P7 Centre Viggo Petersen, hôpital Lariboisière Paris

2 Maladie focale dexpression variable Pathologie dorgane : « articulation dans son ensemble » cartilage articulaire tissu osseux : ostéophyte, os sous-chondral muscles et ligaments Arthrose Hunter D & Felson D 2006

3 Mécanisme des formes progressives et douloureuses ?

4 FormationDégradation Coll.II COMP Protéoglycane MMP ADAMTS Remodelage du cartilage Arthrose : déséquilibre de la balance apoptose chondrocytaire inflammation locale (cytokine) Compétence tissulaire Contrainte mécanique

5 Immobilisation Contraintes Surcharge Contraintes mécaniques et cartilage Liphardt AM, OC 2009 Immobilisation Vibration Pre-HDT 5.02 ±1.18 4.18 ± 1.03 Post-HDT 4.29 ± 1.25 5.25 ± 1.21 % change -14.57* 26.61* Épaisseur du cartilage

6 Contraintes mécaniques et couplage os-cartilage Contraintes mécaniques

7 Arthrose et os sous-chondral Les propriétés de los sous-chondral qui influencent la compétence mécanique : Quantité osseuse : volume osseux de los sous-jacent Qualité osseuse : Architecture des travées Elasticité/rigidité de la matrice osseuse Degré de minéralisation osseuse Remodelage osseux et lenvironnement biochimique

8 Hunter D, ART, 2009 Degré de minéralisation osseuse et microstructure Arthrose et qualité osseuse Arthrose Témoins Volume osseuxÉpaisseur trabéculaire

9 Arthrose et qualité osseuse Blair-Levy JM, AR, 2008 Souris « ostéogenèse imparfaite » : mutation collagène type I

10 Données précoces issus dexpérimentations animales T. Hayami, Bone, 2006 Tissu osseux et pathogénie de larthrose Botter et al, Biorheology, 2006

11 Mnx-knees n=10 1.90 ± 1.29 * 38.70 ± 10 * 28.51 ± 4.7* 52.9 ± 24.3* 0.007 ± 0.001* Sham-knees n=10 0.50 ± 0.85 53.50 ± 12 33.1 ± 4.9 30.5 ± 14.1 0.004 ± 0.002 OA Score BV/TV (%) Tb.Th (µm) Tb.Sep (µm) N. Oc/BV Kadri et al, AR, 2008 Arthrose et résorption osseuse

12 Remodelage osseux et pathogénie de larthrose Alendronate et arthrose

13 Bingham et al, AR, 2004 Etude KOSTAR : 2438 patients, 60 ± 1 ans AFT interne avec épaisseur articulaire 2-4 mm Arthrose et résorption osseuse Garnero et coll, Osteoart. & Cartilage, 2008

14 Cytokines Stress mécanique MMP-13 ADAMTS IL-1 Arthrose et résorption osseuse IL-1 TGFb RANKL Cathepsine K Wnt …

15 Arthrose et résorption osseuse Kadri et al, AR, 2008

16 .5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 - + WTRunx2-Tg PAM OA SCORE * * Runx2-Tg controls Runx2-Tg receiving PAM Arthrose et résorption osseuse Kadri et al, soumis WT TG Souris hyper-exprimant Runx-2 (coll I)

17 Conclusions Contribution de los sous-chondral dans la pathogénie de larthrose Les expérimentations animales suggèrent une hyper- résorption osseuse précoce. Linhibition de la résorption osseuse limite la progression de larthrose chez lanimal (RANKL ?). Une meilleure compréhension des mécanismes permettra : - de déterminer les patients à progression rapide - de développer des thérapies ciblées


Télécharger ppt "Interaction os - cartilage Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale M. Cohen-Solal INSERM U606 et Université Paris-Diderot-P7 Centre Viggo."

Présentations similaires


Annonces Google