La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée de lhôpital Cochin De la moelle osseuse aux nouveaux traitements ostéoarticulaires En 5 points 7/03/07.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée de lhôpital Cochin De la moelle osseuse aux nouveaux traitements ostéoarticulaires En 5 points 7/03/07."— Transcription de la présentation:

1 Journée de lhôpital Cochin De la moelle osseuse aux nouveaux traitements ostéoarticulaires En 5 points 7/03/07

2 I- Réparation du cartilage Maïté CORVOL-INSERM 1) Greffe de cellules autologues: But: combler trou du cartilage avec chondrocytes différenciés Ne répart quune lésion limitée dans un environnement sain et les cellules greffées matures ont une durée de vie limitée. OR Larthrose est une maladie générale Le chondrocyte est-il la cause de la maladie ou subit-il les conséquences de la maladie?

3 2) Utilisation de cellules souches réglerait de nombreux problèmes Quest-ce quune cellule souche? Cellule à fort potentiel de prolifération Capable de produire des cellules spécialisées quand placées dans un environnement approprié Où la trouver? Embryon Moelle osseuse, périoste adulte

4 Avenir Caractériser les cellules souches nécessaires Choix matrice appropriée: propriété biomécaniques matériau Bien orienter la différenciation: bioréacteurs Limiter le risque de tumeurs (c. à fort potentiel prolifération) Evaluer les propriétés du cartilage obtenu

5 II- La clé de los: RANK C.Roux Cest le système indispensable à la différenciation des ostéoclastes mais aussi du système immunitaire (LB, c.dendritiques) RANK est un récepteur membranaire situé sur les monocytes ( cest la serrure ) et activé par RANKL ( cest la clé ).RANKL est synthétisé par les OB (ce sont les OB qui manoeuvrent la clé) Rôle dans la PR ( le TNF peut induire RANKL ), athérosclérose ( augmente calcif, angiogénèse ), ostéoporose, ostéolyse maligne

6 AC anti-RANKL=denosumab TTT ostéoporose: Phase II Résultat à 2 ans (NEJM-2006) 412 femmes non fracturaires 60 mg SC tous les 6 mois Augmente DMO 8% sur 2 ans Effet comparable Alendronate hebdo sur DMO sur rachis et fémur Surveiller risque infectieux et cancer Phase III en cours

7 TTT de la PR Phase II 180 mg tous les 6 mois 227 patients traités par MTX Pas effets sur inflammation Données sur RX en attente Amélioration IRM et marqueurs remodelage os

8 III- Vive le sanibroyeur Cest le système ubiquitine-protéasome qui permet lélimination des déchets proteiques Si on le bloque, les proteines anormales saccumulent et la cellule meurt

9 Applications thérapeutiques Myélome: cest le VELCADE :perfusions tous les 15 jours. Efficace. Cher. Recherche: PR-MAI- lymphome

10 IV- Œdème sous-chondral, gonarthrose et IRM Quest-ce? Microcracks? Plages de nécrose?Hyperremodelage?Œdème? Score WORMS Semi-quantitatif- Bonne reproductibilité -Regroupe 14 éléments (interets dans études) Interet? Semble le seul élément de mauvais pronostic: sa diffusion est associée à une chondrolyse ultérieure.

11 V- TTT ostéonécrose hanche T.Thomas Ondes de choc! Forage + cellules souches: à suivre Bisphosphonates: Alendronate 70 mg hebdo -Etude ouverte /100hanches: 5% opérées à 1 an et 10% à 2 ans -Etude randomisée/54 hanches st 2et 3 2/3 PTH sur 25 sans ttt 2 hanches /29 évoluent mal- 27 restent stables


Télécharger ppt "Journée de lhôpital Cochin De la moelle osseuse aux nouveaux traitements ostéoarticulaires En 5 points 7/03/07."

Présentations similaires


Annonces Google