La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ostéoporose secondaire chez les personnes en situation de handicap Dr Turchet - Dr Marquer Clinique MPR – Hôpital Sud Clinique MPR – Hôpital Sud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ostéoporose secondaire chez les personnes en situation de handicap Dr Turchet - Dr Marquer Clinique MPR – Hôpital Sud Clinique MPR – Hôpital Sud."— Transcription de la présentation:

1 Ostéoporose secondaire chez les personnes en situation de handicap Dr Turchet - Dr Marquer Clinique MPR – Hôpital Sud Clinique MPR – Hôpital Sud

2 Physiopathologie Hypomobilité Hypomobilité - Lien entre activité physique / baisse de la DMO / augmentation résorption osseuse - Lien entre durée du handicap / importance de la perte de DMO

3 Déficit en vitamine D Déficit en vitamine D - Plus fréquent chez les personnes en situation de handicap (77 à 86%) - Facteurs favorisants : Moindre exposition solaire / hypomobilité Dénutrition

4 Dénutrition fréquente Dénutrition fréquente Traitements médicamenteux Traitements médicamenteux - AVK - Antiépileptiques - Héparine et HBPM - Corticoïdes - Glitazones

5 Lésions neurologiques Rôle sur le métabolisme osseux Cas particulier de lenfant en situation de handicap Cas particulier de lenfant en situation de handicap - Retard ou absence de puberté - Facteur génétique selon pathologie

6 Prévalence de lostéoporose Population générale > 50 ans (1) Femmes : 8 à 18%Hommes : 5 à 6% handicap 23% (2)(3) Diminution de la densité osseuse : AVC : jusquà 40 % Lésion médullaire : 30 à 60% (sous lésionnel) Patient Amputé : 12 à 45% (membre amputé) SEP : 27% (1) HAS 2006 (2) Eimar M.Smith & Al. 2009(3) Smeltzer SC & Al. 2005

7 Conséquences Majorées par un risque de chute élevé Aggravation morbidité et mortalité Aggravation du handicap Fractures : SEP : 15 à 22% des patients Lésion médullaire : 25 à 46% des patients

8 Dépistage Dépistage Accord professionnel pour un dépistage systématique par DMO : Accord professionnel pour un dépistage systématique par DMO : Handicap lourd, dorigine neurologique, ou pathologie ou traitement classiquement pourvoyeurs dostéoporose MAIS … Pas dindication HAS MAIS … Pas dindication HAS

9 Traitement Pas de consensus, pas dAMM Pas de consensus, pas dAMM Recommandations thérapeutiques de la population générale : Recommandations thérapeutiques de la population générale : 1) Mesures hygieno-diététiques Activité physique Activité physique Optimisation état nutritionnel Optimisation état nutritionnel Apports vitamino-calciques Apports vitamino-calciques

10 2) Choix des traitements associés 3) Traitements médicamenteux Pas dAMM ni de recommandations spécifiques - Femme non ménopausée : pas dAMM - Homme ostéoporotique : ACTONEL 35mg (Risedronate), FOSAMAX 10 (Alendronate), FORSTEO (PTH)

11 Etudes : Peu nombreuses Hétérogènes pas détude sur le long terme MAIS : toutes en faveur dun effet bénéfique du traitement ( Etidronate, risedronate, Zoledronate) Même tendance chez lenfant (Alendronate, Pamidronate, Risedronate)

12 Variation moyenne de la DMO de hanche après lésion médulaire : Zoledronate versus placebo J.S.Bubbear & Al. 2010

13 Conclusion Ostéoporose chez personnes en situation de handicap : - Pathologie fréquente - Pourvoyeuse de complications - Savoir la rechercher - Pas de consensus sur la prise en charge thérapeutique : savoir être pragmatique


Télécharger ppt "Ostéoporose secondaire chez les personnes en situation de handicap Dr Turchet - Dr Marquer Clinique MPR – Hôpital Sud Clinique MPR – Hôpital Sud."

Présentations similaires


Annonces Google