La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conceptions actuelles de lostéoporose R. Juvin, Clinique de Rhumatologie - Hôpital Sud – CHU de Grenoble.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conceptions actuelles de lostéoporose R. Juvin, Clinique de Rhumatologie - Hôpital Sud – CHU de Grenoble."— Transcription de la présentation:

1 Conceptions actuelles de lostéoporose R. Juvin, Clinique de Rhumatologie - Hôpital Sud – CHU de Grenoble

2 Ostéoporose: Historique (1)

3 Ostéoporose: Historique (2)

4 Lostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la résistance osseuse, responsable dune fragilité osseuse, donc dune augmentation du risque de fractures Ostéoporose

5 Lostéoporose: « Une maladie silencieuse qui se complique par des fractures » Donc dépistage avant la première fracture …

6 Le cheminement des connaissances

7 Connaitre le statut osseux 1/ Le remodelage osseux - Histomorphométrie osseuse - Marqueurs biologiques du remodelage: Phosphatases Alcalines, ostéocalcine, CTX

8 Connaitre le statut osseux 2/ La masse osseuse - Densitométrie osseuse -Lavenir … HR-pQCT Coupes de radius

9 Traitement ? Prévention ? 1/ Les traitements - Calcium, Vit D - Estrogènes - Echec du Fluor: Augmente la masse osseuse et … les fractures - Plusieurs traitements validés 2/ Prévention - Oubli initial des chutes !

10 Ostéoporose: les limites actuelles 1/ La génétique joue un rôle primordial - 75 % pour masse osseuse - 50 % pour les fractures 2/ Epidémiologie - Facteurs de risque cliniques: antécédent fracturaire, ménopause précoce, corticoïdes, tabac, alcool, etc… 3/ Médico-économique: traitement « rentable » pour les sujets les plus à risque

11 Ostéoporose: Une maladie également prioritaire !

12 Ostéoporose Epidémiologie des fractures en France Chaque année * nouvelles fractures du poignet * nouvelles fracture vertébrales (tassements) symptomatiques * nouvelles fractures de lextrémité supérieure du fémur * Estimation Ostéoporose = 1 femme sur 3 après 60 ans Après une première fracture vertébrale le risque d'une nouvelle fracture est multiplié par 4

13 1 National Osteoporosis Foundation (2000) 2 National Institutes of Health (2000) 3 US Department of Health and Human Services (2000) Les complications de lostéoporose sont fréquentes Incidence annuelle (par 1000) Fracture Ostéoporotique IDM AVC Cancer du sein OstéoporoseBPCO 1 AVC Cancer du sein IDM 2 1 bronchopneumopathie chronique obstructive 2 infarctus du myocarde hospitalisation (jours x 1000 par an) Incidence annuelle Jours dhospitalisation

14 Conséquences cliniques Cyphose Perte de taille Ptose abdominale Douleur aigüe et chronique Détérioration de la qualité de vie

15 Pourquoi dépister et traiter? Les fractures engendrent une sur-mortalité importante La mortalité est majorée chez les hommes et chez les femmes dans les 5 à 10 ans suivant une fracture ostéoporotique Cette majoration est présente dans toutes l es tranches dâge Bliuc et al, JAMA 2009, 301(5):513-21

16 Ostéoporose: Lheure des interrogations

17 Possibilités de dépistage et de diagnostic Eventail thérapeutique efficace Mais Peu de patients traités et peu de temps Traitement: crainte des effets secondaires Ostéoporose Paradoxe en 2010

18 Encore attendre les données scientifiques ?

19 Ostéoporose Les difficultés 1/ Augmentation de lincidence - vieillissement de la population - ostéoporoses iatrogènes: anti-dépresseurs, anti-diabétiques 2/ Gestion des traitements - Effets indésirables - Durée optimale ? séquences thérapeutiques ? 3/ Ostéoporose masculine

20 Régulation de la formation, de la fonction, de lapoptose des ostéoclastes par les cytokines (Bell; JCI, 2003; 111:1120)

21 Ostéoporose: Les certitudes

22 Ostéoporose Les certitudes 1/ Calcium : apport minimal de 800 mg Vitamine D: supplémentation très souvent nécessaire 2/ Le dépistage dés la première fracture est capital 3/ Limportance des facteurs de risque cliniques et du risque de chute

23 Lostéoporose: Dépistage dés la première fracture Dépistage des carences en vitamine D

24 LOstéoporose - Une jeune maladie ! - qui maintenant bénéficie de beaucoup datouts - qui doit valider le dépistage des sujets à haut risque les modalités thérapeutiques - Pour linstant les éléments cliniques permettent une large approche CONCLUSIONS

25 Lostéoporose entraîne un handicap plus grand et un coût hospitalier plus élevé que beaucoup dautres maladies 8% des fractures vertébrales nécessitent une hospitalisation et 2% des fractures vertébrales nécessitent une mise en institution Ross et al., Am Journal of Medicine 1997, 103(2A):30S – 42S Coût annuel de l hospitalisation d urgence en Suisse en 1992 : 600 millions francs suisses (350 millions USD) Lippuner et al., Osteoporosis Int 1997, 7: – Nombre de jours d alitement (hommes et femmes) 891,000 pour les bronchopneumopathies chroniques 701,000 pour l ostéoporose 533,000 pour l AVC 328,000 pour l infarctus du myocarde 201,000 pour le cancer du sein Ostéoporose N°1 pour les femmes

26 Cooper C. Osteoporos Int 1992;2:285-9 Nombre de fractures de hanche (millions) Hommes Femmes Hommes Les complications de lostéoporose sont graves

27 Ostéoporose: Les faits Les chiffres


Télécharger ppt "Conceptions actuelles de lostéoporose R. Juvin, Clinique de Rhumatologie - Hôpital Sud – CHU de Grenoble."

Présentations similaires


Annonces Google