La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GENERALITES ET RHUMATOLOGIE Frédérique Gandjbakhch Service Pr BOURGEOIS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GENERALITES ET RHUMATOLOGIE Frédérique Gandjbakhch Service Pr BOURGEOIS."— Transcription de la présentation:

1 GENERALITES ET RHUMATOLOGIE Frédérique Gandjbakhch Service Pr BOURGEOIS

2 Quest ce que la rhumatologie ? Maladies des os et des articulations : - les articulations périphériques - le rachis sintéresse aussi aux structures musculaires

3 Quest ce quune articulation normale ?

4 Cartilage articulaire –Rôle : glissement surface articulaire, amortisseur (protège los) –Constitution : non vascularisée, pas de possibilité de réparation

5 Quest ce quune articulation normale ? La membrane synoviale et le liquide articulaire -sécrétion liquide synovial et nombreuses substances -Normalement couche très fine

6 Quest ce quune articulation normale ? Des muscles, tendons, capsule et ligaments –Rôle : stabilisation, mobilisation Des nerfs et des vaisseaux

7 Quest ce quun os ? Tissu de soutien Variétés –Os longs : épiphyse, diaphyse, métaphyse –Os courts (phalanges, pieds…) –Os plats (omoplates, cranes…)

8 Quest ce quun os ? Constitution –Corticale –Cellules –Moelle osseuse –Substance riche en Ca+ –fibres

9 origine des pathologies articulaires sont elles ? Extrêmement variées –Infectieuses –Inflammatoires –Microcristallines –Tumorales –Métaboliques –Mécaniques, dégénératives ….

10 Comment fait on un diagnostic ? Interrogatoire sur le maître symptôme LA DOULEUR

11 Comment fait on un diagnostic ? Interrogatoire sur la douleur –Depuis quand ? –Début brutal ou progressif ? –pourquoi : facteurs déclenchants? –Localisation précise –Intensité de la douleur ? –Horaire inflammatoire ou mécanique ? –Durée ? –Les facteurs augmentant ou diminuant la douleur

12 TOUTE AFFECTION RHUMATOLOGIQUE Inflammatoire mécanique

13 inflammatoiremécanique - Douleur permanente, y compris au repos - non liée à lactivité - non calmée par le repos - réveils nocturnes - Dérouillage matinal - sans prédominance vespérale -Douleur liée à lactivité -Cédant au repos -Absence de réveils nocturnes -Pas de dérouillage matinal -Prédomine le soir, après lactivité de la journée

14 Comment fait on un diagnostic ? Examen clinique Systématique Patient déshabillé, Examen bilatéral Examen comparatif Constantes : poids, taille, tension, pouls

15 Comment fait on un diagnostic ? Examen clinique Articulaire : Inspection : coloration, morphologie Palpation : chaleur, épanchement, douleur Mobilisation : douleur, limitation Local : muscles, vaisseaux, nerfs Extra articulaire régional : –Autres articulations Autres organes : neurologiques, cardiovasculaires, cutanée….

16 Comment fait on un diagnostic ? But de lexamen clinique –Éliminer les signes des gravités –Orientation du diagnostic –Éliminer les autres diagnostics

17 Comment fait on un diagnostic ? –Éliminer les signes des gravités –Orientation du diagnostic –Éliminer les autres diagnostics

18 Comment fait on un diagnostic ? Éliminer les signes des gravités : Généraux : Fièvre Cardio-vasculaire : tension, ischémie, thrombose, saignement.. Pneumologique Neurologique Rénale digestifs => liés à maladie ou aux traitements !

19 Comment fait on un diagnostic ? But examen clinique –Éliminer les signes des gravités –Orientation du diagnostic –Éliminer les autres diagnostics

20 Comment fait on un diagnostic ? Orientation du diagnostic Inflammatoire mécanique Signes cliniques dinflammation: -Rougeur -Chaleur -Douleur dhoraire inflammatoire

21

22 Comment fait on un diagnostic ? Orientation du diagnostic InflammatoireMécanique -inflammation articulaire. - signes généraux - absence de signes généraux -pas de signe dinflammation articulaire -+/- gonflement.

23 Comment fait on un diagnostic ? Orientation du diagnostic inflammatoire septiqueinflammatoiremicrocristallintumoral

24 Comment fait on un diagnostic ? Orientation du diagnostic mécanique arthroseostéonécrosealgodystrophie

25 Comment fait on un diagnostic ? But examen clinique –Éliminer les signes des gravités –Orientation du diagnostic –Éliminer les autres diagnostics

26 Comment fait on un diagnostic ? Éliminer un autre diagnostic Rôle de linterrogatoire Rôle de lexamen clinique +/- examens complémentaires (exemple : douleur dépaule gauche dans le cadre dun infarctus myocardique…) CONFIRMATION DU DIAGNOSTIC

27 Conclusion Rhumatologie = pathologies très variées Interrogatoire et examen clinique fondamentaux Distinction : mécanique / inflammatoire


Télécharger ppt "GENERALITES ET RHUMATOLOGIE Frédérique Gandjbakhch Service Pr BOURGEOIS."

Présentations similaires


Annonces Google