La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRAUMATOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE. Uniquement le TRAUMATISME PHYSIQUE et non psychique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRAUMATOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE. Uniquement le TRAUMATISME PHYSIQUE et non psychique."— Transcription de la présentation:

1 TRAUMATOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE

2 Uniquement le TRAUMATISME PHYSIQUE et non psychique

3 Définition Blessure et/ou lésion dune ou plusieurs parties du corps, consécutives à un évènement extérieur, +/- violent

4 Prise en charge par Selon limportance du trauma En consultation –Médecin traitant –Urgences Sur le lieu du trauma –Pompiers –Samu Smur

5 PRISE EN CHARGE Permet dapprécier le degré de gravité du traumatisme adapter la CAT Intérêts : –Éviter la douleur –Éviter des séquelles –Éviter le décès Interrogatoire Examen clinique Trauma « simple » ? Lésions associées ? Risque vital ?

6 Interrogatoire Du patient ou de son entourage But : reconstituer les faits –Type de traumatisme –Siège du trauma –Date ou heure de survenue –Nature : choc direct ou indirect Connaître –Age du patient –Etat général –ATCD –TTT en cours

7 Examen clinique Recherche de lésions associées Examen de : Tête Face Rachis Thorax Abdomen Pelvis M sup M inf

8 Examen clinique Recherche de détresse : –Circulatoire –Respiratoire –Neurologique

9 Détresse respiratoire Evaluer la FR Son amplitude Sa régularité Son efficacité

10 Détresse circulatoire Contrôler le pouls, c alculer la FC Couleur et humidité de la peau Température corporelle

11 Détresse neurologique Evaluer la conscience Evaluer la motricité et la sensibilité des 4 membres Examiner les pupilles Recherche déviation de la face Recherche dune éventuelle PDC

12 Estimation de la gravité du traumatisme Prise en charge adaptée 4 possibilités ensuite pour le bilan dimagerie –Patient arrive par ses propres moyens avec une prescription médicale (MT) –Patient peut se déplacer sans surveillance médicale (SU) –Patient peut se déplacer avec surveillance médicale –Patient ne peut pas se déplacer

13 3 TYPES DATTEINTES –ORTHOPEDIQUE –CRANIENNE TRAUMATISME –VISCERALE POLYTRAUMATISME = association de 2 ou 3 trois atteintes + retentissement respiratoire et/ou circulatoire et/ou neurologique

14 1.TRAUMATISME ORTHOPEDIQUE

15 a.Os

16 A. RADIOGRAPHIES Manuel dincidences radio INTERETS : –Diagnostic –Contrôle après réduction de luxation –Contrôle après acte chirurgical –Contrôle sous immobilisation –Contrôle de consolidation –Contrôle de lévolution

17 Entorse = lésion dun ligament qui nentraîne pas un déboîtement ( luxation) Degré de gravité ? –Simple étirement –Rupture du faisceau –Rupture de tout le ligament Arrachement osseux associé ? Fracture ? Recherche de diastasis Gonflement des parties molles

18 Contusion = épanchement de sang dans le tissu cutané, intra articulaire ou intramusculaire Lésions associées ? Fracture, entorse, arrachement osseux ?

19 Luxation = Déboîtement entre 2 articulations Clichés de débrouillage Fracture associée à la luxation ? Réduction Contrôle radio après réduction et sous immobilisation

20

21 Fracture = rupture de continuité dun os Tjrs 2 incidences orthogonales, déplacement AP ? Fracture nécessitant : –Une simple immobilisation ? –Un acte chirurgical avant immobilisation ?

22 diagnostic

23 Contrôles Possibilité de cliché à J7 du trauma en cas de douleurs résiduelles et dabsence de fracture sur la radio initiale Fracture visible par le début de cal osseux

24 Contrôle post op J+1 Contrôle à 8 jours sous immobilisation à 3 ou 4 et 6 à 8 semaines, sans immobilisation Déplacement secondaire, mauvaise consolidation, cal vicieux, algodystrophie

25

26 Enclouage, broche Plaques Fixateurs externes CONTRÔLE MO ET IMMOBILISATION

27 CAL VICIEUX

28 algodystrophie

29 B. Echographie Réalisée en post traumatique Au niveau des extrémités Douleurs résiduelles Pas de signe radiographique de fracture Recherche dhématome Bilan ligamentaire Épanchement synovial

30

31 C. Scanner ou IRM Soit sans injection –Bilan lésionnel précis –3D Soit injection intra articulaire –Arthro scanner –Arthro IRM

32 3D 3 plans de lespace

33 ARTHRO SCANNER / IRM 2 temps –Clichés sans préparation –Injection PDC en salle radio –Clichés après inj intra articulaire Scanner OU IRM à la suite –Reconstructions des images

34 ARTHRO SCANNER

35 ARTHRO IRM


Télécharger ppt "TRAUMATOLOGIE ET IMAGERIE MEDICALE. Uniquement le TRAUMATISME PHYSIQUE et non psychique."

Présentations similaires


Annonces Google