La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pathologie osseuse non traumatique. PLAN DU COURS 1 analyse dune radiologie 2 pathologie articulaire 3 pathologie tumorale 4 pathologie infectieuse 5.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pathologie osseuse non traumatique. PLAN DU COURS 1 analyse dune radiologie 2 pathologie articulaire 3 pathologie tumorale 4 pathologie infectieuse 5."— Transcription de la présentation:

1 Pathologie osseuse non traumatique

2 PLAN DU COURS 1 analyse dune radiologie 2 pathologie articulaire 3 pathologie tumorale 4 pathologie infectieuse 5 pathologie métabolique 6 myélome

3 Comment analyser une radiologie osseuse

4 11 étude de la densité osseuse Traduit la charge calcique

5

6 Diminution de la densité osseuse visible quand la perte calcique est de 30 % ex ostéoporose radiologie : -augmentation de transparence de la trame osseuse médullaire. - amincissement cortical

7

8

9 Augmentation de la densité osseuse Souvent localisée en plage radiologie= ostéo condensation - locale ou diffuse - homogène ou hétérogène - déforme ou non les contours osseux ex = tumorale, maladie de Paget...

10

11 12 Syndrome radiologiques élémentaires Destruction= ostéolyse construction = ostéogenèse mixte

12 Syndrome destructif Plage radio transparente - lacune osseuse -plage dostéolyse -géode

13 Syndrome destructif Description = - siège = diaphyse/métaphyse/épiphyse - forme = arrondie, ovalaire, polycyclique - contours = réguliers, nets, flous … - limites = avec sclérose périphérique = condensation osseuse périphérique (lent) avec halot radio transparent (rapide) - taille

14

15

16 Syndrome constructif ostéophyte construction osseuse préciser de même la taille, la localisation, la forme, les contours, les limites.

17

18

19 Syndrome mixte Association des 2

20

21 2 - Pathologie articulaire Concerne une articulation 2 pièces osseuses affrontées recouvertes de cartilage articulaire, unies par des ligaments, stabilisées par des ménisques...

22 Sémiologie élémentaire Modification de l interligne articulaire lésion osseuse lésions tissus mous

23 Modification de linterligne articulaire Normal = bords parallèle, hauteur régulière pincement = global ou localisé élargi = épanchement ou luxation calcifié

24 Interligne normal

25

26 Pincement de l interligne

27

28 Elargissement de l interligne

29

30 lésion osseuse Os sous chondrale= construction= - ostéo condensation - ostéophytes (prolifération osseuse des marges articulaires) destruction = - géodes sous chondrales

31 osteophytes

32 Lésions tissus mous Densification hypertrophie calcifications

33

34 Pathologie articulaire Arthropathie inflammatoire= ARTHRITE atteinte de la synoviale Arthropathie mécanique = ARTHROSE atteinte des cartilages

35 Arthrose Clinique douleurs articulaires d horaire mécanique calmées au repos, augmentant à leffort

36

37 Arthrose Interligne pincement localisé lésion osseuse - ostéophyte - ostéo condensation - géode sous chondrale

38 Gonarthrose arthrose genou Pincement interligne articulaire compartiment fémoro tibial interne (lieu de pression excessive) ostéo condensation plateau tibial ostéophytes tibiale et condylienne géodes sous chondrales

39

40

41 arthrite Douleurs de type inflammatoire survenant même au repos, raideur matinale, améliorée par lactivité. douleur rougeur chaleur tumeur (œdème)

42

43 arthrite Interligne pincement global lésion osseuse - déminéralisation épiphyse - parfois érosions ( perte de cortical osseuse) - pas de géode sous chondrale tissus - gonflement des tissus mous

44

45 Polyarthrite rhumatoïde Clinique polyarthrite douleurs inflammatoires avec raideur, gonflement articulaire, rougeur, chaleur

46 Polyarthrite rhumatoïde Radiologie association de = - modification des tissus mous et de l espace articulaire - érosions osseuses - déformations +++

47 Atteintes des mains

48

49

50

51

52

53 4 - tumeur osseuse Analyse de l image radiologique radios standards scanner IRM

54 Critères analyse 1 Age ex sarcome Ewing= a myélome = a

55 Critères analyse 2 - atteinte des parties molles masse tumorale des parties molles refoulement des muscles par tumeur osseuse

56

57 Critères analyse 3 - Caractériser ostéolyse

58 Critères analyse 4 - taille

59 Critères analyse 5 - réaction périostée = - destruction - apposition uni lamellaire, pluri lamellaire bulbe d oignon, spiculée

60

61

62

63 Critères analyse 6 - Nombre unique ou multiple

64

65 Étapes radiologiques Radio= diagnostic positif IRM = extension osseuse et extra osseuse rapport vasculo nerveux...

66

67

68

69 Exemple tumeur Bénigne

70 Exemple tumeur maligne

71 Métastases osseuses Plus fréquents pour PPRST poumon prostate rein sein thyroïde

72 Métastases osseuses Clinique Douleurs osseuses d intensité croissante compression médullaire ou radiculaire biologie syndrome inflammatoire

73 Métastases osseuses Ostéolyse= (poumon, sein thyroïde) géodes radio transparentes arrondies à limites floues effacement d une structure osseuse (ex.pédicule vertébral ou vertèbre borgne)

74

75 Métastases osseuses Ostéocondensantes prostate sein vessie Site: bassin et rachis ++ opacités à contours flous multiples

76

77 Bilan d extension Scintigraphie osseuse au technétium radiographie osseuse localisée sur les foyers hyperfixants

78

79 5 Pathologie infectieuse Peut toucher l articulation ( arthrite) ou l os (ostéite) point dentrée = locale ou hématologique pronostic fonctionnel de l articulation il existe une nécrose osseuse

80 Pathologie infectieuse 1- ostéite La plus fréquente à staphylocoque doré clinique douleur vive fièvre biologie syndrome inflammatoire

81 1- ostéite Radiologie normale au début puis zone de déminéralisation abcès= zone radio transparente bien circonscrite avec séquestre interne réaction périostée

82

83

84

85 IRM L IRM retrouve l œdème osseux en hyper signal T2, prise de contraste en T1 étude des parties molles adjacentes germes = hémocultures ou ponction guidée

86

87 2 - ostéo arthrite Interligne pincement global lésion osseuse - déminéralisation épiphyse - parfois érosions ( perte de cortical osseuse) - pas de géode sous chondrale tissus - gonflement des tissus mous

88 6 pathologie métabolique Ostéoporose rachitisme

89 Ostéoporose Diminution de la masse osseuse résorption de l os trabéculaire touche femme >homme cause primitive ou secondaire ( carence calcique vitamine D, insuffisance hépatique, rénale…)

90 Ostéoporose Diagnostic suspecté en radiologie confirmé par ostéo-densitomètrie osseuse avec calcul du Z score sur rachis, col fémoral, poignet.

91

92

93

94

95 Ostéoporose Hyper transparence osseuse diffuse densification relative des corticales fracture tassement vertébral fragilité osseuse

96

97

98

99 Rachitisme Ou ostéomalacie =excès de tissu ostéoide non calcifié carence en vitamine D

100 rachitisme radiologie augmentation de transparence osseuse déformation membre tuméfaction chondro-costale élargissement de la métaphyse avec bordure floue irrégulière

101

102

103 8 Le myélome Prolifération de plasmocytes anormale dans la moelle osseuse. adulte de > 40 ans. électrophorèse des protéines sériques = sécrétion monoclonale Ig G ou A

104 Le myélome radiologie - lacune multiples arrondies à lemporte pièce à contours nets. - pas de sclérose marginale - sur les os longs (humérus, ulna, fémur, cotes) et voûte du crâne. - tassements vertébraux.

105

106


Télécharger ppt "Pathologie osseuse non traumatique. PLAN DU COURS 1 analyse dune radiologie 2 pathologie articulaire 3 pathologie tumorale 4 pathologie infectieuse 5."

Présentations similaires


Annonces Google