La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS 1."— Transcription de la présentation:

1 PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS 1

2 2 Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION = espaces, conquis, gérés, administrés … A quelle échelle ? = Processus historique et /ou Résultat des interdépendances à un moment donné TERRITOIRES, dans le programme = -Pôles ? -Aires ? -Régions ? -Etats ? -Mégalopoles ? Mégapoles ? Villes ? = Tous selon les échelles détude ? TERRITOIRES, dans le programme = -Pôles ? -Aires ? -Régions ? -Etats ? -Mégalopoles ? Mégapoles ? Villes ? = Tous selon les échelles détude ?

3 3 Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION = le processus historique dextension progressive du système capitaliste dans lespace géographique mondial. Laurent Carroué, 2006 = capacité potentielle des entreprises, […] à agir en temps réel à léchelle du globe par le recours aux technologies de linformation et à linformatisation des économies de services. Elle signale un double mouvement de conquête des nouveaux marchés par les firmes occidentales et, désormais, dentrée des firmes dites émergentes dans des marchés mûrs. […] le terme invite à repérer ce qui se joue à léchelle planétaire et qui a des effets à dautres échelles. Michel Foucher, 2009 = le processus historique dextension progressive du système capitaliste dans lespace géographique mondial. Laurent Carroué, 2006 = capacité potentielle des entreprises, […] à agir en temps réel à léchelle du globe par le recours aux technologies de linformation et à linformatisation des économies de services. Elle signale un double mouvement de conquête des nouveaux marchés par les firmes occidentales et, désormais, dentrée des firmes dites émergentes dans des marchés mûrs. […] le terme invite à repérer ce qui se joue à léchelle planétaire et qui a des effets à dautres échelles. Michel Foucher, 2009

4 4 territoire interactionsentre des lieuxetdes acteurs si multiformesanalysese construit sur une démarche demboîtements des différentes échelles La mondialisation, cest dabord du territoire. Étudiant les interactions entre des lieux si divers et entre des acteurs si multiformes, lanalyse du monde contemporain se construit sur une démarche demboîtements des différentes échelles géographiques, locales, régionales, nationales, continentales et, enfin mondiale. Laurent Carroué, 2009 Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION

5 5 Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION Définir le sujet : DES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION COMMENT LES DIFFERENTS TERRITOIRES DU MONDE ACTUEL SINTEGRENT-ILS ET SADAPTENT- ILS A LA MONDIALISATION ?

6 6 Le développement des flux déchanges (hommes, capitaux, biens) transforme le monde en un système dinterdépendances qui différencie les espaces. Renforcement de certains pôles dans leurs fonctions de commandement (sièges entreprises, banques, bourses…) Développement de nouveaux pôles qui bénéficient de la circulation des flux Renforcement de certains pôles dans leurs fonctions de commandement (sièges entreprises, banques, bourses…) Développement de nouveaux pôles qui bénéficient de la circulation des flux Mise à lécart de territoires - sans pôles - hors des réseaux - hors des flux et qui ne bénéficient pas des dynamiques de la mondialisation Mise à lécart de territoires - sans pôles - hors des réseaux - hors des flux et qui ne bénéficient pas des dynamiques de la mondialisation Effets induits - Brassages humains, - Naissance de nouveaux moteurs de léconomie- monde -Recherche de nouveaux modèles de développement -Quête dune nouvelle gouvernance mondiale…

7 7 PROPOSITION DE LECTURE DU PROGRAMME PROPOSITION DE LECTURE DU PROGRAMME

8 8 le développement des flux sur des réseaux connectés à léchelle planétaire intègre les acteurs et les territoires dans un système global = SE 1 Mondialisation et diversité culturelle = SE 2 Émergence dune culture mondiale, de métissages et de cultures singulières. - Le cinéma en Asie - Géo des goûts alimentaires - Géo des langues en Europe = s1, s2, s3 Les dynamiques des périphéries = SE 4 Quel niveau dintégration aux pôles et aux aires de puissance du système monde ? Quelles dynamiques ? - Un PMA au choix - Un pays émergent au choix - LAmérique latine = s1, s2, s3 Les dynamiques des périphéries = SE 4 Quel niveau dintégration aux pôles et aux aires de puissance du système monde ? Quelles dynamiques ? - Un PMA au choix - Un pays émergent au choix - LAmérique latine = s1, s2, s3 Pôles et des aires de puissance = SE 3 Les centres de la mondialisation où siègent les acteurs forts (Triade, pôles secondaires, villes mondiales …) - La mégalopole japonaise - la Chine littorale - la Californie = s1, s2, s3 Pôles et des aires de puissance = SE 3 Les centres de la mondialisation où siègent les acteurs forts (Triade, pôles secondaires, villes mondiales …) - La mégalopole japonaise - la Chine littorale - la Californie = s1, s2, s3 Une mondialisation qui différencie lespace mondial

9 BIBLIOGRAPHIE Marie-Françoise Durand, Philippe Copinschi, Benoît Martin, Delphine Placidi. ATLAS DE LA MONDIALISATION 2009 COMPRENDRE LESPACE MONDIAL CONTEMPORAIN - DOSSIER SPÉCIAL BRÉSIL. Presses de Sciences Po,

10 10

11 11 La documentation photographique : L. Carroué, La mondialisation en débat, n°8037, 2004.

12 12 C. Ghorra-Gobin, Dictionnaire des mondialisations, A. Colin, 2007.

13 13 SUJET DETUDE 1 : Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation Lespace mondial est traversé par un ensemble de flux migratoires, de flux matériels et immatériels qui traduisent lampleur de linteraction spatiale, culturelle et économique entre les territoires et les sociétés.

14 14 SUJET DETUDE 1 : Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation Lévolution des moyens de transports et des techniques de communication est à lorigine dune croissance accélérée de ces échanges, dont lorganisation sappuie sur des réseaux hiérarchisés.

15 15 SUJET DETUDE 1 : Acteurs, flux, réseaux de la mondialisation Lintensification du processus de mondialisation reflète des stratégies de multiples acteurs spatiaux : grandes firmes qui participent activement à la mise en réseau dune production industrielle à léchelle mondiale ; organisations qui mettent en œuvre des structures qui favorisent le développement et la libéralisation des échanges, la défense de la paix, des droits de lhomme ou du développement durable comme les organisations régionales, internationales ou des organisations non gouvernementales ; Etats dont le rôle, à toutes les échelles,nest pas amoindri. Lintensification du processus de mondialisation reflète des stratégies de multiples acteurs spatiaux : grandes firmes qui participent activement à la mise en réseau dune production industrielle à léchelle mondiale ; organisations qui mettent en œuvre des structures qui favorisent le développement et la libéralisation des échanges, la défense de la paix, des droits de lhomme ou du développement durable comme les organisations régionales, internationales ou des organisations non gouvernementales ; Etats dont le rôle, à toutes les échelles,nest pas amoindri.

16 16 Flux : les migrations intern ales Réseaux : circuit dun produit Acteurs : laction dune ONG LES SITUATIONS QUELLES STRUCTURES, QUELS ACTEURS POUR LA MONDIALISATION ? QUELLES STRUCTURES, QUELS ACTEURS POUR LA MONDIALISATION ?

17 17 SituationQuestions pour problématiser s1 :Les migrations internationales Quel poids ? Pourquoi ? Quel reflet des inégalités ? Les hommes / Les frontières s2 :Le circuit mondial dun produit Quel rôle pour le marché, les FTN, la DIT ? Les marchandises / Les circuits s3: Laction internationale dune ONG ONG = nouveaux acteurs => quelle place / FTN, Etats … ? Pour une nouvelle gouvernance mondiale ? MOTS-CLESFlux – Mondialisation – Réseaux – Triade - Frontières - DIT Interroger les situations du Sujet détude 1

18 18 BIBLIOGRAPHIE Migrants et migrations du monde (Dossier n.8063 mai-juin 2008) GILDAS SIMON La Documentation française

19 19 Erik Orsenna, Voyage au pays du coton. Petit précis de mondialisation, Fayard, SUR LES ROUTES DU COTON Réalisateur : Joël Calmettes Auteurs : Joël Calmettes, Erik Orsenna Producteurs : ARTE FRANCE, CHILOE PRODUCTIONS

20 SUJET DETUDE 2 : Mondialisation et diversité culturelle 20

21 1. UN DEBAT PASSIONNE Les phénomènes culturels néchappent pas à la mondialisation et leurs transformations suscitent des débats passionnés, notamment en France où la notion « dexception culturelle » reste vivace. Très souvent, les rapports entre mondialisation et cultures sont abordés sous langle dun « choc de civilisations » ( Daprès louvrage de Samuel Huntington) opposant de vastes aires géographiques et religieuses = scénario un peu réducteur. 1. UN DEBAT PASSIONNE Les phénomènes culturels néchappent pas à la mondialisation et leurs transformations suscitent des débats passionnés, notamment en France où la notion « dexception culturelle » reste vivace. Très souvent, les rapports entre mondialisation et cultures sont abordés sous langle dun « choc de civilisations » ( Daprès louvrage de Samuel Huntington) opposant de vastes aires géographiques et religieuses = scénario un peu réducteur. 21

22 Aire extrême-orientale Aire indienne Aire musulmane Aire slaveAire latino-américaine Aire africaine Aire occidentale I-Un monde morcelé en grandes aires culturelles II-Définies par des Facteurs dunité M S arabe langues slaves langues anglais Ar espagnol E mandarin An E S M Ar christianisme islam religions hindouisme H boudhisme B H B B III-Avec des dynamismes inégaux aire culturelle stable ou en repli aire culturelle en relative expansion aire culturelle en pleine expansion 22

23 Volonté de sauvegarder lidentité culturelle de chaque peuple et prise de conscience de limportance de la diversité culturelle dans ce contexte de mondialisation et de libéralisation des échanges. Idée renforcée par langoisse grandissante devant la menace de luniformisation des valeurs culturelles. Mais risque de dérives culturelles liées à lenfermement identitaire qui favorisent un climat dintolérance, de haine et de rejet de lautre. Volonté de sauvegarder lidentité culturelle de chaque peuple et prise de conscience de limportance de la diversité culturelle dans ce contexte de mondialisation et de libéralisation des échanges. Idée renforcée par langoisse grandissante devant la menace de luniformisation des valeurs culturelles. Mais risque de dérives culturelles liées à lenfermement identitaire qui favorisent un climat dintolérance, de haine et de rejet de lautre. 23

24 AFP/DENIS CHARLET « Je me félicite que Quick adapte son offre aux consommateurs en proposant du halal, mais ça va trop loin quand on ne propose plus que cela, cela devient discriminatoire. » René Vandierendonck, maire de Roubaix, LeMonde.fr Ce qui m'inquiète dans cette polémique, c'est qu'elle crée la confusion (...) Dans cette affaire de fast-food, on mélange, à tort, communautarisme et diversité. Le communautarisme, c'est autre chose. Le voile intégral, par exemple, ça, c'est un véritable scandale. […] La véritable question que pose cette polémique, c'est la non-acceptation par ses élites de la diversité de ce pays». Fadela Amara, article extrait du Nouvel Observateur du 21/02/

25 UNE PROBLEMATIQUE : La mondialisation, machine à broyer les cultures ou créatrice de diversité ? OU La mondialisation conduit-elle à une homogénéisation de la planète ? UNE PROBLEMATIQUE : La mondialisation, machine à broyer les cultures ou créatrice de diversité ? OU La mondialisation conduit-elle à une homogénéisation de la planète ? 25

26 LE PROGRAMME Le programme prend le terme de « culture » dans son acception la plus large = lensemble des normes, des usages, des coutumes, des manifestations artistiques et religieuses qui caractérisent une société. 26

27 Le sujet détude invite à une analyse géographique des faits culturels avec un raisonnement multiscalaire, distinguant le mondial du local. La puissance de grandes entreprises capables de produire et de diffuser massivement des biens culturels standardisés, la croissance des flux migratoires, le tourisme favorisent le développement dune culture mondialisée et lhomogénéisation des modes de vie et de comportements. Pas la seule entrée : ne doit pas occulter des aspects plus positifs de la mondialisation culturelle : exigences de démocratie, prise de conscience des problèmes environnementaux… mettre en évidence les formes de rejet et de contestation : mouvement altermondialiste, fondamentalistes religieux… 27

28 Mais, par contrecoup, des cultures singulières, ancrées dans une histoire et un territoire, continuent dexister aux échelles locales, régionales ou nationales. Lessor de la culture mondiale contribue paradoxalement à la revendication, réappropriation ou recomposition dune culture propre. Ces cultures singulières dialoguent, saffrontent et se mélangent dans des territoires de plus en plus multiculturels Mais, par contrecoup, des cultures singulières, ancrées dans une histoire et un territoire, continuent dexister aux échelles locales, régionales ou nationales. Lessor de la culture mondiale contribue paradoxalement à la revendication, réappropriation ou recomposition dune culture propre. Ces cultures singulières dialoguent, saffrontent et se mélangent dans des territoires de plus en plus multiculturels 28

29 LES SITUATIONS Résistance : Les langues en Europe ? Métissage : Le cinéma en Asie? Unification : Les goûts alimentaires ? LA MONDIALISATION CONDUIT-ELLE A UNE HOMOGENEISATION DE LA PLANETE ? LA MONDIALISATION CONDUIT-ELLE A UNE HOMOGENEISATION DE LA PLANETE ? 29

30 SituationQuestions pour problématiser s1 :Le cinéma en Asie Pôle mondial ou pôle local ? Influence Hollywood / Bollywood ? s2: Géographie des goûts alimentaires Quel poids pour la tradition face à la mondialisation ? Quelle intégration du local dans le mondial ? s3: Géographie des langues en Europe Devise de lUE : « Unité dans la diversité ». Quel risque pour les langues minoritaires ? Comment vivre le multilinguisme ? MOTS-CLES Appartenances identitaires – Culture mondiale– Métissages culturels Aire culturelle – Acculturation - Civilisation Interroger les situations du Sujet détude 2 30

31 Diversité culturelle et mondialisation Abdou DioufAbdou Diouf, Collectif, Roger DehaybeRoger Dehaybe 04/11/2004, Autrement.Autrement BIBLIOGRAPHIE 31

32 La GéoGraphie, terre des Hommes A TABLE ! LE MONDE DANS VOTRE ASSIETTE. N°7 (1534), premier trimestre

33 Atlas mondial des cuisines et gastronomies : Supplément Cultures alimentaires et mondialisation (Broché) de Gilles Fumey et Olivier Etcheverria.Gilles FumeyOlivier Etcheverria 33

34 34 SUJET DETUDE 3 : Pôles et aires de puissance Idée que tous les espaces du monde nont pas le même poids et que certains concentrent les pouvoirs économiques, géopolitiques et culturels = les CENTRES. Cest la concentration des fonctions, des activités et des hommes qui permettent à ceux- ci de diriger le monde. Idée que tous les espaces du monde nont pas le même poids et que certains concentrent les pouvoirs économiques, géopolitiques et culturels = les CENTRES. Cest la concentration des fonctions, des activités et des hommes qui permettent à ceux- ci de diriger le monde.

35 35 Létude à grande échelle doit mettre en évidence le poids des villes mondiales (ou globales), centres de léconomie mondiale à partir desquels des impulsions sont données, où des décisions qui concernent lespace mondialisé sont prises. Il convient détudier leur fonctionnement en réseau qui aboutit à la formation de larchipel mégalopolitain. Létude à grande échelle doit mettre en évidence le poids des villes mondiales (ou globales), centres de léconomie mondiale à partir desquels des impulsions sont données, où des décisions qui concernent lespace mondialisé sont prises. Il convient détudier leur fonctionnement en réseau qui aboutit à la formation de larchipel mégalopolitain. LE PROGRAMME

36 36

37 37 Létude à petite échelle met en évidence les aires de puissance majeures. Laire de puissance peut être définie comme un espace géographique constitué dun ensemble dÉtats ou de régions qui, par son poids économique, par son rôle dimpulsion de léconomie mondiale, et éventuellement par son poids démographique, son influence politique, militaire ou culturelle occupe une place prépondérante dans lorganisation géographique du monde. Létude à petite échelle met en évidence les aires de puissance majeures. Laire de puissance peut être définie comme un espace géographique constitué dun ensemble dÉtats ou de régions qui, par son poids économique, par son rôle dimpulsion de léconomie mondiale, et éventuellement par son poids démographique, son influence politique, militaire ou culturelle occupe une place prépondérante dans lorganisation géographique du monde. La notion daire de puissance doit être abordée en géographie sous langle spatial : en quoi le territoire porte-t- il les marques de la puissance ? Quelles sont les échelles de la puissance?

38 38 Une interface : La Chine littorale Une mégalopole : La mégalopole japonaise Un Etat : La Californie LES SITUATIONS COMMENT LA MONDIALISATION ORGANISE-T-ELLE HIERARCHIQUEMENT LES ESPACES A TOUTES LES ECHELLES ? COMMENT LA MONDIALISATION ORGANISE-T-ELLE HIERARCHIQUEMENT LES ESPACES A TOUTES LES ECHELLES ?

39 39 Situation Questions pour problématiser s1 :La mégalopole japonaise Quelle organisation de cet espace ? Quelle intégration en Asie comme pôle de la triade ? s2 :La Chine littoraleUne aire de forte croissance économique. Pourquoi ? Pour qui ? s3: La CalifornieQuels sont les facteurs de puissance du « 6 ème Etat » du monde ? En crise ? MOTS-CLES Aire de puissance – Centres de la mondialisation – Villes mondiales AMM(Archipel mégapolitain mondial) – CBD- IDE – Interface - Mégalopole – Métropole - Interroger les situations du Sujet détude 3

40 40 Sciences Humaines Grands Dossiers N° 17 décembre 2009 / janvier- février 2010 Villes mondiales : les nouveaux lieux de pouvoir

41 41 Gérard Dorel, Atlas de la Californie, Autrement, 2008.

42 42 P. Pelletier, le Japon, puissance en question, n° 8029,2002. M. Goussot, les Etats-Unis. Société contrastée, puissance contestée, n°8056, 2007.

43 43 - Espace qui entoure un centre, qui en dépend et qui est organisé par lui. - La périphérie se définit selon, son éloignement par rapport au centre et selon la nature des relations quelle entretient avec lui : on parle ainsi de périphérie intégrée, marginalisée, éloignée, isolée…. - Le modèle centre / périphérie ne sexprime pas forcément dans des cercles concentriques qui différencient des espaces sans montrer leur (inter)dépendance tous NB : Lintitulé du sujet détude invite à étudier tous les types de périphéries

44 44 -Les périphéries sont des espaces qui ne sont pas figés dans des relations de dépendance vis-à-vis des pôles de puissance. - Elles sintègrent diversement au fonctionnement du monde entraîné par le centre. -Echanger, sassocier, produire sont des dynamiques dintégration. - A toutes les échelles, il sagit de montrer loriginalité de chacune des périphéries en faisant apparaître les évolutions qui les affectent.

45 45 Deux OBJECTIFS Montrer que les périphéries ont toutes des relations avec les pôles de puissance Montrer la diversité de leurs dynamiques dintégration UN ENJEU - Faire comprendre aux élèves quaucun pays du monde ne connait ni lisolement absolu, ni lautarcie, ni la marginalité radicale mais que tous, à des degrés divers, participent au système-monde.

46 Le PNB des pays émergents. Nathan Technique Le Mercosur, lUnion européenne et les Etats- Unis. Nathan Terminale L/ES/S.

47

48 LE PROGRAMME Concept discutable car les critères retenus (PIB/habitant, part de lindustrie manufacturière dans le PIB et taux dalphabétisation) sont statistiquement fragiles et ils définissent mal le degré de pauvreté réelle des habitants dun Etat.

49 Néanmoins, la répartition spatiale des PMA dessine des regroupements territoriaux assez nets.

50 Au final…..un concept difficile à définir tant les situations sont diverses et variées. Pour comprendre pourquoi un pays est moins avancé (cest-à-dire pauvre selon les critères de léconomie monétaire), il faut faire intervenir beaucoup déléments dexplication (le poids démographique, le revenu par habitant, la diversification économique, la qualité de vie, laide internationale, le poids de la ruralité, lenclavement…) tout en tenant compte des différents contextes socio- culturels. Toutes ces nuances ne peuvent apparaître que par une approche multiscalaire.

51 LE PROGRAMME -Expression née en 1981, elle est liée à louverture des marchés boursiers de certains pays en développement à la spéculation. - Cest un concept flou à définition variable où le critère financier est dominant. Il nexiste donc pas de liste officielle de pays émergents car elle varie selon les dates, les institutions et les économistes.

52 Si il ny a pas dunité affichée au sein des pays émergents car les dynamiques et les politiques dintégration aux pôles de puissance varient selon les Etats, les pays émergents présentent des caractéristiques communes : - Une croissance économique élevée. - Une volonté dintégration dans le système-monde de plus en plus importante. - Une volonté dingérence dans la gestion des questions mondiales clairement affirmée

53 Interroger les situations du Sujet détude 4 Situation Questions pour problématiser s1 :Un PMA au choix A lécart des grands courants déchanges ? Des flux subis – Des connections insuffisantes - Pas dacteurs de taille internationale - Un IDH faible s2 : Un pays émergent au choix Pays en développement – Des atouts pour lintégration – IDE – DIT – Taux de croissance s3:LAmérique latine Une aire culturelle diversifiée avec des PMA, des pays émergents, des aires bien intégrées à la mondialisation MOTS-CLES Pays moins avancé (PMA) – Pays émergent – Système monde – Economie informelle - IDE – IDH – DIT – ONG

54 BIBLIOGRAPHIE Christophe Jaffrelot LENJEU MONDIAL, LES PAYS ÉMERGENTS Presses de Sciences Po, 2008.

55 Philippe Cadène (dir.) LA MONDIALISATION, LINTÉGRATION DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT Paris, Sedes, 2007, 222 p.

56 56 Les nouveaux (dés)équilibres mondiaux (Dossier n.8072) Michel Foucher La Documentation française (nov-déc 2009) Documentation photographique


Télécharger ppt "PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS PROGRAMME DE GEOGRAPHIE PREMIERE BAC PRO 3 ANS 1."

Présentations similaires


Annonces Google