La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010. I) Les Matériaux Plastiques 1. Introduction - Classifications des polymères par origines : On distingue alors:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010. I) Les Matériaux Plastiques 1. Introduction - Classifications des polymères par origines : On distingue alors:"— Transcription de la présentation:

1 D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

2 I) Les Matériaux Plastiques 1. Introduction - Classifications des polymères par origines : On distingue alors: - les polymères naturels (los, le cuir…), - Les polymères artificiels, (modification chimique des polymères naturels) - les polymères synthétiques, issus de la chimie macromoléculaires. Ce cours est principalement dédié à l'étude de cette dernière catégorie. Les "plastiques" ou "matières plastiques" sont définis par la norme ISO 472 comme étant "toute matière contenant, comme ingrédient essentiel, un "haut polymère". D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

3 I) Les Matériaux Plastiques 1. Introduction - Classifications des polymères par origines : Par "haut polymère", et plus généralement "polymère", on entend : "produit constitué de molécules caractérisées par un grand nombre de répétitions d'une ou plusieurs espèces d'atomes ou de groupes d'atomes (motifs constitutionnels), reliés en quantité suffisante pour conduire à un ensemble de propriétés qui ne varient pratiquement pas avec l'addition ou l'élimination d'un seul ou d'un petit nombre de motifs constitutionnels". C'est un "produit constitué de molécules de polymère de masse molaire élevée". D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

4 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Toute la matière qui nous entoure est composée de particules dont les lois de comportement sont décrites par les théories atomiques. Les états dorganisation de la matière sont très variés : - depuis le désordre complet des atomes ou des molécules dun gaz sous faible pression, - jusquà lordre quasi-parfait des atomes dans un monocristal. Les matériaux sont fréquemment caractérisés par leurs fonctions les plus typiques : matériaux à haute résistance mécanique, conducteur électrique ou non, etc… Lobjet de ce cours est de déterminer les caractéristiques des matériaux plastiques en comprenant les raisons, tant au niveau des arrangements inter-atomiques, quau niveau des traitements, qui sont à lorigine de ces arrangements. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

5 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités 2.1 L Atome L Atome – Constitution Le noyau - C est 99,95 % de la masse de latome. - Constitué de nucléons (protons chargés positivement et neutrons non chargés de masse similaire). - Un moment magnétique et un spin (mouvement de rotation sur lui- même selon un axe). - Le noyau est stable (protons et neutrons si bien liés ensemble quaucun ne sen échappe) D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010 En 1931, Ernest Rutherford (G.B., ) découvre que latome possède un noyau entouré délectrons Atome dHelium (He)

6 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités L Atome – Constitution Les électrons - Ils gravitent autour du noyau sur une ou plusieurs couches (jusqu'à 7 couches dans les éléments actuellement connus). La première peut comporter 2 électrons ; la 2ème 8 ; la 3ème 18, etc. - Les électrons sont chargés négativement : 1, Coulombs. Par leur rotation (spin), ils acquièrent les propriétés dun aimant (Caractérisé par la valeur de moment magnétique M). - Il existe un grand vide dans latome. Si, par exemple, cet espace nexistait pas dans latome, une tête dépingle pèserait t. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010 Atome dHelium (He)

7 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités L Atome – Charge électrique totale de latome Cette charge est nulle : la charge des protons positifs est équilibrée par celle des électrons négatifs L Atome – Nombre atomique Le nombre de protons, de neutrons et délectrons varie suivant les corps, mais dans chaque atome neutre dun corps déterminé, il y a autant de protons que délectrons. Ce nombre de protons (ou délectrons) est appelé nombre atomique Z. Le total des neutrons et des protons est appelé nombre de masse A. Pour connaître le nombre N de neutrons dun atome : N = A - Z Exemple : pour le carbone : nombre de masse= 12; nombre atomique= 6 ; et nombre de neutrons= 6. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

8 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités L Atome – L Atome et ses liaisons Voici ci-après les principaux types de liaisons inter-atomiques : Ionique : Seffectue entre des éléments très électropositifs et très électronégatifs. La liaison résulte de lattraction électrostatique qui provoque le don dun ou plusieurs électrons dun atome à un autre. Les caractéristiques principales sont : mauvaise conductivité électrique, fragilité, transparence, et haut point de fusion. Ex: NaCl, Al 2 O 3. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

9 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités L Atome – L Atome et ses liaisons Covalente : Cette liaison, à lopposé de la liaison ionique, a lieu entre des éléments proches de la classification périodique. Les atomes mettent en commun des électrons pour compléter leurs couches périphériques. Les caractéristiques principales sont : mauvaise conductivité électrique, très grande dureté, haut point de fusion. Ex : Si, Carbone. De Van der Waals : C'est la liaison la plus faible de toute. Dans une liaison covalente, la paire d'électron se déplace. Les deux atomes vont donc porter en alternance et de façon transitoire, une charge positive et une charge négative. Une autre molécule (ou une autre partie de la molécule) va donc être très faiblement attirée par cette charge transitoire. Cette liaison est très faible, mais dans le cas des macromolécules, leur nombre élevé (dû au nombre élevé d'atomes impliqués) va produire au total une force réelle. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

10 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités 2.2 Molécules et Macromolécules La chimie et la physique macromoléculaire, autrement appelée science des polymères, s'intéressent au domaine particulier des molécules associées sous forme de macromolécules Définition de la molécule Une molécule est l'unité la plus petite qu'il est possible d'obtenir en divisant un corps pur en fractions de plus en plus petites, tout en conservant les propriétés chimiques et physiques caractéristiques du corps. Une molécule peut renfermer un atome ( He, par ex.), deux atomes ( O 2 ), plusieurs atomes (alcool éthylique de formule CH 3 CH 2 OH, par ex.) et même des millions d'atomes (ADN, par ex.).… Les plastiques, ou "polymères", sont élaborés par synthèse chimique (construits chimiquement) à partir de molécules de base, appelées monomères. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

11 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Définition du monomère Les monomères sont les unités chimiques de base, ou molécules, des matières plastiques. Ils sont construits autour des atomes de carbone (C), et contiennent des atomes d'hydrogène (H), d'oxygène (0), d'azote (N), chlore (Cl), soufre (S), fluor (F)... D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

12 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Définition du polymère Les plastiques désignent une famille de produits constitués de polymères (ou macromolécules) caractérisées par la répétition, un très grand nombre de fois, de monomères, cet assemblage crée un motif appelé motif constitutif. Cet assemblage est obtenu par l'action de la pression, de la chaleur et d'un catalyseur. Une telle macromolécule peut contenir plusieurs centaines à plusieurs millions de monomères. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

13 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités 2.3 Présentation des polymères Famille la plus utilisée : ils représentent près de 90 % des applications des matières plastiques car : - moins fragiles, - plus faciles à fabriquer - cadences élevées - des formes plus complexes que les thermodurcissables. - sous forme rigide ou souple, compact ou en faible épaisseur, sous forme de feuille très mince ( film... ), de revêtement, expansé ou allégé... D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

14 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités 2.3 Présentation des polymères Propriétés principales : Avantages : Ils peuvent, en théorie, être refondus et remodelés un grand nombre de fois tout en conservant leurs propriétés. Insensibles à l'humidité, aux parasites, aux moisissures ( sauf polyamides ) ils peuvent être fabriqués dans une gamme de couleurs très étendue. Inconvénients : fluage élevé, coefficient de dilatation linéaire élevé ( entraînant un retrait important au moment du moulage), combustible, sensibles aux ultraviolets, électrostatiques(qui attirent les poussières ). D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

15 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les thermoplastiques Les familles de thermoplastiques : - Thermoplastiques de grande diffusion : 70 à 80 % du total des plastiques mis en œuvre. On y trouve les polyéfines ( polyéthylène, polypropylène ), le polystyrène et les PVC ( polychlorure de vinyle ). - Thermoplastiques techniques : Les polyamides, proche du nylon textile, sont les plus utilisés du groupe : ils possèdent de bonnes caractéristiques mécaniques, et une bonne tenue aux températures. - Thermoplastiques hautes performances : Plus coûteux, ils sont caractérisés par leur résistance à la chaleur et par des propriétés électriques élevées. Les résines fluorées ( PTFE, PCTFE, PVDF ) sont les plus classiques ; elles résistent à presque tous les agents chimiques, ne vieillissent pas, ne brûlent pas, ont un bon comportement face au frottement. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

16 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les thermodurcissables Présentation : Leur caractéristique principale réside dans le fait qu'ils ne se ramollissent pas et ne se déforment pas à la chaleur. Une fois créées, il nest plus possible de remodeler leurs formes par chauffage. Exemples : Phénoliques, époxydes … Au moment de la mise en œuvre, ils ramollissent dans un premier temps, puis durcissent de manière irréversible sous l'action prolongée de la chaleur. On parle alors de cuisson ou réticulation. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

17 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les thermodurcissables Propriétés principales : Avantages : Ils présentent une bonne tenue aux températures élevées ( >200 °C ), aux attaques chimiques, une meilleure résistance au fluage que les thermoplastiques ( conservent une meilleure stabilité dimensionnelle dans le temps ), une bonne rigidité pour un prix de matière première peu élevé et faible retrait au moulage. Inconvénients : principal de ces matériaux tient au fait d'une mise en œuvre moins pratique et plus lente que les thermoplastiques. De plus il est difficilement recyclable. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

18 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les thermodurcissables Les familles de thermodurcissables : - Les phénoplastes (PF) noirs ou bruns ( « bakélite » ). - Les époxydes (EP), les polyesters (UP) - Les polyamides PF(phénoplastes), pour les hautes performances, plus coûteux, ils conservent leurs propriétés mécaniques et électriques au delà de 300 °C - Les silicones SI, qui résistent à la chaleur et ont des propriétés mécaniques élevées. Remarque: certains plastiques, comme le polyester, existent dans les deux structures, thermodurcissable et thermoplastique. D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

19 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les élastomères Présentation : Famille supplémentaire de polymères qui se caractérisent par une très grande élasticité. Exemples : Silicones, caoutchouc naturel … Ils sont obtenus par synthèse chimique, comme les plastiques, et possèdent des propriétés comparables à celles du caoutchouc naturel. Le néoprène ( 1930 ) fut le premier caoutchouc de synthèse. Applications : pneumatiques, courroies, tapis, tuyaux, amortisseurs, joints d'étanchéité, revêtements divers, pièces mécaniques, chaussures... D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

20 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Les élastomères Propriétés principales : La propriété la plus remarquable est l'élasticité ou la capacité à s'allonger sans se rompre ( A% très élevé, jusqu'à 1000 % ). A l'opposé le module d'élasticité longitudinal E reste très petit ( < 10 N / mm² : près de pour les aciers ) traduisant une faible rigidité. Les familles d'élastomères : - Elastomères vulcanisés: Ce sont les plus traditionnels. La vulcanisation consiste à incorporer du soufre au caoutchouc et à lui faire subir un traitement thermique afin d'améliorer la résistance tout en maintenant l'élasticité. Ils peuvent être extrudés ou moulés. - Elastomères thermoplastiques: Plus récents, ils ont les qualités des élastomères vulcanisés haut de gamme avec en plus la simplicité de mise en œuvre des plastiques thermoplastiques (moulage par injection, pas de vulcanisation). D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010

21 I) Les Matériaux Plastiques 2. Rappels et Généralités Aspects économiques D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010 haute perf. PLASTIQUES techniques Grande diffusion nickel et alliages PS/PVC/PE/PP/UF/PUR alliages de cobalt fontes grises et aciers E, XC… bronze cupro-alu, zinc et alliages laiton magnésium et alliages aciers faiblement alliés Aciers fortement alliés (inox…) ABS/polyamide/acétate de cellulose/PMMA/POM PET/polyesters/epoxy/MT polyamide polyamide renforcé PC PPS renforcé PTFE polyimide renforcé téflon Prix comparatifs (/Kg) Figure 0: Les prix indicatifs des familles de plastiques, comparés aux autres matériaux courants.


Télécharger ppt "D.GRIDAINE IUT de TROYES L.P. MCA 2009/2010. I) Les Matériaux Plastiques 1. Introduction - Classifications des polymères par origines : On distingue alors:"

Présentations similaires


Annonces Google